Gazette des Transferts n°59 novembre 2013
Gazette des Transferts n°59 novembre 2013
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°59 de novembre 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (315 x 400) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 13,3 Mo

  • Dans ce numéro : Cvitanich vers l'OM.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
Après avoir débauché Foued Kadir cet été en provenance de Marseille, Philippe Montanier a dans l’idée de refaire venir un autre de ses anciens joueurs à Rennes. Le coach aurait déjà démarché Saint-Etienne au sujet de Renaud Cohade. Il était venu pour relancer le Stade Rennais. Fort de sa très belle expérience avec la Real Sociedad, Philippe Montanier est arrivé en Bretagne cet été en terrain conquis. Le coach, qui a séduit ses nouveaux dirigeants et ses supporteurs, avait promis lors de son arrivée des ambitions dans le jeu. Un grand projet pour une équipe considérée comme l’une des plus ennuyeuses ces dernières années. Oui, mais voilà, quatre mois après son arrivée, force est de constater que le projet dévoilé par Philippe Montanier est bien loin de ce que l’on peut voir sur le terrain. Avec seulement huit buts inscrits lors des 9 premières journées, le Stade Rennais possède l’une des attaques les plus faméliques du championnat. Un problème d’efficacité symbolisé par la méforme de Julien Féret. Maître à jouer de l’équipe rennaise depuis deux saisons, le milieu offensif n’est pour l’instant impliqué sur aucun des buts inscrits par son équipe depuis le début de la saison. Des contreperformances qui mettent aujourd’hui en doute sa place dans le onze titulaire. Philippe Montanier songe déjà à le remplacer. Et l’ancien entraîneur de la Real Sociedad n’est pas allé chercher bien loin pour trouver un successeur au numéro 8 rennais puisqu’il songerait tout simplement à rapatrier un de ses anciens joueurs ; Renaud Cohade. Sous ses ordres pendant deux saisons du côté de Valenciennes, le milieu de terrain réfléchirait sérieusement à la proposition bretonne. L’EXEMPLE KADIR Car lors des deux saisons passées entre les deux hommes à Valenciennes, le milieu de terrain stéphanois a réalisé ses meilleures performances. Auteur d’un but, mais surtout de 13 passes décisives en deux ans avec Philippe Montanier, Renaud Cohade lui doit beaucoup. Aujourd’hui à Saint-Etienne, le milieu de terrain offensif est considéré comme l’un LIGUE 1 Le FCN veut rapatrier l’ancien rennais KEMBO LE NOUVEAU GOLEADOR DE LA BEAUJOIRE BRUITS DE VESTIAIRE LA PISTE SLIMANI RÉACTIVÉE ? Tout proche de rejoindre les Canaris lors du dernier Mercato, l’attaquant Islam Slimani pourrait finalement rejoindre Nantes lors du Mercato hivernal, la faute à un temps de jeu quasi inexistant du côté du Sporting Lisbonne. L’international algérien pourrait prendre la place de Djordjevic annoncé partant. DJORDJEVIC VEUT TOUJOURS PARTIR Particulièrement remonté depuis l’imbroglio de la 1 ère journée de Ligue 1 (Nantes avait aligné un joueur suspendu et pourrait bien perdre sur tapis vert), l’attaquant serbe Filip Djordjevic veut partir. Lyon serait prêt à l’accueillir pour pallier le départ de Bafetimbi Gomis qui quittera l’OL en fin de saison. LORIENT VEUT VERETOUT Formé à Nantes, Jordan Veretout pourrait bien quitter son cocon nantais. Vainqueur de la Coupe du monde des moins de 20 ans avec la France, le milieu offensif est convoité par plusieurs écuries de Ligue 1 dont Lorient. Christian Gourcuff en aurait fait sa cible prioritaire, le supervisant à plusieurs reprises depuis le début de la saison. ARMAND DE RETOUR ? Et si Sylvain Armand revenait à ses premières amours ? Après 9 ans passés au PSG, le défenseur français a rejoint Rennes l’été dernier. Un choix « sportif » selon lui. Mais au vu des résultats et du jeu développé par le club breton, il pourrait bien faire le court trajet jusqu’à la Beaujoire, histoire d’apporter son expérience à l’arrière-garde nantaise. DOUCHEZ POUR CONCURRENCER RIOU Pas vraiment convaincu par Rémy Riou depuis le début de saison, Nantes souhaiterait faire venir un gardien d’expérience. Confiné sur le banc du Paris Saint-Germain depuis son arrivée dans la Capitale en 2011, Nicolas Douchez a le profil parfait et pourrait s’offrir un dernier challenge à Nantes. Le départ prochain de Djordjevic étant acté, Nantes s’affaire à dénicher un buteur digne d’occuper la pointe de l’attaque nantaise. C’est Kembo-Ekoko, l’ancien joueur rennais qui tient la corde pour devenir le nouveau goleador de la Beaujoire. A près quatre longues années de purgatoire, le FC Nantes a enfin retrouvé l’élite cette saison. Avec un objectif crucial : éviter de faire l’ascenseur entre Ligue 1 et Ligue 2. Pour cela, l’équipe du président Waldemar Kita a changé son mode de recrutement. Avant tout, il fallait conserver les joueurs clés de l’effectif. Chose faite puisque Lucas Deaux, Filip Djordjevic et Jordan Veretout ont tous trois décidé (pour le moment) de continuer l’aventure. Côté départs, seuls Madouni, Lee, Keita et Djellabi ont quitté le navire jaune (pour aller jouer en Ligue 2 ou en National). Nantes reste aussi fidèle à sa philosophie puisque quatre joueurs du centre de formation ont signé leur premier contrat professionnel cette saison : Niane, Dupé, Trabelsi et Djidji. Pour ponctuer ce Mercato, l’entraîneur Michel Der Zakarian souhaitait recruter un ou deux joueurs d’expérience connaissant les spécificités du championnat français, et ce pour encadrer les jeunes. Là encore son vœu a été exaucé avec les venues de Nicolita, Audel et Bangoura. AVEC OU SANS DJORDJEVIC ? Et ça paye. Sans être particulièrement brillants (le jeu à la nantaise semble tellement loin…), les Nantais se montrent solidaires et combatifs, avec un esprit offensif. Quasi intraitables à la Beaujoire, les Canaris sont en revanche plus à la peine loin de leurs bases. La saison passée, le seul Djordjevic a bien souvent sauvé ses coéquipiers (23 buts dont 20 en Ligue 2). Mais cette saison, le Serbe, bien que toujours efficace, ne suffit pas sur le front de l’attaque. COHADE A LA COTE CHEZ LES BRETONS 6 - Le Foot gazette des transferts n°59 - Novembre 2013 Montanier continue ses emplettes des tous meilleurs à son poste du championnat. Titulaire indiscutable la saison passée, l’ancien strasbourgeois doit aujourd’hui faire face à la concurrence de Benjamin Corgnet. Si le joueur de 29 ans possède encore un temps de jeu assez correct (7 titularisations en 9 matches), il sait qu’à tout moment il peut perdre sa place dans le onze de Christophe Galthier. Et Philippe Montanier pourrait bien profiter de la période de doute de son ex-joueur pour le faire venir à Rennes. Comme il l’avait fait pour Foued Kadir. Alors que le joueur se posait des questions sur son temps de jeu à Marseille, le coach breton avait réussi à convaincre l’international algérien de le rejoindre. Et aujourd’hui ça paye, puisque l’ancien valenciennois semble retrouver des sensations qu’il avait perdues à l’OM ces six derniers mois. Un exemple qui pourrait bien peser dans la balance au moment de sa décision au mois de janvier prochain, surtout que Julien Féret arrive en fin de contrat en juin prochain, et pour l’instant aucune proposition de prolongation de contrat n’est à l’étude concernant l’ancien nancéien. CORENTIN HUBERT LA SITUATION DE L'EFFECTIF En fin de contrat en juin 2014 Costil, N'Diaye, Apam, Boye, Hountondji, Emerson, Moreira, Doucouré, Hunou, Féret, Kadir, Allée, Oliveira, Romero En fin de contrat en juin 2015 Kana-Biyik, Armand, Makoun, Pajot, Bakayoko, Pitroipa En fin de contrat en juin 2016 Diallo, M'Bengué, Danzé, Konradsen, Alessandrini, Saïd, Montanier Voilà pourquoi Nantes veut absolument Jirès Kembo-Ekoko. L’ancien rennais avait quitté la France en 2012 pour rejoindre Al-Ain, club des Emirats Arabes Unis. Après une première saison plus que satisfaisante, ponctuée par 13 réalisations, l’ancien international Espoirs français a subitement été prié d’aller voir ailleurs. Prêté dans le club qatari d’El-Jaish Doha, Kembo-Ekoko cire le banc de touche. Ses qualités offensives sont pourtant indéniables. Ses années rennaises (de 2006 à 2012), où il a d’ailleurs été formé, ont permis à la France de découvrir un attaquant certes irrégulier, mais ô combien talentueux (10 buts avec Rennes en 2011/2012). Combatif, Kembo est un joueur qui mouille le maillot. Sa technique et sa frappe de balle surpuissante ont fait les beaux jours du Stade Rennais. Sa polyvalence est également un atout indéniable. Il remplacerait poste pour poste Djordjevic si ce dernier venait à partir. Mais dans l’hypothèse (peu probable) où l’attaquant serbe resterait finalement à Nantes, Kembo- Ekoko pourrait parfaitement occuper le couloir gauche (le couloir droit étant « réservé » au feu follet Serge Gakpé), où sa vitesse et sa percussion feraient merveille. Dans tous les cas, le natif de Kinshasa sera sans conteste une valeur ajoutée à l’effectif nantais histoire de confirmer ce beau début de saison. BRUITS DE VESTIAIRE GEOFFREY BRUN LA SITUATION DE L'EFFECTIF En fin de contrat en juin 2014 Riou, Zelazny, Alhadhur, Djidji, Trabelsi, Trebel, Pancrate, Nicolita, Eudeline, Audel, Djordjevic, Bangoura, Niane En fin de contrat en juin 2015 Dupé, Cichero, Veigneau, Touré, Deaux, Veretout, Bessat, Gakpé En fin de contrat en juin 2016 Djilobodji, Vizcarrondo, Cissokho, N'Koudou, Bedoya En fin de contrat en juin 2017 Aristeguieta DESTINATION EXOTIQUE POUR PITROÏPA ? Courtisé l’été dernier par plusieurs clubs européens, Jonathan Pitroïpa est finalement resté à Rennes. Peut-être pas pour longtemps. L’international burkinabé serait très apprécié dans les pays du Golfe et notamment au Qatar. Un club aurait même déjà formulé une offre aux dirigeants bretons et se serait déjà entendu avec le joueur. Rennes réclame 5 millions d’euros pour son milieu de terrain. SUR LA PISTE D’UN DÉFENSEUR BRÉSILIEN Déjà approché lors du précédent Mercato estival, Aderlan Santos pourrait finalement débarquer à Rennes. En effet, les dirigeants bretons seraient revenus à la charge auprès du club de Braga pour leur céder leur défenseur brésilien dès cet hiver. La tâche s’annonce tout de même compliquée car Lyon, Bordeaux ou encore le FC Porto le suivent. La clause libératoire de Santos estimée à 10 millions d’euros pourrait être un autre frein à sa venue en Bretagne. LE STADE RENNAIS PROSPECTE AU PORTUGAL A la recherche de bonnes affaires, les dirigeants rennais se sont attelés à prospecter un peu partout en Europe, et notamment au Portugal. Et là-bas, le club de Philippe Montanier serait tombé sous le charme de Diogo Viana. Milieu offensif de Gil Vicente, le joueur est également sur les tablettes d’Everton et d’Aston Villa. PARK DANS LE VISEUR En manque de solutions offensives, Philippe Montanier espère voir arriver un attaquant en renfort lors du prochain Mercato hivernal. Et le coach rennais aurait déjà ciblé Chu-Young Park. En délicatesse du côté d’Arsenal, l’international coréen ne serait pas contre l’idée de se relancer dans un championnat qu’il connaît bien, après avoir passé trois saisons du côté de Monaco. ALESSANDRINI À… L’OM Rennes n’a pas lâché Romain Alessandrini cet été malgré la cour assidue de l’OM. Mais l’intéressé venant de refuser la prolongation de contrat rennaise pourrait rejoindre le club phocéen lors du prochain Mercato d’été, sa clause libératoire n’étant plus que de 6 M € au lieu de 12.
Il devait signer à l’OM… RÉVEILLÈRE UN LYONNAIS CHEZ LES VERTS ! Guilavogui transféré dans les derniers instants du Mercato d’été à l’Atletico Madrid, il ne reste plus beaucoup de milieux défensifs chez les Verts. A part Jérémy Clément et dans une moindre mesure Fabien Lemoine (plus un relayeur), un prochain achat dans ce secteur se fait pressant. LIGUE 1 Les Verts orphelins de Guilavogui Plus habitué en ce début de saison à poser ses fesses sur le banc que d’évoluer sur le pré, Grégory Sertic subit la concurrence de Landry N’Guemo et André Poko. Le jeune français d’origine croate n’avait en effet participé qu’à trois rencontres dont deux comme titulaire après 9 journées. Le joueur de 24 ans a pourtant prolongé avec les Girondins de Bordeaux jusqu’en 2017, mais acceptera-t-il cette situation toute la saison lui qui a été il y a quelques saisons le grand espoir bordelais de l’entrejeu ? Celui qui a opté pour la sélection croate est un pur produit français. Formé à l’ES Viry- Il aurait pu ou dû être marseillais, il n’en est finalement rien. Libre de s’engager où il veut, on pourrait retrouver cet hiver l’ancien lyonnais sous le maillot stéphanois en concurrence avec son ancien compère François Clerc. Paul Baysse blessé pour six mois, il n’y a que François Clerc de disponible dans le couloir droit. Un problème de taille si le latéral français se blesse à son tour. Alors pourquoi ne pas faire appel à un joueur libre qui a en plus joué près de 570 rencontres dans l’élite. Il a en outre remporté 5 championnats de France et disputé 82 matches de Coupe d’Europe. Son nom peut faire peur aux supporteurs stéphanois, mais une expérience comme celle-là ne se refuse pas. RÉVEILLÈRE/CLERC, COMME ON SE RETROUVE Oui il s’agit en effet de l’ancien lyonnais Anthony Réveillère. Indispensable dans le Rhône, il est l’un des joueurs les plus réguliers et les plus utilisés par les entraîneurs qui se sont succédé sur le banc lyonnais. Sa longue blessure au genou lors de la saison 2008/2009 est peut-être l’une des explications à la fin de règne lyonnais qui ne sera pas sacré champion pour la première fois en sept ans. Revenu à son meilleur niveau en 2009/2010, il ne retrouvera pas la couronne de champion, mais sera l’un des éléments essentiels de la fin de la saison lyonnaise marquée par la première demi-finale de Ligue des Champions du club et un retour canon en championnat qui a permis aux Gones de finir sur la deuxième marche du podium. En août 2012, il est en passe d’être transféré au Paris Saint-Germain dans LA SITUATION DE L'EFFECTIF En fin de contrat en juin 2014 Valette, Mignot, Brison, Mollo, Sissoko, Saadi En fin de contrat en juin 2015 Ruffier, Sall, Clerc, Diomandé, Cohade, Lemoine, Gradel, Brandao En fin de contrat en juin 2016 Moulin, Perrin, Polomat, Pogba, Ghoulam, Clément, Hamouma En fin de contrat en juin 2017 Zouma, Baysse, Corgnet, Tabanou, Saint-Maximin, Erding SERTIC UNE BELLE AFFAIRE POUR L’ASSE Châtillon et passé, comme beaucoup de grands noms du football hexagonal, par l’INF Clairefontaine, a choisi de poursuivre sa formation en Gironde. Ses débuts en Ligue 1 à 18 ans sont prometteurs. Dès son deuxième match, il trouve les filets. Pour sa première saison dans l’élite, il finit champion de France et joue 6 matches. La saison qui suit est plus dure, que ce soit pour lui ou pour Bordeaux. La concurrence est rude et Grégory ne participera qu’à 12 rencontres de L1. En manque de temps jeu à Chaban-Delmas, le Franco-croate est prêté une saison à Lens. Un prêt concluant où il boucle la saison 2010/2011 avec 23 matches, mais avec une descente en Ligue 2 du club nordiste. UNE MARGE DE PROGRESSION De nouveau de retour au Haillan, il s’impose de plus en plus dans l’entrejeu bordelais. 43 matches toutes compétitions en 2012/2013, pour sa saison la plus pleine de sa jeune carrière, où il a été régulier dans ses performances. Dans un rôle de milieu relayeur à tendance défensive, sa progression est attendue dorénavant dans les stats. Avec sa qualité de passe, il a en effet réalisé quatre passes décisives l’année passée, mais pour aucun but en Ligue 1, d’autant que près d’un de ses tirs sur deux est cadré. Son dernier but en championnat, avant celui contre Lorient (3-3) cette saison lors de la 6 ème journée, remontait à sa première saison professionnelle. Avec le titre de champion de France (2009), la Coupe de la Ligue (2009), le Trophée des Champions (2009) et plus récemment la Coupe de France (2013), Sertic a tout remporté avec son club formateur en France. Il serait temps d’aller voir ailleurs, surtout que son statut de titulaire est remis en question. Celui qui sera international croate pourrait faire le bonheur des Verts. J.W. le cadre d’un échange avec Milan Bisevac, mais ne donne pas satisfaction au club parisien lors de la visite médicale, de sorte que son départ est annulé. Début septembre 2013, en passe d’être recruté pour la saison 2013/2014 par l’Olympique de Marseille, il est finalement recalé, faute d’accord avec le club. Sa polyvalence ainsi que son expérience acquise à différents degrés au Stade Rennais, au FC Valence et à l’Olympique Lyonnais, sont autant d’atouts qu’un club comme Saint-Etienne ne doit pas laisser passer. Il retrouverait à l’ASSE son compère et concurrent François Clerc. Une lutte saine où le plus méritant sera dans le onze de départ. BRUITS DE VESTIAIRE JÉRÉMIE WOLFMAN UN RÉMOIS DANS LE CHAUDRON Orphelin de Josuha Guilavogui parti à l’Atletico Madrid, Saint-Etienne a ciblé Grzegorz Krychowiak (23 ans), le milieu de terrain défensif de Reims. Sous contrat jusqu’en juin 2015 avec le club entraîné par Hubert Fournier, l’international polonais (ex-Bordeaux et Nantes) intéresse fortement les Verts qui étaient déjà venus aux nouvelles il y a quelques semaines. L’ASSE pourrait lancer une offensive lors du Mercato d’hiver. Même si les Champenois assurent que leur protégé ne bougera pas avant l’été prochain, au minimum. LES VERTS SE PENCHENT SUR BRIAND L’ancien joueur du Stade Rennais avait déjà été approché par les dirigeants stéphanois lors du dernier Mercato. Mais les Stéphanois n’auraient pas renoncé à le recruter même s’ils avaient dû faire marche arrière lors de leur première tentative à cause de l’énorme salaire de ce dernier (280 000 euros par mois). En fin de contrat avec l’OL, Briand pourrait faire des efforts si les Verts lui offrent une bonne prime à la signature. Mais ce n’est pas vraiment le genre de la maison… ZOUMA PISTÉ PAR CITY ET UNITED Sous contrat jusqu’en 2017 avec Saint-Etienne, Kurt Zouma, appelé en équipe de France A contre l’Australie et la Finlande, intéresserait la Premier League et Manchester City. L’équipe de Manuel Pellegrini serait prête à investir huit millions d’euros. Manchester United pourrait pour sa part monter à 10 M € ! CISSÉ AURAIT PU SIGNER CET ÉTÉ Aujourd’hui au Kuban Krasnodar, Djibril Cissé a bien failli revenir en Ligue 1 cet été du côté de Geoffroy- Guichard. L’ancien marseillais est revenu sur son transfert avorté. « Il y a eu des contacts avec Saint- Etienne et Montpellier. Pour Saint-Etienne, on a eu un rendez-vous. On a eu un bon feeling avec le staff. Financièrement, j’étais prêt à faire un gros effort. Mais on m’a demandé d’en faire un encore plus gros. C’était un peu trop ». C’est finalement Mevlut Erding qui a été recruté par les Verts. SISSOKO DE RETOUR EN ALLEMAGNE ? Prêté cet été, l’attaquant ivoirien Ibrahim Sissoko n’aurait pas convaincu les dirigeants stéphanois qui pourraient le renvoyer à Wolfsburg dès cet hiver. MERCI GUILAVOGUI ! En vendant Josuha Guilavogui 10 M € à l’Atletico Madrid, l’ASSE s’est offert du même coup la possibilité d’être actif sur le marché des transferts cet hiver, ce qui n’aurait pas été le cas si l’international français était resté. GOMIS ÉTAIT CHAUD ! Le co-président de l’ASSE Roland Romeyer a confirmé que l’ASSE avait essayé de faire revenir l’attaquant lyonnais Bafé Gomis lors du dernier Mercato d’été. « C’est vrai qu’on était dessus. Bafé, c’est l’enfant de l’ASSE. C’est quelqu’un qu’on aime beaucoup. C’est un homme au grand coeur et un très très bon joueur. J’ai eu des entretiens avec le président Aulas pour éventuellement trouver une solution. Bon, ça n’a pas été possible. La proposition que je lui faisais au niveau du transfert n’était pas suffisante. On a mis fin à nos discussions. Bafé avait envie de revenir à Saint-Etienne. Devant, un Gomis a- vant-centre ça pouvait être pas mal. Maintenant, on n’a pas pu traiter avec Gomis, on a traité avec Erding. Mais j’espère quand même qu’un jour, dans 3 ou 4 ans, Bafé viendra finir sa carrière ici. » Le Foot gazette des transferts n°59 - Novembre 2013 - 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :