Idées Job n°20 oct/nov/déc 2012
Idées Job n°20 oct/nov/déc 2012
  • Prix facial : 9,90 €

  • Parution : n°20 de oct/nov/déc 2012

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (180 x 280) mm

  • Nombre de pages : 84

  • Taille du fichier PDF : 112 Mo

  • Dans ce numéro : spécial Internet... monter un site e-commerce.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
dossier spécial e-commerce 15. ZAPPOS, vous avez dit chaussure ? Zappos.com est LE site de e-commerce américain spécialisé dans la chaussure créé en 1999. Le créateur, Nick Swinmurn, est un homme presque comme les autres, dans le sens où il était de mauvaise humeur lorqu’il ne trouvait pas la paire de chaussures qu’il voulait absolument acheter, des Airwalks marrons. Sauf que tout le monde n’a pas l’idée de créer une entreprise à partir de cette petite déception. Nick Swinmurn, lui, contacte Tony Hsieh et Alfred Lin, deux responsables de capital risque, qui après une hésitation, finissent par accepter de le financer à hauteur de 500 000 dollars quand même. Hseih décide même rapidement de travailler pour Zappos. Les ventes décollent dès 2000, quadruplent l’année suivante, quasiment sans aucune publicité. Leur objectif est clair : parvenir à 1 milliard de dollars de chiffre et être listé dans le classement Forbes des meilleures sociétés pour lesquelles travailler. Un objectif ambitieux et exaltant pour les troupes. Peu à peu, le service client se renforce, les investisseurs soutiennent l’entreprise, l’offre s’étoffe d’accessoires notamment. Les deux objectifs fixés en 2003 sont atteints en 2008 pour le chiffre et en 2009 pour le classement. Des négociations démarrent avec Amazon, assez difficiles car Hsieh et Lin ne veulent pas perdre le contrôle de l’aventure et surtout préserver la culture d’entreprise, selon eux à la base du succès, tandis que les autres administrateurs sont séduits par l’offre financière. Un accord est finalement passé fin 2009 préservant la spécificité de Zappos, dont le siège est à Las Vegas, downtown. www.zappos.com DOSSIER SPÉCIAL E-COMMERCE « 100 IDÉES » 16. ALIBABA, le magnat chinois Jack Ma est professeur d’anglais à l’univerité Hangzhou Dianzi. Il créa l’un des premiers sites internet chinois en 1995 : China Pages, les pages jaunes chinoises. Quatre ans plus tard, il crée Alibaba, un site B2B, une sorte de eBay pour entreprises, puis en 2003 Taobao, le site aux enchères pour particuliers. Rien d’évident dans ce parcours cependant. Il commence à créer des sites pour des sociétés chinoises avec l’aide d’amis aux USA. Il raconte avoir invité des voisins et les médias chez lui la première fois qu’il a pu se connecter : cela a pris trois heures et demie pour moins d’une page, mais ce fut un événement. Il est passé de l’eau sous les ponts depuis ces débuts laborieux : le groupe Alibaba a dans son sein plusieurs filiales comme Alibaba Cloud Computing, Taobao Mail ou Yahoo ! China. Il est l’un des hommes les plus reconnus au monde et a obtenu de nombreuses récompenses. Sa fortune est estimée à plus d’un milliard de dollars. En 2009, il a fait un discours digne du plus capitaliste des businessmen, harangant les personnes assistant à l’assemblée des actionnaires de prendre les choses en main pour créer leurs propres affaires plutôt que d’attendre de l’aide du gouvernement, en rappelant que les grandes fortunes mondiales ont été bâties par des gens qui ont vu des opportunités là où les autres ne voyaient que la crise ! www.alibaba.com 17. TRAVELOCITY, la révolution du voyage L’une des premières aventures internet qui a totalement changé la donne du voyage sur internet. Terry Jones démarre sa vie professionnelle dans le voyage en 1971, il travaille dans de grandes sociétés comme Américan Airlines. C’est cette société qui développe un système de reservation électronique dénommé Sabre en 1978. En 1996, Sabre crée une filiale, Travelocity.com, dirigée par Terry Jones avec une petite dizaine de personnes. Le pari est de lancer une site de réservation sans intermédiaire aucun entre le client et le système de la compagnie. Rapidement, ce sont des chambres d’hôtel, des locations de voiture, des packages de vacances. Le développement se fait rapidement, et l’entreprise devient un leader sur son secteur. Terry Jones préside la compagnie jusqu’en 2002. Depuis lors la société a racheté des sites plus connus en France, comme Lastminute.com, qui incluait aussi le site allhotels.com créé en 1997 par Richard Irwin et a développé un site dédié spécifiquement aux hommes d’affaires. 24 Hors-série 2012 CRÉATION D’ENTREPRISE MAGAZINE 33 IDÉES
34 IDÉES Hors-série 2012 CRÉATION D’ENTREPRISE MAGAZINE DOSSIER SPÉCIAL E-COMMERCE « 100 IDÉES » Aujourd’hui, on estime que Travelocity réalise environ 10 milliards de dollars de chiffre d’affaires, assez loin derrière le leader Expedia (presque 26 milliards de dollars de chiffre) qui a été développé par Microsoft et détient des marques telles qu’Hotels.com ou TripAdvisor. www.travelocity.com 18. NETFLIX, à quand la France ? Netflix est un fournisseur américain de téléchargement media sur demande. Marc Randolph et Reed Hastings travaillaient ensemble chez Pure Software lorsqu’un jour, Hastings doit payer une pénalité pour avoir rendu un DVD loué en retard. Rien de bien extraordinaire semble-t-il, en tous les cas pour le commun des mortels. Sauf que cela donne une idée à Hastings : créer un site de location de DVD sur internet. Sitôt dit, sitôt fait en 1998, puis un an plus tard, les créateurs proposent un abonnement mensuel. En 2000, c’est le modèle d’abonnement pour des locations sans limitations de quantité, sans pénalité de retard, sans frais d’envois qui est choisi. Netflix a aussi développé un système performant de recommandations de vidéos grâce aux avis de ses clients. Le site a eu une influence culturelle importante, notamment dans le domaine de la division de films indépendants. Le succès est immense, mais la rentabilité a mis du temps à s’installer, les premiers profits étant enregistrés en 2003, après que Netflix ait émis des actions dans le grand public. Netflix est une entreprise américaine très atypique socialement, car elle propose des vacances illimitées pour ses salariés et les poussent à devenir actionnaires. Netflix a enregistré 24,4 millions d’abonnés américains pendant le quatrième trimestre 2011. Leur objectif depuis l’an dernier est de démarrer en Europe, en Amérique du Sud. Pour l’instant, seuls les pays anglophones et hispanophones sont concernés. Le problème pour l’arrivée de Netflix en France tient à l’aspect législatif. En février 2012, Netflix a signé un accord avec the Weinstein Company : le premier film consécutif à ce contrat est la distribution de « The Artist ». www.netflix.com 19. SOHU, le site chinois qui s’inspire des USA Un nom particulier qui s’explique du fait que le site est chinois. Le cœur de métier est le moteur de recherche, mais le groupe offre également des services de publicité, des jeux et divers autres services. Sohu se situe dans le top des sociétés ayant enregistré la plus forte croissance en 2009 et 2010. En 2008, Sohu fut le sponsor internet officiel des JO de Pékin. Le créateur Zhang Chaoyang est un physicien chinois, également diplômé du MIT. Il rentre en Chine en 1995 après son diplôme et fonde avec deux professeurs du MIT la première startup internet ayant recours à du capital risque : ITC. Il lance ITC dans le développement de Sohu.com, introduit en Bourse au USA en 2000. Il est l’une des valeurs sûres du monde internet. www.sohu.com 20. MYSPACE, envol et chute Si toutes les aventures qui ont précédé sont des succès « historiques », Myspace est un contrexemple dans le sens où le site, devenu l’un des favoris des internautes, est en train de tomber dans l’oubli. En 2003, des employés de eUniverse se rassemblent pour créer un réseau social différent. Brad Greenspan, Chris DeWolfe, Hosh Berman, Tom Anderson et d’autres fondent cette idée de communauté musicale qui essaime à travers le monde et rassemble plus 100 millions de personnes en 2006. En 2007, le site bat systématiquement Facebook en termes de trafic, tout semblait alors aller bien dans le meilleur des mondes. Pourtant Facebook commence à prendre l’avantage dès 2008 et peu à peu les membres ont transféré leur compte d’un réseau à l’autre. Le déclin commence pour ne plus s’arrêter : manque d’innovations, trop de publicités créant une lenteur insupportable aux geeks ? A moins que le fait de tout développer en interne sans avoir recours à des ressources externes comme Facebook ait produit un niveau insuffisant de nouveautés. Sans oublier la campagne portant sur le risque pornographique de ce type de site pour les mineurs à laquelle MySpace n’a pas su répondre de façon rassurante : les parents ont alors incité leurs enfants à supprimer leurs comptes. Le déclin est rapide et News Corp de Rupert Murdoch, le nouveau propriétaire met le site en vente pour un prix entre 50 et 200 millions de dollars. Aucune offre intéressante ne se fait jour. Finalement, le site est vendu fin juin 2011 pour 35 millions de dollars d’après la rumeur (News Corp l’avait acheté 580 millions six ans plus tôt et l’entreprise avait été évaluée en 2007 à 12 milliards de dollars…). Specific Media et Justin Timberlake en sont aujourd’hui les propriétaires. wwwfr.myspace.com ■ 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 1Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 2-3Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 4-5Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 6-7Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 8-9Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 10-11Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 12-13Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 14-15Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 16-17Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 18-19Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 20-21Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 22-23Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 24-25Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 26-27Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 28-29Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 30-31Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 32-33Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 34-35Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 36-37Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 38-39Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 40-41Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 42-43Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 44-45Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 46-47Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 48-49Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 50-51Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 52-53Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 54-55Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 56-57Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 58-59Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 60-61Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 62-63Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 64-65Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 66-67Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 68-69Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 70-71Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 72-73Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 74-75Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 76-77Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 78-79Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 80-81Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 82-83Idées Job numéro 20 oct/nov/déc 2012 Page 84