Gazette des Transferts n°6 octobre 2008
Gazette des Transferts n°6 octobre 2008
  • Prix facial : 2,95 €

  • Parution : n°6 de octobre 2008

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (280 x 370) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 13,5 Mo

  • Dans ce numéro : après Makelele et Giuly, Vieira, le gros coup du PSG.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Football mag Foot revue Le Foot magazine Le Journal du Football DES MAGAZINES PASSIONNANTS 100% FOOTBALL, 100% EMOTION Le Foot Posters Bulletin d'abonnement A renvoyer accompagné de votre règlement à : Lafont Presse 6 bis, rue Auguste Vitu - 75015 PARIS - Tél. : 01 56 77 57 57 OUI, je souhaite m’abonner à : ❑ Le Foot + Le Foot Hors-Série (8 n° : 26 € au lieu de 32,70 € *) (LFS4) MENSUELS CLUBS ❑ Ou je préfère un abonnement à un ou plusieurs des magazines suivants. Je sélectionne le (ou les) magazine(s) : ❑ Le Foot Marseille (12 n°/an : 38 € au lieu de 47,40 € *) (FMA7) ❑ Le Foot Paris (12 n°/an : 38 € au lieu de 47,40 € *) (FPA7) ❑ Le Foot Nord Pas-de-Calais (Lille-Lens-VA) (12 n°/an : 38 € au lieu de 47,40 € *) (LFL6) ❑ Le Foot Saint-Etienne (12 n°/an : 38 € au lieu de 47,40 € *) (FST5)* ❑ Le Foot Bretagne (Nantes-Rennes-Lorient) (12 n°/an : 38 € au lieu de 47,40 € *) (LFBD) ❑ Le Foot Lyon-Grenoble (12 n°/an : 38 € au lieu de 47,40 € *) (LFLD) ❑ Le Foot Sud-Ouest (Bordeaux-Toulouse) (12 n°/an : 38 € au lieu de 59,40 € *) (LFSO) ❑ Le Foot Nancy-Metz (12 n°/an : 38 € au lieu de 59,40 € *) ❑ Le Foot La gazette des Transferts (12 n°/an : 28 € au lieu de 35,40 € *) (LFE4) ❑ Le Foot Caen-Le Havre (12 n°/an : 38 € au lieu de 59,40 € *) MAGAZINES ❑ Je profite pour m'abonner à Le Foot magazine pour 8 numéros au prix de 25 € au lieu de 31,60 € (FHS4) ❑ Je profite pour m'abonner à Foot revue pour 8 numéros au prix de 25 € au lieu de 31,60 € (FRM4) ❑ Je profite pour m'abonner au Journal du Football pour 8 numéros au prix de 25 € au lieu de 31,60 € ❑ Je profite pour m'abonner à Le Foot St-Etienne magazine pour 8 numéros au prix de 25 € au lieu de 31,60 € ❑ Je profite pour m'abonner à Le Foot Marseille magazine pour 8 numéros au prix de 25 € au lieu de 31,60 € ❑ Je profite pour m'abonner à Le Foot Lyon magazine pour 8 numéros au prix de 25 € au lieu de 31,60 € ❑ Je profite pour m'abonner à Le Foot Paris magazine pour 8 numéros au prix de 25 € au lieu de 31,60 € ❑ Je profite pour m'abonner à Le Foot Bretagne magazine pour 8 numéros au prix de 25 € au lieu de 39,60 € ❑ Je profite pour m'abonner à Le Foot Lille-Lens magazine pour 8 numéros au prix de 25 € au lieu de 39,60 € MAGS POSTERS Je profite pour m'abonner à Le Foot Posters pour 8 numéros au prix de 29 € au lieu de 36 € ❑ Je profite pour m'abonner à Football mag pour 8 numéros au prix de 25 € au lieu de 31,60 € LE SPORT ❑ Je profite pour m'abonner à Le Sport pour 6 numéros au prix de 22 € au lieu de 27 € Total commande : ….. € Ci-joint mon règlement à l'ordre de Lafont Presse par : ❑ Chèque bancaire ou postal ❑ Carte bancaire Bleue/Visa N° : [_]_]_]_] [_]_]_]_] [_]_]_]_] [_]_]_]_] Expire-le [_]_] [_]_] [_]_] [_] Nom:.…Prénom : .…... Date de naissance :.. Adresse : …... …... Code Postal : …..….Ville : ….. Courriel :.. PLFC Abonnez-vous sur Internet www.lafontpresse.fr 3 derniers chiffres au dos de ma carte : Signature obligatoire www.lafontpresse.fr PS : Vous pouvez nous renvoyer votre bulletin par fax au 01 45 79 22 11 (paiement par carte bancaire) Tarifs France Métropolitaine ; pour l’étranger et les Dom-Tom nous consulter au 01 56 77 57 57 *Prix de vente au numéro Conformément à la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978, vous disposez d'un droit d'accès et de rectification aux données vous concernant. Sauf opposition formulée par écrit, ces données sont susceptibles d'être communiquées à des organismes tiers. ABONNEZ-VOUS À LE FOOT LA GAZETTE DES TRANSFERTS La gazette des TRANSFERTS Directeur de la publication et de la rédaction Robert Lafont robert.lafont@lafontpresse.fr Lafont presse (Groupe Entreprendre S.A) ■ RÉDACTION 6 bis, rue Auguste Vitu - 75015 Paris Tél : 01 56 77 57 57 Fax : 01 45 79 22 11 Rédacteur en chef : Arnaud Bertrande - Tél : 01 56 77 57 53 lefoot@freesurf.fr Secrétaire général de rédaction : Guillaume Filleul/guillaume.filleul@lafontpresse.fr Coordination-rédaction : David Baisnée/david.baisnee@gmail.com Rédaction : Thomas Percevault, ErwannVisonneau, Félix Chiocca, Julien Gourbeyre, Emilie Pilet, Eric Mendes, Claire Richet, Julien Sengel, Jean-Marc Azzola, Valérie Pratdessus, Frédéric Denat, Robin Lépinay, Sylvain Creis, Guillaume Filleul, Vincent Géhin, Sylvain Letouzé, Julien Nayener, Alexandre Julien Crédits Photographiques : Flashpress ■ ADMINISTRATION Comptabilité : Didier Delignou - Tél : 01 56 77 57 36 didier.delignou@lafontpresse.fr Assistante : Sandra Da Rosa sandra.machado@lafontpresse.fr Accueil : Emilie Bottreau - Tél : 01 56 77 57 57 emilie.bottreau@lafontpresse.fr ■ COMMUNICATION Chargée de mission : Sylvie Deroire -Tél : 01 56 77 57 73 sylvie.deroire@lafontpresse.fr Les magazines à centres d’intérêts ■ PUBLICITÉ Directeur de la publicité : Stéphane Le Sage stephane.lesage@lafontpresse.fr Tél : 01 56 77 57 80 Éric Roquebert - Tél : 01 56 77 57 38 eric.roquebert@lafontpresse.fr David Jordan - Tél : 01 56 77 57 55 david.jordan@lafontpresse.fr Assistante : Marie-Anaïs Zisseler Tél : 01 56 77 57 63 marieanais.zisseler@lafontpresse.fr ■ REGIE BA COM 19 rue Fernand Pelloutier 92100 Boulogne Billancourt tél : 01 41 22 93 00 fax : 01 41 22 93 08 ■ FABRICATION Maquette : Média Prestations - www.mediaprestations.com Impression : Roto Champagne (52-Chaumont) ■ DIFFUSION PRESSE Directeur : Patrick Ferry - Tél : 01 56 77 57 44 patrick.ferry@lafontpresse.fr Distribution : MLP ■ ABONNEMENTS Dominique Bokey - Tél : 01 56 77 57 83 dominique.bokey@lafontpresse.fr La Gazette des Transferts est éditée par le Groupe Entreprendre - Société anonyme au capital de 1 006 268,70 euros - 6 bis, rue Auguste Vitu - 75015 Paris - RCS Paris B 339 532 194 (86B14516) - Siren : 339 532 194 000 26 - APE : 221 E. La Gazette des Transferts ne garantit pas la restitution des photos et documents qui lui sont envoyés. Toute reproduction (même partielle) des articles publiés dans La Gazette des Transferts sans accord de la société éditrice est interdite, conformément à la loi du 11 mars 1957 sur la propriété littéraire et artistique. Dépot légal à parution. ISSN : en cours Commission Paritaire : en cours Pôle Economie : Entreprendre, Création d’Entreprise magazine, Entreprendre Franchise, S’enrichir magazine, Question Pratique, Entreprendre Commerce, France Art de Vivre, Entreprendre Emploi, Placements magazine, Argent & Patrimoine, L’Homme magazine, Placer son argent, Idées Job, Spécial Emploi, Gagner Plus. Pôle Immobilier : L’essentiel de l’immobilier, Spécial Immobilier, Pratique Immobilier, Entreprises et Commerces. Pôle Micro : Question Micro, L’essentiel de la Micro, Micro revue. Pôle Auto : L’essentiel de l’Auto, Automobile Revue Spécial 4x4, L’essentiel de la Moto, Automobile revue, Automobile revue Classique & Sport, Spécial Auto. Pôle Foot : Le Foot, Le Foot Marseille, Le Foot Saint-Etienne, Le Foot Paris, La Gazette des Transferts, Le Foot Bretagne, Le Foot Nord-Pas-de-Calais, Le Foot Lyon, Le Foot Sud-Ouest, Le Foot Caen-Le Havre, Le Foot Nancy, Le Foot magazine, Le Foot Posters, Football Mag, Le Journal du Football, Foot revue, Le Foot Marseille magazine, Le Foot Saint-Etienne magazine, Le Foot Lens-Lille magazine, Le Foot Paris magazine, Le Foot Nantes-Rennes magazine, Le Foot Lyon magazine, Le Foot Bretagne magazine, Le Foot magazine guide saison, Le Sport. Pôle Féminin : Féminin Psycho, Question Psycho, Féminin Santé, Santé revue, Réponse Parents, Féminin Pratique Psycho, Féminin Beauté, Harmonie & Bien Être, Féminin Pratique, Pratique Santé. Pôle Maison-Déco : Féminin Déco, Maison revue, Maison revue Campagne, Féminin Maison, Maison revue & Jardin, Jardin magazine, L’essentiel de la Déco, Maison revue Cuisines & Salles de bain, Spécial Maison, Maison revue Verte. Pôle Animaux et Centres d’intérêts : Spécial Chats, Spécial Chiens, Spécial Cheval, Pourquoi Magazine, Astrologie magazine, Astro revue, Pratique magazine, Vive la Vie. Pôle Cuisine : Cuisine revue, Féminin Cuisine, Cuisine magazine, Cuisiner au jour le jour, Pratique magazine Cuisine, La revue pour cuisiner, Cuisiner Spécial Mer, Cuisiner Spécial Desserts, Le magazine du Vin. Pôle Culture & Info : Science magazine, Science revue, La Gazette de l’Info, Le magazine des Livres, La Presse Littéraire, Les Carnets de la Philosophie, Histoire revue, La revue des Religions. www.lafontpresse.fr
GROS PLAN Après deux mois d’inactivité forcée, Elie Baup revient sur un banc de Ligue 1. Il a en effet accepté avec enthousiasme de reprendre l’équipe du président Kita. A ses ouailles, il promet beaucoup de sueur et annonce qu’il sera intransigeant avec les tires aux flancs. Quant au joker, il assure que ce n’est pas sa priorité. Pas encore tout du moins. Il entend d’abord jauger sur pièce son nouvel effectif. Le nom de Sylvain Wiltord n’en traîne pas moins dans toutes les têtes nantaises. Le nouveau coach nantais le qualifie d’ailleurs de joueur « intéressant » … Elie, pourquoi avez-vous accepté de sortir de votre préretraite pour rejoindre le FC Nantes ? Cette préretraite était involontaire. Je ne me sentais pas l’âme d’un retraité. J’ai encore besoin d’action. Quand cette ouverture avec le FC Nantes s’est présentée, je n’ai pas trop hésité. Le projet de terrain est de qualité.A mes yeux, le FC Nantes est un grand club du football français. J’ai beaucoup de respect pour toute son histoire. Le passé sert aussi à se projeter dans un futur. Celui du FCN est des plus intéressants. J’ai envie de réussir quelque chose de bien… Vous avez conscience que la tâche qui vous attend ne sera pas simple… Le constat est simple. Le premier mois s’est soldé par un point.Si on s’en tient là,c’est effectivement difficile. Ce qui est important, c’est ce qui va se passer à partir d’aujourd’hui. Il faut avancer, prendre des points. Ma préoccupation,c’est le terrain.La vocation d’un entraîneur, c’est d’avoir une efficacité maximale avec son groupe. Quels ont été les principaux arguments du président Kita ? Nantes est un très grand club qui a un avenir. Il a un effectif pas plus ridicule qu’ailleurs. Il est intéressant. C’est un challenge fort que j’ai envie de relever. J’en ai relevé d’autres et j’ai envie de relever celui-là.Tous les contacts humains que j’ai eus avec les dirigeants ont été de qualité. J’ai aussi la chance de connaître de Christian Larièpe. C’est quelqu’un avec qui je sais comment travailler.Avec le président Kita, j’ai tout de suite senti sa droiture et son sens de l’honneur.A partir de là, je fonce ! Ce n’est donc pas un choix par défaut ? Non,pas du tout.J’ai eu d’autres propositions.J’aurais pu me mettre à l’abri. Ce projet nantais, je l’aborde avec beaucoup d’envie et d’enthousiasme. Les débuts seront peut-être difficiles mais on peut changer le cours des choses… Souhaitez-vous faire venir un joker ? Ce n’est pas ma priorité. Mon souhait est d’abord de mettre en place des idées de jeu. Le collectif est la clef de la réussite. L’utilisation du ballon est primordiale. Il faut de l’intelligence, de la créativité… Il y a beaucoup de joueurs ici. Il y a de quoi faire une équipe. Dans un premier temps, je vais jauger les joueurs. Ma priorité n’est pas de savoir quel joker va venir ou de définir quel secteur doit être renforcé. Avez-vous discuté avec Fabien Barthez avant de 3 Le Foot gazette des transferts n°6 - Octobre 2008 ELIE BAUP au chevet des Canaris « J’ai envie de réussir quelque chose de bien avec Nantes » prendre votre décision ? Non. Je n’en ai pas non plus discuté avec Mauro Cetto (ancien Nantais qu’il a coaché la saison passée à Toulouse,ndlr). J’aime être en prise directe avec la réalité. Il y a trop de choses dans le football qui sont véhiculées par des on-dit, des racontars. Je veux être en phase directe avec les joueurs pour voir ce qu’ils ont dans le ventre. Qu’il soit joueur, entraîneur ou directeur, je ne crois pas au sauveur. On s’en sortira ensemble.Le groupe doit savoir qu’il doit se plier à une discipline et à des idées de jeu collectives. Je n’ai pas envie qu’ils sortent de ce cadre et qu’ils se mettent en évidence individuellement… « PRENDRE UN JOKER, CE N’EST PAS MA PRIORITÉ. MON SOUHAIT EST D’ABORD DE METTRE EN PLACE DES IDÉES DE JEU… » C’est justement ce qui se passe depuis le début de la saison… Le passé est ce qu’il est.Je ne veux pas le commenter. Aujourd’hui, ma seule préoccupation c’est le prochain match. Que vous inspire l’équipe nantaise ? Il y a le potentiel pour faire des choses… Peu de choses séparent une équipe qui finit 3ème une saison et qui termine 17ème la saison d’après. Il y a surtout une manière d’aborder les choses et d’être. Je vais m’évertuer à faire passer des messages forts. On doit défendre son maillot avec des idées bien précises. Comme tout entraîneur, je veux gagner mais je veux aussi gagner avec la manière… Vous avez un effectif pléthorique. Comment allez-vous le gérer ? On verra plus tard. Ce qui est important, c’est que tout le monde soit concerné.Il faut prendre conscience que tous les salariés ont des responsabilités sur l’avenir. Peut-on vous qualifier d’entraîneur à poigne ? C’est un truc médiatique ça… Disons que moi je m’attache à ce que les règles de vie de groupe soient respectées. Il n’y a pas de passe-droits dans le football. Il n’y a pas de privilégiés. Moi, je veux juste que l’équipe prenne des points… Quelles garanties avez-vous pris auprès du président Kita ? Aurez-vous les mains libres ? Vous savez quand je suis arrivé dans son bureau, il avait des menottes ! (Rires) Il y a eu un dialogue très clair sur le travail à fournir. Je n’ai aucune interrogation. Certaines choses se disent ou s’écrivent de manière caricaturale. Je n’ai pas senti qu’il fallait que tel joueur devait rester dans un coin ou qu’untel devait jouer. J’ai juste senti qu’il fallait réussir et que des moyens étaient donnés pour y parvenir. Ensemble, il y a la possibilité de réussir de grand dans le football, de renverser une tendance. Moi, j’ai senti tout ça et j’ai foncé ! Il y a 35 joueurs. 18 seront retenus. Les 11 meilleurs joueront. Moi, je mettrai les meilleurs sur le terrain ! C’est ça, mon boulot. Concevez-vous qu’un président puisse influer sur votre travail ? Il n’y a pas un détenteur du savoir et un autre qui est un imbécile. Dans le football moderne, il y a un partage des idées. Que chacun reste à sa place et les vaches seront bien gardées. Je peux échanger avec tout le monde. Même avec la standardiste ou l’intendant ! Chacun a sa part de responsabilité et doit apporter sa pierre à l’édifice. Il ne doit cependant pas empiéter dans le champ de compétence de l’autre. Chacun à sa place et tout le monde peut travailler en harmonie. Votre staff va-t-il évoluer ? Non. Je viens simplement avec un assistant technique en charge de la vidéo. Une semaine pour préparer votre premier match contre le PSG c’est suffisant ? Je ne me pose pas cette question. Je dois juste mettre en place une dynamique, un groupe et des idées de travail. Je suis impatient de commencer. Vous évoquez la nécessité qu’il y a à être discipliné. Ce n’est pas vraiment la caractéristique de votre nouveau groupe… Comme je l’ai déjà dit, j’ai des règles de vie de groupe. Il n’y a pas de joueurs vedettes. Le plus important, c’est la vie du groupe. Il y a des habitudes à donner. Il faut respecter les horaires, bannir les portables.Tout le monde va le découvrir au fil des jours. J’ai toujours appliqué ce genre de normes. Certains joueurs étaient sur le départ. Avec vous, les compteurs sont remis à zéro ? Les joueurs sur le départ ne sont pas partis. S’ils montrent leurs qualités,il n’y a aucune raison pour qu’on se prive d’eux. La concurrence sera effective. Pour moi, comme on s’entraîne on joue. C’est ce que je vais voir tous les jours à l’entraînement. Si on veut me montrer des choses, il faudra le faire à l’entraînement. Donc il faudra peut-être mettre les protège-tibias… Ne pas avoir participé au recrutement, c’est un obstacle majeur à vos yeux ? Tout cela, je l’ai mesuré. Je ne vais pas ouvrir le parapluie maintenant. Je me suis engagé en connaissance de cause. Etes-vous animé par un sentiment de revanche par rapport à votre départ de Toulouse ? J’ai beaucoup de respects pour mes anciens clubs. Il y a eu des hauts et des bas. C’est toujours enrichissant. Je suis content de ce que j’ai vécu à Toulouse. La première saison, on a fini 3èmes. La seconde, on s’est sauvés dans des conditions difficiles. Ce fut un bonheur d’avoir participé à ces deux saisons avec le TFC. Sylvain Wiltord pourrait-il être un joker intéressant ? Ma préoccupation n’est pas le joker. Vous ne l’avez pas contacté ? Je n’ai contacté personne. J’ai juste discuté avec les dirigeants du FC Nantes… Malgré son âge,il vous intéresse malgré tout ? L’âge, ce n’est pas la question… Il est intéressant. Et puis c’est un gentil garçon… (Rires) Vous avez hésité avant de dire « oui » à Nantes ? On a commencé à discuter dimanche. J’ai accepté mardi… Que pensez-vous du jeu à la Nantaise ? Vous savez aujourd’hui, peu de choses séparent les équipes. Il y a des organisations de jeu très compactes. Ces fameux blocs équipes qui empêchent soit disant le beau jeu.Tout dépend de la récupération, de l’utilisation du ballon. Il y a des idées à mettre en place de première relance, de sortir avec un latéral. Ce sont des principes qu’on a tous en tête. J’essaierai de mettre des principes de jeu qui sont adaptés au football d’aujourd’hui. L’explosivité, la vitesse sont des éléments importants dans le football d’aujourd’hui. La question n’est pas de savoir quel jeu est référent. L’important, c’est la réalité du terrain.Tout le monde fait un peu les mêmes choses. Ce sont souvent les particularités individuelles font basculer les matchs. D’abord il faut une grande dimension collective. Je suis dans cette optique là.Après on peut avoir aimé le football de Cruyff, de Sacchi et de Coco Suaudeau mais après il y a la réalité du terrain… 35 joueurs, franchement n’est-ce pas trop ? On verra.C’est vrai que plus le groupe est élargi et plus il faut cogiter pour les mises en place. Il est possible qu’il y ait deux groupes. Etes-vous prêt à lancer des jeunes ? Moi, je veux faire réussir le groupe. J’ai déjà eu l’occasion de lancer des jeunes puis de les voir monter en puissance. Tout dépend du moment mais je ne suis pas réfractaire à l’idée de donner sa chance à un jeune joueur. J’ai été dix ans formateur et quinze ans entraîneur. La passerelle est toute trouvée. Il y a quelques moi le président Kita assurait qu’il n’aurait jamais confiance en un entraîneur. Qu’est-ce que cela vous inspire ? Je n’ai jamais entendu cette phrase. Je n’ai jamais senti que tel était son sentiment lors de nos discussions. Nous partageons la même volonté de réussir et le même code d’honneur. PROPOS RECUEILLIS PAR DAVID BAISNÉE La gazette des TRANSFERTS N°6 Octobre 2008 Edito par David Baisnée Les jeux sont faits… Tout l’été durant, les dirigeants et agents ont explosé leurs forfaits téléphoniques. D’une conversation à l’autre, les équipes se sont faites puis défaites. Des sommes d’argent considérables ont également changé de mains. Durant le mercato d’été, les clubs de Ligue 1 ont en effet dépensé la somme faramineuse de 215 millions d’euros. C’est beaucoup. Et peu à la fois au regard des droits de TV que touchent chaque saison les clubs de l’élite. Certains estiment ainsi que les « grands » du championnat se sont finalement montrés plutôt raisonnable. Et ce même si l’Olympique Lyonnais a déboursé 57 millions d’euros tandis que l’Olympique de Marseille en a dépensé un peu plus de 28… Reste que quelques observateurs estiment déjà que l’OL n’a toujours pas embauché l’attaquant vedette susceptible de lui permettre d’atteindre le dernier carré de la Ligue des Champions. Samuel Eto’o a été pressenti dans la capitale des Gaules certes. Le problème est que justement il n’y a été que pressenti… Quant à l’OM, il a remplacé Djibril Cissé par Mamadou Samassa. Or ce n’est pas faire injure à l’ex-Manceau que de penser qu’il n’a pas encore l’abattage et l’efficacité du nouvel attaquant vedette de Sunderland… Mais peut-être se trompe-t-on ? On veut en tous cas bien volontiers l’espérer. Quant aux petits, ils sont certains à avoir recruté tous azimuts. Nantes par exemple. Les Canaris n’ont pourtant pas été à la fête en début de championnat. Elie Baup s’est donc prestement placé à leurs chevets. Il promet un traitement de choc. Les bannis d’hier seront peut-être ses futurs titulaires.A défaut, il prendra un joker. Bref, les jeux ne sont pas encore totalement faits. Ils le sont d’autant moins que dès janvier et l’ouverture du mercato d’hiver, les cartes seront à nouveau redistribuées. 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 SOMMAIRE GROS PLAN OM OL-PSG NICE-OM-OL RENNES-ASSE-FCN NICE LE HAVRE-NANTES NICE-ASNL-ASM HAC-ASM NANTES TFC-MUC 72 OM-ASM-PSG TABLEAU L1 ANGLETERRE ANGLETERRE ITALIE ITALIE ESPAGNE ESPAGNE ESPAGNE ETRANGER Prochain numéro : 9 octobre 2008



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :