Idées Job n°4 jan/fév/mar 2009
Idées Job n°4 jan/fév/mar 2009
  • Prix facial : 6,95 €

  • Parution : n°4 de jan/fév/mar 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 61 Mo

  • Dans ce numéro : gros revenus anti crise.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 60 - 61  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
60 61
60 Le commerce équitable prône une- « juste rémunération des pays producteurs. Comment s'engagent les Industriels ? Il existe plusieurs moyens dont le principal est la signature d'une charte. Il existe d'ailleurs plusieurs chartes en fonction des organisations, même si elles restent comparables. De plus, un contrat est systématiquement signé entre producteurs du Sud et acheteurs du Nord. 3 La PFCE ou Plate-Forme pour le Commerce Equitable En 1994, plusieurs associations dont Artisans du Monde créent, elles aussi de leur côté, la Plate-Forme du Commerce Equitable. Elle a créé une charte, qui si l'on veut résumer, porte sur des engagements de la part du Nord, des acheteurs, ainsi que de critères visant à améliorer la situation pour l'avenir.• 1- mou- ! « « « « « « « « Les grands principes Les grands principes revendiqués par le commerce équitable sont les suivants : 4 Une juste rémunération du travail des producteurs et artisans les plus défavorisés, leur permettant de satisfaire leurs besoins élémentaires, ▪ Le respect des droits fondamentaux des personnes, ▪ Des relations durables entre partenaires économiques, 4 La préservation de l'environnement, ▪ Proposer aux consommateurs des produits de qualité. Les engagements : ils sont concrets et absolument obligatoires. Il s'agit en premier lieu et de façon évidente de refuser toute forme d'esclavage et de travail des enfants. Cela peut paraître assez basique, mais n'oublions pas que cela est bel et bien réel. Ensuite, les parties s'engagent, via un contrat qui reprend le prix du produit, la qualité, le délai de livraison et éventuellement le versement d'un acompte, si cela s'avère nécessaire. Troisième engagement très important : la durée. En effet, il ne s'agit pas simplement d'aider par à-coups, mais aussi de proposer une solution durable. Evidemment, tout cela ne servirait pas forcément à grand chose sans contrôle. Le contrat prévoit donc dès le départ l'acceptation d'un contrôle des parties. Il est prévu que ces transactions doivent prendre en compte le plus possible l'environnement, privilégier les circuits courts entre producteur et consommateur et encourager les producteurs à devenir autonomes le plus rapidement possible. Pas question d'encourager l'assistanat dans la durée. L'IFAT ou International Federation of Alternative Trade Elle gère, quant à elle, les relations avec les petites organisations qui proposent des produits artisanaux en toutes petites quantités et qui ne peuvent bien entendu assumer des frais de certification. Elles peuvent ainsi quand même bénéficier d'une certification. Une belle croissance 1 La croissance de ce marché du commerce équitable est énorme bien entendu et même si l'on estime que quasiment la moitié des Français ont déjà acheté un produit du commerce équitable, il ne représente qu'une partie infime du commerce mondial. L'EFTA ou European Fair Trade Association Elle regroupe des importateurs européens dont Solidar'Monde. Un regroupement finit par avoir lieu sous le nom de Fairtrade Labelling Organizations (FLO) et cette année, le FLO a décidé d'utiliser enfin un label commun dans 21 pays. Il s'agit de l'International Fairtrade Certification Mark. Il s'applique à des produits qui peuvent vraiment constituer des volumes intéressants, comme le café, le thé, le riz, les bananes, les mangues, le cacao, le coton, les noix de cajou, le quinoa, etc. Ce label regroupe près de 600 organisations de producteurs du Sud et 59 pays. Du côté des acheteurs, importateurs et industriels, ils signent donc un contrat précisant le prix minimum garanti, ainsi que l'acceptation des contrôles de FLO- Cert et de garder des relations avec les producteurs dans la durée. Une redevance est également payée pour financer la certification. Ces trois organisations plus FLO constituent le FINE. 3 News ou Network of European Worldshops Cette organization est plutôt spécialisée dans les magasins d'objets artisanaux.
L'efficacité du commerce équitable Autant dire que les « pour » et les « contre » ne cessent de s'affronter. Les initiatives sont évidemment louables et ne peuvent être critiquées sur le fond. Les problèmes que l'on évoque sur le sujet sont bien évidemment liés à l'argent et à son utilisation. Aider les producteurs du Sud à s'en sortir, en leur permettant de continuer à vivre dans leur environnement, sans avoir souvent à partir dans les grandes villes, est évidemment positif. Surtout s'ils peuvent améliorer leur qualité de vie, celles de l'environnement et devenir plus indépendants. Les critiques portent sur le fait que ces artisans et producteurs sont de toute façon dépendants du commerce mondial, étant donné qu'ils travaillent pour l'exportation. On ne peut le nier, mais entre deux maux, il faut parfois choisir le moindre. Si l'économie locale n'est pas à même de subvenir aux besoins d'une partie de sa population, les solutions alternatives sont bien entendu intéressantes. L'autre critique principale porte sur le fait que les produits équitables devraient normalement être vendus au même prix que les autres produits similaires. En effet, le surcoût lié au prix d'achat du producteur devait au départ être compensé par un circuit plus court, moins d'intermédiaires et donc une marge identique, mais glo- De très nombreux produits appartiennent aujourd'hui au commerce équitable. balement mieux répartie en faveur des pays du Sud. Or, ce n'est pas le cas, les produits équitables sont quasiment tous plus chers que les produits standards. Cela représente en effet le problème principal pour le développement de ces gammes. Tout comme pour le biologique, si l'on veut que ces produits représentent un pourcentage élevé du commerce mondial, il est clair que les consommateurs européens et d'autres pays industrialisés ne peuvent se permettre de payer tous leurs achats plus chers, même s'ils sont en Quelques chiffres On estime que le chiffre d'affaires lié au commerce équitable est passé au delà du milliard d'euros (Source FLO International). La croissance est impressionnante avec des pourcentages allant au-delà de 100%, mais le chiffre global n'en reste pas moins très minime, si l'on raisonne au niveau mondial. Par exemple, le produit qui a rencontré le plus de succès, le café, n'est commercialisé qu'à 2% sous l'étiquette équitable. „ accord avec les valeurs portées par ces produits. Pour que le produit devienne réellement populaire, il faut donc trouver une solution pour être à prix quasiment égal. Quid de la France En France, on dénombre environ 250 boutiques spécialisées, sans compter la grande distribution qui compte environ 10 000 points de vente distribuant une partie de ces produits. Cela inclut aussi des sites Internet, ainsi que des sociétés de vente par correspondance. A cela, on peut rajouter 500 magasins biologiques environ qui distribuent également des produits du commerce équitable. On retrouve en fait dans la notion d'équitable tout ce qui est lié à plus de justice, à une préoccupation vis-à-vis de la pauvreté, de l'environnement, de la santé. Toutes valeurs qui sont dans l'air du temps, mais plus que cela. On peut parier que cette tendance est là pour longtemps, à condition que toutes les associations trouvent un fonctionnement efficace et ne développent pas des structures démesurées. L'objectif devrait en effet de pouvoir vendre l'alimentaire en particulier à un prix compétitif et non pas supérieur, même si cela peut donner à certains consommateurs l'idée qu'il fait sa BA. En attendant, n'hésitons pas à contribuer à faire des produits équitables un vrai succès. Des produits, mais aussi des vêtements, des services, puisque même l'informatique s'y met... ■ « « « « « « « < Quelques sites à connaître ▪ www.commercequitable.com ▪ www.reunion-equitable.asso.re/▪ http://asociacion.ciap.org/sommaire.php ? lang=fr ▪ www.tierrauna.fr/contact@ethnik.org ▪ www.carrefour-tiers-monde.org ▪ www.consommer-solidaire.fr ▪ www.bioplaneta.com Pour le tourisme équitable, il est possible de visiter le site www.uniterre.com 61



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 1Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 2-3Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 4-5Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 6-7Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 8-9Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 10-11Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 12-13Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 14-15Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 16-17Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 18-19Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 20-21Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 22-23Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 24-25Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 26-27Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 28-29Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 30-31Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 32-33Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 34-35Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 36-37Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 38-39Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 40-41Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 42-43Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 44-45Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 46-47Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 48-49Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 50-51Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 52-53Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 54-55Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 56-57Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 58-59Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 60-61Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 62-63Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 64-65Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 66-67Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 68-69Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 70-71Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 72-73Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 74-75Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 76-77Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 78-79Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 80-81Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 82-83Idées Job numéro 4 jan/fév/mar 2009 Page 84