Gazette des Transferts n°59 novembre 2013
Gazette des Transferts n°59 novembre 2013
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°59 de novembre 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (315 x 400) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 13,3 Mo

  • Dans ce numéro : Cvitanich vers l'OM.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
MANCHESTER CITY VEUT SA CHARNIÈRE BELGE Boudé par Arsène Wenger, Thomas Vermaelen est abonné au banc depuis maintenant plusieurs mois à Arsenal. Une situation qui oblige le défenseur à quitter les Gunners. Manchester City en a fait sa priorité, avec pour objectif de former une défense centrale 100% belge. Tout va très vite dans le football de haut niveau. Un jour star, le lendemain indésirable. C’est un peu exagéré, mais la situation de Thomas Vermaelen à Arsenal se rapproche tout de même de ce cas de figure. Il y a encore un peu plus d’un an, le défenseur belge était l’âme d’Arsenal. Pendant que Koscielny et Mertesacker multipliaient les erreurs défensives, lui était irréprochable, au point de tenir la fébrile défense londonienne à lui tout seul et d’être même le capitaine des hommes d’Arsène Wenger. Mais depuis, tout s’est inversé. Blessé, de retour puis de nouveau blessé, Vermaelen ne dégage plus du tout la même assurance qu’auparavant. Dans le même temps, la charnière Koscielny-Mertesacker, elle, a enfin fait ses preuves. LA CHARNIÈRE DE L’ÉQUIPE NATIONALE Et le superbe début de saison d’Arsenal ne risque pas de changer la donne. Vermaelen a donc perdu sa place et son brassard de capitaine. Un signe fort d’Arsène Wenger, comme si l’entraîneur français voulait repartir sur de nouvelles bases, quitte à sacrifier certains joueurs. Les chiffres le montrent bien. Depuis le début de saison, le Belge n’a quasiment pas joué à part en Coupe. C’est là le plus inquiétant puisqu’Arsène Wenger profite des coupes nationales pour donner du temps de jeu à des Parti relever le challenge barcelonais l’an passé, Alexandre Song ne s’est toujours pas imposé au sein de l’effectif blaugrana. Le Camerounais ne dispute que des bouts de matches à Barcelone et pourrait vite retrouver l’Angleterre. A la recherche d’une sentinelle au milieu de terrain, Manchester United en a fait sa priorité. Le « train qui ne passe qu’une fois dans la vie », Alexandre Song l’a bien pris. En août 2012, le Camerounais quitte Arsenal pour rejoindre Barcelone, moyennant un transfert de 19 millions d’euros. Il quitte le navire londonien à l’agonie suite au départ de son capitaine Robin van Persie pour rejoindre le paquebot de luxe Barcelone. Un peu plus d’un an plus tard, force est de constater que Song reste un élément joueurs qui n’entrent pas ou peu dans ses plans. Vermaelen le sait, et c’est peut-être aussi cela qui explique ses difficultés depuis quelque temps. Plus précisément depuis qu’il a compris qu’il était passé numéro 3 dans la hiérarchie des défenseurs centraux. Or, l’ancien joueur de l’Ajax a besoin de confiance. Il n’a jamais été aussi bon que lorsque l’on comptait sur lui. Ce manque de confiance et la perspective de manquer la Coupe du monde, voilà ce qui Le Barça en demande 30 millions de seconde classe à bord. Certes, il a disputé 34 matches la saison passée, mais le milieu défensif est très souvent rentré pour les dernières minutes. Pis, les rares matches où il a été aligné, l’ancien joueur d’Arsenal les a disputés en tant que défenseur central, un poste en pénurie du côté du Barça. Et comme si cela ne suffisait pas, il n’entre quasiment pas dans les plans du nouvel entraîneur de Barcelone, Gerardo Martino. Pour le Camerounais, c’est incontestablement un échec. Mais est-ce vraiment surprenant ? Il faut bien avouer que non. Les qualités du joueur ne sont pas remises en cause. Les sept saisons passées à Arsenal ont longuement permis de constater sa valeur. Positionné devant la défense, Alexandre Song est un superbe joueur et un élément essentiel de son équipe : vision de jeu, anticipation, interception, qualité de relance, placement. Il était la sentinelle d’Arsenal, au point d’être considéré comme une référence en Europe, et surtout en Angleterre. Mais à Barcelone, ce pousse Vermaelen à quitter Arsenal dès cet hiver. Et le bonhomme ne manque pas d’offres. Manchester City est prêt à tout pour faire venir le défenseur de 27 ans. Avec un objectif avoué : former une charnière centrale 100% belge aux côtés de Vincent Kompany, son coéquipier en sélection nationale. Le profil de Vermaelen plait également beaucoup au nouveau coach Citizen Manuel Pellegrini. Au-delà d’être un très bon défenseur, Vermaelen possède aussi des SONG POUR ACCORDER UNITED 20 - Le Foot gazette des transferts n°59 - Novembre 2013 ANGLETERRE Vermaelen pourrait rejoindre Kompany poste est déjà occupé par Sergio Busquets qui, pour le coup, est considéré comme le meilleur joueur du monde à son poste. L’Espagnol est intouchable dans le milieu barcelonais, au même titre que ses compatriotes Xavi et Iniesta. Song le savait, mais espérait être le choix numéro 1 sur le banc barcelonais. Peine perdue, Tito Vilanova puis désormais Gerardo Martino ont très peu fait appel à lui, préférant faire jouer Mascherano, voire même Fabregas en milieu défensif. Cantoné au banc depuis le début de saison, Alexandre Song pourrait donc vite rallier l’Angleterre, où sa cote reste élevée. Un retour à Arsenal paraît peu envisageable. Pour le joueur, ce retour serait avant tout une défaite. Et puis les Gunners sont très bien fournis à ce poste avec Arteta, Flamini, Ramsey, Wilshere ou Frimpong. LA SENTINELLE MANQUANTE À MU C’est à Manchester United que le Camerounais devrait atterrir en cas de retour en Angleterre. David Moyes, le nouvel entraîneur mancunien, a toujours apprécié l’abatage énorme du milieu défensif. Mais surtout, United est à la peine en début de saison, notamment au milieu de terrain. Malgré l’arrivée de Marouane Fellaini cet été, le milieu mancunien fait peine à voir. Il ne parvient pas à conserver le ballon et surtout laisse trop d’espaces. Hormis Carrick, voire Cleverley, tous les milieux de Manchester United sont à vocation offensive et se projettent régulièrement vers l’avant, ce qui expose les Reds Devils à des contres meurtriers. A- lexandre Song serait la sentinelle parfaite devant la défense, capable d’annihiler les attaques adverses et de lancer les joueurs offensifs que sont Nani, Valencia, Kagawa ou encore Young. Sa venue du côté d’Old Trafford permettrait tout simplement de rééquilibrer le milieu de terrain. De plus, le joueur est habitué au combat physique de tous les instants qui définit la Premier League et n’aura donc pas besoin d’adaptation. Barcelone ne s’est même pas opposé à ce départ de plus en plus probable, mais ne lâchera pas son joueur à moins de 30 millions d’euros... le prix à payer pour la référence. G.B. qualités offensives. Il sent bien les coups, n’hésite pas à apporter le surnombre et possède un jeu de tête redoutable. Sans oublier sa qualité sur coups de pied arrêtés. Un tel défenseur ne serait pas de trop à Manchester City. Aux côtés de l’infranchissable Kompany, Nastasic est encore trop tendre pour la Premier League, pendant que Lescott alterne le bon et le très mauvais. Le challenge sportif est également tentant pour Vermaelen, avec la perspective (encore plus grande) sous le maillot de City de jouer le titre en Angleterre et même en Ligue des Champions. Une chose est sûre, avec Vermaelen et Kompany, Manchester City tiendrait là une défense de feu, point faible des hommes de Pellegrini depuis le début de saison. GEOFFREY BRUN BRUITS DE VESTIAIRE MOURINHO AU SECOURS DE BENZEMA Malgré un début de saison correcte, Karim Benzema n’est plus en odeur de sainteté du côté du Real Madrid. Nonchalant, sifflé par le public du stade Bernabeu, l’international français ne semble plus avoir la tête en Espagne. Une aubaine pour son ancien coach José Mourihno. A la recherche d’un attaquant de classe internationale, l’entraîneur de Chelsea a fait de l’attaquant madrilène sa priorité pour le Mercato hivernal. REINA BOUDE LIVERPOOL Prêté à Naples par Liverpool cet été, Pepe Reina ne devrait pas revenir en Angleterre. Le gardien espagnol est conscient d’avoir perdu sa place au profit de Simon Mignolet dans les cages des Reds. Du coup, de nombreux clubs se penchent déjà sur le portier de 31 ans. Outre le Napoli qui souhaite le transférer définitivement, l’Inter Milan et Barcelone sont également intéressés par l’international ibérique. ARSENAL PENSE TOUJOURS À BENDER Courtisé sans succès par les Gunners cet été, Lars Bender pourrait finalement bien rejoindre Arsenal. Titulaire incontournable au Bayer Leverkusen, le milieu défensif allemand aux 15 sélections internationales serait tenté de relever le défi londonien, surtout au vu du début de saison des hommes d’Arsène Wenger. Le milieu de terrain est déjà bien fourni à Arsenal, mais l’enchaînement des matches et les blessures régulières au sein du club poussent l’entraîneur français à recruter une sentinelle de plus. AMALFITANO DÉJÀ ADOPTÉ Prêté par l’OM à West Bromwich Albion, Morgan Amalfitano a déjà conquis l’Angleterre, en tout cas le club de West Brom. Bluffé par les prestations du Français, le coach SteveClark a demandé ses dirigeants de lever son option d’achat fixée à 2 millions d’euros. BALOTELLI, LE RETOUR ? Et si Mario Balotelli revenait en Angleterre ? L’hypothèse est de plus en plus crédible au fil des jours passés au Milan AC. Si l’Italien flambe sur les terrains et se montre indispensable, il continue aussi de faire parler de lui pour des problèmes extrasportifs. Une situation qui a fini par lasser les dirigeants rossoneris. Du coup, Manchester United, Chelsea et Liverpool font le forcing pour attirer le fantasque italien. Milan a d’ores et déjà annoncé que son attaquant ne partira pas en dessous de 25 millions d’euros. WENGER VA PROLONGER LE PLAISIR Hué par l’Emirates lors du match d’ouverture et une défaite face à Aston Villa, Arsène Wenger est aujourd’hui de nouveau adulé par les supporteurs d’Arsenal. Arsenal réalise son meilleur début de saison depuis bien longtemps. A tel point que Stan Kroenke, l’actionnaire majoritaire d’Arsenal, souhaite prolonger le contrat du Français qui se termine en juin 2014. Courtisé de longue date par le Paris Saint- Germain, Wenger a d’ores et déjà avoué qu’il aimerait finir sa carrière du côté de Londres.
Affecté par les départs successifs de José Mourinho puis de Mesut Özil, le milieu de terrain allemand veut rejoindre son ancien mentor à Chelsea et découvrir la Premier League. L’histoire d’amour entre le Real Madrid et José Mourinho s’est mal terminée. Cet été, l’entraîneur portugais a fait ses valises pour rejoindre Chelsea, club au sein duquel il est considéré comme Arsène Wenger n’a pas abandonné l’idée de recruter un grand attaquant pour épauler (concurrencer ?) Olivier Giroud. Espéré de longue date à Arsenal, Benteke devrait rejoindre les Gunners dès cet hiver. Arsenal a été au centre de l’attention durant le Mercato estival. Si les Gunners ont bouclé leur Mercato en beauté avec la signature de la star allemande Mesut Özil, ils ont aussi et malgré tout échoué sur un domaine principal : recruter un attaquant de classe internationale. Non pas qu’Olivier Giroud soit mis en cause. Le Français a réussi sa première année avec Arsenal, et cartonne littéralement depuis la reprise. Mais Arsène Wenger sait que la saison est longue. Entre le championnat, les coupes nationales et la Ligue des Champions, Giroud ne pourra pas enchaîner toutes les rencontres. Certes, il n’est pas le seul attaquant à disposition de l’entraîneur français. Bendtner, Park et Sanogo sont également prêts à jouer, mais sans vouloir leur faire injure, ils n’ont tout simplement pas le niveau pour évoluer dans une équipe comme Arsenal. Entre ses piètres performances sur le terrain et ses déboires extra-sportifs, Bendtner n’a plus grand chose d’un attaquant. Il vaut mieux ne pas parler de Chu-Young Park et de ses cinq bouts de matches avec Arsenal depuis son arrivée... Quant à Sanogo, régulièrement blessé, il est encore beaucoup trop tendre. Alors, après l’échec Luis Suarez, Arsenal cible Christian Benteke, le serial buteur d’Aston Villa. 23 BUTS POUR SA PREMIÈRE SAISON EN ANGLETERRE Arsène Wenger avait transmis une offre aux dirigeants d’Aston Villa dans les ultimes heures du Mercato estival, sans succès. Mais la donne a aujourd’hui changé. Aston Villa est englué en milieu de tableau, quand Arsenal joue les premiers rôles, une première depuis plusieurs années. Le jeu des Villans L’Allemand veut découvrir la Premier League KHEDIRA LE BLUES DE MOURINHO ? un Dieu. En partant, Mourinho a réglé ses comptes du côté de Madrid, s’attirant de nombreuses critiques et se faisant de nombreux ennemis. Mais il a gardé quelques soutiens, y compris au sein du vestiaire madrilène. Parmi eux, Sami Khedira, le milieu défensif qui a acquis un statut de titulaire indiscutable sous les ordres du Portugais. Mourinho en a donc profité pour draguer ouvertement l’international allemand et le convaincre de rejoindre l’armada des Blues. Une proposition qui n’a pas laissé Khedira insensible. Pourtant, rien ne pousse vraiment le Pour faire souffler Giroud est très direct, de longs ballons devant et à Benteke de faire avec. Ce qui ne l’a pas empêché d’inscrire 23 buts pour sa première saison en Angleterre. Une performance d’autant plus impressionnante lorsque l’on connaît les difficultés d’adaptation en Premier League pour un attaquant. Présence aérienne, puissance, technique et efficacité. Benteke sait tout faire et l’a prouvé, notamment lors de la première journée de championnat, en inscrivant un doublé... à Arsenal ! Mais du côté de l’Emirates, l’international belge (16 sélections) sait qu’il profitera des caviars distillés par Özil, Wilshere ou Ramsey. La perspective de disputer la Ligue des Champions est également un élément fondamental. Et lorsque la Coupe du monde ANGLETERRE joueur à quitter Madrid. Il est toujours aussi indispensable dans le collectif du Real, Ancelotti le qualifiant lui-même de pièce maîtresse dans son dispositif. Le joueur est, de manière générale, très apprécié en Espagne, et pourtant, il pourrait bien rejoindre Chelsea dès cet hiver. Car en réalité, le milieu de terrain de 26 ans n’est plus aussi heureux et épanoui qu’auparavant. Deux raisons. D’abord, on l’a dit, le départ de Mourinho. Khedira en a été très affecté : il faut rappeler que les deux hommes sont arrivés en même temps au Real Madrid, pendant l’été 2010. Et le coach portugais a pris ses responsabilités en faisant immédiatement de Khedira son milieu défensif de base aux côtés de Xabi Alonso, et ce au détriment de Mahamadou Diarra, Gago et Lassana Diarra. Mais ce n’est pas la seule raison qui explique les envies de départs de Sami Khedira. UN PROFIL SANS ÉQUIVALENT À CHELSEA José Mourinho n’est pas le seul à avoir quitté le Real Madrid pour aller en Angleterre. Mesut Özil, le meneur de jeu allemand et grand ami de Khedira, a lui aussi quitté la Maison Blanche pour tenter l’aventure anglaise, plus précisément à Arsenal. Et mine de rien, c’est un élément qui compte. Les deux compatriotes avaient débarqué à Madrid en même temps et se sont régulièrement soutenus. Mais au-delà de ça, l’atout numéro un de Mourinho pour attirer Sami Khedira dans ses filets, c’est le fait de pouvoir évoluer en Premier League. Le fait d’évoluer dans ce que la majorité des observateurs considèrent comme le meilleur championnat du monde est un argument bien souvent imparable. Et lorsque l’on peut le faire sous les ordres de son mentor, il est encore plus difficile de dire non. Le profil de Sami Khedira n’a pas d’équivalents à Chelsea. Seul John Obi Mikel peut réellement jouer en pur milieu défensif, mais les prestations du Nigérian sont encore et toujours insuffisantes pour postuler à une place de titulaire à ARSENAL DÉGAINE POUR BENTEKE approche, rien de tel que de jouer les premiers rôles pour s’affirmer. Même si la place de Benteke dans le onze type d’Arsène Wenger est loin d’être gagnée, nul doute que l’attaquant belge aura un temps de jeu conséquent avec toutes les échéances à venir. Au vu de son début de saison canon et de son temps passé sur les terrains (il a disputé la quasi-totalité des matches d’Arsenal), Olivier Giroud aura forcément besoin de souffler. A Benteke de saisir sa chance. G.B. Chelsea. Ramires et Lampard sont eux plus portés vers l’offensive. Quant à Michael Essien, il n’entre plus dans les plans de Mourinho. Khedira est donc la tour de contrôle qu’il manque à Chelsea. Précieux dans la récupération, très propre dans la relance et pas avare d’efforts, l’international allemand a sa place toute trouvée dans le milieu des Blues. Sa grande endurance lui permettra également de tenir le rythme très soutenu du championnat anglais. Capable de faire le box to box, il devrait néanmoins être assigné aux tâches défensives dans l’équipe de José Mourinho. Le prix à payer pour retrouver son mentor et découvrir la Premier League. BRUITS DE VESTIAIRE G.B. LIVERPOOL PENSE À PASTORE... Première recrue phare du nouveau Paris Saint-Germain, Javier Pastore n’a jamais réussi à s’imposer durablement dans l’effectif parisien. En dessous tout, l’Argentin est abonné au banc de touche du Parc des Princes et pourrait rapidement faire ses valises pour traverser la Manche. La cote du joueur reste en effet élevée en Angleterre, et particulièrement à Liverpool. Les Reds sont à la recherche d’un meneur de jeu pour remplacer Philippe Coutinho, constamment blessé et peut-être sur le départ POUR REMPLACER COUTINHO Arrivé en début d’année sur les bords de la Mersey, le lutin brésilien risque déjà de quitter Liverpool. Constamment blessé et encore trop frêle pour la Premier League, Philippe Coutinho pourrait rejoindre l’Espagne dès cet hiver. En vue des nombreuses échéances qui l’attend, l’Atletico Madrid fait le forcing pour recruter le meneur de jeu auriverde dès le Mercato hivernal. CITY PRÊT À TOUT POUR CASILLAS Encore inimaginable il y a à un an, Iker Casillas va probablement quitter le Real Madrid. Le gardien espagnol pensait retrouver sa place de titulaire dans les cages madrilènes avec l’arrivée de Carlo Ancelotti. Il n’en est rien, puisque Diego Lopez est toujours n°1. Manchester City veut donc en profiter. Peu convaincus par le début de saison de Joe Hart, qui multiplie les boulettes, les Citizens sont prêts à payer le prix fort pour faire venir l’international espagnol aux 150 sélections. MU INSISTE POUR BAINES Déjà dessus cet été, MU serait cette fois prêt à offrir 17 M € plus Antonio Valencia pour engager l’arrière gauche d’Everton, l’international anglais Leighton Baines. OTAMENDI À CHELSEA CET ÉTÉ Sur les tablettes du Barça et du Milan AC, le défenseur central international argentin du FC Porto Nicolas Otamendi devrait opter cet été pour Chelsea. BA ET ARSENAL, C’EST CHAUD ! José Mourinho n’avait pas voulu le lâcher cet été, mais l’attaquant sénégalais Demba Ba (16 et 13 buts en 2012 et 2013 avec Newcastle) pourrait finalement quitter les Blues, où il est arrivé en janvier dernier, pour… Arsenal. TERRY PROLONGÉ ? En fin de contrat en juin prochain, l’emblématique défenseur des Blues John Terry (32 ans) devrait se voir proposer une prolongation de contrat. LE BLUES DE RAFAEL Barré par Smalling et Evans, le latéral droit de Manchester United Rafael (23 ans) aurait envie de retourner au Brésil. Acheté en 2008 3 M € à Fluminense, le Mancunien pourrait rebondir aux Corinthians. UN NOUVEAU FRANÇAIS À TOTTENHAM ? Face à la concurrence de Motta, Matuidi et Verratti, le jeune milieu de terrain du PSG Adrien Rabiot (18 ans) pourrait être tenté de répondre favorablement aux avances de Tottenham où évoluent les Français Lloris, Kaboul et Capoue. Le Foot gazette des transferts n°59 - Novembre 2013 - 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :