Intelligence Magazine n°4 jun/jui/aoû 2015
Intelligence Magazine n°4 jun/jui/aoû 2015
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°4 de jun/jui/aoû 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 28,9 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... l'être connectés et l'intelligence artificielle.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
LA MACHINE À REPRODUIRE LA VIE ! L’exploit a lieu en 1894-1895. Non que les frères Lumière aient alors inventé du jour au lendemain le principe d’enregistrement photographique du mouvement, ni même la projection sur écran d’images animées. Ces techniques ont déjà été pressenties et expérimentées par Émile Reynaud et Thomas Edison. Aidé de son frère, Louis Lumière ne fait alors que rendre leur exploitation possible par l’utilisation d’une pellicule perforée et d’un mécanisme simple d’enclenchement. Ainsi naît le « cinématographe », première caméra servant à la fois à la projection et au tournage des films. C’est une caméra de 5 kilos à peine. Les frères Lumière en déposent le brevet, le 13 février 1895. 44 INTELLIGENCE MAGAZINE LE RETENTISSEMENT MONDIAL DU « CINÉMATOGRAPHE » GÉNIES PORTRAIT FRÈRES LUMIÈRE Lorsque Louis Lumière entreprend ses recherches, d’autres appareils reproduisant le mouvement de l’image existent déjà. Il analyse les qualités et les défauts de chacun des systèmes proposés pour concevoir son Cinématographe. Louis Lumière fabrique un outil maniable puisque le Cinématographe permet à la fois de prendre des images, de les développer et de les projeter dans une salle obscure, sur grand écran. Breveté en février 1895, le Cinématographe est présenté en mars à Paris, rue de Rennes, lors d’une séance de la Société d’encouragement pour l’industrie nationale, puis, à partir de juin, lors de diverses manifestations scientifiques - les représentations publiques payantes débutant le 28 décembre 1895, boulevard des Capucines à Paris, dans le Salon indien au sous-sol du Grand Café. La séance dure environ 20 minutes. On y projette dix bandes, dont la Sortie des usines Lumière (38 secondes), l’Arrivée d’un train en gare de La Ciotat (50 secondes) et le Jardinier et le Petit Espiègle (aujourd’hui connu sous le nom de l’Arroseur arrosé, 38 secondes). Alors qu’aux États-Unis les démonstrations publiques des projecteurs Latham ou Armat-Jenkins viennent de ne rencontrer qu’un accueil mitigé, le Cinématographe connaît tout de suite un immense succès. Dès 1896, l’exploitation commence à Lyon ; en février, à Londres ; en mai, à New York. Ce retentissement Louis Lumière Institut Lumière Une belle invention qui date du 13 février 1895. mondial conduira de nombreux historiens à considérer le 28 décembre 1895 comme la date de naissance du cinéma. Les frères Lumière prennent ainsi à partir de 1895 une part prépondérante dans le lancement du spectacle de Auguste Lumière Institut Lumière Institut Lumière
Institut Lumière cinéma, prémisses d’une industrie florissante que va notamment développer Charles Pathé. En 1907, les deux frères sont à l’origine de l’obtention de la couleur sur plaque photographique sèche, dite « autochrome », que Louis Lumière, qui paradoxalement n’aime pas le cinéma considère comme étant sa plus prestigieuse invention, celle à laquelle il a consacré plus de dix années de sa vie. D’AUTRES TRAVAUX, D’AUTRES INVENTIONS Les inventions des frères Lumière, sont toujours déposées sous leur deux noms, qu’elles soient le résultat des travaux de l’un ou de l’autre. Les recherches d’Auguste concernent principalement le domaine médical, tandis que celles de Louis sont davantage consacrées à l’optique et à l’acoustique. A ce spectacle, nous restâmes tous bouche bée, frappés de stupeur, surpris au-delà de toute expression. A la fin de la représentation, c’était du délire, chacun se demandait comment on avait pu obtenir pareil résultat. (Georges Méliès, lors de la première projection en 1895). GÉNIES PORTRAIT FRÈRES LUMIÈRE Auguste et Louis Lumière ont donc mis au point et commercialisé le premier procédé industriel de photographie couleur : l’autochrome. Les Lumière inventent la plaque photographique sèche, la photographie en couleur (1896), la photostéréosynthèse (procédé de photographie en relief, 1920) et le cinéma en relief en1935 (par le procédé des anaglyphes). « La jeune femme et le lilas » Plaque Autochrome Lumière 13 x 18 cm. Institut Lumière LE KINÉTOGRAPHE D’EDISON Thomas Edison avait en effet mis au point, dès 1891, le Kinétographe, permettant d’enregistrer sur une pellicule 35 mm des séquences animées. Mais son procédé de restitution des images, le Kinétoscope, ne permet qu’un visionnage individuel. En inventant le moyen de projeter les films sur un écran, Auguste et Louis Lumière feront du cinéma une expérience collective unique. INTELLIGENCE MAGAZINE 45



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 1Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 2-3Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 4-5Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 6-7Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 8-9Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 10-11Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 12-13Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 14-15Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 16-17Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 18-19Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 20-21Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 22-23Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 24-25Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 26-27Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 28-29Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 30-31Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 32-33Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 34-35Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 36-37Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 38-39Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 40-41Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 42-43Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 44-45Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 46-47Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 48-49Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 50-51Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 52-53Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 54-55Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 56-57Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 58-59Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 60-61Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 62-63Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 64-65Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 66-67Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 68-69Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 70-71Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 72-73Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 74-75Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 76-77Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 78-79Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 80-81Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 82-83Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 84-85Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 86-87Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 88-89Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 90-91Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 92-93Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 94-95Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 96-97Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 98-99Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 100