Contact n°26 29 jun 2013
Contact n°26 29 jun 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°26 de 29 jun 2013

  • Périodicité : hebdomadaire

  • Editeur : Carrefour Proximité

  • Format : (168 x 241) mm

  • Nombre de pages : 26

  • Taille du fichier PDF : 17,1 Mo

  • Dans ce numéro : l'été fait ses festivals.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
.-} 10., ,- Mi-temps « festivalomanie » estivale Le principe d’un festival est de réunir en un même lieu et sur un temps assez court, un grand nombre de professionnels avec un public pour partager une passion commune. Musique, danse, poésie, graphologie, humour, peinture, cinéma… Tout est possible, le point commun étant une ambiance festive et décontractée. Nés en France au cours du xix e siècle, les festivals ont rencontré partout une réelle ferveur populaire. Les échanges y sont faciles grâce à la proximité des participants. On y parle fort, on y rit, on s’y bouscule, mais toujours dans la bonne humeur. C’est aussi une excellente occasion de s’éloigner du quotidien, le temps d’un week-end. Nombreux sont ceux qui privilégient les festivals pour se détendre et découvrir une région lors d’un court séjour. Éclectisme et services à la carte Le Festival de Cannes, qui célèbre le cinéma mondial, ouvre la saison estivale qui se poursuit ensuite avec le Festival de Carcassonne, les Solidays, puis Avignon pour le théâtre, les Vieilles « Les scènes des festivals font émerger de grands artistes. « On profite de la pause déj’pour en savoir plus. Instants• du 29 juin au 5 juillet 2013 " Musique, danse, cinéma, poésie, théâtre… Les festivals font la part belle à l’imaginaire. « Charrues, les Francofolies, Rock en Seine et tant d’autres ! Il y en a pour tous les goûts. Certains organisateurs proposent des prix et des services avantageux. Ainsi, comparés aux tarifs parfois excessifs des concerts, les tarifs des festivals sont intéressants : pour la même somme, il est possible de voir son artiste préféré et d’en découvrir beaucoup d’autres. Comme le souligne Paul Langeois, directeur du Festival Beauregard en Normandie : « Pour 40 euros, le prix d’un concert dans un Zénith, vous pouvez voir en une journée dix groupes et deux têtes d’affiche. » L’engouement pour ces manifestations festives ne fait que s’accentuer. Certains festivals ont une réelle valeur ajoutée : ils proposent aux étudiants des tarifs préférentiels, aux familles des ateliers pour les enfants et aux personnes handicapées des accès qui leur permettent de savourer le spectacle comme tous les autres visiteurs. C’est probablement grâce au développement de tous ces services que les festivals ne cessent d’attirer du monde. Les infrastructures et l’accueil s’adaptent pour s’ouvrir au plus grand nombre. Plainpicture ; Plainpicture ; Thinkstock
-s il. :, - Mi-temps Jeunes, familles, étudiants, personnes âgées… Les festivals sont intergénérationnels ! quelques jours en communauté On découvre de plus en plus de villages festivaliers où il est possible d’acheter des goodies (accessoires liés à l’événement et aux artistes présents), des en-cas chauds ou froids, et aussi des boissons fraîches. Concernant l’organisation, des navettes sont mises à disposition pour relier le site à la gare la plus proche. Mais il est aussi possible de goûter aux joies du camping pour ceux qui comptent rester plusieurs jours. C’est la vie en communauté du matin au soir. Pour les amateurs de mode, le festival est aussi l’occasion de se « lâcher » sur le plan vestimentaire et de porter des tenues originales. Personne n’est à l’abri de se faire prendre en photo par des journalistes. Souriez, vous êtes flashé ! Une économie locale dynamisÉE Les festivals ont aussi permis de relancer l’économie locale. Pour Carhaix, petite ville de 8 000 habitants, les Vieilles Charrues ont bousculé le quotidien et relancé l’activité dans la région. D’autres municipalités ont compris l’intérêt d’organiser de tels évènements en été pour valoriser et dynamiser leur patrimoine. Par exemple, Toulouse avec le Festival des musiques du monde Rio Loco, rassemble 100 000 personnes chaque année. Belle opportunité saisie également par Carcassonne qui réunit plus de 200 000 spectateurs. Un tremplin pour les artistes Les artistes viennent avec plaisir dans les festivals musicaux. C’est l’occasion pour eux d’aller à la rencontre de leur public, mais en plein air ! On retrouve aussi le principe des scènes ouvertes : les organisateurs proposent des « tremplins musicaux » afin de mettre en avant les groupes émergents et de favoriser la rencontre avec le public et les professionnels. Les festivals, devenus incontournables, contribuent aussi au développement de la jeune scène.• On profite de la pause déj’pour en savoir plus. pour en savoir plus… N’hésitez pas à visiter les sites des festivals qui vous intéressent, ils sont très complets. Vous y trouverez l’ensemble des informations relatives à la programmation et des informations pratiques. Pour acheter vos tickets en ligne, allez sur le site www.digitick.com * Pour consulter les guides des festivals : www.routedesfestivals.com www.leguidedesfestivals.com in I Si les places pour le festival de vos rêves sont épuisées, sachez que certains concerts sont retransmis sur le site d’Arte et de Live Concert pour les clients SFR. www.live-concert.sfr.fr, www.arte.tv/fr " Dans ce type d’événements, les rencontres et les échanges se font plus facilement grâce à la proximité des participants. « Instants• du 29 juin au 5 juillet 2013 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :