Intelligence Magazine n°4 jun/jui/aoû 2015
Intelligence Magazine n°4 jun/jui/aoû 2015
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°4 de jun/jui/aoû 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 28,9 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... l'être connectés et l'intelligence artificielle.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Le Docteur Michel Cymes est partout, dans les médias, dans les rayons des librairies et dans ses consultations à l’hôpital, et ce n’est pas pour déplaire à ses patients et à ses nombreux fans. Médecin de la télévision et de la radio depuis dix-huit ans, il jongle allègrement avec six émissions sur France Télévisions et tous ses livres sont des succès. Brillant, charmeur, bourré d’humour, pas « grosse tête » du tout, le plus célèbre ORL de France semble avoir tous les talents, à commencer par l’empathie et la bienveillance. Rencontre souriante autour de sujets sérieux. 10 INTELLIGENCE MAGAZINE INTERVIEW MÉDECINE & MÉDIAS LE GRAND ENTRETIEN DU MOIS Michel Cymes « Il est impossible d’avoir des » certitudes en médecine « Ma priorité, c’est l’hôpital. Ce n’est pas une question de préférence, mais une question de priorité. » (Michel Cymes) France Télévisions
Vous faites des records d’audience à la télévision, tant avec vos émissions médicales sur France 5, qu’avec « Les pouvoirs extraordinaires du corps humain », « Aventures de médecine » et « Tout le monde joue avec sa mémoire » sur France 2. D’autres émissions en primetime sont-elles en préparation ? Dr. Michel Cymes : Oui, nous avons tourné d’autres émissions pour « Aventures de médecine » et pour « Les pouvoirs extraordinaires du corps humain » qui seront diffusées prochainement, mais en raison des changements récents à la tête de France Télévisions, nous attendons de connaître les prochaines grilles de la rentrée. Le jeu de divertissement présenté en duo avec Nagui était quant à lui un « one-shot ». Mais l’émission a tellement bien marché - même au-delà de nos espérances - que tout est possible, même si je ne suis pas persuadé que ce concept de jeu se prête à de nombreuses thématiques médicales. A suivre donc… Les Français se passionnent pour tout ce qui touche à la santé et aux capacités humaines. D’après-vous, qu’est-ce qui explique cet intérêt accru pour la médecine et les neurosciences ? C’est vrai que l’on note un réel intérêt des Français pour la santé en général. Quand vous dites aux gens qu’ils vont gagner un mois d’espérance de vie par trimestre, cela entraîne forcément une prise de conscience. Sachant que l’on a la possibilité de vivre plus longtemps, autant se prendre en main pour que ces années gagnées se passent le mieux possible, donc en bonne santé. Mais une prise de conscience générale ne peut pas se substituer à une prise en main individuelle. Et celle-ci passe forcément par la prévention : manger plus sainement, avoir une activité physique régulière, faire travailler son cerveau... En ce qui concerne l’intérêt pour les neurosciences, toutes les études montrent que ce qui intéresse le plus les gens, c’est justement le cerveau et ses capacités. Le développement actuel des maladies neurodégénératives renforce cet intérêt. Là encore, c’est logique, on veut tous vivre le plus longtemps possible, en bonne santé et avec de bonnes capacités intellectuelles et cognitives. Le grand défi de la Recherche, ce sont les cancers. INTERVIEW MÉDECINE & MÉDIAS Vous faites partie des personnalités préférées des Français. Cette position de « numéro un » vous fait-elle plaisir ? Quel rapport entretenez-vous avec la célébrité et la popularité ? Bien sûr, les résultats de ce sondage et cette popularité me font très plaisir ! On a tous une petit part d’égocentrisme en nous et ça renforce donc l’estime de soi. J’avoue que même si je reste étonné par cette popularité, qui est forcément liée au fait que j’apparais dans de nombreuses émissions de télévision où l’on apprend des choses aux gens, je commence à peine à me faire à l’idée que les gens m’aiment bien. Je suis avant tout un médecin et ce qui compte pour moi, c’est impérativement que mes patients aient confiance en moi. J’ai besoin de cette entente avec mes patients pour exercer mon métier au quotidien. Ma singularité, c’est qu’en plus de mes consultations à l’hôpital, je suis aussi médecin à la télé. Et j’avoue que je suis sidéré de voir que j’arrive en tête de ce type de sondage sur « Les personnalités préférées des Français ». Mais en même temps, c’est vraiment génial ! Car dans le dernier sondage du magazine Stratégies, j’apparais en tête dans plusieurs classements, à la fois comme « le plus sérieux », « le plus drôle » et « le plus compétent ». Ce qui est capital pour moi, c’est que je garde ma crédibilité qui est fondamentale, car c’est l’essence même, la base de mon métier de médecin. Surtout que vous êtes également très apprécié dans le monde médical et dans les médias, deux univers qui ne sont pas réputés pour être très tendres… C’est vrai. J’ai aussi cette chance. Je pense que vis-à-vis du corps médical, c’est parce que je ne dis pas de conneries. Dernièrement, le Professeur Maurice Mimoun a dit de moi en parlant de mes émissions sur la santé à la télévision : « Il nous représente très bien ». Je pense qu’il ne peut pas y avoir de plus bel hommage de la profession que celui-ci. Je crois que j’ai surtout participé à donner de la médecine une image moins universitaire, moins péremptoire, moins donneuse de leçons. Si je représente bien mes confrères, c’est génial ! Mais rassurez-vous, tout cela ne me monte pas à la tête. Et je n’arrive pas à prendre le melon ! (rires) Pour faire mon travail et mes émissions, j’ai surtout l’immense chance d’être très bien entouré. Si je n’avais pas une équipe de si grande qualité à mes côtés, je n’arriverais pas à faire le quart de ce que je fais. France Télévisions SUCCÈS CONFIRMÉ AVEC ADRIANA SUR FRANCE 2 France 2 propose régulièrement des soirées évènementielles de deux émissions cultes de la chaîne : « Les pouvoirs extraordinaires du corps humain » présentée par Adriana Karembeu et Michel Cymes et « Aventures de Médecine » présentée par Michel Cymes, qui réunissent en moyenne 3,5 millions de téléspectateurs. Par ailleurs l’émission de diverstissement « Tout le monde joue avec sa mémoire » présentée par Michel Cymes et Nagui a rassemblé plus de 4 millions de Français. A revoir en replay sur www.france2.fr Justement, vous êtes à la fois médecin, auteur, présentateur radio et télé, chef d’entreprise, et même parfois acteur… De toutes ces casquettes, laquelle préférez-vous aujourd’hui ? Et à l’avenir ? Ma priorité, c’est l’hôpital. Ce n’est pas une question de préférence, mais une question de priorité. Même si je m’éclate à faire en plus de la télévision et m’amuse parfois aussi à jouer dans des fictions, l’essentiel pour moi, ce sont les deux à trois consultations par semaine que je fais à l’hôpital. Tout le reste de mon planning - et notamment la télé - est organisé autour de ces consultations. C’est fondamental pour moi. Le contact permanent avec mes patients participe au fait que je garde les pieds sur terre. D’ailleurs je refuse plein de choses et notamment de beaux projets pour pouvoir continuer à exercer mon métier de médecin. C’est en plus une sécurité absolue. Si demain, je devais m’arrêter de faire de la télévision, je pourrais réinstaller un cabinet du jour au lendemain, puisque je n’aurais jamais cessé d’exercer. Et si vous deviez un jour choisir entre la médecine et la télévision ? Si je ne devais faire qu’une chose, ce serait mon métier, la pratique de la médecine. C’est ma vie. Et en plus, mon avenir est assuré en tant que médecin, alors qu’à la télévision, tout peut s’arrêter du jour au len- INTELLIGENCE MAGAZINE 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 1Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 2-3Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 4-5Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 6-7Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 8-9Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 10-11Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 12-13Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 14-15Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 16-17Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 18-19Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 20-21Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 22-23Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 24-25Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 26-27Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 28-29Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 30-31Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 32-33Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 34-35Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 36-37Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 38-39Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 40-41Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 42-43Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 44-45Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 46-47Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 48-49Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 50-51Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 52-53Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 54-55Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 56-57Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 58-59Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 60-61Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 62-63Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 64-65Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 66-67Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 68-69Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 70-71Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 72-73Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 74-75Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 76-77Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 78-79Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 80-81Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 82-83Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 84-85Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 86-87Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 88-89Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 90-91Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 92-93Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 94-95Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 96-97Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 98-99Intelligence Magazine numéro 4 jun/jui/aoû 2015 Page 100