Gazette des Transferts n°66 juillet 2014
Gazette des Transferts n°66 juillet 2014
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°66 de juillet 2014

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (315 x 400) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 15,5 Mo

  • Dans ce numéro : Di Maria direction Paris Saint-Germain !

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
BRUITS DE VESTIAIRE GOURVENNEC RESTE À L’EAG Malgré plusieurs sollicitations pour changer de club à l’intersaison, Jocelyn Gourvennec continue l’aventure bretonne. Avec le maintien acquis dans les dernières journées, la victoire en Coupe de France et le style de jeu qu’il a donné à Guingamp, son profil intéressait fortement l’OL de Jean-Michel Aulas mais il n’a pas donné suite et se con-centre sur la saison à venir avec le club breton. BACA SIGNE DEUX ANS En fin de contrat au FC Lorient, Maxime Baca, 31 ans, quitte le Morbihan pour rejoindre les Côtes-d'Armor et l’EAG. Auteur de 20 matchs cette saison avec Lorient, le latéral droit vient remplacer Martins Perreira au sein de l'effectif breton, lui qui n'a pas souhaité prolonger son contrat. Après 5 saisons passées à Lorient, l'ancien Havrais va découvrir l'Europa League avec Guingamp. UN DANOIS SIGNE QUATRE ANS Guingamp continue son mercato. Après deux défenseurs latéraux (Baca et Jacobsen), le club breton a recruté un gardien de but. La filière danoise bat son plein puisqu'après Lars Jacobsen, c'est au tour de Jonas Lössl, 25 ans, qui évoluait jusqu'à présent au FC Midtjylland. Il a signé un contrat portant sur les quatre prochaines années et compense ainsi le départ de Ndy Assembé, où son prêt se terminait. ET SI MALOUDA REVENAIT… Alors qu’il s’est exilé depuis un an maintenant à Trabzonspor, en Turquie, Malouda pourrait-il revenir en Ligue 1 pour un dernier challenge et jouer une coupe d’Europe avec le club qui l’a révélé ? C’est une hypothèse viable puisqu’il apporterait son expérience et sa patte gauche au 16 e de Ligue 1 et permettrait au groupe de progresser à tous les niveaux. Le Tourangeau Andy Delort pourrait bien débarquer dans le Nord de la France. Après une saison à Tours où il s’est révélé, la prochaine étape pour lui est de découvrir la Ligue 1 avec pour objectif de suivre les traces d’un certain Olivier Giroud avec qui il est régulièrement comparé. Le RC Lens est en Ligue 1. Il faut donc préparer le mercato afin de se renforcer pour se maintenir dans l’élite la saison suivante. Mammadov, l’actionnaire majoritaire du club, est prêt à injecter 10 à 15 millions d’euros de ses fonds propres pour 16 - Le Foot gazette des transferts n°66 - Juillet 2014 A la recherche d’un attaquant pour soutenir (ou remplacer) Yatabaré, Guingamp s’est positionné sur le joueur de Laval, Christian Bekamenga. Ce numéro 9 a réussi un excellent exercice 2013-2014 avec les Tangos. Il viendrait renforcer une attaque en berne et qui a besoin de sang neuf. Avec le maintien en poche et la victoire en Coupe de France en prime, l’En Avant Guingamp a réussi une très belle saison, même si les hommes de Jocelyn Gourvennec ont connu une période de moins bien en milieu de saison. La Coupe de France leur offre la Ligue Europa avec l’objectif de faire mieux que lors de la saison de 2009/2010. Pour ce faire, les dirigeants Bretons se penche très sérieusement sur le dossier Christian Bekamenga. Ce joueur de 28 ans a évolué cette saison à Laval et a enfin démontré toutes les qualités qu’on lui attribuait. Il a fait une saison pleine en participant à 36 matchs de Ligue 2 pour 18 buts inscrits. Son arrivée ferait du bien à Guingamp qui a été trop dépendant de Yatabaré cette saison pour marquer des buts. De plus, le Camerounais trouverai dans ce club une ambiance familiale et décontractée qui pourrait lui permettre de franchir un palier en Ligue 1. UN PARCOURS CHAOTIQUE LIGUE 1 Une belle pioche pour les Bretons EN AVANT BEKAMENGA ! que le club fasse une saison honorable. La cible principale pour le mercato se nomme Andy Delort. Il est la révélation de l’année en Ligue 2 avec Tours puisqu’il a fini co-meilleur buteur du championnat avec 24 réalisations comme Mathieu Duhamel le caennais, mais a également délivré 8 passes décisives cette saison. Il est donc un attaquant de 22 ans, polyvalent, qui marque et fait marquer ses coéquipiers. Celui que l’on compare à Olivier Giroud, pour son parcours, peut être une des clés du renouveau lensois parmi l’élite. Il débute sa carrière à Nîmes lors de la saison 2009-2010 à 17 ans, où il fait trois apparitions. Il tape dans l’œil des recruteurs d’Ajaccio qui le font l’année suivante. Lors de cet En rejoignant Guingamp, il prouvera qu’il a le niveau de la Ligue 1 et il montrera qu’il a pu surmonter toutes les embuches qu’il avait devant lui pour retrouver l’élite du football français. Il a débuté sa carrière en 2004 à l’âge de 18 ans dans le club Camerounais de Impôts Yaoundé avant de partir durant deux saisons en Malaisie, au Negeri Sembilan. Il signe ensuite au Persib Bandung en Indonésie en juillet 2007 mais, il ne restera que 6 mois au club avant de signer au FC Nantes en janvier 2008, alors en Ligue 2. Il joue son premier match avec les Canaris en août 2008 et réalise même une très belle saison avec 5 buts en 27 apparitions avant le premier coup d’arrêt. Lors d’une visite médicale de routine, on lui détecte une anomalie cardiaque qui pourrait compromettre la suite de sa carrière. Le problème étant pris à temps il, se fait opérer en août 2009 puis revient sur le terrain à partir du mois de novembre. Malheureusement, la forme n’est pas vraiment là, vu qu’il a raté toute la préparation d’avant saison et les performances s’en ressentent. Il ne joue que 18 matchs en 1 an et demi avec Nantes et décide de se relancer ailleurs. Il signe à Orléans, alors en National mais ne joue que très peu (12 apparitions pour 2 buts). C’est en 2012, lorsqu’il signe à Carquefou, qui est monté en National, qu’il se relance complètement. Il réalise sa vraie première saison C'est la cible de l'été à Lens exercice, il participe à 24 matchs pour 4 buts et aide l’AC Ajaccio à monter en Ligue 1. Le début d’exercice en Ligue 1 est moins bon et il est prêté à Metz, encore en Ligue 2, pour avoir plus de temps de jeu ce qui est le cas même si la réussite n’est pas au rendez vous (13 matchs ; 1 but). En 2012-2013, il reste à Ajaccio mais se contente de bouts de matchs pour une saison très moyenne (16 matchs ; 1 but). L’été dernier, il décide de signer un contrat de 3 ans en faveur de Tours. Il se révèle au grand public par la qualité de son jeu et son sens du but. Du coup, de nombreuses équipes s’intéressent à lui, à juste titre. Mais pour Andy Delort, au vu de ce qu’il souhaite, le RC Lens lui offre les meilleurs garanties : « Il me faut un club où je joue (…), un entraîneur qui me pousse, qui me donne des responsabilités. Et puis, je veux d’un club qui est du public. » Tout ce qu’il réclame conduit à croire que le RCL est le club qu’il lui faut. SUR LES TRACES D’OLIVIER GIROUD… Il est souvent comparé à l’ancien Montpelliérain, pour son passage réussi à Tours comme le Gunners mais aussi par les qualités athlétiques qu’il montre sur le terrain. C’est un attaquant au gabarit puissant (1,82 m pour 82 kg), capable d’être un point de fixation pour remonter son équipe mais également de se projeter vers l’avant. En signant avec Lens, il retrouverait un coach paternaliste qui ferait de lui, une pièce maîtresse dans le jeu offensif des Sang et Or et avec un public qui supporte son équipe à chaque fois, que ce soit dans la victoire ou dans la défaite. Les conditions sont donc requises pour que son épanouissement soit total au sein de ce club et afin de continuer à suivre les traces d’Olivier Giroud. L’ancien Montpelliérain avait mis une année à s’adapter à la Ligue 1 avant de marquer 21 buts puis de s’envoler destination Arsenal. Quid d’Andy Delort à Lens ? La réponse prochainement. R.G. REIS ; EN AVANT DE GUINGAMP.s d'Armor accomplie depuis sa première année à Nantes avec 17 buts en 33 matchs et participe au maintien du club en National. Laval est sur les rangs et le signe. Il continue sur la même dynamique qu’avec Carquefou en Ligue 2 cela amène certains clubs de Ligue 1 à s’intéresser à lui. Etant resté presqu’exclusivement en Bretagne depuis qu’il a posé ses valises en France, Guingamp est le club parfait pour qu’il démontre toute sa valeur aux yeux de la Ligue 1 avec un rôle très précis, marquer des buts. S’il reste sur la même dynamique que ces deux saisons précédentes, il pourrait être l’une des belles surprises du prochain exercice. A 28 ans, ce serait une belle récompense. DELORT QUE LE MERCATO COMMENCE… BRUITS DE VESTIAIRE RAPHAËL GILLERON LE RC LENS VEUT GARDER AREOLA… Prêté cette saison par le PSG, Alphonse Areola a réalisé une très belle saison qui a permis au Sang et Or de remonter en Ligue 1. Il a également reçu le trophée de meilleur gardien de Ligue 2. Les dirigeants lensois veulent donc conserver leur gardien titulaire définitivement. Areola veut du temps qu’il aura à Lens alors qu’au PSG il ne sera que numéro 3, 2 dans le meilleur des cas. Reste à savoir si le PSG va céder un de ses jeunes après les sanctions consécutives au fair-play financier… … ET S’INTÉRESSE À SABALY Les dirigeants Sang et Or auraient jeté leur dévolu sur Youssouf Sabaly pour le poste de latéral droit. Il a été prêté cette saison à Evian Thonon-Gaillard où il a réalisé une grosse saison (36 matchs, 3 passes décisives). La saison prochaine, le PSG devrait à nouveau le prêter et Lens pourrait être un bon point de chute pour lui. OBBADI SE (RE)LENS Arrivé en janvier 2013 à AS Monaco, Mounir Obbadi est prié de faire ses valises et de trouver un nouveau club prêt à l’accueillir. Auteur d’une très bonne saison avec l’ASM (31 matchs pour 3 buts), le milieu franco-marocain intéresse fortement le RC Lens. Reste juste à savoir si le club va pouvoir recruter alors que la DNCG les suit encore de près. AYITÉ, LE BON COUP DU RCL En fin de contrat avec le Stade de Reims (il a refusé une prolongation de contrat), Floyd Ayité pourrait rejoindre Antoine Kombouaré à Lens. Le club nordiste sera encore sous contrôle de la DNCG et cette arrivée à moindre frais serait une très bonne chose. De plus, auteur d’une bonne saison avec Reims (5 buts et 4 passes décisives en 32 matchs), Ayité serait une très bonne recrue pour les Nordistes.
BRUITS DE VESTIAIRE BASTIA PROLONGE SON CAPITAINE Formé au club et ayant tout vécu avec Bastia, Yannick Cahuzac a prolongé pour 4 saisons supplémentaires. Alors qu’il était en fin de contrat au 30 juin, le natif d’Ajaccio a rempilé avec son club de cœur et s’apprête à entamer sa 10 ème année professionnelle, toujours au sein du même club. PITROIPA INTÉRESSE BASTIA Indésirable du côté de Rennes depuis l’arrivée de Philippe Montanier, Jonathan Pitroipa va quitter le club breton. Le SC Bastia, adepte des recrues qui ont besoin de se relancer, s’intéresse de près au Burkinabé. Auteur d’une saison en demi-teinte (23 matchs pour 0 but), Bastia peut être un endroit parfait pour se relancer et retrouver son vrai niveau. ONGENDA DANS LES PAS DE MAKELELE ? Hervin Ongenda, le milieu offensif de 18 ans du PSG, pourrait bien être la première recrue du mercato bastiais. Le jeune Parisien souhaiterait avoir plus de temps de jeu et l’effectif de superstar du PSG lui laisse seulement des miettes (6 apparitions et 234 minutes de jeu). Il pourrait donc suivre Claude Makelele et faire l’objet d’un prêt d’un an sans option d’achat afin d’obtenir ce qu’il cherche. APPELEZ LE COACH MAKELELE ! Après 3 ans sur le banc du PSG en tant qu’entraîneur adjoint d’Antoine Kombouaré puis de Carlo Ancelotti et enfin de Laurent Blanc, Claude Makelele va voler de ses propres ailes en tant qu’entraîneur. Il prend place sur le banc de Bastia où il a signé un contrat deux ans. C’est un beau challenge pour l’ancien adjoint de Laurent Blanc, qui a obtenu une dérogation afin d’entraîner. Il suivra une formation accélérée pour l’obtention de son brevet, en même temps que Willy Sagnol ou Zinedine Zidane, auprès de Guy Lacombe. Toujours en quête de renfort offensif afin de valoriser son attaque et alimenter en passes le duo Ben Yedder-Braithwaite, le TFC s’intéresse au meilleur passeur de la Ligue 2 cette saison, Fayçal Fajr, en fin de contrat avec le SM Caen. Une recrue intéressante pour Toulouse. L e TFC avait très mal débuté la saison précédente puis avait réussi à mettre son jeu en place, un jeu basé sur l’attaque avec un duo devant qui a démontré sa bonne entente et sa réussite. Ben Yedder a fini 2 e du classement des buteurs, derrière l’intouchable Ibrahimovic, avec 16 réalisations dont un triplé lors de la dernière journée, il a coiffé au poteau Cavani et Aboubakar. La prochaine saison ne devrait pas LIGUE 1 Un belle histoire belge en Corse VAN BUYTEN SE REFAIT UNE BEAUTÉ Libre de tout contrat suite à un accord avec le Bayern Munich, l’ancien marseillais n’a pourtant pas décidé de mettre un terme à sa carrière. A la recherche d’un dernier challenge, le Belge pourrait le trouver du côté de la Corse. Mais c’est que Van Buyten fait de la résistance ! Après avoir décidé de ne pas prolonger son contrat avec le Bayern Munich, en Un sacré passeur dans le viseur FAJR A TAPÉ DANS L’OEIL DU TFC déroger à la règle, Alain Casanova faisant jouer son équipe en 3-5-2 avec deux latéraux très offensif et une belle ligne d’attaque. Pour réaliser une saison aussi bonne que leur deuxième partie de saison, le TFC veut recruter un milieu capable de dynamiter la défense adverse, créer des brèches et offrir de véritables offrandes à ces deux attaquants. Pour cela, ils sont très intéressés par la venue du meilleur passeur du dernier exercice de Ligue 2, Fayçal Fajr. Auteur de sa meilleure saison sous le maillot caennais, le Franco-Marocain est en fin de contrat et n’a toujours pas prolongé. Il apporterait aux Violets une percussion que le jeu n’a plus depuis la vente de Franck Tabanou l’été dernier ou que n’a pas du tout apporté Regattin ou les recrues Trejo et Aguilar. Il permettrait donc un jeu, toujours porté vers l’avant, plus rapide et direct, tout en percussion et en vitesse. Fayçal Fajr a connu des fortunes diverses avant de réussir à atteindre le niveau qu’est le sien aujourd’hui. A 15 ans, il tente d’intégrer le centre de formation du Havre mais il est recalé car il n’a pas une « bonne condition physique ». Il repasse donc par les jeunes de Rouen, ville où il est né avant d’aller à Oissel en CFA 2. Après un début chaotique, la suite se passe beaucoup mieux. En 2008, il décide de signer à Fréjus Saint-Raphaël alors en CFA. UNE PROGRESSION CONSTANTE DEPUIS DEUX ANS C’est dans ce club qu’il commence à s’épanouir et a montré ses capacités. Sa troisième saison est la plus réussie puisqu’il participe à 32 matchs pour 7 buts inscrits. Le National devient trop étroit pour lui et, en juillet 2011, il accepte l’offre de Caen, qui revenait en Ligue 1 après un aller retour au purgatoire. Sous le coaching de Franck Dumas en 2011-2012 puis de Patrice Garande depuis, le numéro 10 de Caen a bien progressé et ses vues recevoir la confiance de son coach. Pour sa première saison, il débarquait du National et devait surtout découvrir la Ligue 1 en tant que doublure de Benjamin Nivet. Pour lui, la relégation du club a été un mal pour un bien car cela lui a permis de progresser en jouant régulièrement. Sa première année en L2, il dispute 30 matchs pour un faible total de 3 buts mais déjà 7 passes décisives. Cette saison, il s’est affirmé comme le dépositaire du jeu normand et a réalisé une très belle saison puisqu’en 35 rencontres disputées, il a marqué à 8 reprises et offert 15 offrandes à ses coéquipiers, dont 6 pour le seul Duhamel (meilleur buteur du championnat). Il a reçu le trophée de meilleur passeur lors de la dernière journée. En fin de contrat, et toujours pas prolongé, le Franco- Marocain de 25 ans va découvrir la Ligue 1 lors du prochain exercice mais pas avec le club qu’il a aidé à faire monter mais dans une ville plus ensoleillé… R.G. accord avec tous les dirigeants mais aussi Pep Guardiola - il se faisait vieux et les Bavarois voulaient rajeunir leur arrière-garde -, le vétéran a accepté et part sans regret, un doublé coupe-championnat dans la poche pour sa 8 e dernière saison à Munich. Il aura tout gagné avec ce club, 4 championnats, 3 coupes d’Allemagne ainsi qu’une Ligue des Champions. Qui peut dire mieux ? Le Belge s’envole vers un nouvel horizon, dans un club où il pourra apporter son expérience et sa sagesse dans un effectif jeune mais plein d’ambition. Ce pourrait être le Sporting Club de Bastia, un club qui a prouvé ces deux dernières saisons qu’il était une valeur sûre du championnat et qui fallait compter sur lui pour jouer les troubles fêtes. C’est également un club où se mêle jeunesse, fougue, expérience et calme. La jeunesse et la fougue se trouvent principalement en attaque avec Khazri, Bruno, Raspentino, Boudebouz. Pour l’expérience, c’est avec l’arrière-garde qu’elle est de mise avec des joueurs comme Squillaci ou Modesto. Van Buyten continuerait donc cette lignée-là et insufflerait un supplément d’âme à l’équipe corse. Il serait également un bon relais pour le nouveau coach, Claude Makelele. UNE FUTURE RECONVERSION DÉJÀ PRÉVUE ? Agé de 36 ans, Daniel Van Buyten veut seulement profiter de ses dernières années où il se sent capable de jouer au footballau haut niveau avant de raccrocher définitivement les crampons. Bastia est un club qui peut lui offrir ce qu’il veut, avec de bons objectif et un groupe qui se connaît de mieux en mieux et qui progresse d’année en année. Il pourra apporter sa propre expérience et aider à continuer à faire progresser le club corse. Avant une reconversion ? C’est une question qui peut se poser et qui est intéressante. Makelele va entraîner pour la première fois un club et il doit pouvoir s’appuyer sur des joueurs d’expérience pouvant faire l’intermédiaire entre lui et les joueurs plus jeunes. Il serait parfait dans ce rôle, avant de prendre place sur le banc à la fin de sa carrière. S’il trouve que c’est un projet excitant, il pourra signer un contrat d’un, voire deux ans, avant une reconversion comme entraîneur adjoint. L’apport d’un Makelele et le relais qu’il va pouvoir être sur le terrain l’insérera déjà dans le fonctionnement du club et facilitera son adaptation au poste. Ce serait une très belle expérience qui l’amènera à découvrir progressivement le métier d’entraîneur dans un club familial qui ne cesse de progresser. BRUITS DE VESTIAIRE RAPHAËL GILLERON UN JEUNE SIGNE SON PREMIER CONTRAT PRO Florian David, milieu offensif de 21 ans, a signé son premier contrat professionnel avec le Toulouse Football Club. Le natif de Champigny-sur-Marne, qui évoluait avec la réserve du TFC durant toute la saison, passe dans le groupe pro et va devoir progresser pour suivre l’exemple de joueurs tels que Capoue, Sissoko ou encore Tabanou, tous sorti du centre de formation du TFC. UN ESPOIR SERBE AU TFC Toulouse n’a pas perdu de temps pour les transferts et avant même la dernière journée, ils ont fait signer l’international espoir serbe Aleksandar Pesic. Le joueur de 21 ans évoluait jusqu’à présent à Jagodina, en Serbie. C’est un renfort de poids en attaque puisqu’en 22 matchs cette saison, il a inscrit pas moins de 13 buts. De quoi donner aux supporters de beaux espoirs concernant le jeu que va prôner Toulouse. BEN BASAT VERS UN DÉPART ? Recruté en janvier 2013, l’ancien Brestois pensait arriver au TFC avec une place de titulaire en poche. Si cela n’a pas été le cas durant la seconde partie de saison, il espérait que sa 2 e saison il le soit. Malheureusement, il s’est blessé en début de championnat et ensuite Alain Casanova lui a préféré Ben Yedder et Braithwaite. Ayant tout de même de bonnes statistiques (4 buts en 8 titularisations), il réfléchit à son avenir car il ne veut pas continuer à être remplaçant. GRIGORE, UN ROUMAIN AU TFC Le défenseur central et international roumain du Dinamo Bucarest Dragos Grigore arrive dans la Ville Rose pour un transfert d’un million d'euros et un salaire annuel estimé entre 300 000 et 400 000 euros. Après Roman, la filière roumaine fonctionne à plein régime. Le Foot gazette des transferts n°66 - Juillet 2014 - 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :