Gazette des Transferts n°51 janvier 2013
Gazette des Transferts n°51 janvier 2013
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°51 de janvier 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (315 x 400) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 12,7 Mo

  • Dans ce numéro : Archavine direction OM.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Le Lyonnais broie du noir à l’OL BASTOS DE RETOUR À LA MAISON ! Lillois de 2006 à 2009, Michel Bastos pourrait retrouver son club de cœur, ses jours étant comptés à Lyon… Eden Hazard n’a pas été remplacé au LOSC. L’heure est grave et les dirigeants lillois auraient jeté leur dévolu sur le meilleur buteur du dernier championnat turc Burak Yilmaz… Après 14 journées de championnat, on ne trouvait aucune trace d’un joueur lillois dans les vingt meilleurs buteurs de Ligue 1. Les meilleurs canonniers des Dogues, Payet et Roux, ne comptant que trois buts chacun... De quoi expliquer le début de saison très fade du LOSC en championnat et carrément catastrophique en Ligue des Champions. C’est peu de dire qu’Eden Hazard (20 buts la saison passée), parti cet été à Chelsea, n’a Bien que son contrat court jusqu’en juin 2015, Michel Bastos ne sera plus Lyonnais la saison prochaine. Le président de l’OL Jean-Michel Aulas a en effet indiqué que trois joueurs allaient quitter le club cet été, histoire d’équilibrer les finances, et comme le Brésilien représente une belle valeur marchande il devrait faire partie du lot. Sur son compte twitter, ce dernier répète à qui veut l’entendre qu’il se sent toujours bien chez les Gones. Pourtant son départ est acté, et il pourrait même intervenir dès cet hiver. Le numéro 11 de l’OL vit en effet une année 2012 cauchemardesque. Avant qu’il n’entre en jeu à la 74 ème minute à la place de Lacazette le 28 novembre dernier pour un match en retard contre Marseille, le Brésilien n’avait plus foulé les pelouses depuis le 16 septembre, embêté par des problèmes de dos récurrents (au niveau des vertèbres). TOTTENHAM ENTRE DANS LA DANSE Un malheur n’arrivant jamais seul, son épouse a eu la douleur de perdre, durant la même période, l’un de ses jumeaux qui devait naître en février prochain. Si l’on rajoute à cela le home-jacking dont il fut victime en mai dernier en représailles selon lui d’un penalty raté à Nicosie, on comprend que ce dernier ait des envies pas été remplacé, Salomon Kalou n’ayant jamais été un vrai buteur. Rudi Garcia doit donc faire quelque chose d’autant que l’Ivoirien ainsi que Ryan Mendes partiront à la CAN en janvier. Les jeunes Dogues Lillois Gianni Bruno et Ronny Rodelin ont su saisir leur chance en Ligue des Champions, contre Borissov (0- 2, un but de Bruno), et en Coupe de la Ligue, contre Bastia (0-3, un but chacun), mais ce vent de jeunesse ne peut pas tout régler et il n’est pas dit qu’il ne s’essouffle pas. ADVERSAIRE DU LOSC LA SAISON PASSÉE EN LIGUE DES CHAMPIONS Le LOSC, qui est à vendre, comme l’a confirmé son président Michel Seydoux, doit donc trouver un vrai renard des surfaces. Les Lillois auraient trouvé l’oiseau rare en Turquie, où évolue l’ancien attaquant des Dogues Moussa Sow. L’objet de toutes les convoitises nordistes se nomme Burak Yilmaz. Ce n’est pas l’attaquant le plus connu de la planète, mais à 27 ans celui qui a joué à Antalyaspor, Besiktas, Manisaspor, Fenerbahçe, Eskisehirspor, Trabzonsopor et depuis cette saison à Galatasaray cartonne depuis deux saisons et demie. Le n°17 de Galatasaray, qui a la particularité d’être seulement le deuxième joueur, après Sergen Yalcin, à avoir évolué dans les quatre grands clubs de Turquie, a fait des ravages sous le maillot de Trabzonspor : 19 buts en 2010- 2011 (2 ème meilleur du championnat derrière Souza) et surtout 33 en 34 matches la saison passée (meilleur buteur du championnat, record du club battu), soit 55 buts en 75 rencontres en trois ans. De quoi attirer le regard des plus grands clubs, l’Atletico, Arsenal, le CSKA... Trabzonspor aurait bien aimé envoyer son attaquant au Lokomotiv Moscou pour LIGUE 1 L’attaquant turc connaît la musique d’ailleurs. Il devait d’ailleurs rejoindre cet été Al-Aïn (Émirats arabes unis). Tout semblait ficelé, mais le transfert n’a finalement pas abouti en raison de l’indemnité demandée. Des contacts existent toujours, mais pas seulement avec le club émirati. Antoine Kombouaré aurait en effet fait de l’ancien Dogue sa priorité, lui qui entraîne désormais Al-Hilal en Arabie Saoudite. Autre option possible : celle menant à Tottenham. Les relations entre les Spurs et l’OL sont au beau fixe suite au transfert estival d’Hugo Lloris. Les Anglais seraient prêts à faire un chèque de 10 millions d’euros pour avoir Bastos. Une belle somme quand on sait que le Brésilien a été acheté 18 millions d’euros en 2009. Et depuis, force est de constater qu’on a du mal à retrouver le Bastos de Lille, lui qui, pour l’heure, YILMAZ POUR OUBLIER HAZARD 14 - Le Foot gazette des transferts n°51 - Janvier 2013 un contrat de trois ans et une indemnité de transfert de 9 millions d’euros, mais alors que la Lazio et Bordeaux avaient également formulé une offre, Yilmaz a finalement opté pour le champion en titre Galatasaray et un contrat de quatre ans (plus une année en option) et une indemnité de transfert de 5 millions d’euros. Le coéquipier d’Elmander et Cris cartonne toujours autant sous ses nouvelles couleurs, que ce soit en championnat (7 buts) ou en Ligue des Champions où il compte déjà cinq buts (quatre contre Clujdont un triplé et le but de la victoire contre Manchester United), soit autant que Messi et Ronaldo. Excusez du peu. Et autant en Ligue des Champions qu’une légende du football turc : Hakan Sükür (2003-2004). Dans ces conditions, pourquoi voudrait-il quitter Galatasaray ? Parce qu’à 27 ans, il a fait le tour en Turquie et une offre d’un grand club européen ne se refuse pas. Liverpool, qui n’est pas au mieux cette saison, en aurait fait sa priorité. Problème, les Reds ont déjà dépensé 36 millions d’euros cet été, et pour avoir Burak il leur en coûtera 16 millions. Une somme dans les cordes des Lillois qui ont empoché 40 millions avec la vente d’Hazard. Les Dogues connaissent la valeur de l’attaquant turc puisqu’ils avaient affronté Trabzonspor en Ligue des Champions la saison passée (1-1, 0-0). Même s’il ne sera pas facile de le débaucher de Galatasaray - c’est l’entraîneur Fatih Terim qui lui avait offert sa 1 ère sélection en 2006 - l’affaire peut se tenter, car en sélection, Burak Yilmaz n’est pas le premier choix, n’ayant joué que deux matches de qualifs pour la Coupe du monde jusque-là, dans une équipe turque à la dérive (1 victoire, 3 défaites). A.B. n’a qu’une finale de Coupe de la Ligue à se mettre sous la dent avec les Gones. C’est d’ailleurs l’avis de l’ancien Lyonnais Juninho : « Certains joueurs n’ont jamais apporté ce qu’ils auraient dû comme Michel Bastos ou Gourcuff ». Bastos appréciera… Dans ces conditions, difficile d’imaginer le Brésilien rester encore très longtemps. De quoi donner des idées au LOSC qui n’a pas oublié les trois années merveilleuses de Bastos chez les Dogues, avec en point d’orgue une saison 2008-2009 de feu (14 buts en championnat). Michel Bastos n’a pas non plus oublié Lille, et ses déboulés sur le côté gauche pourraient encore rendre bien des services. Le Brésilien n’a finalement que 29 ans. Et comme Lille va perdre Salomon Kalou et Ryan Mendes qui vont partir jouer la CAN avec la Côte d’Ivoire et le Cap Vert, le recrutement de Michel Bastos prendrait alors tout son sens et au final tout le monde y trouverait son compte. ARNAUD BERTRANDE BRUITS DE VESTIAIRE OÙ IRA LANDREAU ? Après avoir rompu son contrat avec le LOSC, Mickaël Landreau cherche un point de chute afin de finir sa carrière en Ligue 1, et battre le record de matches joués parmi l'élite détenu par Jean-Luc Ettori (602). Trois clubs ont manifesté un intérêt : Bastia, Brest et Evian. Qui empochera la mise ? Réponse le 1 er janvier. PRAET SUPERVISÉ Le milieu de terrain international Espoirs belge Dennis Praet (18 ans) qui évolue à Anderlecht est supervisé avec insistance par les Dogues. Sous contrat avec Anderlecht jusqu’en juin 2015, le compatriote d’Eden Hazard a pu goûter cette saison à la Ligue des Champions. KASALICA ENTRE LILLE ET BORDEAUX Sous contrat jusqu’en juin 2015 avec l’Etoile Rouge Belgrade, l’attaquant international monténégrin Filip Kasalica (24 ans) plaît beaucoup au LOSC, mais se trouve aussi sur les tablettes des Girondins. UN AUTRE TURC CHEZ LES DOGUES ? Le défenseur central du Besiktas Istanbul Ibrahim Toraman (31 ans), qui arrive en fin de contrat, aurait tapé dans l’œil du LOSC. Après neuf ans au Besiktas, celui qui compte 30 sélections pourrait se laisser tenter. BRUNO TOUJOURS TRÈS CONVOITÉ Après Nancy, c’est Nantes qui aimerait bien obtenir le prêt de l’attaquant belge Gianni Bruno (21 ans), auteur d’un but en Ligue des Champions contre Borissov et d’un autre en Coupe de la Ligue à Bastia. JOE COLE DE RETOUR ! Ne jouant pas à Liverpool, le milieu de terrain anglais Joe Cole (31 ans) pourrait faire son retour au LOSC (32 matches et 4 buts la saison passée). Reste la question de son salaire (430 000 euros par mois) sur lequel les dirigeants lillois n’avaient déjà pas pu s’aligner cet été. MARVEAUX A LE CHOIX Faisant banquette à Newcastle, l’ancien Rennais Sylvain Marveaux pourrait être prêté au mercato d’hiver. Si Lyon et Marseille sont sur le coup, Lille aimerait leur griller la politesse histoire de pallier au départ de Kalou à la CAN. C’EST QUI CE ROBERGE ? Le défenseur central français du Maritimo Funchal Valentin Roberge, sous contrat jusqu’en juin 2013 avec le club portugais, où il évolue depuis trois saisons après deux saisons à l’Aris Salonique, est suivi par beaucoup d’équipes, dont Lille. DJA DJÉDJÉ NE S’AFFOLE PAS Le latéral droit d’Evian, Brice Dja Djédjé (21 ans), au club depuis trois saisons, impressionne. Formé au PSG, l’Ivoirien intéresse son club formateur, mais aussi Lyon et Lille. Il ne devrait pas rester très longtemps en Savoie… GARCIA L’HEURE DU CHOIX Sous contrat avec le LOSC jusqu’en 2014, Rudi Garcia pourrait néanmoins quitter le club nordiste après cinq saisons, lassé de voir partir chaque saison ses meilleurs éléments. « C’est frustrant de manquer de moyens, de ne pas pouvoir garder un groupe pour l’amener encore plus haut. Une seule année, on a gardé tous nos joueurs et on a été champions. Ce n’est pas un hasard. » Rudi Garcia n’a jamais caché son désir d’entraîner à l’étranger et notamment en Espagne. Pour le remplacer, trois noms se dégagent : Francis Gillot (Bordeaux), Christian Gourcuff (Lorient) et Paul Le Guen (Oman).
Entre les blessures, la Coupe d’Afrique qui arrive, et un maintien à assurer au plus vite, Evian devra forcément recruter cet hiver, et notamment en défense centrale. Le grand espoir danois Jores Okore a la cote, mais la concurrence est féroce, notamment en provenance d’Angleterre. BRUITS DE VESTIAIRE MATHIEU CHALMÉ EN APPROCHE Également suivi par Nice, Chalmé pourrait atterrir dans la capitale corse. Ne jouant presque plus depuis l’arrivée de Mariano au poste d’arrière droit, Chalmé doit trouver une porte de sortie s’il ne veut pas que son avenir s’assombrisse. À 32 ans, l’ancien Lillois a disputé plus de 250 matches en Ligue 1. De quoi apporter de l’expérience à l’ACA. ORSONI, PRÉSIDENT EN DANGER Connu pour ses actions politiques en Corse, Alain Orsoni se sent en danger de mort depuis l’assassinat de quatre de ses proches en 2012. De plus, le secrétaire général du club, Jacques Nacer, a été assassiné le 14 novembre… MUTU ET SON PARI EN PASSE D’ÊTRE « ZLATANÉS » Souvenez-vous : lors de sa présentation au club, Adrian Mutu avait lancé un défi à Zlatan Ibrahimovic sur le nombre de buts marqués cette saison. L’international roumain n’y était pas allé de main morte puisqu’il clamait haut et fort qu’il allait battre le Suédois. À la première étape du championnat, Zlatan est loin devant avec 13 buts. Soit 12 de plus que Mutu... GIANNI BRUNO EN PRÊT ? Avec la présence de De Melo, Roux et Mendes, le jeune Gianni Bruno, 21 ans, est en manque de temps de jeu à Lille. Un prêt vers un club de Ligue 1 est envisagé. Ajaccio s’est renseigné. Okore. Retenez bien ce nom. A 20 ans, Jores Okore, footballeur possédant la double nationalité ivoirienne (il est né à Abidjan) et danoise (pays qu’il a rejoint à l’âge de 3 ans) est l’un des grands espoirs du football danois puisqu’il a choisi de défendre les couleurs des Vikings. Champion du Danemark surprise en 2012 avec le FC Nordsjaelland au nez et à la barbe de Copenhague, le défenseur central avait déjà tapé dans l’œil de pas mal de clubs cet été, que ce soit en France (Lille, Lyon et Marseille) ou à l’étranger (Tottenham, Newcastle, Liverpool, L’AC Ajaccio se battra toute la saison pour le maintien. Alex Dupont chercherait donc un renfort offensif. Le but ? Etoffer son milieu de terrain. Actuellement sans club, Thomas Dossevi (31 ans) pourrait débarquer en Corse. Déjà miraculeusement sauvé des eaux l’année dernière, Ajaccio est parti pour vivre une nouvelle saison galère. 16 ème du classement après 15 journées, les Corses ont été pénalisés de deux points à cause de jet de fumigènes et de violences envers l’arbitre assistant lors d’Ajaccio-Lyon en mai dernier. Un début de saison compliqué donc, mais qui ne décourage pas pour autant les Ajacciens. Les venues de Mutu et de Ricardo Faty ont renforcé un effectif peu expérimenté. Malgré tout, Alex Dupont chercherait un joueur pour consolider son équipe. Le profil de Thomas Dossevi pourrait correspondre. Vif, fin techniquement et expérimenté, Dossevi sort d’une expérience peu commune en Thaïlande, dans la province du Chonburi. À 31 ans, l’international togolais voudrait se relancer en vue de la Coupe d’Afrique des Nations. Son objectif ? Trouver un club avant que la compétition ne débute. RETROUVER LE NIVEAU EUROPÉEN Dossevi, c’est surtout une histoire de famille. Son frère, Mathieu, de 9 ans son cadet, joue aujourd’hui à Valenciennes. Son père et son oncle, Pierre-Antoine et Othniel, ont tous les deux jouer au plus haut niveau dans le football à Tours et au PSG dans les années 70. Enfin, le fils d’Othniel Dossevi, Damiel, est spécialiste du saut à la perche et a notamment LIGUE 1 Objectif CAN Un Danois de plus dans l’effectif OKORE EST-IL OK ? Manchester City et United). Il faut dire que le gamin qui mesure tout de même 1m93 est doué, très doué. De la tête bien sûr, mais pas seulement. Calme, lisant bien le jeu, Okore est aussi un leader en défense aux côtés de son coéquipier, le Croate Ivan Runje (22 ans). Sélectionné pour la première fois en équipe nationale A du Danemark le 11 novembre 2011 contre la Suède, il était entré en jeu à la 62 ème minute à la place de son désormais ex-coéquipier Bjelland parti cet été à Twente, aux Pays-Bas. Okore avait même connu quatre jours plus tard sa deuxième sélection contre la Finlande. Comble du bonheur, Morten Olsen l’a retenu parmi les 23 Danois pour l’Euro 2012. Certes, Okore n’était pas entré en jeu contre les Pays-Bas, le Portugal et l’Allemagne, mais il a beaucoup appris auprès de ses compatriotes Agger (Liverpool) et Kjaer (Wolfsburg). IL RÊVE DE CHELSEA… remporté 6 médailles d’argent et de bronze dans diverses compétitions. On imagine aisément les sujets de conversation pendant les repas de famille ! Pour Thomas Dossevi, ma carrière n’a pas toujours été couronnée de succès. Formé à Châteauroux, il débute en Ligue 2, le temps de jouer une trentaine de matches en deux ans. En 2004, non content de son faible temps de jeu, il signe à Reims, alors en National, et participe à la remontée du club champenois en seconde division. Après une saison pleine, il signe à Valenciennes en 2005 et découvre la Ligue 1 un an plus tard, à 26 ans. Cerise sur le gâteau, il Le n°2 du FC Nordsjaelland est désormais plus mûr et plus expérimenté. Sa participation à la Ligue des Champions avec son équipe n’y est pas non plus étrangère. Le club danois n’a pas fait de miracles dans une poule avec Chelsea, la Juventus et le Shakhtar Donetsk (4 défaites pour 1 nul contre la Juventus), mais Okore, qui possède déjà son site officiel (si vous lisez le danois…) s’y est fait remarquer. Evian qui pourrait perdre potentiellement 8 joueurs lors de la prochaine Coupe d’Afrique (le Burkinabé Koné, les Tunisiens Mbarki, Dhaouadi et Khlifa, les Ivoiriens Sagbo et Dja Djedje, et les Ghanéens Rabiu et Mensah) ne s’y est pas trompé. D’autant que les joueurs de Pascal Dupraz, même s’ils vont un peu mieux (2 victoires et 1 nul entre la 12 ème et 14 ème journée) sont loin d’être sauvés. Un défenseur central serait le bienvenu quand on sait qu’avant le match à Rennes il n’en restait qu’un de valide (Angoula), les autres (Mensah, Mongongu et Cambon) étant blessés. L’ennui pour Evian, c’est que les plus grands clubs sont aux basques d’un joueur sous contrat avec son club jusqu’en décembre 2016. Le PSG a ainsi envoyé un émissaire le superviser contre la Juve, qui veut en faire le successeur de Lucio. City est également intéressé, mais les deux plus grands adversaires d’Evian sont Manchester United, où Okore a été pistonné par l’ancien gardien danois de MU Peter Schmeichel, et Chelsea dont le joueur est fan. « Chelsea est mon équipe favorite et j’aimerais jouer pour eux dans le futur », a-t-il déclaré. Pour 6 millions d’euros, l’affaire devrait se faire, mais la marche n’est-elle pas trop haute entre le FC Nordsjaelland et Chelsea ? Evian l’espère et compte pour cela sur sa filière danoise (Wass, Andersen…) pour convaincre Jores Okore de faire un passage de quelques mois par la France. Si Bjelland a choisi Twente, pourquoi pas Evian pour Okore ? BRUITS DE VESTIAIRE THOMAS DOSSEVI REBONDIT À AJACCIO A.B. JAROLIM EST PARTI Arrivé cet été en provenance de Hambourg où il jouait depuis neuf saisons, l’international tchèque David Jarolim (33 ans) a décidé de quitter Evian courant novembre alors qu’il s’était engagé pour une saison. Il n’aura joué que 5 rencontres en L1. ANDERSEN DEVRAIT SUIVRE Sous contrat avec Evian jusqu’en juin prochain, le gardien international danois Stephan Andersen (31 ans), au club depuis 2011, souhaite quitter le club dès cet hiver. Il faut dire que le nouveau coach Pascal Dupraz lui préfère Bertrand Laquait depuis la 11 ème journée alors qu’il était jusque-là le n°1. DAOUADHI AUSSI ! L’attaquant tunisien Zouhaier Dhaouadi, arrivé cet été du Club Africain, ne s’est pas imposé à Evian puisqu’il n’a été titularisé qu’à une seule reprise en huit rencontres. Son but de la victoire à Rennes (14 ème journée) va-t-il changer la donne ? Aux dernières nouvelles, celui qui possède l’un des plus gros salaires du club aurait obtenu un bon de sortie de la part de ses dirigeants. CORREA N’EN VEUT PAS À EVIAN Viré après seulement quatre matches (1 nul, 3 défaites), Pablo Correa est revenu sur son éviction dans la presse : « Je me suis peut-être loupé en allant là-bas. Au début, ça allait, on a fait une deuxième partie de saison extraordinaire l’an passé, mais quand est arrivé le moment fatidique, j’ai compris mon erreur. Pascal Dupraz, je suis persuadé qu’il ne m’a pas fait un enfant dans le dos. Je suis content aussi car cela se passe bien avec José Martinez (son ancien adjoint, qu’il avait emmené avec lui de Nancy, Ndlr). Je ne suis fâché qu’avec une personne… » joue la Coupe du monde 2006 avec le Togo. Suite à cet événement unique et malgré une saison plutôt réussie, il quitte le Nord et tente l’aventure nantaise en L2. Le début de la fin pour l’international togolais qui ne cessera de chuter. De l’équipe première à Nantes, il passe en équipe B. En 2010, il signe un an à Swindon Town, club de D3 anglaise. Après l’exil thaïlandais, Dossevi a envie de revoir l’Europe. Et quel plus bel endroit que la Corse pour retrouver le niveau européen. Le Foot gazette des transferts n°51 - Janvier 2013 - 13L.T.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :