Intelligence Magazine n°4 jun/jui/aoû 2015
Intelligence Magazine n°4 jun/jui/aoû 2015
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°4 de jun/jui/aoû 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 28,9 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... l'être connectés et l'intelligence artificielle.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 76 - 77  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
76 77
Les enfants aussi La migraine peut aussi les concerner. Il est dans ce cas important d’intervenir immédiatement tout comme avec les adultes, il est de ce fait indispensable de prévenir l’école afin que les antalgiques puissent être administrés sans attendre. Habituellement les crises des enfants et des adolescents sont plus courtes que celles de leurs aînés, et souvent liées au stress scolaire. QUELS TRAITEMENTS ? Mis à part les migraines liées aux menstruations, où l’origine hormonale peut être clairement identifiée, ainsi que la méningite et l’origine génétique, il est impossible de parvenir à mettre le doigt sur des origines précises. De ce fait, il est bien entendu très difficile de parvenir à traiter la cause et se contenter d’agir sur les symptômes. Le fait d’avoir un médecin de famille qui connaît bien son patient est un véritable avantage, car pour parvenir à un bon diagnostic, et donc traitement, il faut poser de multiples questions et parfois tester différentes solutions. Il est parfois nécessaire de tenir un « journal des crises » de migraine afin d’essayer de mettre le doigt sur un ou des phénomènes déclencheurs. Des examens peuvent aussi être préconisés pour ôter toute suspicion de tumeur cérébrale, mais la migraine ne peut se vérifier à l’aide d’une radio, ni même d’un scanner. 1. TRAITEMENTS D’URGENCE 76 INTELLIGENCE MAGAZINE DÉVELOPPEMENT SANTÉ - L’arrêt de la pilule, ou l’essai d’un dosage inférieur Il arrive qu’en changeant simplement de pilule, les migraines s’espacent, voire disparaissent lorsqu’il s’agit de migraines liées à l’apparition des règles. - Antalgiques, aspirine ou paracétamol, généralement aux doses maximales. Les migraineux pratiquent l’automédication avec ces molécules courantes. Cela est plus efficace si l’on prend aussi du café en même temps (sauf si l’on a des nausées). L’aspirine est plus souvent recommandée par les médecins, mais attention aux fragilités stomacales. Pendant la crise, le patient se dit généralement qu’il va aller voir son médecin illico et ce dès que la crise est passée. Puis finalement, la résolution est vite oubliée jusqu’à la prochaine fois. - Les anti-inflammatoires non stéroïdiens Certains font des miracles, le problème est que cela reste très personnel. Ainsi telle molécule fonctionnera à merveille pour une femme et pas du tout pour une autre. De plus, l’action n’est pas garantie sur la durée. Une solution pratique le temps que cela fonctionne, mais cela n’est pas garanti pour toujours. Il s’agit d’une médication dans l’urgence. L’un des plus utilisés est l’ibuprofène. Il ne faut pas hésiter à changer de molécule si l’on constate qu’elle n’a plus d’effet sur la migraine. Il arrive que certains anti-inflammatoires ne fonctionnent plus après un certain temps, il convient donc d’en changer pour retrouver une efficacité. 2. TRAITEMENTS DE FOND L’objectif est d’espacer les crises, voire de les supprimer. Nombre de patients hésitent à cause des effets secondaires. Ces médicaments sont à prendre tous les jours en suivant scrupuleusement les ordres du médecin, car le suivi est indispensable. Le médecin peut ordonner : - des bétabloquants, - des anti-sérotoninergiques, - des ergotamines, - des vaso-constricteurs, les triptans, - on peut aussi opter pour un alpha-bloquant ou des antidépresseurs bien spécifiques. Le principal souci concernant ces traitements est que la plupart des patients les abandonnent peu à peu, alors qu’il faut les poursuivre sur le long cours. 3. LES MÉDECINES COMPLÉMENTAIRES - La naturopathie, l’aromathérapie Elles peuvent constituer des aides sur le moment. Il ne faut pas non plus négliger l’importance de la phytothérapie, les plantes ayant en effet certains pouvoirs apaisants. - La sophrologie La sophrologie n’a pas pour objectif de traiter la crise, mais d’agir sur le patient afin de diminuer son état de stress, ce qui peut diminuer la survenue des migraines. La relaxation a le même objectif. Ce type de techniques peut constituer une aide importante. - Le recours à un ostéopathe, ou kinésithérapeute Au niveau du rachis cervical, cela peut être très utile. A condition d’avoir trouvé le bon. REMÈDE VIVE LE CEFALY ! Voici enfin un appareil contre les maux de tête ! La neurostimulation du nerf trijumeau au moyen du Cefaly induit un effet sédatif. La répétition régulière de cet effet sédatif a pour conséquence de réduire la fréquence des crises. Appareil Cefaly, 295 € sur www.cefaly.com
À VISITER SOS MIGRAINE Sur ce site internet (SOS migraine), les patients peuvent trouver une présentation de l’association et de ses actions, mais aussi des articles de fond, un quizz-diagnostic, l’actualité, les coordonnées des centres antimigraineux en France et dans le monde, un carnet de suivi, des informations sur les traitements. Plus d’infos sur : www.sosmigraine.com Se masser les tempes est aussi un réflexe assez habituel chez les migraineux. - L’hypnose Elle a ses adeptes, et pas uniquement en matière de psychothérapie. La méthode est essayée pour divers usages : l’arrêt du tabac par exemple, et cela fonctionne très bien pour certains patients qui parviennent ainsi à s’arrêter du jour au lendemain. En matière de migraine, l’efficacité n’est en aucun cas garantie, mais étant donné qu’il y a quasiment autant de cas de migraines que d’individus, le résultat est parfois surprenant. DÉVELOPPEMENT SANTÉ L’hypnose est plutôt réservée, soit aux personnes qui sont convaincues du bien fondé de la méthode, soit à celles qui ont déjà tenté bien des solutions sans résultat. Elle est souvent utilisée dans le cas des douleurs chroniques, et fonctionne en particulier chez les patients qui souffrent beaucoup et sont effectivement abonnés aux médicaments, mais qui finissent par devenir anxieux du fait de la répétition de leurs crises. Elle a une action sur cette angoisse, et permet à certains patients de reprendre une vie normale. Le praticien peut aussi enseigner l’autohypnose pour que la personne puisse se prendre en main seule par la suite. - L’acupuncture Autre médecine complémentaire qui peut participer au traitement contre la migraine : l’acupuncture. Elle permet notamment de se détendre. Là encore, comme cela est souvent le cas pour les médecines alternatives, les résultats sont très différents d’un individu à l’autre. L’acupuncture agit par rééquilibrage des énergies, l’objectif étant dans le cas des migraines de parvenir à libérer des endorphines permettant de stabiliser la sérotonine, qui joue un rôle dans le déclenchement et le ressenti. Là encore, le spécialiste va d’abord creuser le sujet avec le patient et planter les aiguilles au niveau de la tête pendant environ une vingtaine de minutes. Que ce soit pour l’acupuncteur comme pour les autres médecines non traditionnelles, il est important d’avoir confiance en son praticien et vérifier qu’il dispose effectivement des diplômes nécessaires. 4. L’ACTION DU TEMPS Il existe bien entendu un remède définitif : l’âge, car la migraine concerne les moins de cinquante ans. Pour une fois, les années apportent souvent une amélioration physique. Malheureusement, cela n’est pas idéal, car les crises de migraine ont un réel impact sur la vie familiale et professionnelle sans compter la souffrance personnelle. Elles donnent lieu à des arrêts de travail ou à une moindre performance. Cela explique sans doute la raison pour laquelle une étude américaine a mis en avant le fait que les migraineux progressent moins haut dans la hiérarchie. L’écart a été évalué à 30% ; la conséquence des absences, ou d’un incapacité à la concentration. Une crise peut survenir à peu près n’importe quand, y compris à la veille d’une réunion essentielle où l’on intervient, de son propre mariage, en voyage à l’étranger chez un client... Bref, cela peut devenir vraiment très handicapant. Il faut donc absolument consulter, mais aussi prévenir. LES PROGRÈS DE LA RECHERCHE Il y a quelques années, les triptans ont révolutionné le traitement de la crise de migraine. Mais les recherches ne s’arrêtent pas là. Après les triptans, qui ont une action vasculaire, on attend les ditans qui agiront sur le neurone, le récepteur de la sérotonine 5-HT1F et non plus sur le vaisseau (et la vasoconstriction), ce qui limitera les effets indésirables. Parallèlement un nouveau traitement de fond devrait voir le jour d’ici peu, il s’agit d’un puissant antalgique, proche de la kétamine, sans aucun effet d’accoutumance. Quand la migraine empoisonne la vie quotidienne malgré les médicaments anti-douleurs, la consultation en neurologie est nécessaire et permet de diagnostiquer de manière plus précise le type de migraine, et de trouver un traitement adéquat. n J.B. 100 QUESTIONS, 100 RÉPONSES ! À LIRE Oui, la migraine est une maladie chronique et non de crises ! Oui, le cerveau des migraineux fonctionne différemment de celui des non migraineux ! Oui, les femmes souffrent plus que les hommes ! Oui, les cerveaux des femmes et des hommes migraineux sont différents ! Oui, la migraine menstruelle est une maladie à part entière ! En 100 questions, dans ce livre clair, concis, pratique et complet, vous allez avoir toutes les réponses nécessaires pour vous débarrasser enfin de votre migraine. « SOS Migraine » du Docteur Marc Schwob, Le Cherche Midi, 202 pages, 17 €. INTELLIGENCE MAGAZINE 77



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 1Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 2-3Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 4-5Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 6-7Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 8-9Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 10-11Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 12-13Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 14-15Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 16-17Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 18-19Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 20-21Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 22-23Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 24-25Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 26-27Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 28-29Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 30-31Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 32-33Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 34-35Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 36-37Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 38-39Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 40-41Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 42-43Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 44-45Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 46-47Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 48-49Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 50-51Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 52-53Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 54-55Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 56-57Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 58-59Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 60-61Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 62-63Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 64-65Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 66-67Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 68-69Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 70-71Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 72-73Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 74-75Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 76-77Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 78-79Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 80-81Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 82-83Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 84-85Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 86-87Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 88-89Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 90-91Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 92-93Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 94-95Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 96-97Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 98-99Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 100