Intelligence Magazine n°2 jan/fév 2015
Intelligence Magazine n°2 jan/fév 2015
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°2 de jan/fév 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 31,1 Mo

  • Dans ce numéro : les pouvoirs extraordinaires du corps humain.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
CHRONOLOGIE DE L’ÉGYPTE ANCIENNE - Au début du III e millénaire avant JC, l’Egypte est unifiée, c’est l’époque de la première et seconde dynastie. - A partir de 2650 avant JC, et pendant 500 ans, de la IIIème à la VII e dynastie, on parle d’Ancien Empire et d’âge d’or avec la construction entre autres des pyramides de Gizeh. - Le Moyen Empire de la XI e à la XVII e dynastie s’étend de 2050 à 1590. L’Egypte choisit Thèbes pour capitale, conquiert la Nubie et la Syrie. C’est aussi la période où les futurs Hébreux s’installent dans le pays. - De 1590 à 1085, voici venir le Nouvel Empire, de la XVII e à la XX e dynastie. C’est la période où l’on retrouve tous les grands noms connus de tous tels Akhenation, Toutakhamon et Ramsès II. - Ensuite, l’Egypte tombe sous la domination d’autres peuples, des Perses à Alexandre le Grand. Cléopâtre clôt le chapitre de la grande et belle Egypte, celle qui continue à faire rêver. La grandeur d’une civilisation se mesure à la place qu’elle donne à la femme. En ce cas, l’Egypte est au premier rang. (Jean-François Champollion) 50 INTELLIGENCE MAGAZINE HIER HISTOIRE savants qui se succèdent sont fascinés par les monuments de la Haute et Basse Egypte qui font l’objet de nombreux relevés. On assiste à ce moment-là à l’essor de l’orientalisme et plus précisément de l’égyptologie. Pendant plus d’un siècle, la France jouera un rôle certain dans l’entrée dans la modernité de ce pays alors que l’intérêt pour l’Antiquité égyptienne ne se dément pas en France. L’arrivée de la girafe Zarafa offerte à Charles X par Méhémet Ali et qui vivra 18 ans au Jardin des Plantes est un premier événement, car elle est la première girafe à entrer sur le territoire français. Puis, c’est l’obélisque de Louxor à la Concorde qui est offert en échange d’une horloge en cuivre installée au Caire. UNE IMAGE MYSTÉRIEUSE La fascination pour le monde égyptien dure depuis plus de deux siècles, elle porte plus précisément sur la civilisation pharaonique de 3300 avant JC jusqu’aux débuts de l’ère chrétienne. Tout y est passionnant, les pyramides bien entendu, les temples immenses, mais aussi les momies, les hiéroglyphes et tout le cortège de ces dieux mi-humains, mi-animaux. C’est la philosophie des Lumières qui désignera l’Egypte en tant que berceau des arts et des sciences, bien avant les civilisations grecque et romaine. L’égyptologie mènera même à l’Egyptomanie. Il n’est qu’à se rappeler l’engouement qu’a eu l’exposition Toutankhamon. En effet, comment ne pas être au moins intéressé par cette civilisation qui a brillé au firmament pendant plus de 2000 ans ? L’écriture est très sophistiquée, les arts également et les monuments à couper le souffle. En visitant une exposition sur cette époque, il est facile de se projeter dans un monde qui paraît soudainement très proche. Les accessoires de salle de bains, les maquillages féminins, les bijoux, les ustensiles de cuisine sont quasiment similaires à ceux d’aujourd’hui, l’électricité en moins ! Même le souci de la mode est un phénomène de proximité avec notre époque. UNE COMMUNAUTÉ AUX SAVOIRS DIVERS Les connaissances de l’ancienne Egypte interpellent aussi les contemporains : au-delà d’une écriture sophistiquée, ils étaient très avancés en mathématiques, médecine et astronomie. La mesure du temps est précise avec l’horloge à eau ou le calendrier copte. Les mathématiques simples sont utilisées couramment, elles permettent entre autres de faire les plans complexes des pyramides. Même si cette science a bien évolué, les Egyptiens maîtrisaient les tables, les équations à deux inconnues, les racines carrées ou les surfaces géométriques, et leur pi s’élevait à 3,16. Quant à l’astronomie, elle est essentielle mais malheureusement peu connue du fait de la disparition de la bibliothèque d’Alexandrie. On sait cependant que l’année dure 365 jours, soit 12 mois de 30 jours + 5 jours supplémentaires. Les Egyptiens inventent le calendrier solaire et divisent les jours en 24 heures. Ils ont aligné les grandes pyramides de Gizeh sur les 4 points cardinaux de façon très précise, connaissaient le diamètre polaire terrestre ou encore la distance exacte entre Terre et Soleil. UN BESOIN DE LÉGENDE Au-delà de ces réalités scientifiques, c’est bel et bien l’aspect légendaire qui prend le dessus. Les hommes recherchent consciemment ou non d’où ils viennent. Ils sont aussi fascinés par les grandes réalisations ainsi que par les héros, les héroïnes. Et l’ancienne Egypte offre tout cela à elle seule. La civilisation est en réalité proche de nous par ses arts notamment, mais elle donne aussi l’impression que l’on remonte à une certaine source de l’humanité avec cette Egypte antique. De plus, tout est colossal dans l’ancienne Egypte, les pyramides, les temples, les sphinx, cet aspect hors normes, extraordinaire au premier sens du terme, attire et effraie à la fois. > Une civilisation fantasmée « La grandeur d’une civilisation se mesure à la place qu’elle donne à la femme. En ce cas, l’Egypte est au pre-
mier rang ». C’est Champollion qui l’affirme, et on peut le constater dans la vie au quotidien dans l’antiquité égyptienne, ainsi que dans les exemples de quelques reines mythiques. Les femmes pouvaient être grand prêtre, chef d’entreprise et au plus haut de l’Etat. D’ailleurs, le pharaon ne règne pas seul, c’est le couple qui exerce le pouvoir. Lorsque le pharaon se déplace, c’est son épouse qui dirige le pays. A contrario, lorsque c’est une reine qui est à la tête de l’Etat, elle règne seule. Aurions-nous régressé ? > Des figures légendaires Si l’on évoque certains des souverains égyptiens, comment ne pas évoquer certains noms comme Néfertiti ? La plus spectaculaire des épouses royales de par sa beauté, femme d’Akhenaton, exerçait un pouvoir considérable. Cléopâtre VII a quant à elle gouverné avec ses frères, puis avec Marc Antoine. Sa vie légendaire est de renommée mondiale et pourtant elle reste en grande partie mystérieuse. Grande séductrice, elle était puissante, très cultivée et représentait un véritable danger pour les Romains qui s’inquiétèrent de son pouvoir, eux qui ne donnaient pas de telles possibilités aux femmes romaines. Impossible d’évoquer ces grandes reines sans parler d’Hatshepsout, reine-pharaon aux alentours de 1478 avant JC. Une femme intelligente et énergique qui fit régner la paix sans pour autant accepter que l’on vienne sur le territoire de son royaume. Elle est aussi à l’origine de très nombreuses réalisations en matière d’architecture. HIER HISTOIRE Chez les pharaons masculins, le plus prestigieux reste Ramsès II qui régna 66 ans. On peut le qualifier de conquérant et c’est lui qui fit ériger les fameux temps d’Abou Simbel ainsi que les fameuses statues monumentales à son effigie. Là encore, tout est hors normes chez ce pharaon qui eu plus d’une douzaine d’épouses et quelque 200 concubines. On estime sa progéniture à plus d’une centaine d’enfants. Théologien et bâtisseur, il est synonyme de la grandeur de l’Egypte antique. Une hypothèse est souvent avancée : Ramsès II aurait été le pharaon contemporain de la fuite des Hébreux, ce qui semble être plutôt aléatoire, mais ajoute encore au mythe. > Le Nil On a longtemps pensé que le Nil était le plus grand fleuve du monde. Il reste le plus grand d’Afrique et c’est lui qui a déterminé le rythme de vie égyptien pendant des siècles avec ses crues, son limon, la richesse de ses cultures et ses fameux papyrus. > Le pharaon Il dispose d’un pouvoir incommensurable, mais doit maintenir ce que l’on nomme le mâat, synonyme d’ordre et de justice. Il se doit de rendre hommage aux dieux qui ont pour la majorité des têtes d’animaux. Râ, Amon-Râ, Osiris, Isis, Horus, Seth, Toth, Anubis et Apopis ont des histoires connues de tous. Ces mythes seront repris et déformés par la suite avec les dieux grecs et romains. LA PYRAMIDE DE KHÉOPS Construite vers 2570 avant JC, elle mesure 230 mètres de long et 146 mètres de haut. Même si l’on a progressé sur la connaissance de la construction, tous les détails ne sont pas encore connus. Contrairement à ce que l’on croit, ce n’était pas des esclaves qui étaient utilisés pour la construction des monuments. L’IMPORTANCE DE J.F. CHAMPOLLION « Je suis tout à l’Egypte, elle est tout pour moi » disait ce père symbolique de l’égyptologie. Son travail peut être comparé à une longue enquête qui prend des années avant de trouver une solution. Un signe peut en effet figurer l’objet qu’il représente, ou exprimer un son ou une idée. C’est à partir de 1821 qu’il commence à déchiffrer la fameuse pierre de Rosette. Une écriture qu’il décrit lui-même comme figurative, symbolique et phonétique. Cette longue étude fait partie intégrante du mystère et tient en haleine tous les savants de l’époque. INTELLIGENCE MAGAZINE 51



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 1Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 2-3Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 4-5Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 6-7Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 8-9Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 10-11Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 12-13Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 14-15Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 16-17Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 18-19Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 20-21Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 22-23Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 24-25Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 26-27Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 28-29Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 30-31Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 32-33Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 34-35Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 36-37Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 38-39Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 40-41Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 42-43Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 44-45Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 46-47Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 48-49Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 50-51Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 52-53Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 54-55Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 56-57Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 58-59Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 60-61Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 62-63Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 64-65Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 66-67Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 68-69Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 70-71Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 72-73Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 74-75Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 76-77Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 78-79Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 80-81Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 82-83Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 84-85Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 86-87Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 88-89Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 90-91Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 92-93Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 94-95Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 96-97Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 98-99Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 100