Intelligence Magazine n°4 jun/jui/aoû 2015
Intelligence Magazine n°4 jun/jui/aoû 2015
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°4 de jun/jui/aoû 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 28,9 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... l'être connectés et l'intelligence artificielle.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
32 INTELLIGENCE MAGAZINE DOSSIER « L’ÊTRE CONNECTÉ » LA FIN DES ORDINATEURS ? Bien qu’ayant sans doute été à l’origine de l’essor de l’informatique, le PC, en 2045, ne sera probablement plus visible que dans les musées. Pour être plus précis, nous n’aurons plus besoin d’un seul et même outil pour le traitement des données, ce qui constitue fondamentalement le travail d’un ordinateur. Ce dernier sera supplanté par une gamme encore plus vaste d’appareils intelligents, autant de gadgets qui rempliront progressivement les fonctions des PC actuels. Par exemple, l’analyse financière sera réalisée par un serveur piloté par l’entreprise concernée, au moyen de documents électroniques, et plus par un comptable sur son ordinateur personnel. TECHNOPHOBIE OU PAS ? Tous n’accueilleront cependant pas avec enthousiasme ce « meilleur des mondes » robotisé. Il est probable que des néo-luddites se dresseront contre le développement des maisons intelligentes, des automatismes dans la vie quotidienne et des robots. Ces opposants aux évolutions informatiques s’abstiendront de recourir à des systèmes, appareils ou robots sophistiqués pour certains types de tâches et ils se refuseront à avoir à une identité numérique. Et Alexander Gostev, expert en sécurité chez Kaspersky Lab, d’expliquer : « Pourtant, quel que soit l’état de notre monde dans 30 ans, nous devons commencer dès à présent à améliorer notre confort, notre sécurité et notre bien-être. La technologie n’est qu’un outil et c’est à nous qu’il appartient d’en faire un bon ou un mauvais usage. » A bon entendeur… LES TECHNOLOGIES QUI VONT CHANGER LE MONDE Elles sont très nombreuses et leurs champs d’application extrêmement variés. Voici trois exemples qui vont changer le monde dans lequel nous vivons. > L’intelligence artificielle Google a travaillé sur un logiciel qui reproduit la manière dont les neurones du cerveau humain communiquent et interagissent entre elles. La firme avait pour cela mis au point une machine, en connectant 16’000 processeurs informatiques, capable
de reconnaître des choses dans des vidéos YouTube, tels que des chats, des visages humains ou d’autres objets. Cette technologie d’intelligence artificielle va à présent sortir des murs des laboratoires pour être mise à contribution dans des produits du géant du web, à commencer par le système de reconnaissance vocale de la firme. > La téléportation quantique Une équipe internationale de chercheurs, utilisant la station optique au sol de l’ESA dans les îles Canaries, a établi un nouveau record mondial de distance de « téléportation quantique » en séparant sur 143 kms de distance un photon. Financés par l’ESA, des chercheurs autrichiens, canadiens, allemands et norvégiens ont transféré les propriétés physiques d’une particule de lumière - un photon - vers son « double » via la téléportation quantique, sur une distance de 143 kmentre le télescope Jacobus Kapteyn de La Palma et la station au sol de l’ESA à Tenerife. Peut-on désormais imaginer une possible téléportation de l’homme dans les années à venir ? > Les cellules souches modifiées La société française de biotechnologie Cellectis a décroché un contrat de 9,5 millions de dollars sur cinq ans auprès du National Institutes of Health (NIH) et de plusieurs organismes gouvernementaux américains pour la fourniture de cellules iPS. Cellectis s’appuie sur la technologie qui a valu le prix Nobel de médecine 2012 à son inventeur, Shinya Yamanaka. A l’Université libre de Bruxelles (ULB), des cellules souches embryonnaires (ES) ont été utilisées pour la première fois pour recréer la thyroïde d’une souris qui n’en avait pas, ce qui ouvre de nouvelles perspectives pour l’utilisation thérapeutique de ces puissantes cellules « pluripotentes ». LES PARIS POUR L’AVENIR DE GOOGLE DOSSIER « L’ÊTRE CONNECTÉ » Le géant Google semble lui aussi s’intéresser de près aux technologies du futur et notamment à l’intelligence artificielle. Récemment, la firme mondiale a fait l’acquisition de la start-up britannique DeepMind qui œuvre dans le domaine extrêmement précis de l’Intelligence Artificielle (IA). DeepMind est l’une des rares start-ups indépendantes à se concentrer sur les problématiques d’intelligences artificielles, études pour le plus souvent menées par des grands groupes du monde de l’IT. DeepMind aborde ses recherches sur le machine learning sous un angle tout particulier nommé « Deep Learning », ou apprentissage en profondeur. Au lieu d’essayer d’inculquer à des machines une multitude de règles et de principes qui régissent notre monde, l’apprentissage en profondeur se contente de fournir à une intelligence artificielle une quantité phénoménale de données brutes, que cette dernière va analyser, afin de déduire par elle-même et de façon dynamique les principes et modèles logiques qui définissent un environnement donné. De façon assez évidente, les technologies de DeepMind trouvent toute leur place dans un processus d’amélioration des produits Google actuels. L’idée est évidemment d’apporter de nouvelles améliorations aux algorithmes de recherche et de référencement grâce aux avancées sur l’apprentissage machine en profondeur et les innovations en matière d’IA. Plus largement, Google dispose déjà dans ses cartons de nombreuses innovations technologiques telles la Google Car, ou le chapelet de technologies relatives aux Google Glass. Dans une optique d’utilisation grand public, l’Intelligence Artificielle constitue une excellente interface entre ces technologies de plus en plus évoluées et les utilisateurs finaux. De plus, dernièrement, Google a pris de sérieuses positions dans le domaine de la robotique, notamment avec le rachat de Boston Dynamics, experte en robotique et l’acquisition de Nest Labs, entreprise spécialisée dans les objets intelligents (notamment alarmes et thermostats), cela pourrait laisser présager une volonté de Google de se diversifier également dans la domotique… De nombreux experts pensent que Google se prépare déjà à la phase post - « objets connectés », si populaire aujourd’hui, pour se diriger vers l’« assistant personnel » connecté : une IA présente dans des programmes ou objets connectés (voire dans des êtres robotiques) pourront assister les utilisateurs dans leurs tâches, en anticipant leurs besoins et facilitant leur interaction avec les technologies de plus en plus sophistiquées. n E.P. EXPERT LAURENT ALEXANDRE CHIRURGIEN, COFONDATEUR DE DOCTISSIMO.FR, PRÉSIDENT DE LA SOCIÉTÉ DE SÉQUENÇAGE DE GÉNOME DNA VISION L’IA ARRIVE À GRANDS PAS « La croissance très rapide des technologies NBIC rend possible ce qui relevait jadis de la sciencefiction. La bataille entre le microprocesseur et le neurone a commencé, et l’intelligence artificielle arrive à grands pas. Selon la loi de Moore, la puissance informatique double très rapidement. Le nombre d’opérations réalisées par les plus gros ordinateurs est multiplié par 1000 tous les dix ans et donc par 1000 000 en vingt ans. En 1950, un ordinateur effectuait 1000 opérations par seconde. Aujourd’hui, on atteint 33 millions de milliards d’opérations par seconde. Ce sera 1000 milliards de milliards en 2029 ! Autour de 2040 émergeront des machines dotées de la capacité du cerveau humain. Et d’ici à la fin du siècle, elles nous dépasseront en intelligence, ce qui poussera l’homme à vouloir « s’augmenter » par tous les moyens. Imaginez si de tels robots, plus forts que nous, ayant accès à l’intelligence artificielle et à l’impression 3D, connectés et contrôlant Internet, existaient… Leur pouvoir de manipulation serait quasi illimité. » INTELLIGENCE MAGAZINE 33



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 1Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 2-3Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 4-5Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 6-7Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 8-9Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 10-11Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 12-13Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 14-15Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 16-17Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 18-19Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 20-21Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 22-23Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 24-25Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 26-27Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 28-29Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 30-31Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 32-33Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 34-35Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 36-37Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 38-39Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 40-41Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 42-43Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 44-45Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 46-47Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 48-49Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 50-51Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 52-53Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 54-55Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 56-57Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 58-59Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 60-61Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 62-63Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 64-65Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 66-67Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 68-69Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 70-71Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 72-73Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 74-75Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 76-77Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 78-79Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 80-81Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 82-83Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 84-85Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 86-87Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 88-89Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 90-91Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 92-93Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 94-95Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 96-97Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 98-99Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 100