Gazette des Transferts n°5 août 2008
Gazette des Transferts n°5 août 2008
  • Prix facial : 2,95 €

  • Parution : n°5 de août 2008

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (280 x 370) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 14 Mo

  • Dans ce numéro : Wiltord/Briand... le super Paris.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE Tous les observateurs et suiveurs de l’OM le disent sur le départ et pourtant Boudewijn Zenden assure qu’il n’a pas l’intention de bouger. L’ancien joueur de Liverpool reconnaît que la saison 2008 fut compliquée. « C’était un peu difficile pour moi de ne pas avoir beaucoup de temps de jeu » a-t-il expliqué au Dauphine Libéré. L’international néerlandais assure pourtant qu’il est prêt à se battre pour se faire une place sous le soleil marseillais : « Je suis toujours là avec l’ambition de jouer. Je me sens bien physiquement ». Il est vrai qu’il ne croule pas sous les offres. Ceci explique peut-être cela… Gaël Givet est dans les petits papiers club du grec du Panathinaïkos. L’ancien Monégasque qui sait que les places seront chères en défense centrale puisqu’il devra lutter contre Hilton, Erbate, Rodriguez, Civelli et Zubar serait tenté par ce club qualifié pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions. » Gaël est un garçon qui a joué la majorité des matchs l’an dernier… Maintenant, le réaménagement dans l’axe central se produira nécessairement du fait de l’arrivée de deux nouveaux joueurs, Erbate et Hilton. Dans cette nouvelle donne, il peut tout à fait trouver sa place, comme il peut très bien être amené à souhaiter partir. D’ici le début du Championnat, beaucoup d’eau peut couler sous les ponts » a commenté Pape Diouf dans les colonnes de L’Equipe. Tous les supporters marseillais ont entendu parler du Drogbathon mis en place par des fans de l’OM désireux de faire revenir Didier Drogba au Stade Vélodrome. L’iniatiative a fait le tour d’Internet et est revenu aux oreilles de l’attaquant des Eléphants. « Il a trouvé l’initiative sympathique mais pathétique, car cela montre un peu que l’OM et les clubs français ont vraiment du mal à attirer les grands joueurs. L’OM aura du mal à payer le transfert du joueur et à assurer son salaire » a commenté Thierno Seydi, l’un de ses agents. Vitorino Hilton n’a jamais redouté de devoir rester scotcher à Lens. Le défenseur brésilien avait en effet la meilleure des garanties : la parole de Gervais Martel. « Il me l’avait donnée. L’an passé déjà, j’avais demandé à partir. Gervais Martel m » avait demandé de rester, il m’avait convaincu. En échange, il m’avait promis un bon de sortie à la fin de cette saison. Je lui faisais confiance et j’ai eu raison » a-t-il expliqué à nos confrères de Le Foot Marseille. 4 - Le Foot gazette des transferts n°5 - Août 2008 Les dirigeants de l’Olympique de Marseille ont pris des renseignements sur Nenad Kovacevic, le milieu de terrain du RC Lens. Le Serbe est intéressé mais croule sous les propositions. Johan Demont ainsi que Aruna Dindane sont eux aussi suivis par les Phocéens… s’est renseigné sur Nenad Kovacevic. Ils sont intéressés car il se peut que « L’OM Modeste M’Bami s’en aille… » : voilà ce que nous a confié une source toujours bien informée. Cette information a depuis été reprise par nos confrères du Parisien. Elle ne doit de fait pas surprendre. Il y a en effet longtemps que les Phocéens tournent autour du milieu de terrain serbe. Il y a deux ans, José Anigo avait déjà tenté de faire venir sur la Canebière celui qui était alors le capitaine de l’Etoile Rouge de Belgrade. Le Serbe avait alors préféré opter pour le défi lensois. Il en a aujourd’hui épuisé toutes les joies. Kovacevic n’envisage en effet pas d’accompagner le RC Lens en Ligue 2. Ses agents prospectent donc le marché. L’OM a ainsi pris des renseignements début juillet. Eric Gerets et José Anigo sont partisans de tout faire pour récupérer le poumon des Sang et Or. Les bonnes relations entretenues par les dirigeants marseillais avec Gervais Martel, le président du RCL, pourraient faciliter les choses. Martel a cependant juré qu’il ne vendrait pas ses joueurs à vil prix. « Ceux qui pensent qu’on va attendre fin août pour vendre et ainsi brader les joueurs se trompent ! » n’en finit en effet pas de répéter sur tous les tons le patron du club relégué. Pour obtenir les services de Kovacevic, il faudra donc y mettre les prix. En Artois, on nous a assuré que le président Martel lui avait bel et bien accordé un bon de sortie mais qu’il en demandait 8 millions d’euros… C’est probablement beaucoup pour un joueur qui ne doit plus que deux ans de contrat à son club actuel. En tous cas, les Toulousains également intéressés auraient d’ores et déjà reculé face à l’importance de la somme… MARTEL NE BRADERA PAS SES JOUEURS A l’étranger, on ne parait cependant pas s’offusquer par ce montant. Le passé de Kovacevic à l’Etoile Rouge a en effet marqué bien des mémoires. Le Serbe est ainsi sur les tablettes du LIGUE 1 La filière Sang et Or toujours activée Après Hilton, Kovacevic ? Werder Brême. Le club de Bundesliga aurait d’ores et déjà entamé les négociations avec le RC Lens ainsi qu’avec le joueur. Ce serait pour l’heure le principal concurrent des Marseillais. Il faut donc prendre Gervais Martel au sérieux quand, s’adressant aux présidents de L1, il affirme que la plupart des joueurs lensois sur le départ se dirigent « vers l’étranger ». Reste évidemment également à savoir si Modeste M’Bami est vraiment sur le départ. Selon l’un de ses proches, ses velléités de départ ne seraient pas aussi fortes qu’il veut bien parfois le dire… En fait, ce serait plutôt les dirigeants phocéens qui l’inciteraient à changer d’employeur. Kovacevic n’est cependant pas le seul joueur du RC Lens sur lequel lorgne l’OM. En effet selon nos informations, Yohan Demont est lui aussi suivi par le staff olympien. Désireux d’étoffer leur flanc gauche, les Marseillais songent sérieusement à s’offrir ses services. Demont plaisait également beaucoup à Valenciennes. Mais les voisins du RC Lens ont jeté l’éponge depuis que Rudy Mater a décidé de prolonger son bail dans le Hainaut. Là encore c’est un joueur qui titille les Phocéens depuis plus de deux ans. Là encore selon nos informations des renseignements ont été pris tout récemment par le club marseillais… L’axe Lens- Marseille fonctionne tant et si bien que le cas d’un troisième Lensois est actuellement à l’étude à Marseille. Il s’agit de celui de Aruna Dindane. Même blessé et indisponible pour de longs mois, le buteur ivoirien plait à la cellule de recrutement de l’OM. Son état de santé actuel pourrait contraindre Gervais Martel à le céder à un prix très raisonnable. En pleine forme, l’international ivoirin pèse environ 10 millions. Il en vaut nettement moins actuellement (6 ?). Tout comme l’OL et l’OGC Nice, les Marseillais se disent que prendre Aruna pourrait être un pari gagnant. Et ce d’autant plus que le Lensois avance à grands pas dans sa rééducation. Un Dindane frais et revanchard pourrait faire le plus grand bien aux Marseillais en janvier prochain. Pour l’heure, nous n’en sommes, il est vrai, qu’au mercato d’été. Gouverner, c’est prévoir cependant. D. B. CHRISTOPHE HUTTEAU évoque l’avenir de Valbuena « Il ne bougera pas » Christophe Hutteau gère la carrière de Mathieu Valbuena depuis 3 ans. Selon lui, sa marge de progression est encore tellement importante qu’il devrait encore surprendre cette saison à Marseille. Mathieu Valbuena a indiqué qu’il voulait prendre plus de responsabilités au sein de l’OM, en a-t-il les capacités ? Oui, il en a toujours eu envie, mais jusqu’à présent, il n’avait pas vraiment le statut pour le faire. Cette saison, il va pouvoir s’affirmer. Eric Gerets sait comment il fonctionne. Dans l’axe, on va voir le Mathieu Valbuena que j’ai connu à Libourne. Il n’a donc jamais été question qu’il parte ? Non, absolument pas. Il ne voulait pas partir et ce n’est pas ma manière de travailler. Je pense qu’il faut avoir la reconnaissance du ventre. L’OM a toujours été correct avec lui, il n’y avait donc pas de raison qu’il aille voir ailleurs. Il doit continuer à progresser. Je le vois bien faire encore 2 saisons supplémentaires à Marseille. Selon moi, il faut partir à l’étranger vers 26-27 ans et Mathieu va en avoir seulement 24. « IL ÉTAIT À DEUX DOIGTS DE SIGNER À LORIENT, MAIS JOSÉ ANIGO A REFUSÉ » Entre les blessures et le manque de temps de jeu, son aventure marseillaise aurait pu tourner court… C’est vrai que quand il s’est blessé la première année, il s’est effondré. Quand il est revenu, son désir était décuplé mais il subissait les railleries et la méchanceté de ses coéquipiers. En plus, il ne jouait pas beaucoup. Il y a un an, il était à deux doigts de signer à Lorient, mais José Anigo a refusé. Il a encore vécu des moments difficiles, mais quand Gerets est arrivé, il n’y a plus eu aucun souci. Mathieu a quand même été déçu de ne pas être sélectionné pour l’Euro. Au moins, cela lui a permis de digérer tout ce qui lui était arrivé. C’est un grand professionnel. Sa marge de progression est énorme. Cette année, Mathieu ne sera pas une confirmation, ce sera plus, une révélation au plus haut niveau. PROPOS RECUEILLIS PAR CLAIRE RICHET
Sébastien Puygrenier nous a révélé être tombé d’accord avec Saint-Etienne pour un contrat de quatre saisons. Reste cependant aux Verts à trouver un accord avec les dirigeants de l’AS Nancy Lorraine… Sébastien, avez-vous trouvé un accord avec l’AS Saint-Etienne ? Oui, j’ai donné mon accord à Saint-Etienne. Il s’agit cependant simplement d’un accord donné à titre personnel. L’AS Nancy n’a quant à lui pas encore donné son feu vert. Maintenant, il reste aux deux clubs à trouver un accord. A l’heure où je vous parle, je suis toujours un joueur de Nancy puisque l’ASNL et l’ASSE sont encore en cours de discussions. Maintenant, ce n’est donc plus de mon ressort. C’est de celui des clubs… Sur quelle durée de contrat, êtes-vous tombé d’accord avec les Verts ? Il est convenu que je signe pour quatre saisons. Est-il exact que les dirigeants de l’AS Nancy demandent 6 millions d’euros pour valider votre transfert ? Je pense que c’est effectivement aux alentours de cette somme. Je n’en suis pas sûr cependant. Je ne m’occupe pas de ce genre de chiffres… Pensez-vous que les deux clubs vont rapidement trouver un accord ? Je ne sais pas. En tous cas, je l’espère évidemment vraiment. A mon avis, cela pourrait néanmoins prendre un peu de temps. On verra… « LES VERTS, C’EST UN PUBLIC ET UNE HISTOIRE EXTRAORDINAIRES… » SÉBASTIEN PUYGRENIER est de plus en plus proche des Verts « J’ai donné mon accord à l’AS Saint-Etienne » Quels éléments avez-vous pris en compte au moment de prendre votre décision ? Pas mal de choses. D’abord il y a le fait que Saint- Etienne est un des plus grands clubs français. Les Camel Meriem ne viendra pas enflammer Geoffroy-Guichard la saison prochaine. Christophe Mongai, son agent, nous a en effet assuré que le Monégasque n’était absolument pas Verts, c’est un public et une histoire extraordinaires… Et puis j’ai aussi pris en compte le fait que les Verts disputent la Coupe UEFA. C’était un tout… Dans quel état d’esprit abordez-vous ce nouveau virage de votre carrière ? La perspective de jouer pour Sainté, c’est très excitant… C’est vraiment le type de challenge que je souhaite vivre. Je suis impatient de rejoindre Saint- Etienne mais, pour le moment, je suis toujours un joueur de l’ASNL. C’est donc avec Nancy que je vais continuer ma préparation… Si votre départ devait se confirmer, quel souvenir conserveriez-vous de votre passage à Nancy ? Que ce fut vraiment une super période ! Je n’en suis cependant pas encore là. Je me répète mais tant qu’un accord n’aura pas été trouvé entre les deux clubs, je reste un joueur de Nancy. PROPOS RECUEILLIS PAR DAVID BAISNÉE Son départ se précise Dernis vers Benfica Geoffrey Dernis serait toujours aussi tenté par le défi Benfica. Son agent assure en effet que l’ancien Lillois rejoindra tôt ou tard le club portugais… Geoffrey Dernis est plus que jamais sans nouvelle des dirigeants stéphanois. Il ne s’éternisera donc pas dans le Forez au-delà de 2009. Selon nos informations, Benfica est toujours aussi intéressé par ses services. « Cela n’évolue pas avec Saint-Etienne. Il ne prolongera donc pas. Je pense qu’il va aller à Benfica. Si ce n’est pas cette saison, ce sera la prochaine… » nous a en effet assuré Christophe Mongai. Son agent parait en effet sûr de son fait. Les dirigeants du club de Lisbonne aurontils cependant vraiment la patience d’attendre une saison encore pour s’attacher ses services ? intéressé par le challenge stéphanois. Le milieu de terrain a également recalé la candidature de Santander. L’ancien Marseillais parait résolu à aller au bout de contrat avec l’AS Monaco soit jusqu’en juin 2009… Christophe, où en est Camel Meriem contractuellement avec l’AS Monaco ? Il a encore un an de contrat. Les dirigeants monégasques le laissent cependant dans le flou. Meriem a-t-il néanmoins reçu une proposition de prolongation ? Absolument pas. Il ne s’est rien vu proposer du tout pour le moment… Les dirigeants monégasques souhaitent-ils le transférer durant ce mercato ? Je n’en sais rien. Il est difficile de trouver un interlocuteur à l’ASM ces dernières semaines (Jean-Luc Etorri vient de quitter son poste de directeur sportif, LIGUE 1 « Je le pense. Son profil les intéresse vraiment. Son profil les intéresse vraiment. Cela leur va très bien que Geoffrey ne les rejoigne que dans un an. S’ils ne peuvent pas l’avoir cet été, ils prendront leur mal en patience... » En fin de contrat en juin 2009, Dernis sera de fait en mesure de signer un précontrat où bon lui semble dès le mois de janvier. « SI CE N’EST PAS CETTE SAISON, CE SERA LA PROCHAINE… » Et pour l’heure, c’est à en croire son agent clairement Benfica qui tient la corde. La publicité faite autour de l’intérêt du club portugais met évidemment la pression sur les dirigeants de l’ASSE. C’est évidemment le but de la manœuvre. S’ils continuent à refuser l’augmentation de salaire réclamée par Dernis, les Stéphanois prennent le risque de s’envoler gratuitement en fin de saison. Aux dernières nouvelles, les présidents Caiazzo et Romeyer ne se formalisaient pas outre mesure de cette perspective. D. B. CHRISTOPHE MONGAI écarte un départ de Meriem à l’ASSE « Il n’a pas du tout envie d’aller à Saint-Etienne. Cela ne l’intéresse pas » ndlr). C’est le grand flou pour le moment… Meriem pourrait néanmoins bouger ? Je ne pense pas. Il lui reste un an de contrat et en l’état actuel des choses il ira au bout de son engagement avec Monaco. « LE CHALLENGE STÉPHANOIS NE LE MOTIVE PAS » Il a pourtant bien été approché par Santander et l’AS Saint-Etienne ? Oui mais il n’est pas intéressé. Il a refusé de rejoindre ces clubs. Saint-Etienne ne l’intéressait vraiment pas ? Pas du tout. Camel n’a pas du tout eu envie d’aller à Saint-Etienne. Cela ne l’intéresse pas. Pas du tout même ! Pourquoi ? Tout simplement parce que le challenge stéphanois ne le motive pas… Il n’en a pas envie. PROPOS RECUEILLIS PAR DAVID BAISNÉE BRUITS DE VESTIAIRE Laurent Roussey a fait le forcing pour que Christophe Landrin et Geoffrey Dernis poursuivent leur route avec l’ASSE cette saison. « C’est vrai que j’avais lié mon sort à celui de ces deux joueurs. Comme je l’avais fait d’ailleurs avec Bafé Gomis et Jody Viviani. Ma prolongation était à ce titre un signe important pour eux… Un mois avant la fin de la saison, j’avais déjà émis le souhait de voir ces deux joueurs rester au club. Je n’ai pas changé d’avis » a en effet expliqué l’entraîneur des Verts lors de son premier point presse. Si Landrin a récemment prolongé de deux saisons soit jusqu’en 2011, Dernis sera en fin de contrat en juin prochain… Sébastien Grax a, comme chacun sait, récemment signé en faveur des Verts. L’ancien attaquant du FC Sochaux aurait cependant pu débouler dans le Forez il y a deux ans. Roland Romeyer, le co-président de l’ASSE, l’a récemment révélé : « On le suit depuis un bon bout de temps. Quand il était à Troyes et qu’il a évolué six mois aux côtés de Bafé, on avait déjà essayé de le recruter. Les deux étaient apparus très complémentaires en attaque. Plus tard, lorsqu’il est retourné à Monaco, on avait essayé une nouvelle fois de l’enrôler, dans le cadre de la transaction avec Piquionne. Mais Ivan Hasek n’avait pas souhaité sa venue à l’époque ». Des années après, voici donc le duo Gomis-Grax enfin reconstitué ! Laurent Roussey a vu partir Siaka Tiéné à Valenciennes avec pas mal de regrets. L’entraîneur des Verts souhaitait en effet conserver l’Ivoirien dans son effectif. « C’est vrai que je souhaitais le conserver. Je lui ai dit que je comptais sur lui, sans pour autant lui promettre une place de titulaire. Lui m’a demandé s’il pouvait néanmoins répondre favorablement à une sollicitation si elle se présentait. Il voulait du temps de jeu. Je peux comprendre sa position. C’est pourquoi on l’a laissé partir » a-t-il expliqué à nos confrères de Le Foot Saint-Etienne. Rafael Schmitz aurait pu devenir Stéphanois. Laurent Roussey songeait en effet à faire appel à ses services pour évoluer aux côtés de Stathis Tavlaridis. Les deux défenseurs centraux se connaissent en effet par cœur pour avoir évolué plusieurs saisons durant au sein de la charnière du LOSC. Rafael était l’option première de Roussey. Le Carioca a finalement préféré quitter le LOSC pour Valenciennes… Le Foot gazette des transferts n°5 - Août 2008 - 5 BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :