Gazette des Transferts n°42 février 2012
Gazette des Transferts n°42 février 2012
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°42 de février 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (315 x 400) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 12,3 Mo

  • Dans ce numéro : Kaka au PSG.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
A la recherche d’un défenseur, Dijon aurait jeté son dévolu sur Fabrice N’Sakala, sous contrat avec Troyes jusqu’en 2014. Le club bourguignon serait prêt à débourser un million d’euros pour l’international espoir français, courtisé par plusieurs formations de l’élite (Caen, Toulouse et Auxerre). Avec une marge très maigre sur la zone de relégation, les hommes de Patrice Carteron sont dans la tourmente. La deuxième partie de saison augure des batailles acharnées et beaucoup de sueurs froides. Conscient de la situation, le coach bourguignon attend des renforts durant le mercato hivernal. Au moins quatre joueurs vont donc débarquer en Bourgogne cet hiver. Le promu a devancé ses concurrents en enrôlant Bennard Yao Kumordzi, l’ancien capitaine de Panionios et Gaël Kakuta, prêté par Chelsea. Ces deux recrues offensives devraient apporter du sang neuf à Dijon, dont l’attaque est par trop dépendante de Benjamin Corgnet. Durant la première partie de saison, il a illuminé le jeu du DFCO avec ses deux compères Brice Jovial et Thomas Guerbert. Ce trio offensif a d’ailleurs éclipsé les deux joueurs d’expériences que sont Daisuke Matsui et Grégory Thil. « Ils doivent faire preuve de plus d’implication, montrer qu’ils sont vraiment dans le projet. Je compte sur eux », explique Carteron. LE GUERRIER DE L’ESTAC A mi-parcours, le club bourguignon est toujours en course pour le maintien car les hommes de Carteron ont également fait preuve d’enthousiasme et de combativité. Cet état d’esprit leur a permis de remporter quelques victoires, dont deux face à des équipes de première moitié de tableau (Lorient et Bordeaux) et ainsi masquer temporairement leurs carences défensives. Comme le dit si bien l’ancien joueur de Saint-Etienne : « Défendre ? On ne sait pas le faire ». Son équipe a énormément souffert dans ce secteur et subi plusieurs déroutes, contre Valenciennes (4-0), à la mi-septembre, et face à Caen (3-0), au début du Le milieu offensif de Bastia Wahbi Khazri serait en contact avancé avec Montpellier. Les dirigeants héraultais seraient prêts à débourser un million d’euros pour l’international espoir. Wahbi Khazri va-t-il franchir l’échelon supérieur dès cet hiver ? Auteur d’un bon début de saison avec le Sporting Club de Bastia, le joueur de 20 ans suscite l’intérêt de plusieurs clubs de Ligue 1 (Saint-Etienne, Nice) mais Montpellier ferait actuellement le forcing pour l’enrôler. Pétri de talent et véritable feu follet sur le terrain, le Franco-Tunisien fait preuve de qualités au-dessus de la moyenne. Dans le groupe professionnel depuis maintenant trois ans, il a franchi un cap et impressionne par sa justesse technique. Avec cinq buts et cinq passes décisives, l’international tricolore exerce une énorme influence sur le jeu offensif de l’équipe corse, qui figure dans le haut de tableau de Ligue 2. UN PROFIL INTÉRESSANT Le défenseur de l’ESTAC explose en Ligue 2 Auteur d’une première partie de saison exceptionnelle, le club héraultais aimerait s’attacher ses services dès cet hiver bien que son contrat ne se termine qu’en juin. La raison ? Les objectifs sont revus à hausse et les dirigeants rêvent d’une qualification en Ligue des Champions. Montpellier va étoffer un effectif jugé trop limité pour tenir sur la durée et surtout compenser les départs à la Coupe d’Afrique des nations. Quatre titulaires indiscutables, Younès Belhanda, Souleymane Camara, Abdelhamid El Kaoutari et Jamel Saïhi vont en effet rallier leur sélection en janvier. Un sacré coup dans l’effectif de René Girard. Ces dernières semaines, le directeur sportif Bruno Carotti et la cellule de recrutement prospectent donc pour dénicher la perle rare. L’objectif est d’enrôler au moins un joueur pour passer l’écueil de la CAN avec sérénité et profiter d’un calendrier relativement favorable dès la reprise : Lyon, Nice, Brest et Ajaccio. L’entraîneur montpelliérain a reçu l’aval du président Louis Nicollin : « S’il veut un compliment, je lui donne », a affirmé « Loulou ». Fidèle à sa politique sportive, Montpellier va engager de jeunes talents afin de compenser ces départs mais également préparer l’avenir. Un avenir qui pourrait se jouer sans les très convoités Olivier Giroud, et Younès Belhanda qui pourraient filer à l’anglaise en fin de saison. Whabi Khazri, la petite perle de Bastia, s’inscrit donc par- LIGUE 1 N’SAKALA UN ROC EN BOURGOGNE 4 - Le Foot gazette des transferts n°42 - Février 2012 mois de novembre. Ils sont également avec la lanterne rouge, Ajaccio, les seuls à avoir perdu plus de la moitié de leurs matches. Des chiffres accablants pour le promu. Soucieux, Patrice Carteron a convaincu son président Bernard Gnecchi de mettre la main à la poche. Si Benjamin Genton, le défenseur du Havre (voir « La Gazette des transferts » n°40) pourrait pallier le départ à la Coupe d’Afrique des nations en janvier du capitaine Abdoulaye Meïté, Dijon aimerait quand même recruter un latéral gauche. Dans ce contexte, Fabrice N’Sakala, serait devenu la priorité de la cellule de recrutement. L’international espoir français brille de mille feux avec l’ESTAC. Véritable guerrier sur le terrain, il impressionne par sa puissance et son autorité. Le joueur de 21 ans pourrait être un renfort intéressant d’autant qu’il peut jouer latéral ou milieu gauche. Un atout non négligeable sachant que le coach souhaite renforcer son effectif et apporter de la concurrence à un poste où Samuel Souprayen et Cédric Varrault ne lui donnent pas satisfaction. Selon certaines sources, le défenseur de Troyes aurait trouvé un accord avec les dirigeants du DFCO. Néanmoins, la jeune pépite est encore liée à l’ESTAC jusqu’en juin 2014 et nul doute que pour le recruter, Dijon devra y mettre le prix. SÉBASTIEN BONAN Belhanda, Camara, El-Kaoutari et Saïhi partant à la CAN... KHAZRI TRAVERSE LA MÉDITERRANÉE faitement dans le projet du club. Son profil plaît beaucoup à René Girard qui en a d’ailleurs fait sa priorité. Titulaire indiscutable cette saison, le joueur de 20 ans dispose d’une grosse marge de progression et ne cesse de franchir des paliers. Doué techniquement et doté d’une bonne frappe de balle, le milieu offensif serait un renfort intéressant, d’autant qu’il peut jouer sur tout le front de BRUITS DE VESTIAIRES ACHOUR DIRECTION DIJON Le milieu de terrain offensif d’Ivry (CFA) Hakeem Achour s’est engagé avec Dijon. Le joueur de 22 ans a paraphé un contrat de trois ans et demi avec le club bourguignon. Un joli coup réalisé par Patrice Carteron car ce jeune espoir était courtisé par plusieurs clubs de Ligue 1 et Ligue 2. Il a auparavant joué à Villemomble, au PSG B, et Ivry depuis juillet 2010. KAKUTA A SIGNÉ Le milieu de terrain de Chelsea, Gaël Kakuta, sous contrat avec sa formation jusqu’en 2015, est prêté à Dijon jusqu’à la fin de la saison. Le joueur de 20 ans ne s’est pas imposer à Bolton (il n’a joué que quatre matches de championnat cette saison). Patrice Carteron l’a convaincu de tenter une nouvelle expérience pour relancer sa carrière. L’occasion pour lui d’avoir du temps de jeu et de faire étalage de ses qualités. BERGER SUR LES TABLETTES L’Académica Coimbra est à la mode chez les recruteurs de Ligue 1. Après Ibrahim Sissoko, Habib Sow, c’est au tour de Markus Berger, 26 ans, de séduire les superviseurs français. Selon nos confrères de Blogolo, Dijon s’intéresserait au défenseur central autrichien de la formation lusitanienne. UN GHANÉEN AU DFCO L’international ghanéen Bennard Kumordzi s’est engagé avec Dijon pour trois ans et demi. Le milieu de terrain de 26 ans évoluait depuis 2007 au Panionios Athènes, avec qui il est lié jusqu’en 2013. Le montant de son transfert n’a pas été révélé. Ils seront à la CAN Abdoulaye Meïté (Côte d’Ivoire) l’attaque. Un atout non négligeable quand on sait que Montpellier sera notamment privé de Souleymane Camara et Younès Belhanda, son maître à jouer. BRUITS DE VESTIAIRES S.B. YANN JOUFFRE EN PARTANCE Le milieu offensif serait dans le viseur de Montpellier. Soucieux de se renforcer cet hiver pour pallier les départs à la CAN de quatre joueurs, le club de Louis Nicollin suivrait le milieu de 27 ans. Sous contrat jusqu’en 2013, le Lorientais dispose d’une clause libératoire fixée à 300 000 euros. ALESSANDRINI PARTIRA, PARTIRA PAS Courtisé par de nombreux clubs de Ligue 1, Romain Alessandrini (22 ans) intéresserait Montpellier. Suivi depuis un an par la cellule de recrutement, le virevoltant milieu offensif de Clermont pourrait faire l’objet d’une offre cet hiver. Sous contrat jusqu’en 2014, les dirigeants clermontois réclameraient au moins 6 millions d’euros. MONTPELLIER SUR DUSAN DJURIC Montpellier aurait dans son viseur l’international suédois du FC Zurich Dusan Djuric. Le milieu offensif de 27 ans, en fin de contrat en juin 2012, pourrait être libéré par le club suisse. Ils seront à la CAN Younès Belhanda, Abdelhamid El Kaoutari (Maroc) Jamel Saïhi (Tunisie) Souleymane Camara (Sénégal)
C'est devenu une mode : de nombreux joueurs réintègrent le club qu'ils ont quitté. Soit parce qu'ils y ont gardé des attaches, soit parce qu'ils ont laissé un grand vide. Les Lyonnais Juninho et Fred n'échappent pas à la règle. Lyon a toujours été une terre accueillante pour les joueurs brésiliens, lesquels éprouvent souvent des difficultés à s’acclimater et à faire leur trou en Europe. Sonny Anderson (1999-2003) fut un précurseur. D’autres ont suivi. De Claudio Caçapa (2000-07) à Edmilson (2000-2004) en passant par Giovane Elber (2003-2005) ou Fabio Santos (2007- 2009), ils ont connu des fortunes diverses mais tous conservent un souvenir positif de leur passage dans LIGUE 1 Plusieurs Auriverdes seraient sur le point d'effectuer leur retour chez les Gones JUNINHO-FRED DU NEUF AVEC DU VIEUX... L’OL avait déjà pensé à lui à l’été 2009. Si c’est finalement Aly Cissokho qui avait eu les faveurs des Gones, le latéral bordelais est toujours tenu en haute estime sur les bords du Rhône. Lyon pourrait revenir à la charge cet hiver. Ils se seront croisés. Tous deux pressentis pour occuper le couloir gauche de la défense de l’OL dans les années à venir, Aly Cissokho (24 ans) et Benoît Tremoulinas (25 ans) auront probablement eu à terme leur chance, le premier étant chassé par le second. Cissokho ne sera en effet probablement plus Lyonnais lors de la seconde partie de championnat, ce qui libère une place de titulaire. Et la cellule de recrutement des Gones, poussé par Jean- Michel Aulas qui apprécie tout particulièrement le Bordelais, s’est logiquement tournée vers Trémoulinas pour le remplacer. Lyon que l’on annonçait discret sur le marché des transferts et essentiellement concentré sur la vente de certains joueurs à haut valeur marchande (Cissokho, Gourcuff) prépare pourtant un mercato riche en rebondissements dont Trémoulinas pourrait être un des principaux acteurs. Car la volonté des Lyonnais de l’attirer dans leurs filets s’ajoute à celle du joueur de rejoindre un club de standing supérieur aux Girondins. La latéral gauche international a toujours fait part de sa volonté de disputer la Ligue des Champions, ce qu’en l’état actuel des choses, Bordeaux n’est pas en mesure de lui apporter. « Si je dois quitter Bordeaux, c’est pour ma progression. La Ligue des Champions, c’est important », disait-il cet été alors que les sirènes lyonnaises sifflaient déjà à sa porte. TRIAUD PRÊT UNE NOUVELLE FOIS À RENFORCER L’OL ? Mais ce ne sera pas simple. Malgré une offre à hauteur de 10 millions d’euros transmise cet été, Liverpool s’était cassé les dents sur l’intransigeance de Jean-Louis Triaud. Une proposition similaire mais émanant cette fois de Lyon pourrait atterrir prochainement sur le bureau du président bordelais. Un le Rhône. Aujourd’hui, ils ont encore trois Auriverdes dans l’effectif des Gones : Cris (depuis 2004), Ederson (depuis 2008) et Michel Bastos (depuis 2009). Seront-ils toujours trois à la sortie de l’hiver ? La cellule de recrutement est semble-t-il rentrée dans une opération de rapatriement de quelques anciens Brésiliens passés par le club. Ils sont trois à avoir été informés de la volonté du club rhodanien de provoquer leur retour : Juninho, Lyonnais de 2001 à 2009, Nilmar, de 2004 à 2005 et Fred, de 2005 à 2009. Juninho qui évolue aujourd’hui à Vasco de Gama où il touche le salaire minimum en vigueur au Brésil n’a jamais caché son envie de revenir à Lyon. Même si sa préférence irait au poste d’entraîneur. « J’y retournerai si je me sens capable d’aider, de faire quelque chose comme je le faisais sur le terrain, répète-il souvent. Je vais me préparer pour ça, mais bien sûr l’un des objectifs de ma vie, après, est de rentrer à Lyon. » FRED CARTONNE AU BRÉSIL Précédemment, les hommes forts de l’OL avaient posé les jalons d’un possible retour de « Juni ». « Moi, j’aimerais qu’il revienne, expliquait déjà en février 2010 Bernard Lacombe, conseiller du président Jean-Michel Aulas. Pour jouer, car il en est encore capable. C’est sûr qu’il nous dépannerait. Il manque dans l’efficacité, surtout dans les coups de pied arrêtés, car aujourd’hui, un but sur trois est inscrit de cette manière. Le Real en avait d’ailleurs fait les frais une année. Là, en plus quand vous avez des matchs tous les huit jours, lui il sait faire le métier. Le jour J, à l’heure, il sera là. » S’il garde toujours une certaine amertume envers le club et la façon dont il a été mis dehors - « je suis parti de France en forme, j’avais seulement 34 ans. A l’époque j’étais un peu déçu, car j’aurais pu donner encore un peu à Le latéral droit des Girondins se rapproche de l’OL TRÉMOULINAS ENFIN LYONNAIS ? problème se pose toutefois. Après YoannGourcuff, le président des Marine et Blanc acceptera-t-il à nouveau de céder un cadre de son équipe à l’OL ? Rien n’est moins sûr. Sa prise de position très ferme rendue publique courant décembre, juste avant l’ouverture officielle du marché, a fait figure d’avertissement. « Il n’y a aucun contact pour Trémoulinas. Son contrat prend fin en 2014 et non 2013 comme ça a pu être écrit, il n’y a donc aucun problème de ce côté-là. On veut le garder au moins jusqu’à la fin de la saison. Après, on verra comment ça se passe, mais il y a encore du temps d’ici là. Notre volonté de le garder est claire. Il y a eu des prises de renseignements de clubs français, allemands et anglais. » Par ces quelques mots, Triaud a avalisé le départ inéluctable de son joueur lors du mercato estival mais également laissé entendre que Trémoulinas n’avait aucune chance de quitter la Gironde cet hiver. Sauf si Cissokho quitte Lyon... T.V. Lyon. Pas seulement pour l’OL, mais aussi pour toute la L1 » -, le « Monsieur coup-franc » de l’OL n’exclut plus désormais un retour au bercail. Deuxième piste suivie brésilienne par l’OL : Fred. En pleine bourre depuis son arrivée à Fluminense (65 buts en 102 matches), l’ancien attaquant de Cruzeiro a retrouvé du crédit auprès de plusieurs clubs européens. Sous contrat jusqu’en 2015, il vient de terminer second meilleur buteur du championnat avec 22 buts derrière Borges (23), l’attaquant de Santos. De quoi éveiller l’appétit de Lyon dans l’optique d’un possible départ de Lisandrovers Valence. Reste le cas de Nilmar. Sous-utilisé à Villarreal et très mal en point en championnat, l’ancien joueur de l’Internacional est parvenu à convaincre les émissaires lyonnais après un passage délicat à Gerland. L’OL saurat-il se montrer assez convaincant pour inciter ces trois anciens de la maison à réendosser le maillot blanc ? BRUITS DE VESTIAIRE THIBAUT VEYSSET ARSENAL FREINE SUR GOURCUFF Arsène Wenger a écarté en personne l’hypothèse d’une arrivée de YoannGourcuff. « Un prêt ? Non, au milieu, j’ai Wilshere et Diaby qui vont revenir, et cela va faire beaucoup de monde », a indiqué le manager des Gunners. AL’KAMALI TOUT PROCHE L’entraîneur d’Al-Wahda, Josef Hickersberger, a lui-même pris soin de confirmer l’ouverture des négociations entre les dirigeants lyonnais et leurs homologues émiratis pour le transfert du défenseur central Hamdan Al-Kamali. « Il y a désormais des incertitudes au niveau du départ d’Hamdan Al Kamali, parce que nous avons reçu une offre de la part de Lyon, a confié Hickersberger. Maintenant, ce n’est plus de mon ressort. Le Sheikh et le comité directeur vont décider. » UN ATTAQUANT SÉNÉGALAIS ESPÉRÉ La cellule de recrutement des Gones a ciblé Ibrahima Touré. Cet avant-centre sénégalais de 26 ans formé au FC Metz évolue actuellement au Sepahan Ispahan (Iran). LYON MISE SUR STOCH Ancien pensionnaire de la réserver de Chelsea, aujourd’hui à Fenerbahçe, Miroslav Stoch ne laisserait pas insensible l’OL. Agé de 22 ans, le Slovaque est perçu comme le possible successeur de Gourcuff dans l’entrejeu. Son contrat court jusqu’en juin 20- 14. ANDRADA, FUTUR GONE ? Prêté par Barcelone à Lanus (Argentine), le gardien Esteban Andrada, 20 ans, a tapé dans l’œil des émissaires lyonnais. NEWCASTLE S’ACCROCHE POUR CISSOKHO Très intéressés par Aly Cissokho, les Magpies ont formulé une offre comprise entre sept et huit millions d’euros. DIAKITÉ ? POURQUOI PAS L’OL et l’AS Nancy-Lorraine ont entamé des négociations en vue du transfert du milieu de terrain lorrain Samba Diakité. « On a eu une discussion avec Jean-Michel Aulas.. Ils sont revenus à la charge mais sans envie très précise, a expliqué Jean- Jacques Rousselot sur les ondes de RMC. Ils regardent. On n’a pas encore parlé de montant. Mais il faudrait aller vite. Si on arrive à faire un bon transfert, on le fera. » BRIAND PAR ICI LA SORTIE Arrivé à Lyon en 2010, Jimmy Briand a toutes les chances de faire ses valises en cette année 2012. En effet, les Gones ne le retiendront pas en cas d’offre intéressante. Ils seront à la CAN Sidi Koné (Mali) John Mensah (Ghana) Bakary Koné (Burkina Faso) Le Foot gazette des transferts n°42 - Février 2012 - 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :