Intelligence Magazine n°4 jun/jui/aoû 2015
Intelligence Magazine n°4 jun/jui/aoû 2015
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°4 de jun/jui/aoû 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 28,9 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... l'être connectés et l'intelligence artificielle.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 64 - 65  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
64 65
EXPERT ANNE-FRANÇOISE CHAPPERON, PSYCOLOGUE & CONSULTANTE VOIR LE POSITIF DANS NOS VIES Afin d’assurer sa survie, l’homme est génétiquement programmé pour se focaliser sur le négatif (source de danger) et anticiper ce qui pourrait le menacer. Mais aujourd’hui, nous ne risquons plus d’être attaqués par des bêtes sauvages et il est nécessaire de se reprogrammer pour mieux prendre conscience des événements positifs, ressentir les émotions et profiter du bien-être qui en découle. Le meilleur moyen de cultiver le bon stress, est encore de s’imprégner de tout ce qui est positif dans notre vie. Voici un exercice pour se « rééduquer » : Le soir avant de dormir, choisissez les trois meilleurs moments de votre journée et plongez dans ces souvenirs positifs. Une fois cette habitude prise, essayez de vivre les moments positifs dans la journée avec une vraie conscience de ce que vous vivez. Il s’agit souvent de petites choses, de petits moments qui pourraient passer inaperçus mais qui, si vous les vivez pleinement, peuvent suffire à vous redonner de l’élan et contribuent à rééquilibrer votre vision des choses. 64 INTELLIGENCE MAGAZINE vidu doit s’adapter. Le concept de stress est populaire car universel : il permet en un seul mot de décrire de nombreux phénomènes, traduisant nos difficultés d’adaptation au quotidien. LE SYNDROME GÉNÉRAL D’ADAPTATION C’est un chercheur d’origine hongroise, Hans Selye, que l’on peut désigner comme « père du stress », lors de recherches sur le syndrome général d’adaptation. Hans Selye a constaté que l’animal et l’homme, soumis au stress, passent par trois stades : Une phase d’alerte, ENQUÊTE AU QUOTIDIEN Une phase d’habituation ou d’endurance, Une phase d’épuisement. Comme l’a si bien écrit Charles Darwin : « Les espèces qui survivront ne sont ni les plus fortes ni les plus intelligentes, mais celles qui auront su s’adapter à leur environnement. » NE PAS CONFONDRE STRESS & STRESSEURS On utilise souvent un même mot pour désigner plusieurs réalités. Ainsi, on parle souvent du stress pour désigner en fait les causes du stress : une dispute, une machine qui tombe en panne, un CONNEXIONS DES ÉTUDES CONTRADICTOIRES Sur 52 études parues sur le stress dans les 25 dernières années, 90% corrèlent niveau de stress et performance pour montrer comment le premier influe négativement sur le second. « Ce qui est affirmé depuis des années est contredit par 90% des études menées en un quart de siècle », souligne l’Institut de Médecine Environnementale (IME), qui ne croit donc pas trop au « bon » stress. embouteillage. Ce n’est pas du stress, ce sont des stresseurs. Le stress ou la réaction de stress est l’ensemble des manifestations (physiques et psychologiques) qui s’opèrent en nous, à la suite de l’action du stresseur. De même, qualifier de stress le fait de mal dormir, d’être anxieux, d’avoir des troubles digestifs ou de fumer cigarette sur cigarette est totalement erroné. Il s’agit en réalité des conséquences du stress. On a l’habitude d’associer le stress à des situations créées par des relations humaines (passage d’un examen, conflit interpersonnel...), mais ce syndrome se manifeste pour tout changement : voyage (choc culturel, décalage horaire), changement climatique (par exemple lorsque l’on sort dans le froid), événement professionnel (licenciement, nouveau travail, changement d’équipe, changement d’école), événement familial ou sentimental (déménagement, mariage, divorce, naissance, décès, nouvelle rencontre, dispute), changement corporel (adolescence, ménopause)... SES DIFFÉRENTS ASPECTS Le mot « stress » recouvre donc plusieurs aspects :
Les sources de stress (ou stresseurs), Les réactions aux événements stressants, Les conséquences à long terme. Mal géré, il représente un incontestable facteur de risque pour de nombreux troubles physiques et psychiques. La réaction de stress est une réaction globale, s’exprimant au travers de plusieurs familles de signes : Signes physiologiques : Ce sont des sensations de tensions désagréables, puis de fatigue : accélération du rythme cardiaque, élévation de la tension artérielle, augmentation du tonus musculaire, ralentissement de la fonction digestive, etc. Signes comportementaux : Le stress tend à faire apparaître des comportements « automatiques » d’inhibition ou d’agressivité. Selon le contexte et la personnalité, le stress pourra sidérer, accélérer ou désorganiser les comportements Il existe de multiples techniques pour réagir face au stress : visualisation positive, respiration, méditation, yoga… individuels. L’individu se sent « énervé », et selon son tempérament il va extérioriser ou pas son état. Signes psychologiques : L’individu stressé se sent « agressé » par l’environnement. Il a globalement tendance à interpréter les événements, à se focaliser sur le problème et à en majorer les conséquences. Signes émotionnels : L’apparition d’émotions hostiles (colère, ressentiment, rancœur, anxiété.) est fréquemment associée au stress. UN MÉCANISME EN TROIS PHASES Ces signes évoluent en trois phases : Phase d’alarme : l’individu mobilise ses ressources pour faire face. Phase de résistance : si les stresseurs persistent, les signes de stress persistent aussi de manière plus discrète et chronique. ENQUÊTE AU QUOTIDIEN Phase d’épuisement : les capacités de l’individu s’effondrent, il ne peut plus faire face efficacement, les complications du stress apparaissent. DU STRESS POUR S’ADAPTER BON À SAVOIR PROPAGATION DU STRESS Des chercheurs en neurosciences se sont penchés sur cette nouvelle pandémie du monde professionnel et nous apprennent que : L’hyper-investissement individuel compte parmi les plus gros facteurs de stress. Le seul moyen de s’en sortir, c’est de développer notre « intelligence adaptative » située dans notre cortex préfrontal. Malgré bien des idées reçues, on peut dire que le stress n’est pas simplement un sentiment de mal être que l’on peut éprouver mais une réaction biologique bien réelle qui se déclenche face à un évènement physique ou psychique. En effet, au premier stade, à réception du stimulus stressant, notre corps réagit en libérant de l’adrénaline qui va aider notre organisme à s’adapter : augmentation du débit du rythme cardiaque pour mieux oxygéner les muscles et les tissus, libération du sucre par le foie pour s’adapter à la chute du taux qui s’est opérée. Dans certains cas, le stress peut stimuler et nous aider à performer et à être encore meilleurs dans nos activités. Tout dépend de la manière dont on le gère au quotidien. A chacun ses propres recettes. n I.N. À LIRE 21 JOURS POUR CHANGER ! Psychologues cliniciens et coachs, Patrick Amar et Silvia André ont conçu un programme en 21 jours pour apprendre à gérer efficacement votre stress. Le dispositif est pédagogique, riche et structuré, ce qui facilite la mise en pratique au quotidien. Mixant théorie et pratique, cet ouvrage accessible et innovant vous donne des clés pour apprivoiser votre stress et transformer positivement votre vie personnelle et professionnelle. « J’arrête de stresser ! » de Patrick Amar et Silvia André, Editions Eyrolles, 210 pages, 11,90 €. INTELLIGENCE MAGAZINE 65



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 1Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 2-3Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 4-5Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 6-7Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 8-9Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 10-11Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 12-13Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 14-15Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 16-17Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 18-19Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 20-21Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 22-23Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 24-25Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 26-27Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 28-29Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 30-31Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 32-33Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 34-35Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 36-37Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 38-39Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 40-41Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 42-43Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 44-45Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 46-47Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 48-49Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 50-51Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 52-53Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 54-55Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 56-57Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 58-59Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 60-61Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 62-63Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 64-65Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 66-67Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 68-69Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 70-71Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 72-73Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 74-75Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 76-77Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 78-79Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 80-81Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 82-83Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 84-85Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 86-87Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 88-89Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 90-91Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 92-93Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 94-95Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 96-97Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 98-99Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 100