Intelligence Magazine n°2 jan/fév 2015
Intelligence Magazine n°2 jan/fév 2015
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°2 de jan/fév 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 31,1 Mo

  • Dans ce numéro : les pouvoirs extraordinaires du corps humain.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
LE DIEU MYSTÉRIEUX L’historien babylonien Bérose évoque les traditions de ces civilisations qui auraient été apportées par un être à corps de poisson, et une tête d’homme sous sa tête de poisson, des pieds d’hommes et doté de la parole. Cet être extraordinaire aurait passé ses journées à apprendre aux premiers hommes l’écriture, la science, l’agriculture, les sciences, etc. Mi-terrien, mi-aquatique, il repart au coucher du soleil dans les eaux. Un « dieu » bien étrange dont on retrouve les traces dans plusieurs civilisations antique et qui aurait été le dépositaire des connaissances dont les humains ont hérité. PRINCIPAUX DIEUX ÉGYPTIENS Rê ou Râ est bien entendu le dieu du soleil, celui qui apporte lumière et chaleur aux hommes. Osiris règne sur le royaume des morts et le monde de l’au-delà. Horus à la tête de faucon est le dieu de la royauté et le protecteur du pharaon. Anubis et sa tête de chacal noir accompagnait les morts jusqu’à leur ultime destination, il est le protecteur du monde souterrain. Isis est la principale déesse, aimée des Egyptiens, elle est la mère et l’épouse idéale, qui protège de tous les maux. Amon est un dieu mystérieux, maître de l’éternité et protecteur des vivants. Hathor est la déesse de l’amour, de la danse, de la musique, mais aussi de la fécondité et de la vie. Thot était quant à lui le greffier des dieux, leur scribe qui notait la pesée du cœur au tribunal divin. 52 INTELLIGENCE MAGAZINE HIER HISTOIRE > L’origine du monde Le soleil est à la base du système, il s’est créé lui-même en naissant non pas du big bang mais du grand océan de l’origine. C’est lui qui crée l’air, et les nuages, et c’est lui également qui ordonna la séparation de la terre et du ciel. Ces dieux apportent la lumière, la chaleur et assurent ainsi la survie des hommes. Mais ils ont aussi un rôle protecteur, à condition que l’on continue à les honorer par le culte. > Le culte des dieux et des morts Les plus grands monuments de la civilisation égyptienne sont consacrés aux morts, on retrouve des tombes, des mastabas, sans oublier les pyramides. Les dieux sont représentés par les sphinx par exemple, et les grands temples d’Abou Simbel ont aussi été érigés en leur honneur. Les Egyptiens croient en une vie après la mort, c’est la raison pour laquelle les riches du royaume se font momifier et embaumer. L’APPORT DE L’ANCIENNE EGYPTE La civilisation occidentale se doit d’être reconnaissante à ses grands anciens. En matière philosophique, physique, mathématique, l’héritage que nous revendiquons est bien évidemment celui de la Rome et de la Grèce antique. Alors qu’en réalité, n’en déplaisent aux Grecs, l’inspiration de leur savoir vient en grande partie de l’ancienne Egypte. Pourtant, les différences sont bel et bien présentes. L’Egypte est un royaume stable où la nature est omniprésente où chaque élément qui la constitue est représenté par un dieu. En Asie, comme dans les pays d’Europe du Nord, ce sont les guerriers qui ont droit à l’éternité et à entrer dans un au-delà radieux. En Grèce, c’est l’homme qui est le centre du monde, car en réalité si les dieux grecs sont présents, ils sont finalement peu influents et leur comportement souvent inconséquent. L’homme est au centre de la philosophie grecque, mère de la pensée occidentale. > Des similitudes frappantes Cependant, comment ne pas être frappé par la similitude entre d’anciens temples égyptiens et des temples grecs plus récents ? Quoi de plus proche qu’une colonne d’un des temples de Louxor et une colonne dorique de l’Acropole ? On pourrait aussi parler des ressemblances entre systèmes d’irrigation, de construction. L’archéologue anglais Boardman pensait que c’est en visitant l’Egypte que les Grecs qui utilisaient la brique de terre et le bois principalement ont commencé à utiliser la pierre taillée. Autre exemple, en Grèce, on commence à parler géométrie vers 650 avant JC alors que ces savoirs sont déjà présents quelques deux siècles auparavant. Il est temps de rendre à César (ou à Ramsès !) ce qui revient à César, la véritable mère de la civilisation européenne a traversé la Méditerranée depuis l’Egypte. Finalement, il y a une logique à ce que l’on retrouve en réalité le berceau de l’humanité toute entière sur ce continent qu’est l’Afrique. > La belle Afrique Car on l’oublie souvent, mais la culture égyptienne est métissée : le peuple égyptien était à l’époque antique de peau noire. La peau s’est éclaircie par les métissages au fil des siècles. A l’époque de Bonaparte, les savants avaient notamment détecté que le Sphinx par exemple avait certaines caractéristiques physiques de la race noire, mais cela a été totalement occulté, car non politiquement ou socialement correct. Ensuite, le XIX e siècle qui était aussi le siècle de la traite des Noirs a préféré accréditer la thèse d’un peuple caucasien qui se serait installé en Egypte, puis serait revenu ensuite en Europe. Bien pratique, mais peu crédible… > Les sociétés secrètes La société égyptienne est riche de sociétés secrètes, ce qui fait partie intégrante de l’aspect mystérieux de cette culture. Ces sociétés remontent aux premiers jours des pharaons noirs, et probablement au-delà peut-être même avant les Sumériens, qui disposaient déjà de l’écriture, de la sculpture, d’une architecture très élaborée et d’une orfèvrerie qui n’a rien à envier à la nôtre. Les historiens et archéologues tentent depuis longtemps déjà de déterminer ce qui a bien pu se passer
entre le quatrième et le troisième millénaire avant notre ère. C’est à ce moment qu’a eu lieu non seulement une révolution mais une véritable mutation culturelle ; nombre de découvertes ayant eu lieu en un temps relativement court aux yeux des historiens. De la question à l’imagination, il n’y a pas loin : des hypothèses diverses ont vu le jour, comme celle qui met en avant le fait que les Sumériens seraient les fameux Atlantes que les prêtres égyptiens évoquaient. Mythe ou réalité que ce peuple dont les rois descendent des cieux ou y montent, et dont on retrouve les caractéristiques principales dans la religion égyptienne. EN AVANCE SUR LEUR TEMPS ? Si l’on prend en compte certains éléments, il est clair que l’Egypte était bel et bien en avance sur son temps, les progrès qui ont suivi à Athènes et Rome se sont construits sur la base extrêmement solide en provenance d’Egypte. Il est cependant des éléments progressistes en ces temps éloignés qui ont eu du mal à réapparaître dans le temps. > Le rôle majeur des femmes Ainsi, le rôle des femmes est évidemment éclairant. Elles bénéficiaient à cette époque d’une belle égalité du moins dans les milieux éduqués. Dans l’antiquité, difficile d’imaginer une femme à la place de Jules César ou Auguste, ou encore une femme à la tête de certaines églises y compris de nos jours. Cela ne posait pourtant pas de problèmes significatifs il y a quelques 2000 à 3000 ans en arrière. HIER HISTOIRE > Le respect de la nature Le respect de la nature est aussi extrêmement une caractéristique forte de la culture égyptienne. Cela est la conséquence de la vie économique du pays qui dépendait en grande partie des crues du Nil. Cela exigeait une connaissance approfondie, mais aussi un vrai respect des rythmes de la nature. Cette préoccupation était beaucoup moins présente dans les pays du Sud de l’Europe où elle n’est réapparue qu’assez récemment. UN HÉRITAGE MÉCONNU ? L’Egypte n’apparaît que bien rarement dans les ouvrages faisant référence aux origines de notre civilisation. Il est toujours évidemment question de l’Italie ou de la Grèce, parfois même de l’empire byzantin, des Hébreux, mais rarement de l’antique Egypte. Certains ont pourtant mis en avant le fait qu’il était inconséquent d’un point de vue historique de ne pas prendre en compte l’influence de ce pays que ce soit dans le domaine des arts, des sciences, mais également des religions. L’Egypte fut un royaume prospère qui a vu se succéder trente dynasties avant de se voir envahi par Alexandre le Grand. L’empire égyptien a connu un rayonnement sans précédent sur le monde méditerranéen. On le voit, l’Egypte n’a pas lâché tous ses secrets et la fascination a bien sa raison d’être. De Rome à Athènes en passant par Alexandrie et Sumer, l’humanité souhaite remonter à sa source. n F.R. L’empire égyptien a connu un rayonnement sans précédent sur le monde méditerranéen. LA PYRAMIDE DU LOUVRE On dit que la forme de la pyramide a été choisie par le président Mitterrand en relation à ses croyances maçonniques. La franc-maçonnerie s’est beaucoup inspirée de l’Egypte, et les croyances antiques basées sur l’initiation, la hiérarchie et la transformation spirituelle. On retrouve l’importance d’un rituel secret qui permet aux initiés d’accéder à un sens caché. Les insignes du pouvoir pharaonique sont d’ailleurs symboliques sur le sujet. POUR ALLER PLUS LOIN « Le fabuleux héritage de l’Egypte » de Christiane Desroches Noblecourt, Editions Pocket. « Le monde magique de l’Egypte ancienne » de Christian Jacq. INTELLIGENCE MAGAZINE 53



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 1Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 2-3Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 4-5Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 6-7Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 8-9Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 10-11Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 12-13Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 14-15Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 16-17Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 18-19Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 20-21Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 22-23Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 24-25Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 26-27Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 28-29Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 30-31Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 32-33Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 34-35Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 36-37Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 38-39Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 40-41Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 42-43Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 44-45Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 46-47Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 48-49Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 50-51Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 52-53Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 54-55Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 56-57Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 58-59Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 60-61Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 62-63Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 64-65Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 66-67Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 68-69Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 70-71Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 72-73Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 74-75Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 76-77Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 78-79Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 80-81Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 82-83Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 84-85Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 86-87Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 88-89Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 90-91Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 92-93Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 94-95Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 96-97Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 98-99Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 100