Intelligence Magazine n°2 jan/fév 2015
Intelligence Magazine n°2 jan/fév 2015
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°2 de jan/fév 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 31,1 Mo

  • Dans ce numéro : les pouvoirs extraordinaires du corps humain.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
chemin vers la transcendance, une volonté de dépasser des limites qui demeurent subjectives, la quête d’un ailleurs. UNE HISTOIRE DE LIMITES Avant tout chose, il convient de définir le terme « limite ». Commune à tous les individus, la limite ultime de l’homme est celle où les tâches physiques ne peuvent plus se réaliser. Par exemple : une vitesse ou une hauteur que l’on ne peut atteindre, une masse que l’on ne peut soulever. Mais l’homme entretient un rapport personnel avec la limite, ses propres limites : « Chaque individu est doué pour une ou plusieurs tâches : rapide ou 28 INTELLIGENCE MAGAZINE DOSSIER « LES POUVOIRS DU CORPS HUMAIN » lent, agile, endurant », explique Guillaume Millet, professeur de physiologie du sport à l’Université de Saint-Étienne. France Brunet, physiothérapeute en chef à la Clinique de médecine du sport des Carabins de l’Université de Montréal, est du même avis : « La limite est un ensemble de données quantifiables qui varient en fonction des personnes : le sexe, l’âge, le type de muscles et la souplesse de ses fibres, le patrimoine génétique, l’environnement. » La question des limites humaines nourrit les réflexions de scientifiques et des chercheurs. Un débat s’est installé entre ceux qui estiment que l’homme va bientôt atteindre ses limites physiologiques et ceux qui s’opposent à cette idée. Dans un récent article publié par le Huffington Post, Geoffroy Berthelot, un chercheur français de l’Institut national du sport, de l’expertise et de la performance (INSEP) estimait que « les performances sportives sont en train d’atteindre un plateau physiologique » en s’appuyant sur l’historique des records olympiques depuis les premiers Jeux de l’ère moderne, en 1896. La conclusion des études menées par l’IN- SEP se veut claire et définitive : « Les 3 300 records du monde homologués de façon exhaustive, définissent tous une asymptote qui représente non pas des barrières individuelles, mais les limites de l’espèce », assure Jean-François
Le champion, le dépassement de soi apparaît comme un mode d’être, un chemin vers la transcendance, une volonté de dépasser des limites qui demeurent subjectives, la quête d’un ailleurs. Toussaint, directeur de l’Institut de Recherche bio-Médicale et d’Epidémiologie du Sport (IRMES) affilié à l’INSEP. REPOUSSER SES LIMITES Les hommes et les femmes sont capables de repousser leurs limites actuelles jour après jour malgré l’inconfort, le sacrifice de la satisfaction immédiate et l’incertitude que cela génère. Dans le monde du sport notamment, il est reconnu que les sportifs repoussent sans cesse les limites de leur corps et de leur mental et ceci au prix de la douleur de l’effort et de la douleur physique. « La ténacité mentale, et la capacité à gérer et DOSSIER « LES POUVOIRS DU CORPS HUMAIN » même à tirer profit et à traverser la douleur, est un facteur de différenciation clé entre les mortels et les immortels à la course », affirme Mary Wittenberg, présidente des New York Road Runners. Repousser ses propres limites c’est en fait sortir de sa zone de confort. C’est douloureux, cela nécessite un effort et cela peut faire peur, c’est pourquoi nombreux sont ceux qui renoncent. Mais la bonne nouvelle, c’est que quand on sort de sa zone de confort et que l’on teste de nouveaux comportements, à force de répétitions, ces nouveaux comportements deviennent des habitudes et contribuent à l’élargissement de celles-ci. Que ce soit sur un plan mental ou physique, nous avons donc tous la faculté de nous dépasser, de nous surpasser et de repousser nos limites. Le tout, c’est de le vouloir très fort ! C’est exactement comme dans le sport, plus vous faites des abdos intensément, moins douloureux cela devient au fil des jours et plus vous êtes satisfait de vos « tablettes de chocolat ». L’intensité et la fréquence sont les deux paramètres importants pour repousser ses limites. La fréquence, c’est-à-dire la répétition régulière de la nouvelle pratique qui va permettre la création d’une nouvelle connexion cérébrale, une nouvelle habitude. L’intensité, c’est-à-dire aller au-delà du moment où l’esprit dit « Stop, je ne peux pas » ou « Je ne peux plus ! ». Car votre esprit vous trompe et vous alerte bien avant que vos véritables limites ne soient atteintes. En effet, le cerveau répond alors à deux instincts primitifs puissants : éviter la douleur et avoir du plaisir ; lesquels instincts ne sont absolument pas satisfaits lorsque vous explorez l’extérieur de votre zone de confort et ne vous aident donc pas dans l’atteinte de vos objectifs de développement à plus long terme. DES CONSEILS POUR SE SURPASSER Alors, comment faire pour déjouer ces modes de fonctionnements instinctifs et réduire la peur que génère cette situation de changement ? Comment arriver à sortir de sa zone de confort pour se surpasser ? Premièrement, pour fonctionner de façon contre intuitive et pouvoir atteindre ses objectifs de changement, il est nécessaire de solliciter la partie réfléchissante, pensante et d’auto-régulation, de votre cerveau (le cortex préfrontal) pour bloquer consciemment les manifestations instinctives. Deuxièmement, il faut rester concentré et résister à la procrastination. Troisièmement, il ne faut pas hésiter à s’auto-féliciter. Notez chacun de vos progrès vers votre objectif et célébrez-les. En effet, l’individu a naturellement tendance à favoriser la réalisation des activités pour lesquelles il sait qu’il obtiendra une récompense. Par opposition, plus la récompense vous semble lointaine, moins vous produisez de dopamine, donc moins de motivation donc report de la tâche. Et c’est vrai dans tout et pour tout, dans le sport mais aussi dans la vie professionnelle. C’est en vous mettant en danger que vous pourrez vous distinguer des autres et attirer l’attention. Surtout, en repoussant vos limites, vous gagnerez en assurance. Plutôt que de vous laisser enfermer dans un traintrain quotidien, prenez des risques. Soyez proactifs en proposant des projets innovants ou en prenant en main des dossiers ou des projets qui s’éloignent un peu de votre champ d’intervention mais qui vous permettent d’acquérir de nouvelles compétences. Vous êtes votre propre champion, ne l’oubliez jamais ! n I.N. POUR ALLER PLUS LOIN L’INCROYABLE TEDDY RINER Seul judoka à avoir remporté cinq titres de champion du monde, Teddy Riner a déjà marqué, à vingt-trois ans, l’histoire du judo. Comment un gamin débordant d’énergie et de joie de vivre, blagueur et immense, devient-il un champion ? C’est ce que raconte Teddy, de façon très libre. Enfance, années de sport-études, victoires et échecs, entourage et notoriété : il nous dit tout de ce qui fait sa force et le motive. Un récit captivant, drôle et émouvant. « Se dépasser, toujours » de Teddy Riner, Plon, 160 pages, 11,99 €. INTELLIGENCE MAGAZINE 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 1Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 2-3Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 4-5Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 6-7Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 8-9Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 10-11Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 12-13Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 14-15Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 16-17Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 18-19Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 20-21Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 22-23Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 24-25Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 26-27Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 28-29Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 30-31Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 32-33Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 34-35Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 36-37Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 38-39Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 40-41Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 42-43Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 44-45Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 46-47Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 48-49Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 50-51Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 52-53Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 54-55Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 56-57Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 58-59Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 60-61Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 62-63Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 64-65Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 66-67Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 68-69Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 70-71Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 72-73Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 74-75Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 76-77Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 78-79Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 80-81Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 82-83Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 84-85Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 86-87Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 88-89Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 90-91Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 92-93Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 94-95Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 96-97Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 98-99Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 100