Gazette des Transferts n°59 novembre 2013
Gazette des Transferts n°59 novembre 2013
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°59 de novembre 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (315 x 400) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 13,3 Mo

  • Dans ce numéro : Cvitanich vers l'OM.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24  |  Aller à la page   OK
24
SCOOP ! BRUITS DE VESTIAIRE DANIEL ALVES PARTANT L’ÉTÉ PROCHAIN ? Toujours à la recherche d’un latéral droit digne de ce nom, le club de la Capitale pourrait revenir à la charge dans le dossier du Brésilien. En effet, le Barça ne souhaiterait pas prolonger le contrat de son joueur qui se termine en 2015. Les dirigeants blaugranas envisageraient une vente afin d’obtenir une indemnité de transfert. CASEMIRO APPROCHÉ ? Le PSG serait séduit par l’international auriverde du Real. Ses qualités et surtout son impact physique au milieu du terrain ont fait mouche dans les yeux des recruteurs parisiens. Après les départs de Sissoko et Bodmer, il ne reste plus que quatre milieux. Seul problème, Casemiro est un joueur extracommunautaire et le quota du Paris Saint Saint Germain est déjà rempli (Lucas, Alex, Thiago Silva, Maxwell). ARSENAL S’INTÉRESSE À RABIOT Le milieu de terrain de 18 ans serait surveillé de près par Arsène Wenger. C’est le deuxième club anglais qui se montre intéressé par son profil après Tottenham. L’INTER EN PINCE TOUJOURS POUR MÉNEZ Le numéro 7 parisien garderait une bonne cote de l’autre côté des Alpes. En fin de contrat en juin prochain, les Nerazzurri pourraient passer à l’attaque cet hiver si le joueur n’a toujours pas prolongé. La Juve est également à l’affût. AU TOUR DE LA JUVE POUR VERRATTI Après le forcing de la Fiorentina, c’est la Juventus qui aurait jeté son dévolu, à hauteur de 25 millions d’euros, sur l’Italien. Il est du moins difficile d’envisager un départ cet hiver de Paris sachant que l’international italien vient de prolonger jusqu’en 2018. A moins que la Juve ne mette Arturo Vidal dans la balance… PASTORE EN PARTANCE CET HIVER ? L’ancien joueur de Palerme pourrait changer de club puisqu’il n’a toujours pas confirmé les espoirs placés en lui. Et les prétendants pour l’enrôler ne manqueraient pas. Chelsea, Liverpool et Arsenal seraient notamment intéressés. SILVA RÊVE TOUJOURS DE ROONEY « J’espère toujours qu’on pourra signer Rooney ». C’est en tout cas le souhait de Thiago Silva, le capitaine parisien. « J’espérais que nous signerions Rooney cet été et j’espère toujours qu’on pourra le faire. C’est clair que son futur à Manchester United est incertain. Le joueur lui-même a dit qu’il aimerait un nouveau challenge. S’il ressent toujours la même chose en janvier ou l’été prochain, je lui demanderais encore de rejoindre le PSG. Nous avons le projet le plus excitant du football européen et c’est clair, vue l’ambition de nos propriétaires, que nous connaîtrons du succès ». SISSOKO TOUJOURS SANS CLUB Depuis son départ du PSG, le milieu de terrain international malien MohamedSissoko (28 ans) était annoncé avec insistance du côté de Reading. Un accord salarial avait été trouvé (1,5 M € /an), mais l’affaire a capoté. L’ex-joueur de la Juventus Turin a finalement été jugé trop gourmand et sa visite médicale n’a semble-t-il pas été concluante à en croire le club anglais. Le Malien, qui s’entraîne à Monaco, a aussi été proposé à plusieurs écuries italiennes, mais sans succès. IBRAHIMOVIC JUSQU’EN 2016 Le PSG a trouvé un accord avec Zlatan Ibrahimovic pour une prolongation d’un an de contrat portant son terme à juin 2016. « Je ne vois pas de plus grande ambition en Europe que le Paris Saint-Germain. Je souhaite absolument que le PSG soit mon dernier grand club. Ce club est comme moi : pour nous, le rêve n’est jamais assez grand. » LE PSG SONGE À RAMOS Les dirigeants parisiens auraient toujours un œil sur Sergio Ramos. Les Qatariens voudraient s’offrir le défenseur du Real. Afin de garder le plus longtemps possible l’international espagnol, les décideurs madrilènes voudraient à tout prix que ce dernier signe un nouveau contrat. Dans ce cas, ils verseraient un salaire royal au joueur de 27 ans. WENGER, C’EST PAS FINI ! Même si Arsenal va proposer une prolongation de contrat à Arsène Wenger, une prolongation de trois ans avec un salaire annuel de 9,5 M € contre 7,5 actuellement, le PSG n’aurait pas désarmé et compte toujours séduire l’entraîneur français afin qu’il rejoigne Paris cet été. RONALDINHO EN A ENVIE Parisien de 2001 à 2003, le Brésilien Ronaldinho (33 ans) qui évolue à l’Atletico Mineiro depuis deux saisons a avoué qu’il aimerait bien terminer sa carrière au PSG… Jallet/Van der Wiel, un duel où il n’y a pas de vainqueur même si la tendance actuelle place le Néerlandais devant l’international français. Une alternative pourrait venir de Catalogne, mais pas celle que l’on croit. Ce côté droit est un peu le talon d’Achille du Paris Saint Germain. Que ce soit Carlo Ancelotti ou Laurent Blanc, aucun des deux n’a établi une véritable hiérarchie. La saison passée, le Néerlandais a foulé la pelouse 22 fois dont 17 comme titulaire en Ligue 1, contre 27 matches dont 20 comme titulaire pour le Français. Autant dire une répartition que l’on peut qualifier d’équitable. Mais le problème est là, personne ne se dégage. Quand l’ancien joueur de l’Ajax a des facilités en attaque, il démontre plus de carences en défense que son concurrent au poste. Un choix cornélien pour le technicien tricolore. Malgré tout, même si le turnover est toujours d’actualité pour les deux latéraux, Van der Wiel semble jouer les matches les plus importants, comme la Ligue des Champions ou les chocs en championnat contre l’AS Monaco et l’OM. UN BARCELONAIS POUR METTRE TOUT LE MONDE D’ACCORD La défense parisienne a beau compter dans ses rangs le meilleur défenseur du monde (Thiago Silva), elle risque d’être en sous-effectif à la fin de cette saison. La perte de Sakho, la fin de contrat de Camara et le possible départ d’Alex, sont autant de raisons pour dénicher un nouvel élément. Prochain Le Foot Gazette des Transferts : 16 novembre 2013 Jallet/Van der Wiel, c’est trop juste MONTOYA CHOISIT LE PSG Jallet n’est pas pour autant hors course comme le certifie une source proche du joueur. « Paradoxalement, il est dans un meilleur état d’esprit que quand il jouait. Peut-être qu’au mois d’août il sentait qu’il n’était pas bon et que c’était difficile à supporter. Mais il sait qu’il va avoir sa chance et qu’à ce moment-là, il ne devra pas se louper. Pour lui, Van der Wiel n’a pas écrasé la concurrence ». Donc voilà, pour le moment les rôles se sont inversés et c’est l’homme aux tatouages qui a ce léger ascendant. Mais attention, Laurent Blanc et les dirigeants parisiens pourraient faire preuve de lassitude face aux rendements faibles de leurs deux arrières, et dénicher l’oiseau rare qui chauffe le banc du Barça, à savoir Martin Montoya. Passé par toutes les catégories de jeunes du FC Barcelone et de l’équipe nationale, Montoya répond à un profil qui plaît à beaucoup d’entraîneurs. Doué techniquement et généreux dans l’effort, ses qualités dans le jeu et ses performances n’ont eu de cesse de croître depuis ses débuts. Défensivement, il est très bon. Le fait d’avoir joué en 3-4-3 ne doit pas y être étranger puisqu’il faut maintenir un bon rendement défensif. Ces dernières années, il a énormément progressé dans son apport offensif. Il effectue de plus en plus de débordements et ses courses sont toujours réfléchies. Cet C’est pas cher et ça peut rapporter gros ! Défenseur élégant, physique et intelligent dans le jeu, il est un pion indiscutable du onze lorientais. Wesley Lautoa est arrivé en janvier 2012 à Lorient en provenance de Sedan sur la pointe des pieds lors de la trêve hivernale pour une somme de 600 000 euros. Joueur polyvalent (gaucher, il peut dépanner au poste de latéral) et prometteur, il a notamment séduit le staff technique lyonnais, lequel s’était renseigné en profondeur à son sujet. Sportivement et économiquement, le transfert du joueur Le Foot gazette des TRANSFERTS espoir espagnol qui compte 25 matches de Liga depuis le début de sa carrière est barré par le meilleur du monde à ce poste (Dani Alves). A 22 ans, il serait temps de voler de ses propres ailes et de devenir titulaire dans un club. Les courtisans sont nombreux à la porte du joueur catalan. Le PSG, qui n’a pas pu convaincre (encore) Messi de quitter la Catalogne, prolongerait son désir de recruter des joueurs d’avenir comme Lucas ou Marquinhos. Par ailleurs, le projet du club francilien pourrait convenir parfaitement au natif de Barcelone. LAUTOA L’INVITÉ DE LAURENT BLANC JÉRÉMIE WOLFMAN entrait parfaitement dans la nouvelle politique voulue par la direction rhodanienne. Mais l’ancien joueur d’Epernay a choisi le Moustoir comme terre d’accueil. Joueur indéboulonnable de Laurent Guyot, le défenseur central se mua parfois en arrière gauche et monta même d’un cran pour boucher les trous. Une perle rare qui fait aujourd’hui le bonheur de Christian Gourcuff en manque de personnel pour son arrière-garde. Il s’insère parfaitement dans l’option de jeu prônée par les Merlus. L’EXEMPLE KOSCIELNY Comme pour Laurent Koscielny, lui aussi arrivé de Ligue 2 avant de signer à Lorient puis parti un an plus tard à Arsenal, Christian Gourcuff n’en est plus au stade de fonder des espoirs dans son poulain. « Quand je vois tout ce qu’il a fait depuis qu’il est chez nous, c’est un joueur de grand avenir. Cela m’interpelle quelque part qu’il soit passé un peu en dehors du contexte des sélections. C’est un joueur très frais, très demandeur, qui aime le foot, qui a des ambitions très saines. Ce ne sont pas des déclarations d’intention de ma part, mais c’est tout ce qui transpire à l’entraînement. Chez un joueur, il y a l’aspect de caractère, d’intelligence, d’investissement, de passion. Il a tout ça et pour moi, c’est fondamental. » Autant de compliments et de confiance à faire rougir le joueur. Wesley Lautoa est ce genre de joueur qui a les pieds sur terre, qui ne veut pas brûler les étapes. Malgré ses blessures depuis son arrivée, l’ex-Sedanais a déjà franchi un cap. Dans la lecture du jeu, au niveau tactique, surtout en termes de qualité de passe, mais également techniquement. Avec uniquement Marquinhos et Thiago Silva, le néo-Calédonien serait une très bonne alternative pour le Paris Saint Germain qui recruterait, qui plus est, un Français dans le championnat de France. Une chose souvent dénoncée par les observateurs du club de la Capitale. J.W.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :