Intelligence Magazine n°2 jan/fév 2015
Intelligence Magazine n°2 jan/fév 2015
  • Prix facial : 6,80 €

  • Parution : n°2 de jan/fév 2015

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 100

  • Taille du fichier PDF : 31,1 Mo

  • Dans ce numéro : les pouvoirs extraordinaires du corps humain.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
bien trop concentré à regarder ses gestes et à analyser comment il pratiquait. Ça n’a donc pas marché sur moi, mais ce moment a été capital pour le devenir de ma vie d’artiste. Qu’est-ce qui différencie l’hypnotisme du magnétisme et de la sophrologie dynamique ? L’hypnotisme est une méthode thérapeutique provoquée et maintenue par induction d’un état de conscience qui provoque un état hypnotique. La sophrologie est une médecine douce psychosomatique qui étudie les effets sur l’organisme de certains états de conscience. Le magnétisme est un agent naturel présent dans tout ce qui nous entoure. L’être humain a la capacité de pouvoir maîtriser son champ magnétique. La maîtrise des lois énergétiques est nécessaire pour développer son propre magnétisme afin de pouvoir l’utiliser sur soi et les autres. Ce ne sont donc pas des dons, mais des techniques qui s’apprennent et se travaillent. Vous savez, nous sommes tous dotés de pouvoirs extraordinaires, mais nous n’avons pas appris à les utiliser ni à les développer. Vous travaillez actuellement avec le CNRS. Pour quel type d’étude scientifique ? Je pourrai vous en parler plus en profondeur dans quelques semaines quand l’étude sera publiée. L’objectif de cette étude est de prouver, via les IRM notamment, que plusieurs cerveaux humains peuvent se synchroniser ensemble pour parvenir à un même objectif. LES DIFFÉRENTES FRÉQUENCES DU CERVEAU > Bêta : Premier niveau, 21 vibrations seconde. Etat lorsque nous sommes éveillés, qui révèle l’état d’un sujet attentif, les yeux ouverts. > Alpha : Deuxième niveau, 14 vibrations seconde. Etat qui facilite chez le sujet la sollicitation de l’imagination, de l’instinct et l’avènement du rêve. Etat capté chez un sujet éveillé, mais au repos, les yeux fermés ou ouverts. > Thêta : Troisième niveau, 7 vibrations seconde. Représente un état de sommeil ou un état de profonde relaxation chez le sujet. > Delta : Quatrième niveau, 0,25 vibration seconde. Etat obtenu d’un sujet en situation de sommeil lent. 12 INTELLIGENCE MAGAZINE ENQUÊTE HYPNOSE Il faut moins d’une seconde à Messmer pour plonger ses spectateurs en état d’hypnose. C’est passionnant, car cela permettra certainement de faire de grands pas sur un plan scientifique mais aussi thérapeutique. Vous dites que nous n’avez pas de don particulier mais que tout cela est le fruit d’un immense travail et d’une pratique intensive. Doit-on en conclure que dans l’absolu tout le monde pourrait devenir hypnotiseur ? Oui, tout le monde le peut, mais tout le monde n’arrivera pas à avoir les mêmes résultats, ni à produire ce que j’arrive à faire sur scène. C’est comme tout, c’est un mélange d’inné et d’acquis, d’aptitudes et de travail. C’est comme pour le sport, tout le monde peut pratiquer le tennis, mais tout le monde ne peut pas être Nadal ! (rires) Pour la fascination, c’est la même chose ! Comment hypnotiser les personnes les plus rebelles à l’influence hypnotique ? Dans l’absolu, l’hypnose marche sur tout le monde, mais il faut plus ou moins de temps pour y arriver. C’est pourquoi, dans les spectacles, je teste tout le public dès que j’entre en scène afin de choisir bien entendu les meilleurs candidats, car le spectacle n’en sera que meilleur. Comme je vous le disais tout à l’heure, chaque personne est unique. Si ça ne marche pas sur vous par exemple au cours d’un de mes spectacles, je peux vous garantir Surprenant, le spectacle actuellement en tournée de Messmer est également très drôle.
que j’arriverais à vous hypnotiser en cabinet, en prenant plus de temps et en utilisant plusieurs techniques. Car tout le monde, moi le premier, n’est pas prêt à se laisser aller à ce lâcher prise immédiat. En revanche, il y a énormément de personnes sur lesquelles j’ai une action immédiate, instantanée et c’est cela qui est si impressionnant à voir dans mes spectacles. Ce qui est très drôle aussi, c’est l’état de catalepsie dans laquelle je mets le spectateur choisi. On arrive ainsi à une perte momentanée de l’initiative motrice du sujet avec conservation de ses aptitudes. C’est un état de plasticité motrice dans lequel le sujet conserve les attitudes qu’on lui imprime. Cela permet des situations scéniques ludiques qui font vraiment rire les gens. Comment dissiper chez un sujet la crainte de l’hypnotisme et notamment la peur de se faire « manipuler » ? C’est tout l’intérêt de mes spectacles qui sont là pour montrer comment fonctionne l’hypnotisme et pour le démocratiser. D’ailleurs, je commence toutes mes représentations en expliquant comment ça fonctionne, que ce n’est pas dangereux et que tous les spectateurs qui se retrouveront en état hypnotique pendant le spectacle auront gagné des heures de sommeil en plus, car c’est extrêmement relaxant et énergisant. J’aide les gens à comprendre comment ça marche et comment on se retrouve dans cet état second. Ce qui est merveilleux, c’est que ces spectacles éveillent les consciences. Les gens se mettent à s’intéresser à l’hypnose et je suis persuadé que cela permettra à terme d’entraîner des consultations chez les hypnothérapeutes. L’hypnose n’est pas dangereuse, bien au contraire, elle fait beaucoup de bien. Et c’est en restant toujours ouvert, toujours bienveillant et en expliquant en détail comment elle marche qu’on arrivera à la développer de plus en plus. Comment arrivez-vous à sélectionner en un seul coup d’œil les gens du public que vous faites monter chaque soir sur scène ? Je commence par un test grandeur nature auquel participe tout le public. Et je demande à ceux pour qui ça ne marche pas de ne surtout pas faire semblant, car de toute façon, je m’en apercevrai très vite. Les gens jouent vraiment le jeu de l’honnêteté. Puis, en me déplaçant dans la salle, d’un simple regard, je sais ceux qui seront de « bons ENQUÊTE HYPNOSE clients » sur scène. J’ai besoin de choisir des personnes qui seront très vite en état hypnotique mais surtout très mobiles sur scène, afin de les faire participer au spectacle de façon très comique. S’ils sont trop statiques, ce ne sera pas amusant, donc je choisis les plus mobiles ! (rires) Ce qui est particulièrement impressionnant dans votre spectacle à Bobino, c’est votre capacité à endormir en une seconde plus de vingt personnes sur scène en même temps ? Qu’est-ce qui les met dans cet état aussi rapidement : votre regard, votre voix, votre gestuelle ? C’est la combinaison de tout cela en même temps. J’englobe chaque personne de tout cela, c’est pour cela que c’est aussi rapide. Mais vous savez, même sans les regarder, ça marche ! (rires) Quel est le rôle de votre assistante sur scène, Bellair, qui est aussi votre compagne à la ville ? Bellair est hypnothérapeute également. Elle est là à mes côtés sur scène, à la fois pour créer des suggestions, mais également et surtout pour aider à la plus grande sécurité du public sur scène, pour qu’ils ne tombent pas dans les escaliers ou qu’ils ne se fassent pas mal sur scène. Elle aide aussi à les garder en état hypnotique quand certains en sortent plus vite que d’autres ou à les renvoyer à leur place quand elle sent qu’ils seront mieux dans la salle. Vous menez depuis des années une vie à cent à l’heure, sans cesse sur scène ou en tournée. Comment faites-vous pour tenir le coup ? Est-ce que votre connaissance de l’auto-hypnose notamment vous aide à rester en forme ? Oui bien entendu, ma connaissance des techniques de relaxation m’aide énormément, puisque je pratique non seulement l’auto-hypnose mais que je sais aussi m’endormir en quelques secondes n’importe où. C’est très utile notamment en tournée. Et puis, vous savez, il n’y a pas de secret : Il faut une bonne hygiène de vie, une bonne alimentation, de l’activité physique et un bon sommeil. Et bien entendu, je ne fume pas, je ne me drogue pas et je ne bois pas d’alcool ! (rires) Quels sont vos projets en dehors de votre tournée ? Peut-être avez-vous un livre en préparation ? J’ai été contacté par plusieurs éditeurs en effet et il y aura certainement un jour un livre en préparation, mais pas tout de suite. Je réfléchis aussi à enseigner un jour mes techniques, mais pour le moment ce n’est qu’un projet. Avec le spectacle puis la tournée jusqu’à fin juin 2015, j’ai déjà beaucoup à faire ! n Propos recueillis par Valérie Loctin. 2015 SPECTACLE & TOURNÉE EN FRANCE EN BELGIQUE ET EN SUISSE Messmer est de retour à Paris pour son nouveau et irrésistible spectacle, à Bobino, jusqu’au 15 janvier 2015, et en tournée dans toute la France, mais aussi en Belgique et en Suisse jusqu’au 27 juin prochain (plus de 60 représentations dont Lille le 31/01, Strasbourg le 14/02, Nantes le 24/02, Bordeaux le 4/03, Marseille le 18/03, Grenoble le 20/03, Toulouse le 13/06, Lyon le 18/06…). A l’aide de techniques personnelles, il invite le spectateur à entrer dans son laboratoire intemporel et expérimental pour d’incroyables aventures aux confins du subconscient garanties sans aucun trucage. Chaque soir, il fait vivre sur scène à son public avec beaucoup d’humour et de bienveillance un délirant et renversant voyage au cœur de l’hypnose, du magnétisme et du transfert d’énergie. A voir absolument, car vous serez bluffés par cette expérience hors du commun ! Plus d’infos sur : www.messmer.ca facebook.com/MessmerFascinateur INTELLIGENCE MAGAZINE 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 1Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 2-3Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 4-5Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 6-7Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 8-9Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 10-11Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 12-13Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 14-15Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 16-17Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 18-19Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 20-21Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 22-23Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 24-25Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 26-27Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 28-29Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 30-31Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 32-33Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 34-35Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 36-37Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 38-39Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 40-41Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 42-43Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 44-45Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 46-47Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 48-49Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 50-51Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 52-53Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 54-55Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 56-57Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 58-59Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 60-61Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 62-63Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 64-65Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 66-67Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 68-69Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 70-71Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 72-73Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 74-75Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 76-77Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 78-79Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 80-81Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 82-83Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 84-85Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 86-87Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 88-89Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 90-91Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 92-93Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 94-95Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 96-97Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 98-99Intelligence Magazine numéro 2 jan/fév 2015 Page 100