Idées Job n°8 jan/fév/mar 2010
Idées Job n°8 jan/fév/mar 2010
  • Prix facial : 6,90 €

  • Parution : n°8 de jan/fév/mar 2010

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 48,2 Mo

  • Dans ce numéro : gagnez plus avec des idées en or.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 80 - 81  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
80 81
80 solution• tout savoir pour créer son site de e-commerce e-commerce, un jeu d’enfant ! Aucune entreprise ne peut y échapper.Les perspectives sont immenses ! Selon la Fevad, Fédération du e-commerce et de la vente à distance, le marché du e-commerce s’est développé positivement, contrairement à l’économie mondiale. En France, les ventes sur Internet ont bondi de 25% en un an, avec 22,5 millions d’acheteurs en ligne. Pour les PME, il s’agit d’une excellente forme Acteur majeur de l’e-mail marketing au niveau mondial, de croissance horizontale. De quoi trouver de nouveaux consommateurs et offrir des services additionnels aux clients existants. Car désormais, créer, maintenir et publier sa e-boutique est à la portée de toutes les entreprises, à Epsilon International est présent dans 25 pays, gère 7 milliards d’adresses, envoie 45 milliards d’e-mails opt-in par an et génère 19 millions d’euros de chiffre d’affaires par jour pour ses clients. Qu'est-ce que l'e-mail marketing ? L’e-mail est un vecteur majeur de trafic et de vente pour les sites marchands. Un programme d’emailing bien conçu peut générer autant de ventes et de chiffre d’affaires qu’un programme de référencement avec seulement une fraction du coût de ce dernier, et ce sur une dynamique à bien plus long terme et pérenne. Pour débuter toute activité commerciale sur le Net, i l faut immanquablement un programme d’acquisition se basant principalement sur du référencement sur les moteurs de recherche, pouvant être complété par des programmes d’affiliation et de publicité (bannières, jeux concours). Plus l’activité s’installe, plus un programme e-mail peut se substituer avantageusement au référencement pour le maintien de relations durables avec les consommateurs via des campagnes ciblées et pertinentes. Que propose Epsilon condition de trouver et choisir les bons prestataires. 1. Déposer le nom de domaine « L’Internet est un ensemble de services accessibles de manière universelle (email, Web, chat...). Pour être accessibles et communiquer entre eux, les ordinateurs ou tout autre appareil connecté à Internet sont identifiés par une adresse physique unique, l’adresse IP. Sa syntaxe (de type « L’e-mail marketing a un impact incroyable » Didier Gaultier, directeur d’Epsilon International en France International ? Epsilon International propose toute la technologie nécessaire, le support, l’accompagnement, la méthodologie, les conseils et les meilleures pratiques pour le développement tant stratégique que tactique des campagnes e- mails des annonceurs sur les secteurs B to C et B to B. Epsilon International propose aussi des services professionnels (développement de plugs-in, d’applications spécifiques et sur mesure) visant à réaliser une meilleure intégration du canal e-mail dans le système d’information du client ainsi que des services de déploiement de campagnes e-mails.
solution• tout savoir pour créer son site de e-commerce Fournisseur Internet leader du marché avec plus de 9 millions de clients et 10 millions de domaines enregistrés, la société 1&1 Internet, cotée en Bourse United Internet AG, s’adresse aux particuliers, professionnels indépendants et industriels. « Elle s’étend de l’enregistrement de domaines à l’hébergement Web en passant par des serveurs virtuels et dédiés, ainsi que des produits e- commerce et SaaS », précise Olivier Mauss, membre du directoire de 1&1 Internet International et responsable du secteur hébergement en France, entre autres. « Pour les PME, il est très important que l’utilisation des produits soit facile et rapide. L'institut de recherche TNS Infratest a sondé pour 1&1 plus de 1.000 responsables IT européens travaillant dans des entreprises de moins de 50 employés. 1&1 déjà millionnaire ! 222.222.22.22) est difficilement mémorisable. Pour simplifier, le nom de domaine a été mis en place et sa syntaxe est de type « mondomaine.com » », explique Éric Sansonny, directeur marketing d’Amen, fournisseur de services et hébergement Internet. Acquérir un nom de domaine est donc la première étape. Il suffit de s’adresser à une société accréditée par les organismes gérant les différentes extensions (le «.com » généraliste, le «.net » communautaire, le «.org » philanthrope). « Avant de déposer le nom du site et de Pour 43% des personnes interrogées, le manque de temps est le principal facteur faisant barrière à la création de leur propre site Web. Pour 12%, il s'agit du manque de connaissance et pour 8% de la complexité du sujet et de l'offre, inadaptée à leurs besoins. La mission des fournisseurs d’hébergement consiste donc à développer un produit qui respecte ces besoins et nous l’avons créé avec notre nouveau produit 1&1 ReadyNet Pro ». Ainsi, les agences de design spécialisées ont conçu des modèles individuels pour plus de 100 secteurs d'activité. Après s'être enregistrés, les utilisateurs peuvent personnaliser les contenus de leur site aussi facilement qu'un document Word. Le passage, jusqu'à présent indispensable, par un logiciel externe ou un logiciel d'édition devient ici superficiel. « Ce que Olivier Mauss, membre du directoire de 1&1 Internet International nous proposons aux PME, c’est d’examiner les offres existantes pour choisir un produit, pour créer un site facilement et rapidement, puis le mettre à jour eux-mêmes pour éviter ainsi les frais supplémentaires des services d’une agence Web ou d’un expert Internet ». Avis aux intéressés... vérifier sa disponibilité, il faut se poser les bonnes questions : quel usage vais-je faire de mon site ? Pour quelle cible ? Quel territoire doit-il couvrir ? Quelle identité lui donner ?... », conseille Éric Sansonny. Pensez à déposer plusieurs extensions (.fr,.com,.net par exemple) afin d’éviter le cybersquatting, c’est-à-dire une utilisation usurpée par un tiers à des fins commerciales ou dénigrantes. Une fois le vocable et les extensions fixés, mettez-vous en contact avec un bureau d’enregistrement accrédité, tel Amen, pour procéder au dépôt du ou des noms de domaines. La procédure ne prend que quelques minutes et le nom du domaine est alors activé dans la foulée de l’enregistrement, généralement en moins de 1 heure. 2. Créer et héberger Place maintenant à la partie technique, celle qui fait le plus peur aux néophytes. Elle recouvre deux aspects, la création du site proprement dit et l’hébergement, c’est-à-dire l’installation de ce dernier sur des serveurs (ordinateurs puissants directement connectés au cœur d’Internet). Ces serveurs peuvent être mutualisés, autrement dit partagés entre plusieurs utilisateurs, ou dédiés. Dans tous les cas, l’hébergeur doit également prendre en charge la maintenance matérielle et logicielle, la sauvegarde et la sécurité (protection contre les virus et les attaques malveillantes). Pour la création d’un site de e-commerce, à moins de disposer de solides compétences informatiques, deux solutions existent. Soit confier le développement à un prestataire extérieur, soit utiliser des outils SaaS (software as a service) disponibles en ligne et généralement couplés à une offre d’hébergement, ce que proposent PowerBoutique, Oxatis ou 1&1 Internet International. Le premier choix garantit la totale propriété du site, l’adaptation à son cahier des charges et l’indépendance vis-à-vis de l’hébergeur (par conséquent la possibilité d’en changer aisément), alors que le second offre une plus grande simplicité, quelques heures suffisent pour mettre en ligne (et vendre) ses premiers produits. 3. Solutions de paiement Généralement, l’hébergeur est en mesure de vous proposer un système sécurisé permettant aux acheteurs de payer directement via une carte bancai- 81



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 1Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 2-3Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 4-5Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 6-7Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 8-9Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 10-11Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 12-13Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 14-15Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 16-17Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 18-19Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 20-21Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 22-23Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 24-25Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 26-27Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 28-29Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 30-31Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 32-33Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 34-35Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 36-37Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 38-39Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 40-41Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 42-43Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 44-45Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 46-47Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 48-49Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 50-51Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 52-53Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 54-55Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 56-57Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 58-59Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 60-61Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 62-63Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 64-65Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 66-67Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 68-69Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 70-71Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 72-73Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 74-75Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 76-77Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 78-79Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 80-81Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 82-83Idées Job numéro 8 jan/fév/mar 2010 Page 84