Gazette des Transferts n°66 juillet 2014
Gazette des Transferts n°66 juillet 2014
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°66 de juillet 2014

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (315 x 400) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 15,5 Mo

  • Dans ce numéro : Di Maria direction Paris Saint-Germain !

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
BRUITS DE VESTIAIRE BÉRIGOAL SIGNE ! Sur la liste des départs d’Evian, l’attaquant Kévin Bérigaud a signé un contrat de quatre ans à Montpellier. Après six saisons à Annecy, le joueur de 26 ans sera un atout important pour Rolland Courbis. Sous contrat encore une année, il a inscrit 10 réalisations en 2013-2014. DIAWARA, DERNIER CHALLENGE ? A l’Olympique de Marseille depuis 2009 et aujourd’hui libre de tout contrat, Souleymane Diawara a proposé ses services à la Ligue 1 et notamment au MHSC. A plus de 35 ans, l’ancien international sénégalais n’entre pas forcément dans les plans de Rolland Courbis même si son défenseur central Vitorino Hilton est en passe de quitter la Paillade. MOUNIÉ PASSE PRO A ne pas confondre avec Anthony Mounier, SteveMounié a signé son premier contrat professionnel avec Montpellier. A la formation depuis 2009, cet attaquant de 19 ans s'est engagé pour les trois prochaines saisons malgré une récente blessure au genou qui l'a tenu éloigné des terrains. Capable d'évoluer en pivot et doté d'un très bon jeu de tête, le jeune avant-centre devra continuer à progresser, gagner du temps de jeu en équipe première et être aussi performant qu'avec la réserve. JONAS MARTIN PROLONGE C’est officiel : Jonas Martin sera bel et bien un joueur de Montpellier la saison prochaine. En discussion depuis plusieurs semaines avec les dirigeants du club, le milieu de terrain a prolongé son contrat jusqu’en 2017. Issu du centre de formation, le joueur âgé de 24 ans a disputé 23 rencontres cette saison au MHSC. Depuis la saison dernière, le Stade de Reims cherche un buteur, ce qui lui manque depuis le départ de Cédric Fauré en 2012. Si l’année dernière, les dirigeants lui avaient préféré Gaëtan Charbonnier de Montpellier, cette année pourrait être la bonne pour Cédric Bakambu. C’est l’éternel quête des dirigeants rémois : trouver un attaquant de pointe qui trouve régulièrement le chemin des filets et qui peut faire basculer le match en leur faveur sur un geste de pur 14 - Le Foot gazette des transferts n°66 - Juillet 2014 LIGUE 1 A Jimmy, tout sourit UN MERCATO BRIAND ? Ce n’est une surprise pour personne : Jimmy Briand va quitter l’Olympique Lyonnais. Après quatre saisons passées à Gerland, l’ancien Rennais est libre de s’engager où il le souhaite. L’occasion pour Montpellier et Rolland Courbis de réaliser une belle affaire sans trop puiser dans les caisses de Loulou Nicollin. Alors que les discussions avec le Milan AC concernant un nouveau prêt de M’Baye Niang n’avancent pas, Montpellier s’active sur le marché des transferts pour trouver un hypothétique remplaçant capable d’apporter une efficacité qui a jusqu’à présent reposé sur les épaules d’un Rémy Cabella tonitruant (14 buts et 8 passes décisives,ndlr). Car les deux attaquants, Victor Hugo Montano et M‘Baye Niang, cumulent à peine 5 réalisations chacun quand le défenseur Siaka Tiéné en a inscrit 4. Un faible bilan pour une attaque montpelliéraine dont l’entraîneur Rolland Courbis, déjà passé sur le banc héraultais de 2007 à 2009, souhaite apporter quelques retouches et viser plus haut que cette quinzième place. 11 ANS D’EXPÉRIENCE Lui qui a pris les reines du club à la suite de la démission de Jean Fernandez en décembre 2013 après une vague de mauvais résultats (huit matches sans la moindre victoire). Aujourd’hui et à la suite d’un maintien assuré dans la dernière ligne droite de la saison, le coach a l’objectif de redonner espoir aux supporters de la Mosson. Rolland Courbis est conscient qu’il va devoir faire avec les moyens du bord alors que Louis Nicollin ne semble pas prêt à casser sa tirelire sans avoir l’assurance de résultats positifs. Le club pourrait alors se tourner vers un avant-centre libre de tout contrat : Jimmy Briand. Souvent décrié pour son manque d’efficacité devant les cages, le joueur originaire de Vitry-sur-Seine Il veut franchir un palier buteur. Durant 5 ans et demi (il parti au Havre 6 mois en août 2008), il a fait le bonheur des Rémois et des supporters qui adoré le joueur. Mais depuis 2012 et son départ car il ne voulait pas rester au club et n’être que remplaçant, le Stade de Reims cherche désespérément un buteur prolifique. Marquer des buts, tel est le gros point faible de Reims ces deux dernières saisons en Ligue 1. Le meilleur buteur du Stade pour la saison 2013-2014 est Prince Oniangué, milieu de terrain avec 10 buts ; le meilleur attaquant est Nicolas de Préville avec 5 buts tandis que la recrue Charbonnier a scoré seulement 4 fois. Les Rouge et Blanc sont donc toujours à la recherche d’un buteur pour la prochaine saison et Cédric Bakambu est leur priorité s’est toujours montré professionnel vis-à-vis de ses clubs. Tout l’inverse d’un Niang, bien trop immature à l’heure actuelle pour satisfaire les attentes d’un entraîneur. Si son parcours en équipe B sous le maillot du Stade Rennais est une réussite (30 buts en 50 rencontres), Briand peine à trouver une place de titulaire face à Alexander Frei et John Utaka. Deux ans s’écoulent et le petit Jimmy finit par s’imposer à la pointe de l’attaque et décroche une nomination dans la catégorie meilleur espoir de Ligue 1. Le jeune Français poursuit ses efforts au Stade de la Route de Lorient alors qu’un certain Alex Ferguson assiste même à quelques-unes de ses performances. Sans trop s’enflammer, Jimmy Briand participe même aux rares campagnes européennes de son club formateur. Après sept années, il décide BAKAMBU PÉTILLE À REIMS numéro 1. Sochaux étant descendu en Ligue 1, le transfert est possible et le joueur est plus facilement tenté par le fait de changer de club afin de rester en Ligue 1 que de jouer les joutes de la Ligue 2. UNE MARGE DE PROGRESSION ENCORE IMPORTANTE Bakambu à l’avantage de bien connaître la Ligue 1, ce qui va pouvoir faciliter son adaptation au club contrairement à un joueur comme Eliran Atar, sur qui le club avait fondé de nombreux espoirs mais qui ne s’est toujours pas adapté à la France et à son championnat. C’est également un joueur jeune qui a une marge de progression encore conséquente que ce soit dos au but ou à la finition. Cédric Bakambu n’a, pour le moment, pas connu d’autres clubs que celui où il a été formé, le FC Sochaux. Il a fait tout le centre de formation du club où, lors de la Coupe Gambardella 2010, ils ont perdu en finale face aux jeunes de Metz. C’est lors de cette même année qu’il remporte avec l’équipe de France des - 19 ans l’Euro en battant les -19 de l’Espagne, qui les avaient battu 2 ans plus tôt à l’Euro des -17 ans. L’attaquant franco-congolais de 23 ans est régulier depuis deux saisons maintenant dans l’élite avec 64 matchs pour 15 réalisations. S’il est encore un peu tendre devant le but, un peu comme De Préville à Reims, ce transfert lui permettra sans doute de franchir un palier dans sa carrière au sein d’un club qui est très chaleureux, comme à Sochaux, avec un coach qui sait faire les bons choix pour l’équipe et qui fait progresser les joueurs et le club. En 5 ans à la tête du club, il parvenu à faire remonter Reims du National à la 11 e place de Ligue 1 cette saison. C’est donc un très bon endroit pour le Sochalien afin de poser ses bagages et continuer à progresser pour devenir l’attaquant de pointe que recherche tant le Stade de Reims. RAPHAËL GILLERON finalement de s’engager avec l’Olympique Lyonnais pour un montant de 6 millions d’euros. L’attaquant y retrouve de vieilles connaissances comme Kim Källström et YoannGourcuff, eux aussi passés par Rennes, et participe aux campagnes de la Ligue des Champions. Il y remporte la Coupe de France et le Trophée des Champions en 2012 et vient remplir son palmarès où figure déjà une Coupe Gambardella décrochée en 2003 avec le Stade Rennais. C’est sur cette expérience que se reposerait la Paillade pour constituer sa future attaque et être plus compétitif. Un projet qui permettrait à Jimmy Briand de s’offrir un nouveau challenge à bientôt 29 ans. Montpellier et Rolland Courbis ont des raisons d’y croire. BRUITS DE VESTIAIRE JONATHAN GUENOUN ANTOINE CONTE SIGNE 3 ANS Prêté par le PSG cette saison au Stade de Reims, l’international français des moins de 20 ans reste au club. Ce défenseur polyvalent de 20 ans, qui peut jouer à droite ou dans l’axe, et auteur de 9 matchs cette saison, a signé un contrat qui le lie à Reims jusqu’en juin 2017. Cette signature permet aux Rémois de pouvoir compenser la grave blessure du défenseur Anthony Weber, survenu face à Nice le 26 avril dernier. CLAP DE FIN POUR GHISOLFI Suite à la défaite à domicile contre Rennes le 18 mai dernier, Florent Ghisolfi a été un des seul Rémois à faire la « fête ». La raison ? Suite à de nombreuses blessures à répétition qui ne l’ont éloigné des terrains, il a préféré dire stop. Apparu seulement à deux reprises cette saison sous le maillot champenois, il avait rechuté en mars dernier, un an après sa rupture des ligaments croisés contre le PSG (2 mars 2013). A 29 ans, il stoppe donc sa carrière. Il aura porté durant 5 ans les couleurs bastiaises avant de venir au Stade de Reims durant 4 ans. Il continue néanmoins dans le foot, à Reims, puisqu’il sera en charge de la section féminine. Un nouveau challenge pour lui. ATIK EN APPROCHE ? A la recherche d’un milieu offensif afin de compenser le départ de Floyd Ayité, qui a refusé de prolonger son contrat, Reims se serait tourné vers le milieu de Guingamp, Fatih Atik. Le joueur franco-turc est en fin de contrat est ne l’a toujours pas renouvelé. Auteur de 28 matchs cette saison pour 3 buts, l’ancien Montpelliérain pourrait être un remplaçant idéal pour le Stade de Reims. UNE DERNIÈRE CUVÉE RÉMOISE POUR CHEYROU ? En fin de contrat en juin prochain, et non conservé par l’Olympique de Marseille, Benoit Cheyrou doit trouver un nouveau point de chute. Reims peut être une piste intéressante pour lui, l’effectif étant jeune dans l’ensemble, il apporterait au groupe son expérience et pourrait être utile pour que le club et les joueurs gère mieux certaine situations comme les fins de matchs ou aider le club à progresser au classement de la Ligue 1.
OLYMPIQUE LYONNAIS FeuiUetnnGonds a tenu les dm Gangs. En fin de enntrat et dknrmaic L’été dernier, le feuilleton Gomis a tenu les supporters lyonnais en haleine durant tout le mercato. Jean-Michel Aulas voulant alléger sa masse salariale, le départ de l’international français était désiré. Finalement, l’avantcentre est resté pour le plus grand bonheur Si l’OL avec sa 5 ème place peut ainsi espérer jouer l’Europa Ligue la saison prochaine, ce El Niño va enflammer Gerland L'OL À TORRES ET À TRAVERS ? des Gones. En fin de contrat, et désormais libre de s’engager où il le souhaite, il faut lui trouver un successeur. La piste prioritaire pourrait se trouver du côté de Chelsea où Fernando Torres est sur le départ… Un Argentin en renfort LIGUE 1 Jean-Michel Aulas est peut-être le plus grand président du football français. Il a réussi à faire monter son club de Ligue 2 jusqu’au sommet de la Ligue 1. De 2002 à 2008, l’Olympique Lyonnais dominait le championnat de France en le remportant sept fois consécutivement. Durant cette période, le club du président Aulas faisait même parti des grands d’Europe. Mais depuis quelques années, les saisons sont difficiles. La faute à la construction du Stade des Lumières, la nouvelle enceinte du club lyonnais. Trop à l’étroit à Gerland qui ne correspondait pas aux critères d’un stade de football moderne, le club de la capitale des Gaules voulait un stade digne de ses ambitions. Seulement, tout cela à un coût. En dirigeant prévoyant, « JMA » a dû logiquement affaiblir son équipe pour pouvoir construire son stade. En réduisant la masse salariale, l’OL a toujours tenté de jouer les premiers rôles en L1. Si les titres se font plus rares, Lyon peut se targuer de jouer tous les ans une coupe d’Europe. Aulas est proche de réussir un grand coup. Dès que le Stade des Lumières sera inauguré, les revenus du club seront plus conséquents et il pourra de nouveau investir dans le secteur sportif pour concurrencer Monaco et Paris sur quelques dossiers. Toutefois, le pari est risqué, Aulas a commis quelques erreurs. En voulant alléger sa masse salariale l’été dernier, le président septuple champion de France s’est mis en tête de se débarrasser de Gomis. IL A DÉCIDÉ DE QUITTER CHELSEA PERUZZI PLAÎT AUX GONES... n’est pas grâce à sa défense. Cet été, Lyon devra donc consolider ce secteur s’il veut se maintenir dans les places européennes, d’autant que le Portugais Miguel Lopes n’est pas sûr de rester dans la capitale des Gaules. C’est dans cette optique que le joueur de Catane, Gino Peruzzi, a été approché… 9ème défense pour la 3ème attaque de Ligue 1… Jean-Michel Aulas et Bernard Lacombe savent sur quel secteur travailler pour le mercato. Les dirigeants lyonnais doivent renforcer le secteur défensif de l’équipe d’Hubert Fournier. S’il doit emmener le club du Rhône vers les places européennes, l’ex-entraîneur de Reims aura besoin de renfort. Cette saison, la défense centrale des Gones a souffert d’une instabilité. Entre les blessures et les suspensions, Rémi Garde n’a pu installer une paire de défenseurs centraux fixe. Samuel Umtiti, Milan Bisevac et Bakary Koné ont beaucoup tourné. Mais le tendon d’Achille des lyonnais reste le couloir droit. Miguel Lopes n’a pas su s’imposer comme Henri Bedimo dans le couloir gauche. Le Portugais n’a jamais su vraiment convaincre Rémi Garde. Quant à Mouhamadou Dabo a eu quelques pépins physiques qui l’ont empêché de jouer à son meilleur niveau. La satisfaction pourrait venir de Mehdi Zeffane, le joueur de 22 ans a réalisé quelques belles prestations, mais son niveau paraît encore un peu juste. Hubert Fournier qui a remplacé Rémi Garde devra trouver un titulaire pour stabiliser sa défense. Seulement, Miguel Lopes devrait rentrer au Portugal. Le FC Porto qui a prêté le joueur a fixé sa close libératoire à 10 millions d’euros. Son faible rendement pousse l’OL à refuser cette transaction et à trouver une nouvelle piste. La cellule de recrutement de Lyon se pencherait sur le joueur Argentin de Catane, Gino Peruzzi. A 21 ans, le défenseur a disputé 22 matchs de Serie A dont 20 en tant que remplacement. Après avoir débuté en décembre dernier face à l’AC Milan, il s’est même offert le luxe d’inscrire un but en Série A. L’Argentin connait le haut niveau et pourrait être un renfort de choix pour les Gones. IL COMPTE 4 SÉLECTIONS AVEC L’ALBICELESTE Le club rhodanien pourrait alors compter sur deux jeunes latéraux côté droit. Si Gino Peruzzi ne fait pas partie des 30 joueurs convoqués par AlejandroSabella, il a tout de même porté à quatre reprises le maillot albiceleste. Le club italien réclame entre 7 à 8 millions d’euros pour voir partir son jeune défenseur, et Lyon s’est déjà vu refuser une offre de 5 millions… Jean-Michel Aulas a fait de ce transfert une priorité et devrait formuler une offre plus convaincante s’il veut voir l’Argentin fouler la pelouse de Gerland. Peruzzi n’est pas le seul dossier chaud à Lyon. Les Olympiens lorgnent aussi sur le défenseur central Lindsay Rose (22 ans). Le joueur de Valenciennes devrait quitter le Nord cet été, le club ayant besoin d’argent. L’âge des deux recrues confirme la politique initiée par le président lyonnais depuis quelques saisons. A savoir miser sur la formation du club et les jeunes joueurs en devenir. M.P. L'affaire n'a L’affaire lui rendant n’a pas marché, l’attaquant est resté à Lyon, 18 lui lyonnais rendant r de fiers services. Cependant, le numéro 18 en début lyonnais de n’a pas apprécié d’être placé avec la CFA se en de début signer de saison. Arrivant en fin de contrat, il refuse de signer quitter la vil une prolongation de contrat et devrait quitter Hubert Fourr la ville des frères Lumière prochainement. Hubert la tête Fournier de qui vient de succéder à Rémi Garde à remplaçant. la tête de l’équipe lyonnaise, doit lui trouver un remplaçant. Gonalons et Cet été, Lyon devrait voir aussi partir Gonalons porter gros et Grenier, deux joueurs qui peuvent rapporter vestir cet gros an au club. Les Gones pourront alors réinvestir Bernard cet Lacq argent dans l’achat d’un grand attaquant. Bernard rait plusieurF. Lacombe, le conseiller du président étudierait plusieurs pistes. L’une d’elles pourrait le mener à Chelsea. Le r que Chelsea. des heu Le retour de Mourinho à Chelsea n’a pas fait quants que des tout heureux. Le Special One a critiqué ses attaquants tout au long de l’année, Torres, Eto’o et Ba auraient déc auraient décidé de quitter Chelsea. En 2003, Lyon avait déjà approché « El Nino » pour remplacer Sony Anderson. Plus de dix ans après, l’attaquant espagnol qui a dû mal à retrouver son meilleur niveau pourrait se relancer du côté de Lyon. Le club rhodanien réaliserait un gros coup et enverrait un message fort à Monaco et Paris. Quoi qu’il arrive, le nouveau stade aura besoin de stars pour voir son affluence augmenter. L’arrivée de Torres confirmerait les nouvelles ambitions du club. Pour remplacer Gomis qui a passé la barre des 100 buts en Ligue 1 cette saison, Jean-Michel Aulas et Bernard Lacombe ont donc décidé de placer la barre très haut. TRANSFERTS antan Co ia, d Monnet'was BED "On revie tEl plus fort" JUNINHO Grenier ; <" ; ë:, S crellrondial I Chef MATHIEU PELISSIER FOURNIER SUCCÈDE À GARDE… C’est finalement l’entraîneur de Reims Hubert Fournier qui succèdera à Rémi Garde sur le banc lyonnais. Il a signé un contrat de deux saisons avec le club de Jean-Michel Aulas qui a déboursé 350.000 euros pour indemniser Reims. … ET PERSUADE MALBRANQUE DE RESTER ? Alors que le milieu de terrain lyonnais est annoncé sur le départ, Hubert Fournier l’aurait convaincu de rester. Revenu sur les bords du Rhône à l’été 2012, le joueur formé au club serait sur le point de prolonger son contrat de deux années supplémentaires. LACAZETTE VERS L’ANGLETERRE… L’attaquant lyonnais, même s’il ne fait pas partie des 30 joueurs appelés par Didier Deschamps, a réalisé une belle saison (22 buts). Plusieurs clubs anglais ont suivi les performances du jeune international français dont Arsenal, Liverpool et Newcastle. … MAIS LACOMBE VOUDRAIT LE FAIRE PROLONGER Bien que l’OL ait besoin de vendre certains joueurs cet été, Bernard Lacombe a déclaré qu’il voulait garder Alexandre Lacazette. En effet, l’attaquant français est l’un des meilleurs joueurs de l’effectif lyonnais qui aurait du mal à encaisser les départs de Gomis et Lacazette. Le joueur de 23 ans devrait se voir rapidement proposer une prolongation. GRENIER DANS LE DOUTE Clément Grenier est toujours sous contrat avec L'Olympique Lyonnais. Jouera-t-il dans la club rhodanien la saison prochaine ? Personne ne le sait, même pas lui. A Clairefontaine pour préparer le Mondial, la milieu de terrain a confié que le départ de Garde le touchait et qu'il ne savait pas encore de quoi serait fait son avenir. UN CORÉEN EN PRÊT Lyon ne sera pas allé en Corée pour rien, les Lyonnais repartent de leur tournée avec un nouvel attaquant, Kim Shin. Agé de 19 ans, il est prêté par Jeonbuk, club face auquel Lyon s’est incliné 2-0 lors de son déplacement en Asie. HOARAU POUR REMPLACER GOMIS Guillaume Hoarau pourrait être le remplaçant de Gomis à la pointe de l’attaque lyonnaise. En fin de contrat à Bordeaux, l’ancien parisien est libre de s’engager où il le souhaite. Le club de Jean-Michel Aulas réaliserait une belle affaire en recrutant un attaquant à moindre prix. Bernard Lacombe a néanmoins indiqué que le joueur ne correspondait pas au profil recherché. Info ou intox ? c’est positif ! BRUITS DE VESTIAIRE OLISSO'Infesta au défi GOMIS L'album perso Le Foot Lyon est chez votre marchand de journaux ou sur www.lafontpresse.fr Le Foot gazette des transferts n°66 - Juillet 2014 - 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :