Idées Job n°7 oct/nov/déc 2009
Idées Job n°7 oct/nov/déc 2009
  • Prix facial : 6,90 €

  • Parution : n°7 de oct/nov/déc 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 270) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 52,0 Mo

  • Dans ce numéro : gros revenus immédiatement.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 70 - 71  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
70 71
FRANCHISE & STRATÉGIES > DOSSIER 70 Au départ, l’une des finalités du CESU était également de lutter contre le travail au noir, ce qui a en partie fonctionné. Aujourd’hui, les ménages sont moins à l’aise, et entre le fait de payer 50 aujourd’hui, et 100 avec un remboursement de 50 quelques mois plus tard, le choix est parfois vite fait. qui doit d’abord souscrire à une offre. Ensuite, si le client a besoin de l’un des services de cette offre, il lui suffit de réserver par téléphone ou Internet. La banque trouve un prestataire, envoie un devis, et la filiale envoie le prestataire au domicile. Ce dernier est ensuite payé par la banque directement puisque celle-ci débite la facture directement sur le compte du client. Les Cesu sont également acceptés. Ces grandes sociétés n’empêchent pas les petites entreprises d’exister, même si le marché n’est pas encore assez ancien pour être en cours de restructuration. On peut voir le secteur du nettoyage comme un exemple, puisqu’il existe déjà depuis de nombreuses années. De quelques centaines d’entreprises il y a une quarantaine d’années, le secteur a logiquement explosé pour atteindre 15 000 entreprises aujourd’hui. La moitié correspond à des sociétés unipersonnelles, ce qui n’empêche pas un tout petit noyau d’entreprises de détenir l’autre moitié. Les offres sont en fait complémentaires, les TPE agissent sur un marché de proximité et sont beaucoup plus souples pour répondre aux demandes de leurs clients. Leur point faible étant le manque de professionnalisation, péché de jeunesse. La franchise est l’acteur prédominant du secteur puisqu’en 2007, on comptabilisait 119 réseaux. En 2008, une étude réalisée par le Salon des Services à la Personne indique que plus de 80% des répondants se disent confiants sur leur activité en 2009, et ce quel que soit le secteur. Leur première préoccupation est bien évidemment le recrutement d’employés de qualité, notamment dans la durée. Cela exige une formation continue. Deuxième préoccupation qui apparaît chez les entrepreneurs : comment faire mieux connaître leur entreprise en la différenciant de la concurrence. La communication reste indispensable mais n’est pas si aisée à mettre en place. Un point important et assez rare pour être noté : le marché étant nouveau et les nouvelles entreprises se créant à toute vitesse, le besoin de contrôle et de réglementation est pressant afin que tous se battent avec les mêmes armes. Une nouvelle enquête du Crocis (Centre régional d’observation du commerce et de l’industrie) a eu lieu cette année auprès de dirigeants du secteur des services à la personne en région parisienne, afin de mieux connaître l’évolution du secteur ces derniers mois. Globalement, une majorité d’entrepreneurs reste optimiste, même si les signes de restrictions budgétaires au sein des familles sont bel et bien là. Ces restrictions sont encore plus présentes auprès des banques, qui refusent des prêts et des autorisations de découvert. Il se confirme que le problème du recrutement reste comme toujours le souci n°1 de ces entreprises, petites ou grandes. D’autant que recruter prend énormément de temps et empêche les chefs d’entreprises de gérer correctement les autres aspects tout aussi importants de la gestion. Enfin, un point relevé par les enquêtes gouvernementales est également mis en avant par les entrepreneurs : la déduction fiscale permet bien entendu de prospecter et recruter de nouveaux clients. Mais en temps de crise, les foyers tendent à considérer l’argent qui est aujourd’hui dans leur portemonnaie et non pas celui qui y sera demain. Or, les déductions fiscales s’appliquent avec un an de délai sur l’imposition de l’année suivante. Le souhait de tous serait que ce crédit d’impôt ou quelle que soit sa forme se fasse de façon anticipée, afin que les foyers puissent bénéficier quasiment immédiatement du tarif net de la prestation. Difficile de parler de toutes les franchises ici, mais certaines enseignes sont aujourd’hui bien connues du grand public comme Acadomia, Shiva, Adhap Services, Family Sphère, Merci+, AS Seniors, Age d’Or Services… On peut aussi inclure dans ce marché des services qui s’adressent plus au particulier qu’à la personne proprement dite comme les grandes entreprises bien connues proposant par exemple des locations de voitures, des services de pressing et de blanchisserie, de la couture, de la coiffure… > Age d’Or Services Créé en 1991, le réseau dispose aujourd’hui de 181 implantations, installées dans des locaux d’environ 20 m² en moyenne. Comme le nom l’indique, la cible est celle des personnes âgées, handicapées ou isolées pour des travaux d’aide à domicile, bricolage, portage de repas, etc. L’objectif étant de permettre à ces personnes de rester à leur domicile. D’autres services se sont également greffés à l’offre de départ. Le fichier global se monte à quelques 27 000
& FRANCHISE & STRATÉGIES > DOSSIER clients. La société est une filiale du groupe CNP Assurances, le leader français de l’assurance des personnes. Les services sont l’accompagnement, l’aide à domicile, le petit bricolage et jardinage, les livraisons de courses, le portage de repas, ainsi que la téléassistance et le gardiennage. Les salariés sont quasiment tous en CDI, ce qui garantit une certaine stabilité du personnel. Age d’Or est détenteur du label Qualicert, une labellisation qui permet de rassurer la clientèle. L’enseigne signe aussi différents partenariats en fonction des besoins exprimés par leur clients. Le dernier en date est celui qui les lie avec PC30, l’un des leaders en services numériques à domicile, afin de pouvoir offrir ce nouveau type de services au niveau national. Les 400 professeurs certifiés d’OC30 Academy peuvent ainsi proposer des forfaits d’assistance aux adhérents Age d’Or. La franchise souhaite continuer son expansion en particulier dans Paris intra muros et dans le Sud de la France. Récemment, l’enseigne s’est faite remarquer en décidant de prolonger l’offre gouvernementale de 200 euros offerts par le gouvernement à certains foyers modestes sous la forme de Cesu. Le réseau a donc décidé d’ajouter 200 euros supplémentaires aux 100 premiers nouveaux clients de l Zoom sur Adhap Services Spécialiste de l’assistance à domicile de personnes dépendantes de tous âges, Adhap Services est présent sur toute la France. Ce réseau emploie plus de 3 000 salariés, assurant au quotidien l’assistance à domicile de 5 000 personnes dépendantes. Sa clientèle se compose à 80% de personnes de plus de 65 ans. Les personnes handicapées, les enfants de plus de 3 ans et les actifs représentent 20% des prestations à domicile. Adhap Services (137 centres en France) réunit ses franchisés à l’occasion de la 8 e convention nationale du réseau. Après Poitiers en 2008, c’est à Douai en 2009 au cœur du bassin minier que Dominique Léry et Jean-Claude Perreau, fondateurs de l’enseigne, ont choisi de réunir les 120 chefs d’entreprises du réseau. Pour en savoir plus : www.adhapservices.fr ses agences. Un bon moyen de prospection commerciale. Les redevances globales se montent à 6%, le droit d’entrée à 19 500 euros, la formation initiale dure quatre semaines, la franchise fournit également un logiciel de gestion et une aide pour parvenir à la certification NF Service. Pour en savoir plus : www.agedorservices.com > Axeo Axeo Services est né il y a trois ans sous l’impulsion de professionnels du domaine. Le pilote proposait des services de type classique dans un premier temps, et a rencontré immédiatement un grand succès. Rapidement, le système de franchise à permis de procéder à un développement rapide dépassant les 70 implantations. L’offre s’est rapidement étoffée pour couvrir des secteurs un peu plus rares, comme le gardiennage ou la réception (aide à la cuisine, service à table par exemple), ou encore les aides dans le cadre de déménagements. Récemment, Axeo a décidé de céder une partie de son capital afin de pouvoir passer à l’étape supérieure. C’est le groupe LaSer qui a été choisi, lui-même spécialisé dans les services d » intermédiation et de fidélisation client au niveau européen. Son chiffre d’affaire approche les deux milliards d’euros. LaSer dispose d’une structure « grands comptes » en particulier qui va permettre de toucher de nouveaux clients. En effet, la société appartient au groupe Galeries Lafayette et à une filiale de BNP Paribas. Une franchise qui devrait donc prendre de l’ampleur vu la qualité et les moyens de ses actionnaires. Axeo demande 22 000 euros de droit d’entrée et 5% de redevances globales. Pour en savoir plus : www.axeoservices.com > Plaisir d’Aider Stéphane Depaux, le créateur, offre une franchise qui s’adresse aux personnes dépendantes des services haut de gamme au quotidien. L’aventure a été lancée en 2002 et la franchise une année plus tard. Plus d’une trentaine d’implantations existent déjà et l’objectif est fixé à 75 pour 2010. Tous les services susceptibles d’intéresser un senior sont donc proposés au complet ; plus de 40 tâches ont été répertoriées au total. Les objectifs ont été atteints, et le rythme d’ouverture ne doit pas faiblir d’après le créateur. La société participe chaque année au salon de la franchise et nombre de candidatures ont été déposées par les visiteurs. Ce service de proximité prend véritablement en charge les personnes pour aller jusqu’à des services qui sont quasiment du ressort de l’environnement amical comme d’aller entretenir une tombe familiale, mais il est vrai que certains seniors sont particulièrement solitaires. D’autres services d’actualité ont également été créés suite à des demandes comme l’initiation informatique. Une charte qualité a été mise en place par le créateur. Evidemment, le concept demande à ce que le franchisé soit proche de la municipalité, des services sociaux, des mutuelles et caisses de retraite. La société va bientôt passer en SAS avec un capital de 50 000 euros. La communication n’est pas non plus oubliée, avec une 71



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 1Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 2-3Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 4-5Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 6-7Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 8-9Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 10-11Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 12-13Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 14-15Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 16-17Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 18-19Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 20-21Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 22-23Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 24-25Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 26-27Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 28-29Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 30-31Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 32-33Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 34-35Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 36-37Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 38-39Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 40-41Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 42-43Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 44-45Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 46-47Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 48-49Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 50-51Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 52-53Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 54-55Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 56-57Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 58-59Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 60-61Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 62-63Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 64-65Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 66-67Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 68-69Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 70-71Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 72-73Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 74-75Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 76-77Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 78-79Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 80-81Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 82-83Idées Job numéro 7 oct/nov/déc 2009 Page 84