Gend'info n°406 oct/nov 2018
Gend'info n°406 oct/nov 2018

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
Contact - Les militaires du PMO passent 85% de leur temps sur le terrain, avec pour credo  : prévention, dissuasion et répression. Sur la route, mais pas seulement. Les patrouilles vont quotidiennement au contact des gérants des deux stationsservice situées sur leur portion d’A48, points névralgiques à surveiller en raison des vols de carburant et en boutique. Une présence qui se veut également dissuasive. Autour de la remise d’une attestation de dépôt de plainte pour vol de carburant, la discussion s’engage. Un contact essentiel à la remontée du renseignement. 40 Renseignement - Les échanges sont également réguliers avec la société d’autoroute AREA, victime de divers actes de malveillance  : fraudes au ticket, forçages de péage avec ou sans dégradation, mais aussi arrachages de bornes de paiement. Une enquête du PMO a d’ailleurs abouti, en juillet dernier, à l’interpellation de plusieurs individus soupçonnés d’avoir commis quatre arrachages au cours des sept premiers mois de l’année. Le PMO a mis en place une cellule police judiciaire, dont les militaires, outre les missions traditionnelles de l’unité, se chargent des dossiers complexes ou appuient leurs camarades.
Autoroute - Le PMO de Rives compte six pilotes de Véhicule rapide d’intervention (VRI), dont le quotidien est essentiellement dédié à la répression des infractions au Code de la route sur l’ensemble du réseau routier isérois, auquel s’ajoutent les portions d’autoroutes drômoise et savoyarde. Contrôler et intercepter, mais toujours en sécurité, pour les autres usagers et pour eux-mêmes. Comme tous les militaires du PMO, les pilotes de VRI endossent aussi, quand vient leur tour, le rôle de premiers à marcher dans les véhicules dédiés. Réseau secondaire - Outre le réseau autoroutier, le PMO de Rives est également compétent sur le réseau secondaire, comprenant notamment deux axes importants  : la 1075, reliant Grenoble à Bourgen-Bresse et la 1085, en direction de Lyon. L’action des motocyclistes y est privilégiée. Leur mobilité et leur réactivité permettent en effet une meilleure pénétration du territoire. Outre les missions de sécurité routière, ils peuvent intervenir sur tous types d’événements en appui des brigades locales. Formés à la fraude documentaire, ils sont en mesure de déceler les faux documents. Cet automobiliste en a fait les frais  : contrôlé pour un excès de vitesse en agglomération, il sera convoqué pour avoir présenté un faux permis de conduire. 41



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :