Gazette des Transferts n°5 août 2008
Gazette des Transferts n°5 août 2008
  • Prix facial : 2,95 €

  • Parution : n°5 de août 2008

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (280 x 370) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 14 Mo

  • Dans ce numéro : Wiltord/Briand... le super Paris.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE Les Grenoblois aimeraient beaucoup se faire à nouveau prêter Sandy Paillot. Ce jeune défenseur central de 21 ans a été formé à l’Olympique Lyonnais qui l’a prêté durant le dernier mercato d’hiver à son voisin isérois. Paillot était rapidement devenu l’un des titulaires attitrés de Mecha Bazdarevic. Claude Puel n’a pas dit « non » mais veut prendre tout son temps de découvrir les potentialités de ce joueur d’avenir. Il l’a ainsi fait jouer plusieurs fois lors des matchs amicaux de l’OL… Approché de longue date par Grenoble, Patrick Müller pourrait aller quérir fortune ailleurs. En effet selon Le Dauphiné Libéré, le défenseur central international suisse a été approché ces dernières semaines par les Allemands de Francfort ainsi que par le Servette de Genève. Les dirigeants du PSG auraient eux aussi pris des renseignements. A suivre… Mi-juillet, le président Rousselot s’est envolé au Brésil. Pas pour des vacances mais pour faire avancer plusieurs dossiers. Le premier à avoir été bouclé fut celui du jeune arrière droit brésilien Helder. Celui-ci qui évoluait à la Juventude a signé un contrat de cinq ans avec l’AS Nancy Lorraine. Un autre Carioca pourrait rapidement venir renforcer le groupe de Pablo Correa. Il devrait s’agir d’un attaquant… Le Brésilien Kim qui fut longtemps sollicité par l’Olympique de Marseille s’est finalement engagé pour trois ans avec le club qatari d’Al Arabi Doha. « J’ai pris beaucoup de plaisir pendant ces trois saisons à Nancy et je vais laisser beaucoup d’amis et notamment tous les joueurs du groupe pro. Je me souviendrais aussi toute ma vie des chants des supporters quand ils criaient mon nom » a-t-il confié sur le site internet de l’ASNL. Au Qatar, le dribleur nancéien devrait touche environ 2 millions d’euros par saison. Nancy aurait lui empoché près de 9 millions d’euros dans la transaction. 10 - Le Foot gazette des transferts n°5 - Août 2008 Après avoir pris Douchez (Toulouse), Bocanegra (Fulham) et Gyan (Udinese), le Stade Rennais semble avoir terminé son Mercato estival. Désormais, seuls des départs seront compensés. En ce cas, Juan Pablo Sorin (Hambourg) et Sylvain Monsoreau (Monaco) pourraient être approchés par les Bretons. L’an passé, à pareille époque, Rennes faisait partie des clubs de L1 à avoir réussi de jolis coups sur le marché des transferts. Mickaël Pagis et Jérôme Leroy avaient déjà revêtu la tunique rouge-et-noire. Avant, bien sûr, que Sylvain Wiltord n’en fasse de même en août. Cette année, alors que le club a débuté sa campagne européenne le 19 juillet dernier, trois nouveaux joueurs seulement sont venus grossir les rangs de l’armarda rennaise. Et, pour deux d’entre eux, les interrogations sont légion. Personne en France ne connaît le défenseur américain Carlos Bocanegra, qui a passé quatre ans et demi à Fulham. En ce qui concerne Asamoah Gyan, l’opération subie en avril dernier pour une pubalgie inquiète. Le nouvel attaquant rennais n’a plus disputé de matchs de championnat depuis le… 15 décembre 2007. Avec le Ghana, sa dernière sélection remonte au 3 février dernier. Bref, dans quel état physique est-il à l’heure d’aborder sa toute première saison en France ? C’est un gros point d’interrogation. Actuellement donc, le portier Nicolas Douchez est la seule recrue rennaise sur le pont… Y aura-t-il d’autres recrues à Rennes cet été ? La question mérite d’être posée car Pierre Dréossi a assuré, à chaque fois, que nous l’avons rencontré qu’il n’avait pas de « pistes en cours ». MOREIRA VEUT RESTER Quand on évoque avec lui le secteur offensif, il assure que Rennes est paré, et ce, même si Sylvain Wiltord et Daniel Moreira, dont le club souhaite se séparer, venaient à partir. « Devant, on a Asamoah, Briand et Pagis. On peut aussi ajouter Kembo. Ça suffit », glisse-t-il. Reste également Moussa Sow, sous contrat jusqu’en 2009, revenu d’un prêt intéressant en 2007-2008 à Sedan (7 buts en L2, 4 en Coupe de France). Mais Rennes ne semble guère enclin à lui laisser sa chance… Concernant Wiltord et Moreira, Rennes garde la même ligne de conduite : s’en séparer afin d’alléger la masse salariale ! Les deux hommes coûtent quelque 500 000 euros brut mensuels au club ! « Nino » touche 150 000 euros nets et « Dan10 » 100 000. Pour des hommes sur lesquels Lacombe ne LIGUE 1 Les Bretons n’ont pas fini leurs emplettes Rennes garde un oeil sur Sorin compte pas, ça fait cher… La proposition du PSG d’acquérir Wiltord plaît à Rennes qui verrait alors sa masse salariale fondre de 3,6 millions d’euros (soit 300 000 euros x 12). Pour Moreira, les choses sont plus complexes. L’ex-Toulousain a encore un contrat qui court jusqu’en 2010 et ne souhaite pas partir, alors que son meilleur ami, Douchez, vient de le rejoindre. Qui plus est, son entente avec Pagis durant les matchs amicaux s’est avérée Julien Sablé (Lens) et Pascal Johansen (Strasbourg) qui restent sur une saison pénible dans leurs clubs respectifs ont été contactés par les Grenoblois. L’Alsacien parait cependant plus proche de l’Isère que l’Artésien. Lequel pourrait en revanche rebondir en Grèce au PAOK Salonique. montre de l’intérêt pour Julien Sablé. Cela va cependant « Grenoble être très difficile… » : voici ce que nous a assuré Christophe Mongai, l’agent du milieu de terrain lensois. L’ancien Stéphanois ne serait en effet pas disposé à consentir les efforts financiers que nécessiterait son départ en Isère. Du moins pas dans les proportions proposées par les Grenoblois. L’écart entre son salaire lensois et celui qu’il lui serait payé à Grenoble serait en effet particulièrement important… Mi-juillet, le GF 38 a cependant bel et bien sollicité le RC Lens au sujet de l’ancien capitaine des Verts. COURTOIS ÉGALEMENT APPROCHÉ Un prêt avec option d’achat a ainsi été évoqué. L’affaire parait cependant assez compliquée. Les dirigeants des Sang et Or ne veulent en effet pas prendre en charge (même pour partie) le salaire de Sablé. Les finances du promu isérois étant limitées, Sablé pourrait donc aller relancer sa carrière ailleurs. Son agent ne croule cependant pas sous les propositions. Il assure néanmoins détenir une piste assez étonnante puisqu’elle mène en Grèce du côté du PAOK Salonique. « Il y a une touche intéressante à plus d’un titre. En cas de départ de Wiltord et Briand vers Paris, qui assurera l’intérim en pointe avant l’arrivée de Gyan ? Moreira semble tout désigné… Les intérêts à son égard de Grenoble et Le Havre ne l’enthousiasment guère. Une troisième année en Bretagne semble plus facilement imaginable. En cas de départ, on peut tout de même raisonnablement penser que Rennes se mettrait en quête d’un nouvel attaquant. En défense également, le club breton semble quelque peu léger. Bien qu’il assure ne pas travailler sur ce domaine, Pierre Dréossi était d’ailleurs récemment à Paris pour tenter d’enrôler un latéral… Le départ de John Mensah n’est plus qu’une question de semaines, voire de jours. L’Américain Bocanegra semble être son remplaçant désigné… Mais qui alors occuperait le flanc gauche ? La piste du Lensois Belhadj (26 ans) est évoquée. L’Argentin Juan Pablo Sorin (32 ans), libéré par Hambourg et déjà pisté par Rennes il y a deux ans, est également cité. Dans l’axe également, les solutions sont peu nombreuses. Les jeunes Borne et Dembélé n’ont pas vingt matchs de L1 au compteur. C’est pourquoi on reparle du Monégasque Sylvain Monsoreau (28 ans), capable d’évoluer à gauche et dans l’axe. Au milieu, Rennes semble parer. Mais le club souhaite également se séparer de Bruno Cheyrou, lequel n’a pas d’offres aujourd’hui. Olivier Sorlin est, lui, sur les tablettes de Valenciennes et Sochaux. Et il se pose des questions : un statut de remplaçant de luxe ne l’intéresse pas du tout… Enfin, Simon Pouplin n’entre plus du tout dans les plans de Lacombe. Mais, à l’instar de Cheyrou, aucune offre, mis à part d’un club de L2 allemande, n’est parvenue à Rennes. Le promu veut recruter malin Johansen et Sablé, les bonnes pioches DAVID THOMAS avec ce club. Les Grecs proposent au RC Lens de le prendre dans le cadre d’un prêt avec option d’achat. Il faut voir… » explique en effet Christophe Mongai. A défaut de Sablé, les Grenoblois sondent le marché tous azimuts. Ils ont ainsi contacté Laurent Courtois, le milieu de terrain de Levante. Là aussi ce sont les finances restreintes du promu qui ont fait capoter l’affaire. « Laurent a refusé l’offre de Grenoble » nous a en effet confié son agent. Une autre piste mène à Wilson Oruma. En fin de bail avec l’OM, il est libre de tout contrat. Mecha Bazdarevic n’en fait cependant pas sa priorité. Il aimerait mieux pouvoir compter sur Pascal Johansen. Ce milieu de terrain d’expérience est laissé libre par le RC Strasbourg. Une proie de choix pour un promu condamné à recruter malin. D.B.
Le président WALDEMAR KITA a rondement mené son mercato « Nous suivons de près Dagoberto et Sablé » Ravi d’avoir pu obtenir le renfort d’un défenseur central de grande expérience en la personne de Michael Gravgaard (FC Copenhague) et conclu le transfert de l’attaquant star Ivan Klasnic ainsi que du milieu de terrain Guirane N’Daw, le président du FC Nantes a probablement bouclé son mercato d’été. Il garde néanmoins un œil sur Julien Sablé (Lens) et sur Dagoberto (Sao Paulo). Président Kita, outre le recrutement de Ivan Klasnic (Werder Brême), l’arrivée de Michael Gravgaard en provenance du FC Copenhague est-elle l’évènement phare de votre campagne de recrutement ? C’était en tous cas notre priorité. Nous travaillions Malgré son indéniable talent, Christian Wilhelmsson ne fait pas partie des plans d’avenir du FC Nantes. Les Canaris entendent donc se séparer de lui au plus vite. A l’instar des Grecs du Pana ou les Portugais de Benfica, les Anglais de West Ham seraient très enthousiastes. sur ce dossier depuis plusieurs mois. Nous voulions absolument pouvoir nous asseoir sur un défenseur d’expérience et de grande maturité. C’est un garçon qui a de grandes qualités physiques. Il est également plus technique que certains le pensent. Cela a été difficile de le recruter ? Oui cela n’a pas été évident. Nous avons discuté avec des gens qui n’ont pas du tout la même façon de traiter les choses. Chaque pays à ses traditions. Mon expérience professionnelle a servi. Gravgaard, c’est un pari ? Non. Je ne fais jamais de pari sur un seul joueur. C’est cependant un joueur sur lequel nous allons énormément nous appuyer. Il ne sera cependant pas le seul. Il ne faut pas sousestimer le reste de l’effectif. Il a beaucoup de professionnalisme. Pour que les jeunes de notre centre de formation, il faut des modèles. Gravgaard en est un… Quels étaient vos concurrents sur le dossier Ivan Klasnic ? Essentiellement des clubs étrangers (le Torino, le FC Porto, Hambourg, le Bétis Séville et Hanovre notamment,ndlr)… Des clubs français s’intéressaient également à lui. Marseille notamment ? Oui, il y avait l’OM… De toute façon dès qu’on suit un joueur, les Marseillais se mettent également dessus. C’est normal. C’est le jeu… L’AS Monaco qui était également intéressée semble s’être retirée face aux exigences salariales du joueur. Cela veut dire que vous avez une grosse surface financière ? Si j’ai envie de faire un joueur, je le fais… On dit que vous vous intéressez à Michael Pagis (Rennes) ? Le boulet des Canaris Le président Kita le dit et le répète : il lui faut dégraisser son effectif. Christian Wilhelmsson est ainsi un dossier prioritaire. L’international suédois qui avait été prêté au Deportivo La Corogne la saison passée est en effet toujours sous contrat avec Nantes et ce pour une saison encore. Depuis le 1 er juillet, ce sont les Canaris qui doivent à nouveau payer son fastueux traitement. On parle en effet de 200 000 euros mensuels… « Wilhelmsson n’a pas envie de revenir à Nantes. Il va donc falloir trouver une solution sinon il va falloir qu’il revienne. Et je vous le dis, il vaut mieux qu’il revienne ! Apparemment, il y a des offres pour lui donc on verra… » nous a expliqué le président Kita. « IL Y A DES OFFRES… » De retour chez les Canaris depuis le 14 juillet, le Suédois n’a pas l’intention de s’y éterniser. Dans les colonnes du journal suédois Sportbladet, l’ancien joueur du Depor a fait le point sur sa situation : « Je veux commencer à m’entraîner. Je ne sais pas si je rejouerai à Nantes à l’avenir. Les dirigeants du club veulent trouver la meilleure solution possible. Il y a toujours beaucoup de clubs intéressés… » a-t-il expliqué. De fait, le Panathinaikos Athènes, le Benfica Lisbonne et surtout West Ham tournent en effet autour de lui. Son prix est estimé à 3,5 millions d’euros. D.B. LIGUE 1 Oui, oui… (air dubitatif) Il faut quand même faire très attention. La maturité et l’expérience, c’est bien mais il ne faut pas aller au-delà de 34 ou 36 ans. Il ne faut pas avoir que des joueurs de la vieille garde. Après 30 ans, les joueurs se blessent beaucoup plus facilement. Surtout un avant-centre… « IL Y A AUSSI D’AUTRES JOUEURS QUE VOUS NE CONNAISSEZ PAS ET QUI VONT PEUT-ÊTRE VOUS SURPRENDRE… » Avant de signer à Nantes, Guirane N’Daw a failli signer à Lille. Cela ne vous a pas heurté ? N’Daw a toujours eu envie de venir chez nous. Avant d’aller rencontrer les dirigeants lillois, il nous a demandé s’il pouvait faire cette démarche. Je lui ai dit d’y aller. Si le LOSC avait accepté les conditions du FC Sochaux, il aurait signé là-bas. C’est normal. Ce n’est pas la question du salaire du joueur qui bloquait. On s’était mis d’accord sur tout. En revanche, la somme demandée par les dirigeants sochaliens faisait obstacle… Etes-vous intéressé par Julien Sablé (Lens) ? Il y a Sablé mais il y a d’autres joueurs que vous ne connaissez pas et qui vont peut-être vous surprendre… Sablé, c’est un joueur qui est très bon et qui a une très bonne mentalité. Le problème, c’est qu’il n’a pas joué depuis un an. Pour autant, je ne dis pas qu’on ne le prendra pas ou qu’on ne rentrera pas en contact avec lui… Mais bon avant de prendre de nouveaux joueurs, il faudrait aussi qu’on se sépare de certains. On a 38 joueurs professionnels actuellement. Est-il exact que vous vous intéressez à Dagoberto l’attaquant brésilien du FC Sao Paulo ? Oui. C’est effectivement un joueur que nous suivons… Ses dirigeants l’ont cependant déclaré intransférable… Vous savez tout s’achète et tout se vend. Regardez Gravgaard. Ses dirigeants ne voulaient absolument pas le vendre. Finalement, il est bel et bien Nantais. Cela reste cependant un dossier compliqué. Pour le faire venir cet été, cela me parait difficile. Je ne pense pas qu’on le prendra cet été. Plus tard ? On verra… PROPOS RECUEILLIS PAR DAVID BAISNÉE Wilhelmsson : par ici la sortie… BRUITS DE VESTIAIRE Michael Gravgaard qui a signé en faveur du FC Nantes pour les trois prochaines saisons nous a confié pourquoi il avait opté pour les Canaris. « Parce que Nantes est un grand club ! Il a rencontré des difficultés depuis deux ans mais le meilleur est devant lui. Je viens avec l’ambition de tout faire pour aider le FC Nantes à retrouver les sommets… » a-t-il expliqué tout sourire. Surnommé « Air Force », cet international danois avait pourtant le choix entre plusieurs autres clubs. « Il aurait pu partir jouer en Allemagne, en Angleterre ou en France » nous a en effet assuré le président Kita. Lequel a dû batailler ferme pour obtenir la signature du défenseur central du FC Copenhague. Ses avocats ont en effet discuté jusqu’au bout. La présentation à la presse du Danois a ainsi été retardée de près d’une heure afin d’éclaircir d’ultimes détails. Ses représentants ont notamment exigé des précisions sur le sort réservé à Gravgaard en cas de blessure. Ils ont exigé qu’une clause soit ajoutée par écrit sur le contrat de Gravgaard. Le président Kita s’est exécuté et Gravgaard a enfin pu parapher son engagement. Début juillet, le FC Nantes a mis à l’essai Majid Bouabdallah. Ancien attaquant de Pau, ce joueur de 26 ans pourrait signer dans les prochains jours chez les Canaris. « On verra. Il peut renforcer l’équipe réserve. En cas de blessure, il peut aussi être une solution de rechange. Il faut voir sur plusieurs matchs tests ce qu’il donne. On verra… » nous a expliqué Waldemar Kita. Michel Der Zakarian a d’ailleurs rapidement mis fin à son essai tout en laissant entendre que le joueur pourrait néanmoins l’intéresser. Avant de renforcer l’équipe première ou réserve, le président du FC Nantes veut en effet absolument dégraisser son effectif pléthorique… Plusieurs joueurs du FC Nantes sont sur le départ. C’est notamment le cas de Eric Cubilier. Prêté au FC Metz la saison passée, le défenseur a encore une année de contrat avec les Canaris. « Avec Cubilier, on s’est mis d’accord. Dès qu’il trouve un club, il part » nous a en effet confié le président Kita. Les clubs ne se bousculent cependant pas au portillon. « Pour l’instant, il n’y a pas d’offres » a d’ailleurs expliqué sans détour le patron nantais. Si Cubilier devait rester en rade, il se murmure que son contrat pourrait être résilié à l’amiable… Ivan Klasnic (28 ans) portera le nouveau numéro 17 du FCN. C’est une remarquable prise pour les dirigeants nantais qui l’ont fait signer pour quatre saisons. L’international croate (31 sélections, 10 buts) en fin de contrat avec le Werder Brême ne manquait en effet pas de propositions. « Dès les premiers contacts, j’ai senti que les dirigeants nantais comptaient véritablement sur moi dans leur projet. Et c’est cette volonté de me faire venir qui m’a plu. Et quand je suis venu récemment visiter les installations, j’ai été agréablement surpris. La ville aussi est jolie. Sans oublier l’histoire du club » a-t-il expliqué lors de sa présentation à la presse. Double greffé du rein, il a pris en compte les installations médicales qui à Nantes sont de premier plan : « C’est très important. Mais ce qui est passé est passé. Je ne veux pas être considéré comme un joueur malade mais comme les autres » a-t-il expliqué. Le Foot gazette des transferts n°5 - Août 2008 - 11 BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :