Gazette des Transferts n°66 juillet 2014
Gazette des Transferts n°66 juillet 2014
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°66 de juillet 2014

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (315 x 400) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 15,5 Mo

  • Dans ce numéro : Di Maria direction Paris Saint-Germain !

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Une solution économique ? ABATE ADOUBÉ PAR IBRAHIMOVIC Si cette saison Jallet et Van der Wiel n’ont pas démérité, les dirigeants parisiens souhaiteraient recruter un joueur de renom pour occuper le couloir droit de la défense. De nombreux joueurs seraient dans le viseur du Paris Saint-Germain comme les Français Sagna et Debuchy mais aussi l’Italien Ignazio Abate. En effet, le cas du défenseur de l’AC Milan présente quelques garanties intéressantes pour l’équipe de Laurent Blanc. Si Gregory Van der Wiel avait pu finir la saison, Laurent Blanc chercherait-il à recruter un nouveau latéral droit ? Il est certain, Paris veut une équipe plus compétitive. A ce poste, les Rouge et Bleu peuvent trouver mieux. Le Néerlandais sort d’une saison réussie mais ses problèmes au genou poussent les dirigeants parisiens à trouver un autre joueur. Christophe Jallet n’a pas à rougir de ses prestations, mais il semble ne plus faire partie des plans du club de la capitale. Les Qataries veulent un joueur de niveau international à ce poste, ils semblent l’avoir trouvé. Dani Alves est considéré comme l’un des meilleurs arrières droits au monde. Mais, si ces dernières semaines, il est annoncé avec insistance du côté de la L’incertitude qui plane autour du départ de Cavani oblige les dirigeants parisiens à chercher une solution de repli. Le départ de l’Uruguayen obligerait le Paris Saint-Germain à recruter un nouvel attaquant. Une piste des recruteurs parisiens mène à Barcelone. Après les spéculations sur Dani Alves, une nouvelle s’ouvre sur le numéro 9 catalan, Alexis Sanchez. Le Chilien qui dispute le Mondial pourrait rejoindre la capitale cet été. Les responsables du PSG ont déjà débuté les négociations… AParis, un sujet inquiète les dirigeant qataris : le cas Edinson Cavani. Recruté à prix d’or l’été dernier (64 millions d’euros), l’Uruguayen ne se sentirait pas au mieux dans la capitale française. Les causes de ce malaise sont multiples, l’ancien Napolitain ne s’entendrait pas avec Zlatan Ibrahimovic. Et quand on sait son influence au Paris Saint- Germain, on peut comprendre que le numéro 9 parisien souhaite partir. De plus, Cavani a fait part durant la saison de son désir d’évoluer en pointe de l’attaque parisienne. Excentré sur le côté droit, le Sud-Américain semblait s’être fait une raison. Finalement, vivre dans l’ombre de l’international suédois lui plairait moyennement. Depuis plusieurs semaines, les rumeurs sur l’avenir du joueur de la Celeste ne cessent de changer. Celles-ci inquiètent à Doha, les Qataris ne voulant pas voir leur équipe s’affaiblir. Le départ de l’Uruguayen obligerait le PSG à lui trouver un remplaçant. Et cette tâche n’est pas Porte d’Auteuil, un concurrent de dernière minute semble pouvoir lui griller la politesse. Son nom : Ignazio Abate, défenseur à l’AC Milan. Alors, pourquoi pourrait-il être un achat plus intéressant pour le Paris Saint-Germain ? Il est difficile de croire que le Brésilien présente moins d’avantages, surtout après la signature de David Luiz. Car, avec le joueur du FC Barcelone, le club parisien aurait une défense 100% brésilienne. Le numéro 22 catalan possède de plus un passeport espagnol, il ne peut donc être considéré comme un joueur extracommunautaire. PLUS DE GARANTIES QUE DANIEL ALVES Toutefois, l’Italien bien que potentiellement inférieur au Brésilien coûterait moins cher au club de Nasser Al- Khelaïfi. Avec les sanctions du fair-play financier de l’UEFA, le Paris Saint-Germain pourrait réviser ses plans en visant moins gros. Comme la masse salariale du club de la Porte d’Auteuil ne doit pas augmenter, l’arrivée de Dani Alves pourrait obliger le club à vendre plusieurs joueurs. Abate, coûtant moins, serait donc un choix plus judicieux. L’Italien présente de nombreuses garanties pour le club de la capitale. Pensionnaire dans le club lombard depuis la saison 2009-2010, il Paris se met à l'heure chilienne SANCHEZ ÇA CHAUFFE 4 - Le Foot gazette des transferts n°66 - Juillet 2014 si facile car il faut trouver un joueur polyvalent. Si à la fin de l’exercice 2013-2014, Cavani parut moins efficace, il est un grand artisan du début de saison parisien mais aussi de sa victoire en Coupe de la Ligue. Pour le moment, le joueur qui serait susceptible de prendre sa place est le chilien Alexis Sanchez. Et sur ce dossier, les Parisiens ont déjà entamé les négociations. UNE GRANDE POLYVALENCE SUR LE FRONT DE L’ATTAQUE Pour le moment, le PSG vu refuser ses demandes. Les dirigeants catalans ont refusé trois offres ces dernières semaines dont une émanait du champion de France 2014. Mais la cellule de recrutement parisienne n’est pas pressée. Cette première offre était une première approche. Si l’Uruguayen venait à partir ou si les dossiers Hazard et Griezmannvenaient à être compromis, le club de la capitale passerait à la vitesse supérieure. En effet, depuis l’arrivée des Qataris à Paris, les Parisiens savent prendre leur temps pour attirer dans leur filet les joueurs qu’ils convoitent. L’annonce récente de l’arrivée de David Luiz est une exception. L’été dernier, Cavani, Marquinhos et Digne avaient rejoint la ville des lumières au milieu de l’été. On peut en attendre de même pour Alexis Sanchez. A Paris, le Chilien pourrait être utilisé à plusieurs postes, sa polyvalence l’amènerait à être fixé à aucun poste, mais de jouer très régulièrement. Le joueur catalan peut évoluer des deux côtés de l’attaque ou bien dans l’axe. Tout comme Edinson Cavani qu’il devrait remplacer. A Barcelone, LIGUE 1 est un titulaire au sein de l’effectif Rossoneri. Abate dispute régulièrement des matchs de série A ainsi que de Ligue des champions. Le club parisien qui souhaite briller dans cette compétition, a besoin de joueurs aguerris aux joutes européennes. Avec 31 matchs, le Transalpin n’a rien d’un novice. Il compte aussi 18 sélections avec la Squadra Azura et fait partie du groupe italien qui prépare le mondial brésilien. Agé de 27 ans, il affiche aussi plus de garanties que Dani Alves (31 ans). Les Qataries veulent une équipe d’avenir, le Brésilien étant plus proche de la retraite que de ses débuts, son âge pourrait le desservir dans le choix final. Mais là où l’Italien a une carte à jouer, c’est son réseau. Abate est proche de Zlatan Ibrahimovic, les deux hommes ont le même agent, Mino Raiola. L’agent connaît bien les dirigeants parisiens puisqu’il s’occupe des intérêts de deux autres joueurs rouge et bleu (Maxwell et Matuidi). Le géant Suédois aurait même glissé le nom de l’Italien à ses dirigeants. A Paris, les paroles de Zlatan sont écoutées. Nasser Al-Khelaïfi qui aimerait voir le Suédois devenir directeur sportif du club de la capitale, pourrait déjà suivre ses conseils. Alors, attendons-nous à voir Abate porter le maillot rouge et bleu prochainement ! M.P. cette saison, il a beaucoup bougé et les résultats furent convainquant, 19 réalisations en 34 matchs de championnat. Sanchez a disputé 24 matchs de Ligues des champions ces trois dernières années, expériences précieuses pour un club qui veut briller sur la scène européenne. Si Paris venait à recruter le Sud-Américain, les Qataris démontreraient une nouvelle fois leur désir de rivaliser avec les plus grands. Le joueur de 25 ans est courtisé par la Juventus Turin, Manchester United et Liverpool. La dernière interrogation reste le prix demandé pour Chilien ? Les Parisiens défieront-ils l’UEFA en annonçant un nouveau transfert record ? M. P.ALEX REJOINT LE MILAN AC Au PSG depuis l’hiver 2012, Alex (31 ans) était un titulaire indiscutable au sein de la défense parisienne. En fin de contrat avec le club de la capitale, il a finalement décidé de refuser une prolongation alors que l’arrivée de David Luiz va le pousser sur le banc. Le Milan AC a en effet décidé de le recruter ce qui va permettre au Brésilien de garder une place de titulaire. L’arrivée de David Luiz pourrait aussi pousser Marquinhos à demander un transfert. LA JUVENTUS LORGNE SUR COMAN Le jeune milieu de terrain offensif du Paris Saint-Germain Kingsley Coman pourrait traverser les Alpes. Si le club parisien lui propose un premier contrat professionnel de trois ans, le jeune Français, formé au club, serait plus attiré par les sirènes italiennes. La Juventus Turin aurait déjà contacté le joueur. BARCELONE PROPOSE 40 MILLIONS POUR MARQUINHOS… L’arrivée de David Luiz au PSG pousse son jeune compatriote vers la sortie. Arrivé l’été dernier, Marquinhos pourrait déjà faire ses valises. Barcelone serait prêt à débourser 40 millions d’euros pour voir le Brésilien rejoindre la Catalogne et venir prendre la succession de Carles Puyol. … MAIS LE REAL MADRID EST AUSSI SUR LE COUP Mais attention, le rival madrilène est aussi sur le coup. Raphaël Varane, étant souvent blessé, le club espagnol le laisserait bien partir lors du mercato. Les dirigeants du Real Madrid verraient bien Marquinhos le remplacer au sein de l’effectif de la Maison Blanche. SIRIGU JUSQU’EN 2018 ? Alors que cet été, les gardiens devraient faire l’actualité du marché des transferts, Paris devrait faire confiance à ses portiers. Douchez ayant prolongé jusqu’en 2015, c’est au tour de Salvatore Sirigu de prolonger son bail. Le gardien italien devrait resigner un contrat qui le lirait jusqu’en 2017, voire 2018 au PSG. YAYA TOURÉ INTÉRESSÉ PAR PARIS Dans une interview accordée à France Football, le milieu de terrain ivoirien a affirmé être intéressé par le Paris Saint-Germain. Sous contrat avec Manchester City jusqu’en 2017, Yaya Touré est une cible du club de la capitale en cas de départ de l’Italien Marco Verratti. MEXÈS PLAÎT À LAURENT BLANC Le défenseur de l'AC Milan devrait quitter le club lombard. Laurent Blanc qui l'avait installé comme titulaire en équipe de France lors de son mandat de sélectionneur, le verrait bien rejoindre le Paris Saint-Germain. L'ancien auxerrois serait alors le troisième défenseur central suite au départ d'Alex. LUCAS VA RESTER Dans une interview au Parisien, le Brésilien Lucas annonce qu'il ne compte pas quitter la capitale cet été. Le milieu offensif conscient que la saison prochaine la concurrence sera encore plus rude, se sent de taille à relever le défi. Le joueur de 21 ans se sent bien à Paris et veut y rester pour retrouver la Selecao. I PARIS TRANSFERTS GriezmannPogba Hazard Benzema... El revoilà LEONARDO ? BRUITS DE VESTIAIRE UNE DÉFENSE PARISIENNE 100% BRÉSILIENNE ! L'international brésilien de Chelsea va faire la paire avec sa : compatriote Thiago Silva. CAVALAI : BLANC:% e discute "Je veux u e aver le dub" gronde éq'go" c’est positif ! Paris Transferts est chez votre marchand de journaux ou sur www.lafontpresse.fr
GIRONDINS DE BORDEAUX P C Si les Girondins de Bordeaux sortent d’une nouvelle saison compliquée, les dirigeants sont bien décidés à apporter du changement et remonter rapidement la cote de popularité. Le club au scapulaire a déjà son nouvel entraîneur, Willy Sagnol, qui pourrait attirer dans ses filets le jeune Anthony Martial qu’il a dirigé chez les Espoirs. La saison de la reconstruction. C’est sans doute ce que pense le président Jean-Louis Triaud quand il a convaincu Willy Sagnol qu’il n’hésite pas à saluer : « Sagnol, si vous parlez de l’homme, c’est certainement un des sportifs français qui a le plus beau palmarès, qui a un vécu extraordinaire. C’est quelqu’un de jeune, tonique, un homme de BRUITS DE VESTIAIRE METZ SUR LA PISTE RIVIEREZ Le club lorrain, qui effectue son retour en Ligue 1 après 6 ans d’absence, s’intéresse au latéral droit du Havre Jonathan Rivierez. Auteur de 25 matchs cette saison pour un but et une passe décisive, il est libre à partir du 30 juin, son contrat arrivant à échéance. DIAFRA SAKHO QUITTE LE CLUB Auteur d’une superbe saison avec le FC Metz au cours de laquelle le club est directement monté en Ligue 1, le meilleur buteur du club (20 buts en 36 matchs) et meilleur joueur de la saison en Ligue 2 va quitter le club. Courtisé par de grosses écuries européennes, venues le superviser plusieurs au cours de la saison, le Messin ne sait toujours pas où il évoluera l’an prochain mais il est confiant et sait que son avenir ne sera pas à Metz. EDUARDO PREND SA RETRAITE Arrivé en janvier dernier d’Ajaccio, le joueur Brésilien Eduardo a décidé de ne pas honorer sa dernière année de contrat en Lorraine et de prendre sa retraite pour raison familiale. A 34 ans, l’ancien joueur de Guingamp, du RC Lens et d’Ajaccio raccrochent les crampons après une riche carrière où il a gagné la Coupe de France en 2009 avec Guingamp et la Ligue 2 avec Metz cette saison. FALCON SIGNE 3 ANS Avec le départ de son meilleur buteur et la retraite d’Eduardo, les dirigeants messins se doivent de recruter un nouvel attaquant. Ils l’ont trouvé, en la personne de Juan Manuel Falcon, avant-centre Vénézuélien de Zamora (Venezuela) qui a signé pour 3 ans avec Metz qui a versé la somme de 700.000 Euros. Cette saison, il a marqué 17 buts en 23 matchs. LE PLAN MARTIAL ! moins de 17 ans pour l’Euro 2012 organisé en Slovénie. Pas mal pour ses débuts. Sa première apparition avec les pros a lieu en décembre 2012 en Ligue Europa. Et que dire de ses statistiques. 9 ballons touchés, 71% de passes réussies. Alors qu’il rentre à la 80 ème minute, Martial manque même de trouver le chemin des filets. De belles promesses pour l’avenir du football français. Sur la saison, il effectuera 4 matches sous le maillot de l’Olympique Lyonnais avant de signer à l’AS Monaco, tout juste promu en Ligue 1. qualité. » De quoi donner le sourire à l’ancien joueur du Bayern Munich qui s’active en coulisses pour apporter sa patte au collectif bordelais. Et afin de polir un effectif en manque de qualité comme le prouve cette septième place, bien loin des performances sous l’ère Laurent Blanc. Ayant eu la chance d’observer un certain nombre de joueurs français en devenir, Willy Sagnol, ex-entraîneur de l’Équipe de France espoir, aimerait un atout offensif permettant de combiner parfaitement avec Cheick Diabaté, une des seules satisfactions de la saison aux côtés du latéral Mariano. Le joueur qui pourrait correspondre à ses critères n’est autre qu’Anthony Martial. Originaire du quartier des Ulis, le jeune a été formé à l’Olympique Lyonnais. Lors de sa deuxième saison chez les U17, le jeune attaquant inscrit 32 buts en 21 apparitions et accède à l’Equipe de France des Sa carrière ne se résumant plus qu’à son rôle de consultant sur BeIn Sport, Robert Pirès, 40 ans, est un homme qui a toujours aimé les défis. Après une dernière pige à Aston Villa en Premier League en 2011 puis deux mois en Inde contre une grosse rémunération, le Rémois pourrait vivre un nouveau challenge, en revenant à Metz en tant que directeur sportif. On le sait, Robert Pirès est un homme qui aime relever de nouveaux défis. On a pu le voir quand il a participé durant 2 ou 3 ans au nouveau championnat indien. Ce championnat d’une durée de deux mois était très lucratif pour le portefeuille plus que le sportif mais il a participé à cet événement avant tout pour le plaisir. Maintenant qu’il est sur BeIn Sport, en tant que consultant, ses journées sont moins longues et, pour un homme de sa trempe, cela n’est pas suffisant. Le champion du monde 98 pourrait se tourner vers un nouveau challenge, être directeur sportif du club de son cœur. S’il est né à Reims et y a fait tout le centre de formation, c’est à Metz qu’il commence sa carrière et c’est làbas qu’il montre tout son potentiel. A chaque fois qu’il parle du club messin, c’est avec émotion et il toujours voulu avoir un rôle important ici après la fin de sa carrière. Le moment est sans doute le bon pour l’ancien Gunners puisque Metz est remonté en Ligue 1 après 6 ans d’absence, dont une en National. Un homme d’expérience tel que lui serait un atout non négligeable au sein de l’organigramme du club afin que le club reste dans l’élite durablement. IL A RÉUSSI PARTOUT OÙ IL EST PASSÉ Avec Metz, il a réussi à gagner la Coupe de la Ligue en 1996 et à hisser le club en C3 trois saisons de suite. Il était devenu un joueur essentiel du club puis il est parti à l’OM où, lors de sa première saison, il LIGUE 1 Un remplaçant pour Jussiê Le retour d'un grand ancien L’AVENIR DEVANT LUI Son indemnité de transfert : 5 millions d’euros. Rare pour un joueur de son âge. Dès sa première apparition avec l’AS Monaco, il marque son premier but. L’entraîneur Claudio Ranieri place beaucoup d’espoir en lui (2 réalisations, 1 passe décisive en 6 apparitions en Ligue 1) et le club du Rocher le prolonge même jusqu’en 2018. Mais l’arrivée probable de Leonardo Jardim, ancien entraîneur du Sporting Club du Portugal, ne lui garantit plus un temps de jeu conséquent. À l’affut, Willy Sagnol pourrait profiter de cet imbroglio pour rapatrier Anthony Martial en Gironde et lui offrir le temps de jeu qu’il réclamait il y a peu dans la presse : « À court terme, je pense que c’est bloqué. Si j’avais été souvent dans le groupe, cela aurait prouvé que le coach comptait sur moi. Ça n’a pas été le cas… Je n’ai pas senti réellement qu’il y avait une concurrence mais ce sont les choix du coach. À l’entraînement je montre de bonnes cho-ses, je ne me considère pas en dessous des autres attaquants. » Un bon coup pour les Girondins de Bordeaux, bien décidés à retrouver les premières places du classement et titiller les grosses écuries comme le PSG et l’AS Monaco, dernier club de l’attaquant de 18 ans qui soigne toujours une pubalgie. Le plan Martial est en marche. JONATHAN GUENOUN UNE VICTOIRE À LA PIRÈS ? est finaliste de la coupe de l’UEFA face à Valence. Sa seconde saison est moins réussie mais en 2000, il signe à Arsenal et il connaît la glorieuse époque des Gunners. Il remporte 2 FA Cup, 2 Premier League et va en finale de Ligue des Champions en 2006, son dernier match avec Arsenal. Ensuite, il débarque à Villarreal durant 4 saisons et amène le club en C3 puis C1. Il faut également rappeler qu’il a gagné la Coupe du monde 1998, l’Euro 2000 ainsi que la Coupe des Confédérations 2001 et 2003. Il a donc réussi partout où il est passé en tant que joueur et sa tâche sera de redorer le blason des Messins et continuer à réussir en tant que directeur sportif et non plus comme joueur. Ce nouveau challenge est très intéressant et lui permettra de découvrir une BRUITS DE VESTIAIRE REVOILÀ PLASIL ! De retour de son prêt à Catane où il n’a pas réussi à éviter la relégation en Série B malgré ses 22 apparitions, Miroslav Plasil fait son retour en Gironde. Comme le joueur de 32 ans l’a déclaré sur son compte Twitter, « malgré la désillusion, je suis fier d’avoir porté le maillot de Catane cette année. Merci pour le soutien. Retour aux Girondins de Bordeaux pour de nouvelles ambitions... Amicalement, Jaro. » De quoi faire rêver les supporters de Bordeaux en vue de la saison prochaine ! BADIN SIGNE UN AN Milieu de terrain de la réserve bordelaise, Clément Badin s'est engagé pour une année avec les Girondins. A 21 ans, le jeune Français a été le joueur le plus utilisé de la saison en CFA après son arrivée de Trélissac (CFA) la saison dernière. Alors qu'un prêt à Châteauroux semblait acté, l'arrivée de Willy Sagnol sur le banc de Bordeaux a modifié la donne puisque Badin devrait intégrer le groupe pro pour la préparation estivale. MARIANO VA RESTER Alors que ces dernières années les Girondins de Bordeaux se sont souvent séparés de leurs meilleurs éléments à l’image de Ludovic Obraniak (Werder Breme), le club s’apprête à conserver son latéral droit Mariano. Titularisé à 38 reprises cette saison, le Brésilien jouera sous la tunique bordelaise la saison prochaine malgré un intérêt de Fluminense et Porto Alegre. MAURICE-BELAY PROLONGE Peu efficace (3 buts en 34 matches), le milieu offensif des Girondins de Bordeaux a néanmoins été prolongé jusqu'en 2017. Arrivé en 2011 dans les bagages de Francis Gillot, le joueur âgé de 29 ans n'est pas assuré d'une place de titulaire sous les ordres de Willy Sagnol et Bordeaux attendrait une offre pour le céder à un prix intéressant. Avis aux amateurs... autre facette de son sport, l’envers du décor en tant que dirigeant d’un club. Il sera en charge du projet sportif, qui sera dans un premier temps, de maintenir le club au sein de l’élite pour ensuite se réinstaller progressivement en milieu de tableau, voire plus haut comme à la belle époque. Les exemples à suivre seront Lens, également promu cette saison, et Reims qui fait bonne impression depuis deux saisons en Ligue 1. Son objectif sera, avec l’entraîneur Albert Cartier d’inculquer cela aux joueurs afin de faire une première saison honorable et ensuite de viser plus haut pourquoi pas. RAPHAËL GILLERON Le Foot gazette des transferts n°66 - Juillet 2014 - 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :