Gazette des Transferts n°51 janvier 2013
Gazette des Transferts n°51 janvier 2013
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°51 de janvier 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (315 x 400) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 12,7 Mo

  • Dans ce numéro : Archavine direction OM.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
Alors que le départ de Cristiano Ronaldo semble acté, la direction madrilène aurait déjà coché le nom de son successeur, il s’agirait jeune mais déjà leader technique du Milan AC, Stephan El Shaarawy. Voilà une agréable surprise à laquelle ne s’attendaient pas les tifosi en juillet dernier quand ils ont vu Thiago Silva et Zlatan Ibrahimovic quitter l’effectif rossonero en direction du PSG. Les 80 000 spectateurs de San Siro ont vu l’éclosion accélérée du jeune prodige italien, Stephan El Shaarawy qui porte à bout de bras le Milan AC, à seulement 20 ans et pour sa première saison en tant que titulaire ! Si le septuple champion d’Europe réalise une mauvaise entame saison, en étant déjà à plus de 10 points du leader turinois, l’Italo-Egyptien parvient lui à tirer son épingle de son jeu, en caracolant en tête du classement des buteurs de la Serie A. Une jolie performance dans un championnat aussi relevé : El- Shaarawy est à la lutte avec des buteurs de renom, tel qu’Antonio Di Natale ou Edinson Cavani. Des prestations notables qui ont attiré le regard de José ESPAGNE Le Pharaon ne perd pas son temps EL SHAARAWY SUCCESSEUR DE RONALDO ? BRUITS DE VESTIAIRE SILVESTRE ET SIMEONE, DE NOUVEAU RÉUNIS ? Actuellement prêté à l’Inter Milan par Palerme, le défenseur central Matias Silvestre pourrait quitter le Calcio pour retrouver son ancien entraîneur de Catane, Diego Simeone, à l’Atletico Madrid. L’Argentin n’arrive pas, en effet, à s’imposer comme titulaire en Lombardie. DEULOFEU À CITY ? L’international espagnol U19 Gérard Deulofeu pourrait émigrer en Angleterre. City serait prêt à doubler son salaire pour l’enrôler ! GERRARD VEUT TRAVAILLER AVEC MOURINHO Liverpool ne jouant plus les premiers rôles de la Premier League, Steven Gerrard s’est récemment dit prêt, dans les colonnes du Sun, à réfléchir à l’option madrilène si José Mourinho, qu’il admire, revenait à la charge pour le convaincre de quitter le quintuple champion d’Europe. LE « NOUVEAU DROGBA » AU REAL ? Si le Real Madrid et Manchester City se sont affrontés sur le terrain en C1, les deux formations mènent un autre match sur le marché des transferts : les deux clubs se battent pour la venue de l’attaquant de Crystal Palace, Wilfried Zaha. José Mourinho aurait mis la pression sur ses dirigeants pour que ces derniers recrutent ce joueur âgé de 20 ans d’autant plus que la formation merengue n’a plus qu’un attaquant de métier valide avec Karim Benzema. TOULALAN, LE JUSTE MILIEU POUR VALENCE Plongé dans une situation financière compliquée, le club andalou pourrait laisser partir Jérémy Toulalan chez le club valencian, qui s’apprête à voir partir David Albelda. GÖTZE, ALTER EGO DE MESSI ? Auteur de prestations remarquées que ce soit en Bundesliga ou en Ligue des Champions, Mario Götze fait l’objet d’une surveillance rapprochée de la part du Barça qui dépêche des émissaires au Signal Iduna depuis le coup d’envoi de la saison. Les Blaugranas pourraient passer à la vitesse supérieure en fin de saison pour associer l’Allemand à Lionel Messi. ROMEU VERS L’ESPANYOL ? Très peu utilisé à Chelsea, Oriol Romeu devrait se faire prêter en Espagne. Si Valence tenait la corde, l’Espanyol pourrait emporter la mise et obtenir le prêt du joueur formé au Barça. PELLEGRINO NE PASSE PAS L’HIVER L’entraîneur novice du FC Valence, Mauricio Pellegrino, a été viré après une désastreuse défaite contre la Real Sociedad. Pellegrino paye les mauvais résultats du club ché en Liga. 22 - Le Foot gazette des transferts n°51 - Janvier 2013 Bénéficiant d’une côte de popularité proche du néant en Angleterre, et peu satisfait du rendement sportif des Reds, Luis Suarez va changer d’air en fin de saison. Direction l’Atletico Madrid qui prépare la succession de Radamel Falcao. Les 55 000 spectateurs de Vicente Calderón peuvent se targuer d’avoir vu évoluer durant la dernière décennie quatre attaquants de classe mondiale. Cela a commencé avec l’enfant chéri du club Fernando Torres, puis cela a continué avec Sergio Agüero qui a repris le flambeau laissé par « El niño » à l’été 2007, avant d’être rejoint dans la foulée par Diego Forlan. Suite aux départs des deux attaquants sud-américains, Radamel Falcao avait la lourde tâche de leur succéder (ils avaient remporté l’Europa League 2010 et une Supercoupe d’Europe). Au sortir d’un an et demi passée sous la liquette colchonero, Falcao affiche un temps de passage supérieur à ses trois prédécesseurs, avec à la clé une Europa League, une Supercoupe d’Europe et une 2 ème place provisoire en Liga cette saison. Mais comme ses trois devanciers, le Colombien devrait partir en fin de saison, vraisemblablement en Angleterre. Afin de compenser ce probable départ, Diego Simeone, l’entraîneur du club matelassiers souhaiterait que l’attaquant vedette de Liverpool, Luis Suarez, fasse le chemin inverse. DÉTESTÉ PAR LES SUPPORTERS ANGLAIS, IGNORÉ PAR SES COÉQUIPIERS L’Uruguayen a choisi Madrid Mourinho, l’entraîneur du Real Madrid. Ce dernier aime beaucoup les qualités du « Pharaon », entrevues au cours de ces derniers mois : très rapide, abattant un boulot monstre à la récupération, joueur très technique, El Shaarawy est le prototype du joueur parfait pour le « Mou ». L’entraîneur lusitanien a demandé des informations au sujet du nouvel international italien, sur ses dispositions mentales notamment, pour s’assurer qu’il serait en mesure d’assumer la pression (légitime) qui pèse sur les épaules d’un joueur du Real. KAKA INCLUS DANS LA TRANSACTION ? Au contraire du PSG qui avait su tirer profit des problèmes financiers du Milan AC pour recruter ses deux meilleurs joueurs, le Real devra se montrer plus convaincant pour attirer l’Egyptien. En effet, l’administrateur délégué du Milan AC Adriano Galliani a annoncé, dans un entretien accordé à Sport Mediaset, que le club lombard était à nouveau dans une bonne situation financière et qu’il n’était plus nécessaire de vendre ses meilleurs éléments. Pas une bonne nouvelle pour le club merengue qui ne sera plus en position de force pour mener les négociations. En ce qui concerne les liquidités, la Casa Blanca n’aura pas de problèmes pour finaliser le transfert. Acheté 7, 5 millions d’euros au Genoa, l’ailier gauche milanais en vaudrait aujourd’hui 22. Une somme dans les cordes du Real d’autant plus que le nonuple champion d’Europe pourrait faire d’une pierre deux coups en recrutant El Shaarawy et en mettant dans la balance le Ballon d’or 2007 Kaka, très peu utilisé cette saison. L’international auriverde avait souhaité revenir cet été à San Siro mais n’avait pas pu, la faute aux finances milanaises, alors dans le rouge. Dans ce jeu de chaises musicales, les deux cadors européens seraient gagnants. A Milan les indemnités de transfert plus un joueur international ; au Real la pépite italienne qui enchantera l’exigeant public du Bernabeu. LUIS SUAREZ IMITE FALCAO ELTON MOKOLO C’est un euphémisme de dire que la côte de popularité de Luis Suarez outre-Manche est au plus bas. L’affaire Evra a engendré des remarques négatives envers l’Uruguayen. Et ce ne sont pas sa provocation à l’encontre de David Moyes lors du derby de la Mersey, son coup vicieux à l’encontre de Scott Parker l’an dernier, ou ses plongeons à répétition qui vont arranger son (lourd) dossier. Son caractère ne laisse pas de marbre ses coéquipiers qui en auraient assez du vainqueur. Pour preuve cette scène surréaliste, où après un but de son buteur vedette contre Chelsea, aucun coéquipier n’est venu le féliciter… Haï par les supporters adverses, fiché par les arbitres anglais, boudé par ses coéquipiers, l’aventure de Luis Suarez sur les bords de la Mersey devrait arriver à son épilogue. Un départ en Castille pourrait être salutaire pour ce dernier à plus d’un titre. Actuellement surprenant 2 ème de la Liga, l’Atletico Madrid devrait disputer, sauf accident la Ligue des Champions la saison prochaine, une compétition que Suarez n’a jamais connu à Liverpool. Et ce n’est pas la 11 ème place des Reds au bout de 15 journées qui devrait inverser cette tendance. En signant chez les Rojiblancos, Suarez retrouverait deux compatriotes qui sont également ses coéquipiers en sélection nationale, Diego Godin et Cristian Rodriguez, ce qui accélérait son intégration du côté d Vicente Caldéron. Mais, en dépit des saisons moyennes des Reds depuis plusieurs saisons, Suarez possède une valeur marchande non négligeable. Avec Robin van Persie, c’est sûrement le meilleur attaquant de Premier League. Les dirigeants colchoneros l’ont bien compris et seraient prêt à formuler une offre de 40 millions pour attirer Suarez dans la capitale madrilène. Une plus-value pour les Reds qui avaient déboursé 25 millions d’euros à l’hiver 2011 pour s’offrir le joueur de l’Ajax. 40 millions ce serait un prix satisfaisant pour les dirigeants du quintuple champion d’Europe, qui n’ont jamais encaissé l’attitude de Suarez lors du match retour face à Manchester United l’an dernier, et verraient d’un bon œil le départ du joueur de la Céleste. E.M.
Alors que Carles Puyol est au crépuscule de sa carrière et qu’il enchaîne les blessures, les recruteurs du Barça auraient jeté leur dévolu sur le double champion d’Allemagne, Mats Hummels qu’ils souhaiteraient recruter au nez et à la barbe de MU. Les hommes de Tito Vilanova cultivent un paradoxe cette année. Leader incontesté de la Liga avec une dizaine de points d’avance sur le Real ESPAGNE Le Barça reconstruit sa défense VILANOVA SOUS LE CHARME D’HUMMELS Révélation de la Ligue 1, Wissam Ben Yedder réalise une très bonne première partie de saison. Sa réputation ne cesse donc de croître, et ne se limite désormais plus qu’à l’Hexagone puisque Valence aurait ciblé l’international espoir. Les relations entre Valence et la Ligue 1 ont toujours été étroites. Au temps de sa splendeur, magnifiée par deux finales de Ligue des Champions consécutives, le club ché comptait dans son effectif Jocelyn Angloma, Anthony Réveillère. Aujourd’hui, ce sont Tino Costa, Adil Rami ou bien Sofiane Feghouli qui sont les symboles de cette relation fluctuante. Et ce n’est pas fini puisque Valence aimerait enrôler Ben Yedder. Deuxième meilleur buteur du championnat cette saison derrière la recrue phare parisienne Ibrahimovic, le Toulousain reçoit les éloges des observateurs. Le natif de Sarcelles présente un profil différent des autres attaquants de L1, grâce à sa technique au-dessus de la moyenne et son habileté dans les petits espaces. Des qualités développés sur les terrains de futsal dont est issu l’attaquant de poche du TFC, et qui se marierait aisément avec le football pratiqué de l’autre côté des Pyrénées. Le club ché l’a bien compris et souhaiterait recruter le Franco-Tunisien pour épauler le capitaine Roberto Soldado et Sofiane Feghouli sur le front de l’attaque. SADRAN, FIN NÉGOCIATEUR… Madrid, la formation catalane réalise le meilleur début de saison de son histoire, sans avoir pu compter sur sa défense titulaire. Jugez plutôt, le champion d’Europe a enregistré les blessures successives de Piqué, Puyol et Dani Alves. Et on n’évoque même pas le cas d’Abidal arrêté depuis mars 2012. Des absences qui ont pour conséquence de rendre l’arrière garde catalane très fébrile : elle a déjà encaissé 25 buts en 20 matches cette saison, quand lors de la précédente saison elle avait encaissé seulement 15 buts ! Ces différents pépins ont forcé Pep Le Toulousain met le cap au sud Guardiola puis Tito Vilanova à bricoler en défense, en alignant Sergio Busquets, Javier Mascherano, Alexandre Song et même Adriano en défense centrale ! Avec des réussites diverses. Une situation que Vilanova voudrait régler à moyen terme en enrôlant un défenseur central de renom. Son choix s’est arrêté sur l’international allemand Mats Hummels. Leader de la défense du double champion d’Allemagne depuis janvier 2008, l’Allemand a élargi sa réputation au-delà des frontières allemandes à la faveur d’un Euro réussi, en dépit d’une élimination face à l’Italie en demi finale, et des performances notables lors de la double confrontation face au Real Madrid en Ligue des Champions. Des performances qui ont séduit l’ennemi héréditaire barcelonais qui voudrait faire du Borussen le successeur de Carles Puyol dans les années à venir et le fer de lance de la défense blaugrana, Marc Bartra, espoir du club, étant encore un peu tendre pour s’imposer en tant que titulaire aux côtés de Gérard Piqué. UNE PLUS-VALUE DE 26 MILLIONS POUR DORTMUND VALENCE RELANCE BEN YEDDER L’acquisition pourrait se dérouler de façon identique au transfert d’Adil Rami en 2011, à savoir un transfert définitif suivi d’un prêt à Toulouse jusqu’à la fin de la saison. Un deal qui pourrait convenir à Ben Yedder qui pourrait finir sa première saison en tant que titulaire au TFC avant de s’en aller à Valence. Mais les négociations avec le président toulousain Olivier Sadran pourraient s’avérer compliquées. Redoutable négociateur, Sadran avait réussi à vendre André-Pierre Gignac à l’OM, moyennant 18 millions d’euros à l’été 2010. Autant dire qu’il ne bradera pas son jeune attaquant issu du centre de formation. La partie est rendue plus difficile car le club ché ne peut pas se lancer dans une surenchère étant donné sa dette abyssale de 500 millions d’euros qui le contraint à recruter malin. Le champion d’Espagne 2004 devrait dégraisser son effectif au niveau offensif en vendant Pablo Piatti et en ne conservant pas Nelson Valdez, prêté par le Rubin Kazan, pour faire place à Ben Yedder. Avec cette possible arrivée chez le vainqueur de la Coupe de l’UEFA 2004, Ben Yedder pourrait être un pari pour l’avenir, à l’image d’un Jonathan Vieira, autre espoir du club valencian. Celui qui est comparé à Romario se fondrait dans le dispositif tactique du club valencian, qui opère le plus souvent par contre-attaque. Un système de jeu qui est pas si éloigné de celui pratiqué en Haute-Garonne. Mais entre songer à recruter Ben Yedder et l’avoir dans son effectif, il y a un pas que les dirigeants valencians sont décidés à franchir. La venue d’Hummels au Barça serait aussi une excellente opération financière pour le champion d’Allemagne en titre, encore convalescent sur le plan économique. Côté en Bourse depuis octobre 2000, le club a vu ses actions, cotées à 11 euros lors de son introduction, chuter lourdement. Il a même été au bord de la faillite en 2005. Pas remis totalement de cette crise, le club de la Ruhr a affiché un bilan négatif en fin de saison dernière. Ce qui explique les ventes de Nuri Sahin en 2011 (10 millions d’euros) et de Shinji Kagawa (17 à 21 millions) lors de la dernière saison. Le joueur formé au Bayern devrait être le prochain grand départ du côté du Signal Iduna Park. Pour cela, les dirigeants du Barça devront débourser la somme colossale de 30 millions d’euros, ce qui ferait une plus value de 26 millions d’euros par rapport aux 4 millions d’euros investis en janvier 2009 lors de son acquisition définitive ! La formation de Jürgen Kloppa déjà un remplaçant tout trouvé à l’international allemand : Lasse Sobiech, international espoir allemand formé au Borussia Dortmund, et actuellement prêté au Greuther Fürth. Quant à Hummels, en signant pour le vicechampion d’Espagne, il marcherait sur les traces d’un glorieux ancien joueur allemand passé au Barça, Bernd Schuster, qui a laissé de bons souvenirs aux socios du Camp Nou avec 9 titres. Un bel exemple à suivre pour Hummels. BRUITS DE VESTIAIRE E.M. ABRAHAMOVITCH DRAGUE BENZEMA Alors que Fernando Torres n'arrive toujours pas à donner sa pleine mesure du côté de Stamford Bridge, le richissime propriétaire russe aurait fait de Karim Benzema sa priorité lors du prochain mercato. Abramovitch pourrait mettre 40 millions d'euros sur la table pour attirer le joueur du Real dans la capitale anglaise. GRANERO À L'ATLETICO A la recherche d'un milieu créateur pour renforcer son l'entrejeu madrilène, Diego Simeone aurait jeté son dévolu sur Esteban Granero, le milieu de QPR. Les Colchoneros seraient prêts à offrir 7 millions d'euros pour l'Espagnole de 27 ans. LIVERPOOL DINGUE DE VILLA Très peu utilisé par Tito Vilanova depuis son retour de blessure, David Villa ne devrait pas faire de vieux os en Catalogne. Liverpool s'est déjà mis sur les rangs. Prix d'achat ? 25 millions d'euros… PJANIC NOUVEAU BLAUGRANA ? Agé de 22 ans, le milieu bosnien Miralem Pjanic pourrait rallier le Camp Nou dans un avenir proche. Pas dans les petits papiers de Zdenek Zeman, l'entraîneur de la Roma, Pjanic ne serait pas contre un changement de club, lui qui était déjà courtisé par le Barça lorsqu'il évoluait à Metz. AGUIRRE A DIT OUI À L'ESPANYOL L'ancien sélectionneur du Mexique, Javier Aguirre, a été nommé entraîneur de l'Espanyol Barcelone. Il succède ainsi à Mauricio Pochettino, et aura pour tâche de faire sortir le finaliste de la Coupe UEFA 2007 de la zone de relégation. FISCHER DANS LES PETITS PAPIERS DU REAL Grand espoir du football danois, Viktor Fischer a tapé dans l'œil des recruteurs merengues, qui l'ont supervisé à plusieurs reprises et pourraient passer à la vitesse supérieure sous peu. Car Fischer a d'autres prétendants qui lui font la cour, comme Chelsea ou Manchester City. XAVI ET PUYOL PROLONGERONT ENSEMBLE Respectivement en fin de contrat en juin 2014 et en juin 2013, les deux emblématiques joueurs du Barça, Xavi et Puyol, discutent avec leurs dirigeants au sujet d'une prolongation de contrat portant jusqu'en juin 2016. Proches d'un accord, les deux champions du monde pourraient annoncer leur signature lors d'une conférence de presse commune. ABIDAL CLAP DE FIN ? Selon RMC, le contrat d'Eric Abidal avec le Barça pourrait être résilié dans les jours à venir. Les dirigeants blaugranas ne souhaiteraient en effet pas prendre le risque de voir l'international tricolore rechuter. E.M. Le Foot gazette des transferts n°51 - Janvier 2013 - 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :