Gazette des Transferts n°5 août 2008
Gazette des Transferts n°5 août 2008
  • Prix facial : 2,95 €

  • Parution : n°5 de août 2008

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (280 x 370) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 14 Mo

  • Dans ce numéro : Wiltord/Briand... le super Paris.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE En marge de leurs négociations autour de Claude Makelele, les dirigeants du PSG ont abordé le cas de Claudio Pizarro. L’attaquant international péruvien souhaite en effet changer d’air car il est actuellement devancé par Didier Drogba, Andrei Shevchenko, Nicolas Anelka et Salomon Kalou, Sous contrat jusqu’en 2011, il a obtenu un bon de sortie moyennant cinq millions d’euros. Appâtés par le profil de l’ancien buteur du Bayern, plusieurs formations allemandes ont fait part de leur intérêt. Si le PSG décidé de privilégier la piste Pizarro plutôt que celles menant à Briand et Wiltorf, il va devoir batailler contre le Werder Brême, Stuttgart et Hambourg. Ludovic Giuly et le PSG ont fini par trouver un accord le 18 juillet dernier. Le joueur a dit « oui » pour un contrat de trois ans et une rémunération mensuelle estimée à 300 000 euros. L’AS Roma aurait obtenu 3 millions d’euros pour libérer l’ancien Barcelonais et Monégasque alors que le PSG espérait ne pas aller au-delà de 2 millions d’euros. « Cela me tenait à coeur de rentrer en France. Personnellement, je ne me sentais pas trop à mon aise en Italie » a déclaré tout sourire l’ancien Lutin de Gerland et du Nou Camp lors de sa présentation à la presse. Youri Djorkaeff est-il le prochain directeur sportif du PSG ? C’est possible viennent de révéler nos confrères de Le Foot Paris. Le Snake est en effet candidat au poste. « Je n’ai pas appelé Charles Villeneuve. On ne m’a pas contacté non plus mais oui on se connaît avec le nouveau président » a-t-il confié. L’ancien international a cependant été approché par deux autres de ses anciens clubs de L1. Il s’agit de Grenoble et de Monaco. » Je suis touché par l’intérêt de ces deux clubs. Mais si Paris se positionne, c’est clair que ça ne se refuse pas ! » a ajouté Djorkaeff. Il pourrait cependant se faire damer le pion par Lilian Thuram qui pourrait raccrocher les crampons pour enfiler le costume de dirigeant… Stéphane Sessegnon qui était courtisé par une ribambelle de clubs a expliqué à France Football pourquoi il avait finalement opté pour le PSG : « Paris, au début, ce n’était pas la seule piste, c’est vrai. Mais ça a toujours été l’un de mes choix prioritaires par rapport à mon projet sportif. Paris reste une grande équipe, quoi qu’on en dise et malgré les résultats un peu décevants ». Sessegnon confie par ailleurs qu’il a eu peur de voir Le Mans bloquer son transfert. 6 - Le Foot gazette des transferts n°5 - Août 2008 Claude Makelele a beau avoir un gros faible pour le PSG, il n’a pas l’intention de brader ses intérêts. Royalement payé à Chelsea (près de 4,5 millions d’euros net par an), il entend conserver le même train de vie… Depuis le mois de mars, Claude Makelele discute avec les dirigeants de… Chelsea. Le milieu de terrain dont le contrat avec les Blues expire en juin 2009 souhaitait voir son bail prolonger de deux saisons soit jusqu’en 2011. Il avait été encouragé en ce sens par Avram Grant. L’ancien Nantais et Marseillais a donc longtemps pensé que les dirigeants de Chelsea accepteraient de rallonger son bail durant l’intersaison. Ce plan de carrière a cependant du plombdans l’aile depuis que le coach israélien a été éjecté de son poste d’entraîneur du club londonien. Depuis tout en effet a été remis en cause. Luiz Felipe Scolari, le nouvel homme fort des Blues, ne voit en effet pas l’intérêt de conserver aussi longtemps l’ancien poumon des Bleus. Si Grant avait accepté l’idée de voir Makelele devenir l’un de ses adjoints à l’horizon 2011, il en va tout autrement du technicien LIGUE 1 Un Papy en or massif Makelele est dur en affaire… Paul Le Guen n’en démord pas : Jimmy Briand a tout pour faire des étincelles à Paris. Depuis la mi-juillet, les négociations battent donc de nouveau leur plein. Sylvain Wiltord pourrait lui aussi faire ses bagages pour la capitale… Sylvain Wiltord et Jimmy Briand pourraient porter le même maillot la saison prochaine. Et ce ne sera pas nécessairement celui de Rennes. Le PSG lorgne en effet sur les deux attaquants bretons. Briand a entamé un bras de fer avec les dirigeants rennais et a séché les premières séances d’entraînement. Suivant le conseil de plusieurs personnes (parmi lesquelles se trouvent selon nos informations Bernard Caiazzo, le président des Verts !), il a fait contre mauvaise fortune bon cœur et a rejoint ses coéquipiers rennais. RENNES DEMANDE 10 MILLIONS D’EUROS Il continue néanmoins son travail de sape pour rejoindre la capitale. Wiltord n’a pas lui employé la méthode forte. Il s’est, comme à son accoutumée, muré dans le silence. Sous contrat avec Rennes jusqu’en 2009 mais ne rentrant pas dans les plans de Pierre Dréossi, l’attaquant souhaite trouver une porte de sortie honorable. Ses dirigeants souhaitent lui faciliter la tache. Désireux de faire l’économie d’un gros salaire (on parle de 150 000 euros mensuels), ils l’ont d’eux même proposé au PSG. Selon nos informations, les Rennais sont prêts à céder Briand et Wiltord pour une somme tournant autour de 10 millions d’euros. D. B. brésilien. Scolari souhaite au contraire rajeunir son effectif. Son but est également de restreindre le groupe des Blues a seulement 25 joueurs. Mi-juillet, il a donc donné la liste des cinq joueurs qui doivent prioritairement quitter le club. Le nom de Claude Makelele (qui est en concurrence avec Essien, Mikel et Ballack) est inscrit tout en haut de cette liste. Deux autres joueurs ont été identifiés. Il s’agit de Branislav Ivanovic et SteveSidwell. Bref, il devient de moins en moins probable que Makelele se voit proposer la moindre prolongation. En tous cas certainement avec la rémunération qui est actuellement la sienne à Londres. Sa rémunération tourne en effet autour de 4,5 millions d’euros net par an. Durant ses vacances passées au Etats-Unis, Makelele est resté en contact avec son avocat et ses conseillers. Côté parisien, les discussions ont été menées par Sébastien Bazin, le dirigeant de l’actionnaire principal du PSG (Colony Capital). RECONVERSION EN PRIME Le club de la capitale est prêt à casser sa tirelire pour convaincre l’infatigable Makelele. Lequel a assuré qu’il était prêt à baisser ses émoluments pour rejoindre le PSG mais qu’il n’irait pas au-delà de 25%. A l’heure où nous mettions sous presse, le milieu de terrain demandait un contrat de deux ans avec une troisième année en option. A ce contrat de joueur, il souhaitait en voir ajouter un autre de trois ans en tant que membre du staff (probablement en qualité de recruteur). Il demandait surtout près de 340 000 euros nets de salaire par mois soit près de 4 millions d’euros nets par an ! Une somme finalement assez proche de ce qu’il touche actuellement à Chelsea (4,5). En outre Makelele aurait demandé que tous ses salaires lui soient intégralement versés même en cas de blessure ou de méforme. Tout cela fait évidemment beaucoup. Makelele serait néanmoins prêt à consentir quelques efforts supplémentaires. Il pourrait ainsi négocier un bon de sortie gratuit de la part des dirigeants de Chelsea. Quoiqu’il en soit, l’addition s’annonce donc très lourde pour le club parisien. Le renouveau du PSG a cependant un prix. Et Claude Makelele fait partie de l’équation. D. B. Lichtsteiner parti à Rome Le club de la capitale pense à Jallet et Chrétien Cible prioritaire de Paul Le Guen, Stephan Lichtsteiner a finalement décidé de s’engager pour la Lazio de Rome. Paris est aujourd’hui en quête d’un nouveau joueur pour son côté droit. Christophe Jallet serait la piste prioritaire. Il aurait dû devenir joueur du Paris Saint-Germain mais la dernière offre de la Lazio de Rome aura fait pencher la balance. Stephan Lichtsteiner était l’un des joueurs souhaités par Paul Le Guen pour renforcer son équipe cette saison. Après le départ de Bernard Mendy, le Suisse était la priorité pour seconder et concurrencer le Brésilien Ceara. Mais finalement, les appels répétés de Le Guen n’auront pas décidé l’international suisse qui portera les couleurs du deuxième club de Rome. Depuis, les dirigeants parisiens s’activent pour renforcer le côté droit. Un nom revient dans l’entourage du club parisien : celui du Lorientais Christophe Jallet. Sous contrat jusqu’en 2009 avec les Merlus, il est apprécié par l’entraîneur parisien. Mais Paris devra se montrer convainquant pour décider Lorient et Christian Gourcuff à lâcher l’un de ses joueurs majeurs. L’OPTION CHRÉTIEN Une autre solution pourrait être Yohan Demont. Le Lensois ne souhaite pas continuer en Ligue 2. Un départ est d’actualité. Marseille est aussi sur le dossier. Une dernière piste pourrait être relancé. Mickaël Chrétien possède un bon de sortie et les candidats se font rare. Après un départ avorté au FC Séville, le Nancéen était suivi par Lyon et par le Bétis Séville. Il n’avait pas manqué de faire un point sur sa situation, il y a quelques jours. « J’en ai parlé au président Jacques Rousselot. Et on a convenu que je partirais seulement si l’offre est bonne pour moi, mais aussi pour le club. Chacun doit trouver son compte... » nous a expliqué celui qui est dans le viseur de Palerme, du Betis Séville et de l’OL. « Je cherche avant tout un bon projet sportif et qui puisse me faire progresser. L’Espagne ? Je ne cache pas que ça me tenterait. En France, il n’y a pas tellement de clubs qui sont susceptibles de m’intéresser si je dois quitter Nancy. Je veux avant tout trouver un challenge intéressant. » Celui du PSG nouveau ne manque pas d’intérêt. Or les dirigeants parisiens auraient approché l’international marocain à la mi-juillet. ERIC MENDES Deux attaquants pour le prix d’un Paris souhaite un package Briand-Wiltord
Arrivé en France en janvier 2006, le capitaine du Stade Rennais et de l’équipe nationale du Ghana sera, sauf surprise, à l’OL dans les prochaines semaines. Mais Tottenham n’a pas dit son dernier mot. Rennes commence à s’habituer. Depuis plusieurs années, ses meilleurs joueurs finissent tous entre Rhône et Saône. Les exemples : Réveillère recruté en 2003, Diatta arrivé en 2004 ou encore Källström transféré à l’été 2006 pour 8 millions d’euros. En leurs temps, les Utaka et Gourcuff ont été également été espérés du côté de Gerland… Le Ghanéen John Mensah devrait venir grossir cette liste dans les semaines, voire jours, à venir. A moins qu’il ne traverse la Redoutant de devoir passer le plus clair de son temps sur le banc de l’OL, Juninho n’exclut pas un départ. Il a ainsi publiquement évoqué la possibilité de rejoindre un club japonais ou qatari. Le club d’Al Arabi Doha serait prêt à mettre le paquet pour s’offrir les services de l’artilleur brésilien… En laissant partir Gregory Coupet à l’Atletico Madrid, les dirigeants de l’Olympique Lyonnais ont clairement indiqué que l’heure était au rajeunissement des cadres. Juninho pourrait être le prochain joueur à faire les frais de cette politique. Le milieu de terrain brésilien va en effet devoir affronter une concurrence énorme cette saison. Kim Källström, Jean II Makoun, Miralem Pjanic, Ederson, Fabio Santos et Jérémy Toulalan risquent en effet de régulièrement le reléguer sur le banc. Le temps file désormais à vitesse grand V pour le Carioca âgé de 33 ans. « C’est une chose que tu ne peux pas contrôler. « JE NE FERME PAS LA PORTE. J’AI DES PROPOSITIONS AU JAPON ET AU QATAR… » Alors, oui, je suis le joueur le plus âgé du groupe depuis le départ de Greg... Oui, je me rapproche de la retraite. Mais cela ne me dérange pas. Cela prouve que le club évolue… » a-t-il commenté avec sobriété lors d’un récent point presse. Bien des clubs pourtant sont prêts à lui confier les clefs Pour remplacer Sébastien Squillaci… L’OL insiste pour Mensah Manche pour rejoindre la Premier League. Claude Puel a en effet inscrit son nom sur sa short list. Après deux ans de (très) bons et loyaux services en Bretagne, le « Roc de Gibraltar » a un bon de sortie de la part de ses dirigeants. Rennes ne sera pas très gourmand sur le plan financier pour ce « pari », dixit Dréossi au sortir du Mercato hivernal 2006, après avoir signé le joueur à la pause d’un match de la CAN… A Rennes, on évoque une indemnité de transfert autour de 8 millions d’euros pour le libéro sous contrat jusqu’en 2010. Le club avait même pensé un temps s’en séparer pour près de 6 millions d’euros. C’est d’ailleurs la première offre qu’a transmise l’OL. Car Rennes fera, de toute façon, une belle affaire en vendant son international africain. En janvier 2006, il n’était que prêté par le Chievo Vérone et Rennes n’avait déboursé que 2,3 millions d’euros pour lui offrir un contrat de de leur milieu de terrain. Le Brésilien le clame depuis la reprise : un départ n’est pas à exclure. « D’ici le 31 août tout peut arriver, c’est le foot. Mais je suis bien à l’OL. Je n’ai pas envie de partir. Le président Aulas m’a appelé et c’était important. Je me sens bien à Lyon et ma priorité est de rester. Mais tout est possible jusqu’au 31 août. Je ne ferme pas la porte. J’ai des propositions au Japon et au Qatar… » a-t-il encore expliqué. Pour l’heure, les offres émanent du Qatar et du Japon… Alors que la presse anglaise l’expédiait chez les Reds ces dernières semaines, il a clairement démenti cette hypothèse. Liverpool ne sera LIGUE 1 Le Brésilien n’exclut pas un départ Juninho vers Doha ? trois ans. Depuis le n°5 a prolongé en juillet 2007, à la surprise générale, alors que des clubs anglais comme Reading, Portsmouth ou Wigan le courtisaient. LE DÉPART DEC.ANDERSON A LIBÉRÉ UNE PLACE D’EXTRACOMMUNAUTAIRE… Car, ce qui pourrait empêcher un départ vers Lyon, c’est la puissance financière du championnat anglais. Avant que Claude Puel ne débarque à l’OL avec sa volonté de recruter Mensah, plusieurs clubs anglais étaient entrés en contact avec le capitaine rennais. Evidemment, les trois premiers cités étaient revenus à la charge… Le champion d’Ecosse, le Celtic Glasgow, est également intéressé. Mais les contacts les plus avancés étaient ceux avec Tottenham. Le club de Londres a une forte envie de changer la majorité de son squad et d’y inclure désormais le Ghanéen. Et, pour la famille anglophone de Mensah (sa femme vit à Boston aux Etats-Unis), la perspective de rejoindre la capitale anglaise serait plus intéressante, à tout point de vue, que s’installer dans la Capitale des Gaules. De plus, si Mensah est considéré comme l’un des meilleurs défenseurs centraux de France, ses blessures récurrentes (60 matchs de L1 seulement en deux ans et demi de présence), sa capacité réduite de récupération et son inexpérience en Ligue des Champions pourraient freiner les ardeurs lyonnaises. En 2007, le Barça était également venu aux renseignements mais avait reculé pour ces raisons… Qualifié pour la Coupe UEFA, Tottenham jouera comme l’OL tous les trois jours à partir de septembre. Mensah fera son choix rapidement. L’OL a en tous cas tout fait pour lui faciliter la tache. En effet en prêtant Cleber Anderson au club de Sao Paulo, il a libéré une place supplémentaire pour un joueur extracommunautaire. Dans l’entourage de l’OL, on estime qu’elle devrait rapidement être récupérée par John Mensah. DAVID THOMAS pas sa prochaine destination. « Je n’irais pas làbas… Pour le reste, tout est ouvert jusqu’au 31 août » a-t-il expliqué le 11 juillet dernier. Sous contrat jusqu’en juin 2010, le Brésilien pourrait s’en aller monnayer ses talents au Qatar. Le club d’Al Arabi Doha (celui-là même qui vient de dépenser 9 millions d’euros pour le Nancéein Kim) serait en effet prêt à lui faire un pont d’or. Le Qatar est d’ailleurs un pays que Juninho apprécie. Il y a même passé plusieurs jours de vacances l’été dernier… D. B. BRUITS DE VESTIAIRE Un temps annoncé du côté du PSG, Sidney Govou pourrait finalement rester à Lyon. Claude Puel « a exprimé la volonté de le conserver dans le groupe pour la saison à venir » a expliqué Marino Faccioli le directeur sportif de l’OL. Le club lyonnais va donc « maintenir ce cap ». L’attaquant des Bleus n’en avait pas moins « exprimé la volonté d’être transféré » cet été. Aucune « proposition concrète » n’aurait cependant été transmise au président Aulas. En cas d’offre conséquente, les dirigeants lyonnais devraient néanmoins y réfléchir à deux fois. Le PSG d’ailleurs n’a toujours pas abandonné l’idée d’enrôler l’international. Paul Le Guen a ainsi récemment échangé des SMS avec l’attaquant lyonnais… Le PSG, l’OM et l’OL se disputent Ricardo Oliveira. L’attaquant international brésilien du Real Saragosse sort d’une superbe saison personnelle. Il a en effet inscrit 17 buts en Liga. Pas suffisant cependant pour éviter à Saragosse la relégation. Il est évidemment impensable qu’un tel chasseur de but végète en D2 espagnole. Plusieurs clubs lui font les yeux doux. Le PSG et l’OL sont de ceux-là. Sous contrat jusqu’en 2010, Ricardo Oliveira affole le Werder Brême, Schalke 04, Villarreal, l’Atletico Madrid et Fenerbahçe… En France, ce sont les Marseillais, les Lyonnais et les Parisiens qui se sont enquis de son sort. Le PSG serait le club le plus en pointe sur ce dossier. Paul Le Guen aurait même pris contact avec les Espagnols. Oliveira vaut cependant dix-huit millions d’euros. C’est beaucoup trop pour les Parisiens qui veulent croire à l’hypothèse d’un prêt payant. Les Lyonnais en revanche ont la surface financière pour conclure un transfert en bonne et due forme. Pour retrouver une marge de manœuvre, les Marseillais eux sont suspendus à la vente hypothétique de Djbril Cissé à un club anglais. A suivre… Patrick Müller a lancé un appel du pied à Paul Le Guen, son ancien coach à Lyon. Libre de tout contrat depuis son départ de l’OL en juin dernier, le défenseur international suisse Patrick Müller aimerait bien venir lui donner un coup de main à Paris. « Ce serait super de pouvoir aller làbas, mais pour l’instant, il n’y a pas eu de contact. Peut-être qu’ils ont d’autres priorités et qu’ils reviendront vers moi plus tard. Ou bien peut-être aussi que toutes ces spéculations sont dues à la présence de Paul Le Guen. On verra bien. En tout cas, si je pouvais retravailler avec lui, ce serait avec grand plaisir. Paris est un club avec une histoire. S’il me faisait une proposition, j’y réfléchirais à deux fois » a en effet expliqué Müller dans les colonnes de L’Equipe. PLG ne semblant cependant pas intéressé par ses services, il serait sur le point de dire « oui » à Grenoble… L’hypothèse d’un retour d’Eric Abidal à Lyon a du plombdans l’aile. Un proche du dossier nous a en effet laissé entendre que malgré l’intérêt de Claude Puel il serait bien difficile pour l’OL de réunir toutes les conditions (notamment financières) pour récupérer l’international français… Le Foot gazette des transferts n°5 - Août 2008 - 7 BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :