Gazette des Transferts n°59 novembre 2013
Gazette des Transferts n°59 novembre 2013
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°59 de novembre 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (315 x 400) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 13,3 Mo

  • Dans ce numéro : Cvitanich vers l'OM.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Son nom risque bien d’alimenter encore la rubrique transferts surtout s’il réitère le même genre de performances que celles réalisées contre Monaco ou Benfica. Comme pressenti depuis quelques semaines, Massimo Moratti a vendu 70% de l’Inter Milan à Erick Thohir, homme d’affaires indonésien. Le début d’une nouvelle ère pour l’Inter qui est prêt à tout pour s’attacher les services du Parisien. BRUITS DE VESTIAIRE XABI ALONSO VERS LA JUVE ? Libre en juin prochain, le milieu de terrain international espagnol Xabi Alonso (31 ans, Real Madrid) susciterait l’intérêt prononcé de la Juventus Turin. La Vieille Dame pourrait lui proposer un bail de deux ans, avec un salaire annuel de 4,5 millions d’euros. Florentino Perez, le président des Merengues, réclamerait six millions d’euros pour lâcher l’ancien joueur de la Real Sociedad et de Liverpool dès le Mercato d’hiver. Les Reds pourraient aussi tenter de le récupérer. L’INTER SCRUTE INCE L’Inter Milan aurait un oeil sur la situation du milieu de terrain offensif international Espoirs anglais Thomas Ince (21 ans, Blackpool) dont le contrat expire en juin 2014. L’ancien joueur de Liverpool pourrait faire l’objet d’une offensive. Pour rappel, son père, Paul, a porté les couleurs des Nerazzurri entre 1995 et 1997. La Juve et Naples sont également sur l’affaire. Tottenham n’aurait pas dit non plus son dernier mot. OTTAMENDI DIRECTION NAPLES ? Sous contrat jusqu’en juin 2015 avec le FC Porto, le défenseur central international argentin Nicolas Otamendi (25 ans) figurerait sur les tablettes de Naples. L’ancien joueur de Velez Sarsfield aurait notamment été supervisé contre l’Austria Vienne lors de la 1ère journée de la phase de poules de Ligue des Champions. TOTTI REMPILE Agé de 36 ans, Francesco Totti, l’attaquant et capitaine emblématique de l’AS Rome, a rempilé pour deux saisons. Le contrat de l’international italien court désormais jusqu’en juin 2016. Formé au club, « Il Bimbo d’Oro » a accepté de revoir ses émoluments à la baisse. Le Transalpin va percevoir 3,2 millions d’euros par an avant d’intégrer l’équipe dirigeante du club de la Louve. LLORENTE À PEINE ARRIVÉ, DÉJÀ PARTI ? Arrivé libre cet été, Fernando Llorente (28 ans), l’ancien avant-centre de l’Athletic Bilbao, peine à convaincre Antonio Conte, l’entraîneur de la Juventus Turin. En concurrence avec Carlos Tevez, Mirko Vucinic, Sebastian Giovinco et Fabio Quagliarella, l’international espagnol pourrait faire ses valises dès la prochaine période de mutations. Et ceci malgré un engagement qui court jusqu’en juin 2017. Dans cette optique, le Real Madrid et le FC Barcelone auraient déjà exprimé leur intérêt pour le Basque. Idem concernant certaines formations anglaises, dont Arsenal et Tottenham. NIANG POURRAIT CHANGER D’AIR Sous contrat jusqu’en juin 2017 avec le Milan AC, l’attaquant franco-sénégalais Mbaye Niang (18 ans) susciterait l’intérêt prononcé du Torino et du Genoa qui pourraient tenter de le récupérer lors du Mercato d’hiver. L’ancien caennais est actuellement barré par Balotelli, Pazzini, Matri ou encore El Shaarawy. LA JUVE AUSSI SUR BIABIANY Alors que Camilo Zuniga pourrait finalement prolonger son engagement avec Naples, la Juventus Turin garderait un oeil très attentif sur Jonathan Biabiany (25 ans), l’ailier français de Parme. L’ancien joueur de l’Inter Milan pourrait faire l’objet d’une offre lors du Mercato d’hiver. Antonio Conte, l’entraîneur des Bianconeri, serait très intéressé par son profil. PAREDES CONVOITÉ PAR LA ROMA Après avoir perdu Erik Lamela (Tottenham), l’AS Rome souhaiterait bloquer LeandroParedes (19 ans), le milieu de terrain offensif de Boca Juniors. L’Argentin serait l’une des priorités du club de la Louve qui voudrait devancer la concurrence. 18 - Le Foot gazette des transferts n°59 - Novembre 2013 La Juventus est à la recherche d’un joueur de couloir gauche pour cet hiver. Les noms de Kolarov et Alvaro Pereira circulent avec insistance. C’est le point faible de la Juventus cette saison, le couloir gauche. La Vieille Dame compte sur Frederico Peluso ou Pablo De Ceglie pour occuper ce poste. Peut-être un peu léger pour le double champion en titre qui ambitionne de tripler la mise et surtout de franchir un cap en Ligue des Champions. La saison passée, les Turinois ont buté en quarts de finale face au Bayern Munich, futur vainqueur de la compétition. La Juve ne disposait alors pas d’un buteur de classe mondiale. ITALIE Le PSG compte sur lui, mais… VERRATTI FORZA INTER ? Même si peu d’informations ont filtré sur les ambitions sportives et les moyens financiers mis à disposition par le nouveau propriétaire, nul doute que Walter Mazzarri devrait pouvoir se faire plaisir dès cet hiver. Le nouveau propriétaire de l’Inter Milan Erick Trohir serait très intéressé par Marco Verratti, le milieu de terrain du Paris Saint- Germain. Un joueur pour lequel il serait prêt à faire des folies. Egalement sur les tablettes de la Fiorentina, de la Juventus de Turin et de l’AC Milan en Italie et du Real Madrid en Espagne, le joueur vient de prolonger son contrat avec une forte revalorisation salariale. Autant dire que pour convaincre Nasser Al Khelaïfi, il faudra que le montant proposé soit conséquent. A ses débuts, Marco Verratti évoluait plutôt comme milieu offensif. Il a été replacé par Zeman à un poste un peu plus bas sur le terrain, juste devant la défense. Sa principale qualité est l’organisation du jeu, très bas dans son camp, alternant les passes Le point faible de la Juve longues comme les transmissions rapides. Son profil rappelle celui d’Andrea Pirlo, à tel point que les médias italiens l’ont surnommé le « nouveau Pirlo » ou le « Pirlo des Abruzzes ». Il est cependant beaucoup plus mobile que Pirlo sur le terrain, et très agressif dans ses interventions, ce qui lui permet de récupérer beaucoup de ballons, mais lui fait aussi commettre de nombreuses fautes. Lors de la saison 2012-2013, il a été le joueur de Ligue 1 le plus averti avec onze cartons jaunes et un rouge. LE NOUVEAU PROPRIÉTAIRE PRÊT À FAIRE DES FOLIES Changer de club à six mois de la Coupe du monde serait un choix risqué pour Verratti. Mais cela pourrait s’avérer payant. Appelé à chaque fois par Cesare Prandelli, l’ancien joueur de Pescara est très souvent remplaçant (4 sélections). Pirlo et De Rossi sont indiscutables. La troisième et dernière place revient généralement à Claudio Marchisio. Même Riccardo Montolivo est devant Verratti dans la hiérarchie du sélectionneur. A l’Inter, Verratti serait un titulaire indiscutable et surtout il prouverait qu’il peut s’imposer dans son pays lui qui n’a jamais joué en Serie A. Et les observateurs, notamment Prandelli, verraient tous ses matches. En jouant en France, pas sûr que l’ancien coach de la Fiorentina regarde tous les matches du PSG à part les grands matches en Ligue des Champions ou les affiches de Ligue 1 face à l’OM, Monaco ou Lyon. Sous les ordres d’un technicien aussi exigeant que Mazzarri, il ne pourrait que franchir un cap notamment au niveau de la concentration. Après 2014, et la probable retraite internationale de Pirlo, le successeur semble tout trouvé pour la Squadra Azzurra. ALEXANDRE REIGNOUX ALVARO PEREIRA À GAUCHE TOUTE ! Cet été, elle a résolu ce problème avec l’arrivée de Carlos Tevez. Il faut donc maintenant qu’elle trouve une solution pour le côté gauche. Aleksandar Kolarov pourrait être la solution. Le Serbe a déjà été convoité cet été par la Juventus. Antonio Conte le voulait à tout prix. Mais le joueur est resté en Angleterre. Kolarov est décrit comme un joueur physique (1m87, 83 kg), rapide, très discipliné tactiquement et très bon défensivement. Il est aussi connu pour ses déboulés sur le côté gauche en attaque avec une très bonne qualité de centre et une grosse frappe. C’est aussi un excellent tireur de coups francs. Surtout Kolarov est un joueur polyvalent capable de jouer défenseur ou milieu de terrain. Un atout non négligeable pour une équipe qui évolue en 3-5-2 donc les joueurs de côté doivent être capables de fournir de nombreux efforts. Mais la piste pourrait se refroidir. La saison passée, Kolarov était souvent remplaçant. Roberto Mancini lui préférait Gaël Clichy. Mais cette saison, la donne semble avoir changé. Le nouvel entraîneur, Manuel Pellegrini, préfère aligner le Serbe. Il a notamment réussi une prestation de très haut niveau lors du derby face à Manchester United, remporté sur le score de 4-1 par les Citizens. Il se pourrait qu’il ne veuille pas quitter City lors du prochain Mercato. En cas de nouvel échec sur le dossier de Kolarov, la Juve a une deuxième option. KOLAROV PLUS COMPLIQUÉ L’autre piste mènerait à Alvaro Pereira, le latéral de l’Inter Milan qui fait partie de cette génération dorée uruguayenne avec Forlan, Suarez, Cavani. A- près avoir joué au FC Porto, où il a gagné plusieurs titres notamment l’Europa League en 2011, il rejoint l’Inter Milan en août 2012 pour un montant de 10 millions d’euros plus 5 millions d’euros de bonus. Il a l’avantage de connaître le système en 3- 5-2 avec l’Uruguay, mais aussi avec l’Inter qui évoluait déjà dans ce système l’an dernier avec Stramaccioni et cette année, cela va continuer avec Mazzarri. Après quatre saisons passées à Porto (2009-2012), l’international uruguayen a pris une autre dimension chez les Nerazzurri suite à son arrivée l’été dernier avec 40 matches disputés toutes compétitions confondues. Pour le moment, il est blessé, mais la concurrence du Japonais Nagatomo devrait lui poser de gros soucis. Et puis, il est difficile de refuser une offre de la Juve. A moins que son ancien coach, André Villas Boas ne soit tenté de le faire venir à Tottenham. En tout cas, si un de ses deux joueurs signe à la Juventus, cette dernière sera un candidat crédible pour le dernier carré européen et plus que jamais favorite pour remporter un troisième Scudetto consécutif. A.R.
BRUITS DE VESTIAIRE NAPLES SUR WITSEL Naples serait disposé à débourser vingt millions pour arracher la signature du milieu de terrain international belge Axel Witsel (24 ans, Zenit Saint- Pétersbourg) dont le contrat expire en juin 2017. L’ancien joueur du Standard Liège et du Benfica Lisbonne figurerait dans les petits papiers de Rafael Benitez. L’INTER ESPÈRE MONTOYA Sous contrat jusqu’en juin 2014, Martin Montoya (22 ans), le latéral droit du FC Barcelone, pourrait faire l’objet d’une offre de la part de l’Inter Milan. Arsenal ou encore Manchester United pourraient aussi se manifester. L’ITALIE RELANCE RAMI Sous contrat avec le FC Valence jusqu’en juin 2015, le défenseur central français Adil Rami ne devrait pas y faire de vieux os après ses déclarations. L’AS Rome de Rudi Garcia serait la porte de sortie idéale pour l’international français même si c’est le Milan AC qui tiendrait la corde pour un prêt. LUKAKU PLAÎT À LA JUVE Prêté cette saison à Everton (3 buts en 2 matches) par Chelsea, l’attaquant belge Romelu Lukaku (20 ans, 17 buts la saison passée avec WBA) aurait tapé dans l’oeil de la Juve. MASCHERANO, C’EST 30 MILLIONS ! L’entraîneur de Naples Rafael Benitez connaît bien l’international argentin Javier Mascherano. Il aimerait d’ailleurs bien le récupérer dès cet hiver, mais le Barça serait gourmand (30 M €). En délicatesse en Premier League, Luis Suarez pourrait bien quitter l’Angleterre cet hiver. Direction l’Allemagne, où le Bayern Munich, sur le coup depuis un an, serait prêt à passer à l’action pour le débusquer de Liverpool. Il ne laisse personne indifférent. Adoré ou détesté, Luis Suarez déchaîne les passions. Habitué à faire les gros titres de la presse sportive britannique grâce, ou plutôt à cause de ses frasques, l’international uruguayen risque bien de refaire parler de lui tout le mois de janvier prochain. Mais cette fois, c’est la rubrique des transferts qu’il devrait agiter. Déjà tout proche de partir cet été, à Arsenal, l’attaquant de Liverpool pourrait finalement mettre les Florentino Pérez a beau dire d’Iker Casillas qu’il est le « meilleur portier de toute l’histoire du Real Madrid », celui-ci n’est pas plus dans les plans de Carlo Ancelotti. A 32 ans, il est peut-être temps de découvrir (enfin) un autre club… ITALIE Le Real ne mise plus sur lui CASILLAS DERNIER REMPART DU MILAN AC ? ALLEMAGNE Guardiola a trouvé son attaquant Pour Florentino Pérez, l’international espagnol demeure l’un des joueurs historiques du club et ne doit pas envisager un départ. Le président madrilène précise qu’il n’interviendra pas dans les décisions sportives de Carlo Ancelotti. Le Real Madrid n’a pas totalement fait table rase de l’ère Mourinho. Réservé pour les compétitions européennes par Carlo Ancelotti, Iker Casillas n’a plus vraiment le coeur au Real Madrid où il a perdu sa place de titulaire au profit de Diego Lopez. Ce dernier était arrivé en janvier dernier pour suppléer San Iker qui était blessé. Réussissant de grandes performances, notamment en Ligue des Champions, surtout face à Manchester United, il avait conservé cette place de titulaire jusqu’à la fin de la saison. A l’arrivée d’Ancelotti, tout le monde pensait que Casillas allait récupérer sa place et bien non. Un départ en janvier prochain pourrait être une solution et le Milan AC pourrait être son prochain club. Contrairement aux (non-)relations qu’il entretenait avec Mourinho, Iker Casillas n’a aucun antécédent avec Carlo Ancelotti. Désormais, il faudrait un sacré trou dans les performances de Diego Lopez pour revoir le capitaine de la Roja titulaire à chaque match. L’Italien devra se dépatouiller avec Casillas qui est le pilier du vestiaire. Pas simple à gérer. Attention à ce que le cas Casillas ne se termine pas comme celui de Raul qui semait la zizanie dans le vestiaire. Pourtant difficile d’imaginer le portier madrilène sous les couleurs d’un autre club. Avec ce premier choix significatif, Ancelotti n’a pas fait dans la facilité. Dans la tête des supporteurs merengues, Iker Casillas reste néanmoins sans conteste le numéro un. OBJECTIF COUPE DU MONDE Même si Arsenal, Manchester City et même Dortmund sont annoncés sur les rangs, le Milan AC où est retourné Kaka serait très intéressé par le portier espagnol. La bonne entente entre dirigeants des deux formations pourrait faciliter son départ en Italie au mois de janvier prochain. Le capitaine de la Roja, devancé par Diego Lopez au Real Madrid, ne peut pas se permettre de rester sur le banc toute la saison s’il veut participer à la Coupe du monde au Brésil. Pendant le marché des LE BAYERN MORDU DE SUAREZ ! voiles cet hiver et quitter définitivement l’Angleterre, pour rejoindre la Bundesliga et le Bayern Munich qui lui fait les yeux doux. Certainement l’un des joueurs les plus talentueux de sa génération, le vice-meilleur buteur de Premier League la saison passée est é- galement l’un des joueurs les plus courtisés. A la recherche d’un attaquant pour le prochain Mercato hivernal, le Real Madrid et Arsenal ne lâchent pas d’une semelle Luis Suarez. Mais aujourd’hui l’équipe de Pep Guardiola semble avoir une longueur d’avance. Suspendu dix matches par la commission de discipline anglaise au mois d’avril dernier, l’ancien joueur de l’Ajax Amsterdam avait déclaré quelques semaines après sa sanction : « J’ai une fille et une famille et je veux les emmener loin de cette atmosphère. J’ai des sentiments et j’aimerais jouer dans un autre championnat, je veux quitter l’Angleterre. Les médias ici me traitent mal et si je quitte le club un jour, ça serait compréhensible. » Des menaces qu’il serait donc prêt à mettre à exécution cet hiver. Car si aujourd’hui, le joueur a du mal à se faire à « l’atmosphère » qui entoure le footballanglais, à l’instar de Mario Balotelli il y a un an, le joueur n’est également plus en odeur de sainteté du côté d’Anfield. Si son coach, Brendan Rodgers assure qu’il est encore un élément essentiel de son onze type, en coulisse la donne n’est pas la même. Même du côté des supporteurs, le joueur commence à agacer. STURRIDGE EN POLE À LIVERPOOL Entre ses diverses suspensions et ses envies de départ, sa cote d’amour semble être au plus bas, et certains fans des Reds estiment qu’il n’est plus si indispensable que cela. Et les statistiques le démontrent puisque durant son absence en début de saison, Liverpool a gagné trois de ses cinq premiers matches, n’en perdant qu’un seul. Pire encore pour le vainqueur de la dernière Copa America, les Reds se sont trouvés un nouvel attaquant de pointe, en la personne de Daniel Sturridge, auteur d’un début de saison canon, avec déjà 6 buts inscrits en 7 matches de championnat. Tous les indicateurs semblent donc indiquer que Luis Suarez ne devrait pas faire de vieux os à Liverpool. Et c’est Pep Guardiola qui s’en frotte les mains. A la tête du Bayern Munich depuis quatre mois, le technicien espagnol est à la recherche d’un attaquant capable de se fondre dans le collectif bavarois. Combatif et prêt à se mettre au service de l’équipe, le profil de Luis Suarez semble avoir séduit l’ancien coach du FC Barcelone. Et ce depuis près d’un an. En effet, après avoir signé au Bayern Munich au mois de janvier dernier, Pep Guardiola avait fait de l’attaquant uruguayen l’une de ses priorités. Finalement resté à Liverpool, les deux hommes pourraient bien se retrouver un an après leur premier rendez-vous manqué.C.H. transferts de janvier, il pourrait donc signer au Milan AC qui est à la recherche d’un successeur à Abbiati. Sous contrat jusqu’en juin 2017, le club italien serait prêt à mettre 30 millions d’euros pour obtenir la signature de l’international espagnol qui, à 32 ans, n’a connu qu’un seul club ; le Real. A moins que Milan ne tente un prêt de six mois. Le club a l’habitude de rapatrier des joueurs en difficulté en Espagne comme Kaka, Ronaldinho ou Ibrahimovic. Alors pourquoi pas Iker Casillas. Milan ferait plaisir à ses tifosi qui ne demandent que ça. Histoire de couper court à toutes ces rumeurs, Carlo Ancelotti n’a qu’un simple levier à actionner : titulariser Casillas et lui rendre sa sainteté. BRUITS DE VESTIAIRE A.R. DORTMUND POUR RELANCER CASILLAS ? Barré par Diego Lopez cette saison au Real Madrid, l’international espagnol pourrait être amené à quitter le club madrilène dans les prochains mois (voir article ci-dessus). Et après l’intérêt de clubs anglais et italiens, l’avenir de San Iker pourrait finalement se tourner vers l’Allemagne. Dortmund serait très intéressé à l’idée de relancer le portier espagnol. ARSENAL À FOND SUR LES PÉPITES ALLEMANDES Après avoir recruté Mezüt Ozil cet été, Arsène Wenger aurait dans l’idée de faire venir deux autres jeunes stars du footballallemand : Julian Draxler et Marco Reus. Le premier était déjà courtisé l’été dernier, mais était finalement resté à Schalke 04, le second pourrait faire l’objet d’une offre de 40 millions dès cet hiver. GUARDIOLA ATTEND AGÜERO Le manager du Bayern Munich Pep Guardiola serait très intéressé par le profil de Sergio Agüero et aurait demandé à ses dirigeants de faire le forcing pour le débusquer de Manchester City. L’association Robben-Agüero-Ribéry promet déjà ! NEUER SE VERRAIT BIEN TERMINER AU BAYERN Considéré pour beaucoup comme le meilleur gardien du monde, Manuel Neuer n’est pas prêt à quitter le Bayern Munich. Arrivé en 2011, le portier allemand se plait en Bavière et envisage sérieusement d’y terminer sa carrière. « Je suis sous contrat jusqu’en 2016 avec le Bayern Munich, et j’espère bien aller au-delà. J’espère terminer ma carrière avec le club le plus titré d’Allemagne. » Pour le plus grand bonheur des dirigeants bavarois. LEWANDOWSKI AU BAYERN CET HIVER ? Contraint de rester finalement cet été au Borussia, l’attaquant Robert Lewandowski n’a pas abdiqué et compte bien (enfin) signer au Bayern Munich en janvier. Le Foot gazette des transferts n°59 - Novembre 2013 - 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :