Gazette des Transferts n°9 janvier 2009
Gazette des Transferts n°9 janvier 2009
  • Prix facial : 2,95 €

  • Parution : n°9 de janvier 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (280 x 370) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 12,9 Mo

  • Dans ce numéro : Drogba en partance pour l'Inter.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE Xabi Alonso en aurait plus qu’assez de Liverpool. Furieux de ne pas obtenir l’augmentation salariale qu’il réclame depuis de longs mois et conscient de ne pas figurer dans les plans à long terme de son club, l’international espagnol veut prendre la poudre d’escampette. Selon The Daily Mirror, le FC Valence s’apprêterait à offrir 12 millions d’euros pour pouvoir s’attacher ses services… Miguel Angel Portugal, l’adjoint de Pedja Mijatovic le directeur sportif du Real Madrid, a assisté au match de Coupe UEFA entre la Sampdoria et Stuttgart. Il l’a fait à la demande expresse de Bernd Schuster qui s’intéresse de très près à l’international allemand d’origine espagnole Mario Gomez. Celui-ci ferait des pieds et des mains pour convaincre les dirigeants du VfB Stuttgart d’écouter d’une oreille bienveillante les propositions émanant du Real Madrid… Real Madrid tourne autour de Angel di Maria, l’attaquant de Benfica. L’international argentin qui est également suivi par Arsenal et Manchester United ainsi que Chelsea serait d’ailleurs très proche d’un accord avec les Merengue. Le journal portugais Diario de Noticias affirme que di Maria sera Madrilène l’été prochain. L’Argentin qui est conseillé par le célèbre agent portugais Jorge Mendes considèrerait même sa signature comme acquise… Les dirigeants du Real Madrid ont le begin pour Mauro Zarate, l’attaquant qui monte du côté de la Lazio Rome. Le joueur serait très tenté. Actuellement prêté par le club qatari d’Al Saad Doha, il n’a cependant pas les mains libres. Le club romain aurait ainsi l’intention de lever rapidement l’option d’achat qu’il possède sur le contrat du joueur. A suivre de près donc… 22 - Le Foot gazette des transferts n°9 - Janvier 2009 Les dirigeants du Real Madrid sont comme les Socios de San Bernabeu : ils vouent une défiance croissante à l’endroit de Bernd Schuster. Le technicien allemand est l’objet de critiques de plus en plus violentes. De nombreux noms circulent pour lui succéder. Celui d’Arsène Wenger notamment… Le Real a toujours aimé jouer le premier rôle. Il a aussi toujours détesté voir le FC Barcelone lui voler la vedette. Or c’est ce qu’il se passe Schuster ne fait pas l’unanimité Le Real se penche sur Wenger Andrei Arshavin, l’attaquant du Zénith Saint-Pétersbourg, aurait trouvé un accord personnel avec le Real Madrid. Reste à convaincre les dirigeants du club russe qui pour l’heure réclament une vingtaine de millions… Le FC Barcelone a longtemps pensé pouvoir mettre la main sur Andrei Arshavin. La révélation russe du dernier Euro devrait pourtant finalement revenir au rival honni du Barça : le Real Madrid. En effet, le journal russe Sport Express a révélé que le président Calderon avait courant novembre indiqué à des Socios du Real habitant en Russie que Arshavin était en route pour le Real. « L’arrivée d’Andrei à Mardrid est probable » aurait-il en effet lancé. Si elle est probable, elle n’est donc pas acquise. LE ZÉNITH VEUT 25 MILLIONS Si le joueur a donné son accord aux Merengue, un accord reste à trouver entre le Zenit Saint-Pétersbourg et le Real Madrid. Les Russes sont en effet gourmands. Ils réclameraient en effet 25 millions ESPAGNE depuis le début de saison. Malgré un titre qui reste encore parfaitement jouable et une campagne de Ligue des Champions plutôt bien menée, les Socios reprochent au technicien allemand le style parfois hésitant des Merengues. De fait depuis des semaines, les Madrilènes marquent peu et encaissent beaucoup trop de buts. Les deux fessées infligées par la Juve (2-0) en C1 ont un peu plus affiché les limites madrilènes. Mi novembre, le peuple de San Bernabeu est littéralement sorti de ses gonds. Les Socios ont été ulcérés par l’élimination humiliante du Real en Coupe du Roi. Les « Galactiques » ont en effet été virés de cette compétition de prestige par une formation de 3 ème division. Le Real éliminé par Irun, cela fait de fait mauvais Ce serait fait... Les Merengues attendent Arshavin d’euros pour laisser filer leur emblématique international. Une somme rondelette qui fait encore hésiter les Madrilènes. Les Anglais de Chelsea hésiteraient eux aussi pour les mêmes raisons. D. B. genre… Or dans le même temps, les Blaugrana sont étincelants et trustent les premières places tant en Liga que dans leur poule de C1… Bref jamais la pression ne s’est faite aussi forte sur les épaules de Schuster. La qualification du Real pour les 8èmes de finale de la Champion’s League a probablement permis au coach allemand de sauver son siège. Depuis, il n’est en effet officiellement pas question de lui trouver un successeur. C’est ce qu’a tenu à répéter le président Calderon : « Le Real génère toujours de la controverse. J’ai lu que Schuster allait être viré et remplacé par Ancelotti mais Pedrag Mijatovic (le directeur sportif madrilène,ndlr) n’a jamais parlé à Ancelotti. Nous avons donc l’esprit en paix et nous ne sommes pas en crise. Si nous avions gagné à Valladolid, et bien nous aurions tout simplement réussi la meilleure entame de l’histoire ». Reste que tout entraîneur sait que lorsqu’un président réaffirme sa confiance c’est que le vent du boulet se rapproche… De fait, il semble bien que le Real n’ait jamais été envisagé de recruter Carlo Ancelotti. C’est d’ailleurs ce qu’affirme également, Adriano Galliani. Dans les colonnes du journal espagnol El Mundo Deportivo, le vice-président du Milan AC a en effet fermement démenti cette rumeur. « Il n’y a rien de vrai là-dedans ! C’est encore une rumeur sans fondement comme ce fut déjà le cas la saison passée avec le supposé intérêt du Real pour Kaka. Aujourd’hui, on veut faire croire qu’ils veulent Ancelotti et Shevchenko. C’est faux ! Le Real n’a pas sollicité Carlo pas plus qu’Andrei ! » a-t-il tonné. Des joueurs importants du Real sont également sortis de leur réserve pour venir à la rescousse de leur coach. « Les joueurs soutiennent Schuster depuis le début. Ce monsieur a apporté un style différent à cette équipe, et tout l’effectif le suivra jusqu’à la fin » a ainsi expliqué Iker Casillas dans Marca. ANCELOTTI ET BENITEZ ÉGALEMENT PRESSENTIS L’icône Raul assure quant à lui que l’Allemand est un entraîneur « sensationnel ». Toutes ces protestations de soutien n’empêchent cependant pas les dirigeants madrilènes de scruter (plus ou moins) discrètement le marché des entraîneurs de premier plan. Rafa Benitez, le coach espagnol, de Liverpool a ainsi été approché par les Merengue. C’est la deuxième fois en deux ans que les Madrilènes font des offres au coach des Reds. Pour l’heure, Benitez se contente de répéter qu’il a encore des choses à faire sur les bords de la Mersey. Son sort est cependant particulièrement incertain en Angleterre. Les dirigeants de Liverpool songeraient en effet à se séparer de lui. Raison pour laquelle Benitez n’a pas éconduit ses interlocuteurs madrilènes avec la même vigueur que par le passé… Outre Ancelotti et Benitez, les noms de Roberto Mancini et Juande Ramos, deux grands coachs en quête de banc, circulent eux aussi. Le président Calderon ne serait cependant pas très enthousiaste. Il est un nom cependant qui fait unanimité chez les Merengues. Celui de Arsène Wenger. Le Daily Star Sunday affirme en effet que les Espagnols sont bigrement tentés par le profil du manager général des Gunners. Le président Calderon aurait en effet l’intention de tout tenter pour convaincre le Français de le rejoindre à Madrid l’été prochain. Aucun pourparler n’a été entamé encore. Reste que Wenger est désormais plus qu’une simple option. Les Espagnols savent en effet que l’ancien coach de l’ASM ne fait plus l’unanimité dans le board d’Arsenal. Quant à Schuster, il dédramatise et n’hésite pas à mettre la presse en boîte. « Je n’ai jamais pensé partir parce qu’il n’y a pas de raison pour cela. Je pense que j’ai le soutien du club. En revanche, je sais que si cela dépendait de vous (les médias)… Tout cela nous fait bien rire mes amis et moi ». Il parait cependant que les dirigeants madrilènes rient jaune. Pedrag Mijatovic aurait ainsi l’intention de rencontrer discrètement Arsène Wenger durant les Fêtes. D. B.
Lukas Podolski veut tourner la page Bayern Munich. L’attaquant de la Mannschaft n’en peut en effet plus de jouer les doublures du duo Luca-Klose. Il exige donc de pouvoir reprendre sa liberté en janvier prochain. Pour l’heure, les dirigeants bavarois ne veulent pas en attendre parler… « Je m’en vais ! Je vais quitter le Bayern lors du mercato d’hiver ! » : voilà ce que Lukas Podolski a tout récemment indiqué dans la presse allemande. Dans les colonnes du quotidien Bild, l’attaquant de la Mannschaft a en effet exprimé en termes extrêmement clairs son ras-le-bol. « J’ai pris ma décision : je voudrais Le Real, City et Cologne lui font les yeux doux Podolski veut claquer la porte du Bayern quitter le club cet hiver. J’ai déjà informé les responsables du Bayern de ma volonté de partir… ». Podolski en a en effet sa claque. Jürgen Klinsmannl’utilise en effet avec beaucoup de parcimonie. L’international allemand passe en effet le plus clair de son temps sur le banc bavarois. Lors des 14 premières journées de la Bundesliga, « Poldi » n’avait en effet été titularisé qu’à 4 reprises et n’était rentré en jeu qu’à 7 reprises. Malgré ce temps de jeu assez famélique, le jeune attaquant n’a eu de cesse de faire étalage de ses qualités. Il a en effet marqué trois buts soit un toutes les 200 minutes. Un bilan plus qu’honorable mais qui ne trouve pas grâce aux yeux de Klinsmann. L’ancien sélectionneur allemand considère en effet que Luca Toni et Miroslav Klose sont « deux monstres sacrés » et que Lukas Podolski ne saurait être plus que leur « challenger ». Le jeune attaquant (23 ans) a donc décidé de ruer dans les brancards. Il a en effet pris bonne note des déclarations de Uli Hoeness, le manager général du Bayern, qui ne cesse de répéter que le Bayern ne se séparerait d’aucuns joueurs durant l’hiver : « Le Mercato d’hiver sera calme. Aucun joueur ne devrait nous quitter… » a-t-il expliqué fin novembre. Podolski qui est sous contrat jusqu’en 2010 ne l’entend cependant pas de cette oreille. Il sait en effet qu’il a de nombreux partisans un peu partout en Allemagne et dans le reste de l’Europe. Au sein de la Bundesliga, le FC Cologne serait en effet ravi de récupérer son ancien joueur. Le Vfb Stuttgart est lui aussi sur les rangs. En Angleterre, Manchester City et Tottenham ont également montré un intérêt manifeste pour le milieu très offensif de la Mannschaft. En Italie, de nombreuses formations sont également Toujours aussi excellent avec le MUC 72, YohannPelé est dans le viseur des Grecs de l’Olympiakos. Christian Karembeu a visiblement laissé un excellent souvenir à l’Olympiakos. Les Français sont en effet toujours à la mode à Athènes. Outre Patrick Vieira (lire par ailleurs), les dirigeants de ce club habitué de la Ligue des Champions lorgnent en effet en direction de YohannPelé. A en croire la presse grecque, le gardien du Mans est pressenti pour succéder au vétéran Antonios Nikopolidis. Agé de 37 ans, celui-ci devrait prendre sa retraite au terme de la saison. Les dirigeants de l’Olympiakos aimeraient le voir prendre du recul dès le mois de janvier et lui cherchent donc un successeur. Pelé serait la priorité des priorités. Sélectionné par Raymond Domenech lors du dernier France-Tunisie (3-1), le portier sait qu’il est à un tournant de sa carrière. VA-T-IL SUCCÉDER À NIKOPOLIDIS ? Il va en effet bientôt quitter Le Mans. Bien qu’ils aient consenti d’énormes efforts financiers pour Pelé (ils en auraient en effet fait le gardien le mieux payé de L1), les Sarthois ne sont en effet pas parvenus à le convaincre de prolonger son contrat. En fin de saison, Pelé pourra donc filer où bon lui semble. Si les Manceaux veulent réaliser une plus-value, il leur faut vendre leur portier dès cet hiver. Or les Grecs viendraient de proposer un joli pactole au club du président Legarda. S’il accepte de laisser Pelé partir en janvier plutôt qu’en juin, le MUC pourrait en effet récupérer 5 millions d’euros ! L’offre a évidemment de quoi faire réfléchir les dirigeants sarthois. Quant au joueur, c’est un véritable pont d’or qui lui aurait été proposé. Bref, le MUC 72 pourrait rapidement voir son emblématique gardien prendre la poudre d’escampette en janvier prochain. D. B. ETRANGER désireuses de s’attacher les services de la révélation du Mondial 2006. De l’autre côté des Alpes, la presse s’est également fait écho des intérêts de la Roma et de la Fiorentina. En Espagne, c’est le Real Madrid qui se fait le plus pressant. Bernd Schuster a depuis de longs mois fait du Bavarois l’une de ses cibles prioritaires en vue du mercato hivernal. Bref, « Poldi » qui a donc l’embarras du choix est tout prêt de boucler ses valises. Jürgen Klinsmannne l’entend cependant pas de cette oreille. L’entraîneur du Bayern Munich a en effet douché les espoirs de l’attaquant international. « Il peut dire ce qu’il veut, cela n’a aucune importance. Cela ne change rien du tout ! Il va rester. Point final ! » s’est en effet énervé l’ancien buteur de l’AS Monaco en marge du match de Ligue des Champions entre le Bayern et le Steaua Bucarest. « QU’IL CESSE DONC DE GEINDRE » Devant les caméras de la télévision allemande DSF, Klinsmanna enfoncé le clou en ces termes : « Nous voulons avoir quatre attaquants dans notre équipe l’année prochaine. L’un d’entre eux est Lukas Podolski ». Quant à Uli Hoeness (qui eut souvent maille à partir avec Podolski lorsqu’il entraînait le Bayern), il lui a carrément fait la morale : « Mais qu’il cesse donc de geindre ! » s’est-il récemment emporté. Un cri du cœur qui fait écho à ses déclarations du mois de septembre quand il avait publiquement raillé les états d’âme de Podolski. « Mais qu’il cesse donc de se lamenter sur son sort ! Il n’est pas si difficile ! Il y a des choses pires dans le monde que d’être joueur du Bayern ! » s’était en effet énervé Hoeness dès le début de la saison. : « Nous voulons pouvoir disposer de quatre attaquants dans notre effectif l’année prochaine. L’un d’entre eux est et sera Lukas Podolski ! » a quant à lui ajouté Jürgen Klinsmann. Une hypothèse qui a le don de mettre Poldi totalement hors de lui. Les positions des deux parties paraissent difficilement conciliables. Ce sont cependant les dirigeants du Bayern qui sont en position de force. Que cela lui plaise ou pas, Podolski est en effet lié au club de Munich jusqu’en juin 2010. D. B. Le club grec propose 5 millions au MUC L’Olympiakos s’amourache de Pelé BRUITS DE VESTIAIRE Nourdin Boukhari continue de dégringoler les échelons du football mondial. Après avoir quitté sans gloire le FC Nantes pour rejoindre le AZ Alkmaar puis le Sparta Rotterdam, l’international marocain avait rejoint le club qatari d’Al Ittihad. Le milieu offensif qui était lié à ce club jusqu’en juin 2010 vient cependant de résilier son contrat. L’ancien Canari a maintenant l’intention de revenir en Hollande (son pays natal) et intégrer un club de l’élite. Les clubs ne se bousculent cependant guère pour le récupérer… Si l’on en croit le magazine allemand Kicker, Bastian Schweinsteiger pourrait quitter le Bayern Munich dans les prochaines semaines. En effet, l’international allemand semble être en contact avec le Real Madrid. Or le milieu offensif des Bavarois refuse obstinément de prolonger son contrat qui expire en juin prochain. De mauvaise grâce, les dirigeants du club de Munich pourraient donc laisser filer leur poulain. Celui-ci parait en effet particulièrement motivé à l’idée de rejoindre les Merengues. A la fin du mois de novembre, il aurait d’ailleurs rencontré de visu Miguel Angel Portugal, le directeur technique du club madrilène. Le dirigeant madrilène a en effet souhaité couper l’herbe sous le pied du Milan AC et de la Juventus Turin qui eux aussi lorgnent ouvertement sur Schweinsteiger… Mis une semaine à l’essai, Landon Donovan a séduit les dirigeants du Bayern. Il rejoindra le club bavarois en janvier sous la forme d’un prêt courant jusqu’au mois de mars. L’attaquant des Galaxy de Los Angeles pourrait même voir son prêt prolonger jusqu’au terme de la saison. Comme nous vous l’indiquions voici deux mois, Jürgen Klinsmannapprécie en effet le profil de l’international américain… Logan Bailly, l’excellent portier du RC Genk, plait beaucoup aux recruteurs du Borussia Mönchengladbach. Le gardien international belge pourrait venir à la rescousse d’un club par ailleurs en grande difficulté dans le championnat allemand… Le Foot gazette des transferts n°9 - Janvier 2009 - 23 BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :