Intelligence Magazine n°4 jun/jui/aoû 2015
Intelligence Magazine n°4 jun/jui/aoû 2015
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°4 de jun/jui/aoû 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 28,9 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... l'être connectés et l'intelligence artificielle.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
La tonicité cérébrale s’entretient au quotidien comme notre corps. 50 INTELLIGENCE MAGAZINE AUJOURD’HUI CERVEAU RETROUVER, CONSERVER ET DOPER SON TONUS INTELLECTUEL Selon les neuroscientifiques, il existe de nombreuses pistes pour stimuler son tonus intellectuel. Et ce qui est important de retenir, c’est qu’il faut toutes les combiner entre elles pour avoir un véritable résultat. Il ne s’agit donc pas de choisir la piste qui nous convient le mieux, mais de toutes les mettre en place en même temps, car elles vont chacune travailler différemment sur nos neurones et notre tonicité cérébrale. On a pu s’apercevoir au long des recherches sur le vieillissement qu’il s’agit d’une équation multifactorielle et que les origines de notre « usure » sont multiples, ce qui n’a rien de surprenant en soi. Pas de possibilité de trouver une potion magique donc. Il faut parvenir à agir sur plusieurs fronts. Le souci est qu’à l’heure actuelle, nombre de recherches n’ont pas encore donné de résultats probants. Travailler sur la prévention est véritablement le seul moyen de parvenir à l’objectif qui est de vieillir non pas plus longtemps, car l’espérance de vie aura ses limites fixées par la génétique, mais surtout de vieillir dans des conditions de santé intellectuelle et physique acceptables pour tous, l’entourage comme la société. 1. CE QUI EST BON POUR LE CŒUR EST BON POUR LE CERVEAU « Ce qui est bon pour le cœur l’est aussi pour le cerveau », explique le docteur Ken Rockwood, professeur de gériatrie et titulaire de la Chaire de recherche Kathryn Allen Weldon sur la maladie d’Alzheimer à l’Université de Dalhousie à Halifax. Ce-dernier affirme que l’exercice physique vaut mieux que n’importe quelle autre stratégie pour garder la matière grise à son meilleur. Le docteur Jack Diamond, directeur scientifique de la Société Alzheimer du Canada, est du même avis. « L’avantage de l’exercice régulier est qu’il contribue à diminuer vos chances de développer l’Alzheimer ou à ralentir sa progression si vous en souffrez déjà. » Le docteur Rockwood recommande de faire de l’exercice aérobie au moins cinq fois par semaine, à raison de 30 minutes chaque fois. « Vous devriez souffler et haleter, ajoute-t-il, pour élever votre rythme cardiaque. » Bref, non seulement c’est essentiel de faire du sport, mais c’est également nécessaire de transpirer. Par ailleurs, un exercice de musculation ajouté à votre routine permettra à votre capacité de réflexion de se surpasser. Il est conseillé de faire travailler en alternance les bras et les jambes. L’exercice physique stimule toute la circulation sanguine, oxygène le cerveau et permet de libérer ses tensions et de fabriquer les hormones du bonheur et du bien-être : ce sont les endorphines. 2. UNE ACTIVITÉ INTELLECTUELLE QUOTIDIENNE ET VARIÉE Quelle qu’elle soit à vrai dire, en fonction de ses capacités et des goûts. Jeux de cartes, mots fléchés, jeux télévisés à base de questions, lecture sans oublier le plus important : garder un tissu relationnel même restreint (on parle d’un cercle minimum de 5 personnes) mais régulier. Continuer à converser avec d’autres, se tenir informé font aussi partie du « traitement » anti-âge de nos neurones. « On croit que ces jeux vous aident à créer des connections dans votre cerveau, explique le docteur Rockwood, et que cela peut augmenter les niveaux de facteurs de croissance. En définitive, les jeux sont un bon
moyen de faire travailler votre cerveau parce que vous devez réfléchir et non demeurer passif. » Les résultats de la Recherche montrent également que plus vous passez de temps aux études, plus vous pourrez tenir la démence à l’écart. Le docteur Rockwood explique que « les études formelles pourraient bien établir la base d’un cerveau performant pour toute la vie, ou encore, il se pourrait que les gens instruit recherchent naturellement la nouveauté ou des stimuli intellectuels. » En définitive, l’apprentissage est la fonction première du cerveau et plus vous apprenez, plus il en tire avantage. « Les composantes neurochimiques qui contribuent à la conservation des nouveaux souvenirs contribuent aussi à protéger les anciens » poursuit le docteur Rockwood. > Les jeux de mémoire individuels Ils existent depuis toujours et permettent de s’auto-entraîner tout en se distrayant. Mots croisés, mots fléchés sont en cela d’excellentes activités qui nous font rechercher des mots connus et oubliés, le but étant de progresser. Si on veut passer de l’alphabet aux chiffres, le fameux Sudoku a connu un succès quasi immédiat, justement parce qu’il répond à ce besoin de réflexion, tout en restant quand même une distraction et un passe-temps. On pratique généralement seul, mais il est possible de se donner des conseils entre amis ou de s’entraider un tant soit peu. Et pourquoi pas ne pas s’exercer en regardant Des Chiffres et des Lettres à la télévision comme des millions de téléspectateurs. > Les jeux de carte Egalement bien connus, parfois un peu ringardisés, ils restent cependant un excellent exercice qui demande tout comme les mots croisés mémoire et concentration, si l’on veut bien jouer. C’est le bridge qui est peut-être le plus connu, même s’il a longtemps gardé une réputation un peu exclusive. Aujourd’hui, les clubs ne sont plus aussi chers qu’autrefois, en tous les cas pas tous les clubs et même s’il faut continuer à AUJOURD’HUI CERVEAU payer, y compris pour les tournois, l’activité est non seulement bonne intellectuellement, mais aussi socialement, puisqu’elle permet de se faire quelques relations. Mais on peut tout aussi bien jouer à la belote ou à la contrée dans le Sud, sans oublier le tarot et le rami. Tout cela permet de jouer à plusieurs, et de temps à autre en famille. De nombreuses associations se sont créées un peu partout en France sur ces thèmes. > Théâtre, poésie, littérature… Une activité moins habituelle, mais à laquelle certains d’entre nous devraient penser. En effet, participer à un club de théâtre oblige à mémoriser des textes dans un contexte formalisé, et cela est quand même plus facile que de s’obliger à apprendre tout seul dans son coin un texte ou une poésie par semaine. Idem pour les personnes qui auraient un certain don pour l’écriture, adhérer à un club afin d’apprendre à écrire et commencer à le faire est excellent. > La lecture Si vous êtes timide, ou si vous êtes souvent seul, la lecture constitue un véritable exercice. Il faut se concentrer sur le texte dans un premier temps, il faut se souvenir des noms des personnages, des situations que l’on a lues il y a déjà quelques jours.. Evidemment, cela dépend aussi de la complexité du texte, mais c’est ce qui fait l’agrément de la lecture On peut passer de Dostoïevski à Agatha Christie, et par la dernière bande dessinée, sans le moindre complexe. Si vous n’avez pas un budget à y consacrer, inscrivez-vous dans votre bibliothèque ou médiathèque municipale. > Des activités à l’infini Ces activités sont certainement les plus simples et les moins onéreuses à réaliser sans trop se forcer. Ensuite, viennent bien entendu les sessions universitaires pour les adultes ou seniors qui n’auraient pas pu assouvir une soif d’études sur un sujet donné, mais cela ne concerne pas tout le monde. Et il y a bien d’autres possibilités comme la photo par exemple, la vidéo, le montage de films, assister à des conférences, apprendre quelques mots d’anglais ou d’espagnol avant un voyage… A noter qu’au niveau des activités qui sont positives pour notre intellect, la dimension de sociabilité reste importante. Inutile donc de se moquer de votre grand-mère qui s’inscrit soudainement à la dernière association qui s’est créée en peinture sur soie, en dessin, sculpture et autres activités dites manuelles ou artistiques. En fait, apprendre une nouvelle discipline est en soi positif, car il faut garder l’esprit en éveil. Et la réalisation demande forcément de la concentration. > Ne pas oublier Internet Ce formidable moyen de communication n’est pas JEU CÉRÉBRAL À TESTER ! Conçu en collaboration avec un neuroscientifique, le Dr Ryuta Kawashima, L’Infernal programme d’entraînement cérébral, troisième volet d’une série aux quelques 15 millions d’exemplaires vendus en Europe, a pour but de stimuler votre cerveau via une succession d’exercices et de défis. L’accent est alors mis sur vos capacités d’attention et de concentration pour ainsi entraîner votre mémoire de travail, une fonction cérébrale importante basée sur le maintien et le traitement des informations à court terme. En vous prêtant quotidiennement à chaque exercice pendant quelques minutes, et cela pendant plusieurs semaines, vous noterez une amélioration graduelle de votre concentration. Enfin, ce logiciel pouvant être téléchargé facilement via le Nintendo eShop, votre entraînement pourra commencer à tout moment. INTELLIGENCE MAGAZINE 51



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 1Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 2-3Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 4-5Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 6-7Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 8-9Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 10-11Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 12-13Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 14-15Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 16-17Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 18-19Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 20-21Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 22-23Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 24-25Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 26-27Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 28-29Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 30-31Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 32-33Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 34-35Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 36-37Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 38-39Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 40-41Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 42-43Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 44-45Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 46-47Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 48-49Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 50-51Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 52-53Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 54-55Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 56-57Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 58-59Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 60-61Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 62-63Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 64-65Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 66-67Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 68-69Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 70-71Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 72-73Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 74-75Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 76-77Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 78-79Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 80-81Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 82-83Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 84-85Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 86-87Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 88-89Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 90-91Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 92-93Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 94-95Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 96-97Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 98-99Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 100