Intelligence Magazine n°2 jan/fév 2015
Intelligence Magazine n°2 jan/fév 2015
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°2 de jan/fév 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 31,1 Mo

  • Dans ce numéro : les pouvoirs extraordinaires du corps humain.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 80 - 81  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
80 81
TEST DE QI COMBIEN ÇA COÛTE ? Côté tarifs, comptez environ 120 euros pour un test sur plusieurs séances chez un psy, mais il existe aussi de très nombreux tests gratuits sur Internet. Il est possible de passer un test en CMP (Centres Médico-Psychologiques) ou CMPP (Centres Médico-Psycho- Pédagogiques). Le QI par rang ou QI standard qui correspond au rang auquel se situe une personne relativement à une population représentée par une loi normale (Courbe de Gauss). Il ne s’agit pourtant que d’une approximation. LES CHIFFRES DU QUOTIENT INTELLECTUEL Le QI moyen d’un individu se situe autour de 100 et il n’évolue quasiment pas ou très peu au cours de sa vie. 80 INTELLIGENCE MAGAZINE DÉBAT QUOTIEN INTELLECTUEL Le QI est compris entre 0 et 200. En France, la moyenne se situe autour de 100. La limite inférieure de la « normalité » se situe à 80 tandis que les surdoués ont un QI supérieur à 140. Pour se faire une idée, Albert Einstein aurait un QI de 160, celui d’un chimpanzé serait de 60. D’après l’étude de ses travaux, le QI de Descartes aurait été évalué à 185. Si le QI évolue jusqu’à l’âge de 6-7 ans, il varie ensuite très peu au cours de la vie. Vous obtiendrez le même résultat à 20 ou 40 ans, sauf en cas de stress, de fatigue ou de maladie du type dépression : on enregistre alors une baisse. FONCTIONNEMENT DES TESTS DE QI Le principe est le suivant : vous répondez à une série de questions, seul à l’aide d’un QCM, ou en présence d’un psychologue qui commentera vos résultats. Questions de langage, de logique, de mémoire... Les tests sont divisés en plusieurs parties thématiques. Vos performances (rapidité, justesse, etc.) à chaque question sont alors comparées aux résultats de l’ensemble de la population et peuvent être chronométrées. DE LA FIABILITÉ DE CE QUOTIENT Le QI est une mesure indirecte, qui classe l’individu par rapport à un ensemble de personnes. L’évaluation n’est donc pas parfaite. Psychologues et experts estiment que ces tests sont fiables à 70%. Par ailleurs, les tests de QI ne renseignent en aucun cas sur des capacités telles que la créativité ou l’imagination. L’intelligence est l’ensemble des facultés mentales permettant de comprendre les choses et les faits, de découvrir les relations entre eux et d’aboutir à la connaissance conceptuelle et rationnelle (par opposition à la sensation et à l’intuition). Elle se perçoit dans l’aptitude à comprendre et à s’adapter facilement à des situations nouvelles. L’intelligence peut ainsi être conçue comme la faculté d’adaptation. Les tests de QI ne prétendent donner une image approximative que d’une partie de ce
qu’on entend communément par « intelligence », partie qui serait plutôt une adaptation à certains codes de raisonnements logiques simples ou complexes. Des aptitudes plus difficiles à apprécier telles que la résolution rapide d’un problème logique donné, parfois déterminantes - comme l’opiniâtreté - dans la vie réelle, ne sont pas prises en compte dans ces tests, puisque chaque question doit être résolue en trente secondes en moyenne. En restant à une approche étymologique, le moins loin d’une définition est la capacité à comprendre, quel que soit le domaine. On retrouve alors les notions d’intelligence de forme intuitive « opposée » à la forme analytique. Le quotient intellectuel ou QI est le résultat d’un test psychométrique qui, lorsqu’il est corrélé avec les autres éléments d’un examen psychologique, entend fournir une indication quantitative standardisée liée à l’intelligence abstraite. Le résultat fournit un indice sur la vivacité intellectuelle de l’enfant ou de l’adulte, que les parents ou éducateurs sont libres d’utiliser ou non Dans la pratique, si le QI constitue un indicateur, un repère valable de quelque chose, il lui manque les trois caractéristiques qui définissent un instrument de mesure dans le monde scientifique : chiffrage de la précision ; chiffrage de la justesse ; chiffrage de la sensibilité. DÉBAT QUOTIEN INTELLECTUEL Cela ne supprime pas pour autant l’intérêt de ce type de tests, mais rappelle qu’ils n’ont pas dans leur état actuel le caractère précis de la mesure d’une température ou d’une longueur. Les tests de QI ne mesurent donc qu’une certaine part de l’intelligence humain. En effet, la théorie des intelligences multiples de Howard Gardner a démontré qu’il n’existe pas une ou deux intelligences mais huit voire neuf intelligences. DES LIMITES ÉVIDENTES Le test de QI ne mesure pas ni ne prétend mesurer : l’ouverture d’esprit ; la créativité (ou inventivité), bien que les sujets à fort QI se montrent souvent imaginatifs ; la capacité à dépasser un problème pour le placer dans une perspective plus générale. Ces points jouent néanmoins un rôle important dans beaucoup de travaux intellectuels. Il est en revanche très influencé par la motivation : les problèmes posés sont souvent fastidieux en raison de leur caractère répétitif et coupés dans une certaine mesure du réel. Le problème se complique du fait que l’intelligence peut répugner à la répétition. Il concerne des problèmes clos posés de façon explicite, ce qui ne correspond qu’à une partie limitée des questions où ce que nous nommons « intelligence » se montre utile. Il est fréquent que la vraie difficulté intellectuelle d’une tâche soit d’arriver à bien poser le problème plutôt que le résoudre une fois posé ; cette dernière tâche peut même dans certains cas être accomplie par une machine. Il apparaît par ailleurs très difficile d’estimer le réel potentiel des personnes manifestant un QI très élevé (ou très bas, dans une moindre mesure). La principale raison réside dans la faiblesse de l’échantillon disponible à ce niveau. Quand un enfant sur 3000 environ obtient un QI supérieur à 150 au WISC, il devient très difficile d’établir un nouveau test pour ceux-ci (il faudrait d’abord constituer un échantillon valable, ce qui est très délicat). À SAVOIR VARIATIONS AU COURS DE LA VIE Certains experts affirment que le QI peut changer au cours de la vie (amélioration ou déclin), en lien avec des modifications de la structure du cerveau (confirmées par l’imagerie cérébrale, structurelle et fonctionnelle, qui montre que le QI verbal évolue avec la matière grise (dans une région activée par la parole), alors que le QI non verbal évolue avec des changements de la matière grise dans une zone activée par les mouvements des doigts). Le QI s’apparente donc plus à un indicateur qu’à une mesure, car justesse, précision et sensibilité en sont mal définis. Il chiffre simplement la facilité à utiliser certains modes de raisonnement, ce qui a certes une utilité en contexte scolaire. Prendre en compte les dimensions multiples de l’intelligence pourrait représenter une voie pour l’établissement de futurs tests visant à l’orientation, alors que le QI pour sa part ne s’intéresse essentiellement qu’à un potentiel ou au contraire à des difficultés prévisibles pour un futur cursus. On peut donc être « pour » les tests d’intelligence à condition de ne pas leur donner plus d’importance que cela quant à leur interprétation. n V.D. À LIRE CALCULEZ VOTRE QI Etes-vous logique ? Avez-vous une mémoire visuelle ? Etes-vous un pro de l’orthographe ? Savez-vous manier les mots comme les chiffres ? 50 tests brefs et amusants, prouvés scientifiquement, pour mettre vos capacités intellectuelles à rude épreuve. Exercezvous quotidiennement en répondant aux questions de vocabulaire, d’orthographe ; trouvez les synonymes des mots proposés, ou encore résolvez les problèmes mathématiques. Agitez vos méninges, testez votre vivacité d’esprit, soyez bon, à chaque niveau et mesurez votre progression. « Mon quotient intellectuel : 50 quiz pour calculer son QI en quelques minutes » de Thomas Craughwell, Editions de la Martinière, 168 pages, 12,90 €. INTELLIGENCE MAGAZINE 81



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 1Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 2-3Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 4-5Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 6-7Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 8-9Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 10-11Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 12-13Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 14-15Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 16-17Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 18-19Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 20-21Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 22-23Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 24-25Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 26-27Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 28-29Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 30-31Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 32-33Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 34-35Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 36-37Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 38-39Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 40-41Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 42-43Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 44-45Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 46-47Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 48-49Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 50-51Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 52-53Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 54-55Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 56-57Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 58-59Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 60-61Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 62-63Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 64-65Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 66-67Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 68-69Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 70-71Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 72-73Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 74-75Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 76-77Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 78-79Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 80-81Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 82-83Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 84-85Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 86-87Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 88-89Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 90-91Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 92-93Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 94-95Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 96-97Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 98-99Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 100