Intelligence Magazine n°4 jun/jui/aoû 2015
Intelligence Magazine n°4 jun/jui/aoû 2015
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°4 de jun/jui/aoû 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 28,9 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... l'être connectés et l'intelligence artificielle.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
Votre cerveau sera plus rapide, plus dynamique, plus tonique s’il bénéficie d’une bonne oxygénation. 52 INTELLIGENCE MAGAZINE AUJOURD’HUI CERVEAU seulement réservé aux jeunes loin de là. Il est vrai que pour de nombreux seniors actuels, l’informatique demande un apprentissage et un effort avant de parvenir à se familiariser avec Internet et de pouvoir naviguer sans problème. On peut parfois se décourager. Cela ne sera plus le cas dans les générations qui vont partir à la retraite, car nombreux seront ceux qui auront déjà eu à utiliser l’informatique dans leur environnement professionnel ou privé. Internet est sans doute un moyen de communication incomplet, mais une fois que la majorité des seniors sera équipée, nul doute que lesemails et smartphones seront largement utilisés. On peut également jouer aux cartes sur le web ou à d’autres et nombreux jeux. Autant dire que c’est un moyen très intéressant de rester en contact ou d’obtenir des informations sur un sujet qui excite notre curiosité. Internet est bien entendu un moyen idéal de continuer à s’informer et à apprendre pour les personnes à mobilité réduite, ou celles qui vivent dans des zones assez reculées. 3. PRIVILÉGIER L’OPTIMISME ET LA NOUVEAUTÉ Il a été prouvé que le vieillissement est intimement lié à l’attitude de la personne : être optimiste, voyager, bricoler, jardiner, en bref rester actif est la meilleure médication préventive. Par ailleurs, apprendre quelque chose de nouveau, comme un instrument de musique ou une langue, en particulier après 25 ans, est un bon moyen de garder la matière grise alerte. Et plus vous éprouvez de difficulté, plus le jeu en vaut la chandelle. « Cela signifie que le cerveau trouve l’effort pénible », explique le docteur Rockwood. Avant d’intégrer un apprentissage, votre cerveau travaille à établir toutes sortes de connections nouvelles et importantes. Lorsque vous maîtrisez la nouvelle habileté, il est temps de passer à une autre nouveauté. 4. OXYGÉNER SON CERVEAU ET LE METTRE AU REPOS Votre cerveau sera plus rapide, plus dynamique, plus tonique s’il bénéficie d’une bonne oxygénation. Pour cela, pendant 5 minutes, respirer profondément en prenant une inspiration de 5 secondes et une expiration de 5 secondes. La respiration est essentielle comme la méditation et le yoga. Par ailleurs, un sommeil de qualité vous garantira une vivacité d’esprit et vous évitera des pertes de mémoire. Arrêter le travail de révision 1/2 heure au moins avant le coucher afin de relâcher votre esprit et bien vous détendre pour préparer une bonne nuit. Un coucher et un réveil à heures régulières permettra une bonne récupération et un sommeil de qualité. 5. NOURRIR SES NEURONES PAR L’ALIMENTATION Pour nourrir les neurones, votre cerveau raffole de corps gras mais pas n’importe lesquels, les Oméga-3 naturellement présents dans les poissons gras (saumon, maquereaux, sardines, anchois, thon), les noix et concentrés en grand nombre dans l’huile de lin. Enfin pour conserver un bon tonus intellectuel, une nourriture riche en fer qui permet le transport de l’oxygène jusqu’au cerveau (jaunes d’œuf, lentilles, quinoa, mollusques...), et en phosphore (poisson) vous sera bénéfique. Les vitamines du groupe B (principalement les vitamines B1, B6, B9 et B12) sont idéales dans le processus de la mémoire car elles permettent la fabrication de l’acétylcholine nécessaire pour maintenir de bonnes facultés d’apprentissage. 6. MAINTENIR UN BON ÉQUILIBRE NERVEUX Le magnésium d’origine naturelle, magnésium marin, s’assimile parfaitement bien par l’organisme contrairement aux magnésiums de synthèse qui occasionnent dans la majorité des cas des désordres digestifs. Associé à de la vitamine B6, le magnésium marin B6 est un rééquilibrant du système nerveux. Il permet de dé-
tendre tout l’organisme et de relâcher l’ensemble des muscles du corps. Sans stress, l’organisme retrouve l’énergie. A recommander aux étudiants, adolescents et enfants angoissés et stressés à l’approche des examens. Le plasma marin isotonique PMI issu de l’eau de mer micro filtrée est un concentré de minéraux et oligo-éléments nutriments essentiels de nos cellules. Il permet une excellente revitalisation pour retrouver énergie et vitalité. Une cure d’attaque pour faire le plein d’énergie en période intensive de travail ou de révision des cours est bénéfique. 7. DE L’HOMÉOPATHIE POUR BOOSTER SA MÉMOIRE > Phosphoricum acidum 7 à 9 H Ce remède est classiquement utilisé chez des sujets jeunes, à tendance dépressive, qui, suite à des efforts intellectuels intenses, ressentent une fatigue cérébrale, voire physique, un découragement, une tendance à l’isolement. Il pourra être très bénéfique pour stimuler la mémorisation, à condition de l’utiliser en moyenne dilution, soit 7 à 9 H deux prises par jour. > Kalium phosphoricum 7 à 9 H Il traite lui aussi les états faisant suite à un surmenage cérébral du par exemple à des programmes d’études surchargés. Les symptômes sont : un sentiment d’incapacité cérébrale, des difficultés de compréhension, des baisses de mémoire, des oublis de mots ou de lettres. A utiliser chez un sujet ayant une importante charge de travail intellectuelle : 7 à 9 H, deux prises par jour. AUJOURD’HUI CERVEAU > Calcarea phosphorica 15 H A utiliser quand on voit ses capacités intellectuelles (attention, mémorisation…) faiblir en fin de trimestre ou au changement de saison. Prévoir une dose par mois tout au long de l’année. > Zincum metal 7 à 9 H A prendre si on constate une fatigue psychique et nerveuse, avec épuisement et abattement. Le sujet est lent, obnubilé, mais présente une agitation physique prédominant au niveau des pieds. Les troubles du sommeil sont fréquents, toujours accompagnés de cette agitation des pieds. Ce remède pourra être bénéfique en 7 H deux prises par jour. > Anacardium orientale 9 H Il convient à un sujet qui suite à un effort intellectuel se plaint de céphalées, de fatigue intellectuelle, se montre agressif envers son entourage, et décompense en mangeant. Deux prises par jour en 9 H. > Gelsemium 9 H Ce remède est souverain dans les états de stress apparentés au trac. Il conviendra tout particulièrement aux veilles d’épreuves orales, de prises de parole en public ou de compétitions sportives. Une prise la veille, ou plusieurs jours avant au coucher si l’état anxieux est manifeste, et une prise le matin de l’épreuve. PRÉSERVER NOTRE RÉSERVE COGNITIVE Pour conclure et comme l’explique très bien le Professeur Hélène Amieva, spécialiste en neuroscience, « le vieillissement cognitif est un processus dynamique tout au long de la vie. Pour autant, vieillissement cognitif ne veut pas dire un déclin de toutes les fonctions cognitives, fort heureusement. Il y a des fonctions qui sont plus vulnérables et d’autres qui le sont moins ». Préserver notre « réserve cognitive » est donc un processus dynamique à mettre en place tout au long de notre vie pour nous permettre d’optimiser nos performances. Cela se traduit par notre mode de vie dès notre plus jeune âge dont l’objectif est de nourrir notre stock de réserves cognitives et de mieux les protéger. Comme nous venons de le voir, plein de facteurs vont enrichir cette réserve, à commencer par l’apprentissage de nouvelles connaissances tout au long de notre vie. Les autres pistes de prévention sont donc axées sur la préservation des capacités cognitives de réserve par une vie sociale et culturelle active et stimulante, l’exercice physique régulier et la lutte contre la solitude et les troubles affectifs. A bon entendeur… n F.R. ALIMENTATION & CERVEAU L’auteur estime que les aliments les plus toniques pour le développement de l’intelligence sont au nombre de 65. Naturellement, le bon sens doit toujours l’emporter : apporter aux neurones les nutriments dont ils ont besoin s’obtient à partir d’une alimentation équilibrée, où certaines nourritures sont plus recommandées que d’autres. « Comment stimuler vos neurones » d’Alex Clergue, Delville, 280 pages, 18,75 €. INTELLIGENCE MAGAZINE 53



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 1Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 2-3Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 4-5Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 6-7Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 8-9Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 10-11Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 12-13Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 14-15Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 16-17Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 18-19Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 20-21Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 22-23Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 24-25Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 26-27Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 28-29Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 30-31Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 32-33Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 34-35Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 36-37Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 38-39Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 40-41Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 42-43Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 44-45Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 46-47Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 48-49Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 50-51Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 52-53Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 54-55Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 56-57Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 58-59Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 60-61Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 62-63Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 64-65Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 66-67Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 68-69Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 70-71Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 72-73Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 74-75Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 76-77Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 78-79Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 80-81Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 82-83Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 84-85Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 86-87Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 88-89Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 90-91Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 92-93Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 94-95Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 96-97Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 98-99Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 100