Intelligence Magazine n°2 jan/fév 2015
Intelligence Magazine n°2 jan/fév 2015
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°2 de jan/fév 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 31,1 Mo

  • Dans ce numéro : les pouvoirs extraordinaires du corps humain.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 86 - 87  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
86 87
EXPERT CLAUDE REVEL, DÉLÉGUÉE INTERMINISTÉRIELLE À L’INTELLIGENCE ECONOMIQUE (DIIE) LA MAÎTRISE DE L’INFORMATION L’intelligence économique, c’est la maîtrise de l’information, le but étant de connaître son environnement extérieur et par conséquent d’adapter par avance sa conduite. Elle permet d’identifier les opportunités et les déterminants du succès, d’anticiper les menaces, de prévenir les risques, de se sécuriser, d’agir et d’influencer son monde extérieur dans une optique de compétitivité internationale. L’intelligence économique se compose de trois volets. Le premier concerne le traitement de l’information. Cela consiste à recueillir les informations nécessaires, à les trier et à les valider. En d’autres termes, ce premier volet consiste à avoir l’information pertinente sur ses concurrents, sur les règles et les normes et d’une manière générale sur tout son environnement extérieur international. Le deuxième volet consiste à se sécuriser au niveau matériel mais surtout au niveau immatériel, c’est-à-dire à avoir la capacité d’anticiper les risques et les problèmes qui se rattachent notamment à la propriété intellectuelle, aux attaques sur son image ou sur son capital. Ce deuxième volet accorde une grande importance à la sécurisation des actifs immatériels. Le troisième volet consiste à savoir influencer et argumenter, convaincre, négocier, faire du lobbying professionnel mais également à savoir exercer l’influence normative en anticipant les règles et les normes internationales et en participant éventuellement à leur élaboration. L’intelligence économique permet de mieux connaître ses concurrents, les donneurs d’ordre, les règles et les normes qui peuvent influencer son activité et donc d’agir sur son environnement au lieu de le subir. Reste à noter que l’intelligence économique doit être déontologique et loin des pratiques d’espionnage, de vol et de trafic d’influence. 86 INTELLIGENCE MAGAZINE SOCIÉTÉ ÉCONOMIE L’intelligence économique est un outil pour aller vers toujours plus de compétitivité. UN AVANTAGE COMPÉTITIF DÉCISIF Lorsque l’on sait délivrer l’information stratégique et utile au bon moment, à la bonne personne, dans le bon contexte, on obtient un avantage compétitif décisif. Certaines entreprises sensibles, notamment dans des secteurs fortement concurrentiels, comme les industries de l’armement, pharmaceutique ou automobile, furent des précurseurs. Rares toutefois furent celles qui anticipèrent le virage de l’intelligence économique avec succès. Ce qui est central dans l’intelligence économique est le fait qu’elle ne se réduit pas à l’accumulation désordonnée d’informations de toutes sortes. Il s’agit de produire de la connaissance structurée pour aider les entreprises à combattre et à se défendre dans la compétition économique d’un monde post- Guerre Froide. Le référentiel en intelligence économique publié en 2005 en France met l’accent sur la trilogie formée par l’acquisition de l’information (veille…), sa protection et enfin l’influence. L’insistance sur l’influence, (à la fois sous la forme du lobbying, de l’influence politique de soutien aux conquêtes de marchés par les entreprises, mais aussi de capacité d’imposer internationalement des normes, images, valeurs et idées générales favorables à vos desseins économiques) est une des caractéristiques des chercheurs français. À la différence de l’information qui fait l’objet de la veille ou de la protection du
patrimoine informationnel et qui a besoin d’être vraie pour être utile, l’information dont traite l’influence est un objet de croyance. Ce qui importe, ce n’est pas qu’elle soit conforme à la réalité mais que beaucoup y adhérent (ou du moins, ceux que l’on désire influencer, comme le législateur ou le dirigeant dans le cas du lobbying). Avec le débat sur le patriotisme économique, cette approche qui met largement l’accent sur les facteurs politiques, idéologiques et de communication de l’intelligence économique constitue une sorte de spécificité nationale. UN CONTENU EXTRÊMEMENT RICHE L’intelligence économique ne se résume pas à la veille. Selon les travaux de l’AFDIE (Association française pour le développement de l’intelligence économique), inspirés par les idées développées aux États-Unis par la Society of Competitive Intelligence Professionals (SCIP) la décennie précédente, l’intelligence économique comprend les tâches suivantes : Recherche et recueil des informations et des connaissances clés : Veille, recherche documentaire, investigation. Traitement et interprétation des données recueillies : Entretien des bases de données La France est encore très loin des États-Unis en matière d’outils d’Intelligence Economique. SOCIÉTÉ ÉCONOMIE et de savoirs, administration de données, analyse, synthèse (construction de schémas interprétatifs et de modèles mentaux). Formulation des raisonnements stratégiques : Stratégie d’innovation, conduite de projets, anticipation et maîtrise des risques, évaluation des effets des décisions à prendre, réalisation de business wargames. Mise en œuvre des actions et animation des réseaux : Animation de réseaux d’influence, déploiement préventif ou curatif des actions offensives ou défensives, préparation puis mise en œuvre d’une war room, communication sur les valeurs. Évaluation des effets et mutualisation des pratiques : Étude d’impact, rétroveille sur les processus, échanges de pratiques et de savoirs, audit d’intelligence économique, auto-évaluation… Certains consultants en intelligence économique affirment que sa mise en place devrait avoir pour préalable l’évaluation de la culture stratégique de l’entreprise, en commençant par une phase d’audit d’intelligence économique, une veille sur les méthodes des concurrents et une analyse des meilleures pratiques à l’intérieur de l’organisation. En 2006 déjà, en France, certains experts, comme Patrick Artus ont critiqué le MÉTIERS L’IE DANS LES ENTREPRISES > Le consultant Intelligence économique Devenu incontournable au sein des entreprises, qu’il soit interne ou externe, il apporte aux décideurs l’information nécessaire à la mise en place d’actions préventives et de politiques stratégiques proactives. A l’heure de la mondialisation, il s’agit pour lui de trier et d’analyser l’information blanche ou grise (obtenue légalement), dans un contexte d’« infobésité » croissante (90% des informations disponibles en ligne ont moins de deux ans) et de manque de fiabilité de certaines sources (20% des données internet sont fausses). L’intelligence économique, en tant que levier de compétitivité, par exemple, peut être offensive, afin de pénétrer les marchés ou défensive pour les verrouiller. > Les responsables IE des grands groupes Ils sont en général rattachés aux directeurs Sécurité (ou Risques), Développement, Compétitivité ou Stratégie. L’humain est au cœur de la démarche. Une équipe de consultants IE est composée de profils très hétérogènes capables d’appréhender différentes cultures. Il faut penser « out of the box », sortir des sentiers battus, être curieux et rigoureux. manque de doctrine théorique dans la politique d’intelligence économique française. Patrick Artus appelle notamment à une « doctrine claire, qui pour l’instant n’a émergé ni à droite ni à gauche ». Ainsi, le gouvernement français n’a pas encore transposé en France les systèmes réseau centrés très développés aux États-Unis. Aujourd’hui, force est de constater que l’intelligence économique à la française se heurte toujours à une faiblesse numérique des sites internet en français. n V.D. POUR ALLER PLUS LOIN OUTIL D’INNOVATION « L’intelligence économique au service de l’innovation » de Christian Coutenceau, Editions Eyrolles, 405 pages, 34 €. INTELLIGENCE MAGAZINE 87



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 1Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 2-3Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 4-5Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 6-7Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 8-9Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 10-11Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 12-13Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 14-15Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 16-17Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 18-19Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 20-21Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 22-23Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 24-25Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 26-27Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 28-29Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 30-31Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 32-33Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 34-35Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 36-37Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 38-39Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 40-41Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 42-43Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 44-45Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 46-47Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 48-49Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 50-51Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 52-53Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 54-55Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 56-57Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 58-59Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 60-61Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 62-63Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 64-65Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 66-67Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 68-69Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 70-71Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 72-73Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 74-75Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 76-77Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 78-79Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 80-81Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 82-83Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 84-85Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 86-87Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 88-89Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 90-91Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 92-93Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 94-95Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 96-97Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 98-99Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 100