Gazette des Transferts n°42 février 2012
Gazette des Transferts n°42 février 2012
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°42 de février 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (315 x 400) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 12,3 Mo

  • Dans ce numéro : Kaka au PSG.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Face aux problèmes récurrents d’Andy Carroll, et à la possibilité d’être privés de Luis Suarez pendant quelques temps, les Reds lorgnent sur l’attaquant international d’Aston Villa, Darren Bent. Mais pour l’avoir, il faudra y mettre le prix… Suspendu pour huit matches après avoir agressé verbalement Patrice Evra, Luis Suarez va beaucoup manquer aux Reds en ce début d’année. Car, malgré son racisme latent qui s’est exprimé de la pire des façons face à l’international français, l’Uruguayen réalisait un bon début de saison et constituait même une des seuls satisfactions offensives de Liverpool. Estimant à juste titre que son joueur était indéfendable sur le coup, les dirigeants des Reds n’ont pas fait appel… de peur d’une sanction encore plus lourde, préférant peut-être réserver leur énergie pour lui trouver un remplaçant digne de ce nom. Car avec Suarez, c’est le grand désert aux avant-postes d’une équipe qui dispose de la plus mauvaise attaque des cadors de Premier League. ANGLETERRE Liverpool et Dalglish en manque de buteur LES REDS PRÊTS À LÂCHER 28 MILLIONS POUR BENT BRUITS DE VESTIAIRE VIRÉ PAR LE PSG, SUIVI PAR ARSENAL ET LIVERPOOL Abdelaziz Barrada va peut-être donner des regrets au PSG, son club formateur, qui n’avait pas souhaité le conserver à l’issue de la saison 2009-2010. Après avoir rebondi à Getafe et opté pour la nationalité marocaine, Barada s’éclate tellement cette saison en Liga avec Getafe (3 buts en 10 apparitions) qu’il a attiré l’œil du Barça, du Real, du FC Séville mais aussi d’Arsenal et de Liverpool. Les intérêts sont si pressants et concrets que son club a placé la barre très haute : sa clause libératoire s’élève à 20 millions d’euros. CHELSEA DÉGRAISSE En fin de cycle certainement, les Blues se préparent un hiver actif. Après le départ d’Anelka pour la Chine, la volonté affichée d’Alex et de Malouda d’aller voir ailleurs, Ferreira, Kalou et Lampard sont aussi annoncés partants. Même Drogba, l’idole de Stamford Bridge, se verrait bien profiter des soldes pour changer d’air alors que le titre semble déjà hors de portée. BALE AU BARÇA SOUS CONDITION Dans le cas où Eric Abidal ne resterait pas à Barcelone, les Catalans ont déjà jeté leur dévolu sur Gareth Bale, le défenseur (ou milieu) gauche gallois de Tottenham. Mais le Barça ne veut pas dépenser plus de 30 millions d’euros sur ce dossier, soit le montant qu’il lui avait fallu avancer pour se payer Daniel Alves en 2008. Bale, qui avait quitté Southampton contre 15 millions en 2007, est sous contrat avec les Spurs jusqu’en juin 2015. DEL PIERO AUX QPR ? L’info aurait de quoi surprendre ceux qui en faisaient le joueur d’un seul club (il est arrivé de Padoue en 1993), la Juventus de Turin, mais les dirigeants des Queens Park Rangers, actuellement mal en point en Premier League, rêvent de faire venir chez eux l’emblématique joueur turinois qui, à 37 ans, verrait là une fantastique occasion de découvrir un nouveau championnat et décrocher un dernier juteux contrat. CHELSEA À LA LUTTE POUR DEDÉ En quête d’un successeur à Alex, et parallèlement aux contacts pris avec Gary Cahill, Chelsea s’est longtemps positionné sur le défenseur central de Vasco de Gama, Anderson Vital da Silva dit Dédé. A 23 ans, le jeune international brésilien intéressait aussi la Juventus, le Real et le Milan AC. FUCILE VERS LIVERPOOL… A l’instar de Chelsea, Liverpool cherche un défenseur central pur cet hiver et aurait choisi le joueur du FC Porto, Jorge Fucile (27 ans). Sous contrat jusqu’en juin 2013, il en coûtera pas moins de 7 millions d’euros aux Reds pour accueillir dans leur effectif un deuxième international uruguayen, après Suarez. 18 - Le Foot gazette des transferts n°42 - Février 2012 Andy Carroll déçoit de plus en plus et après les cinq buts de Suarez, il faut descendre très bas dans le classement des buteurs pour trouver trace d’un Red. Le 1 er janvier, Caroll était à deux buts… Insuffisant pour un joueur qui a coûté 42 millions il y a un an. Arrivé de Newcastle sans grande expérience de la Premier League, blessé rapidement, il a encore le Déjà contacté et proche de signer à City cet été, le Brésilien de l’Inter, Maicon, a un pied à Manchester. Il pourrait rejoindre le milieu du Bayern, Thomas Müller, lui aussi convoité par le club de Khaldoon Al Mubarak, lequel est bien décidé à tout faire pour aller chercher un titre de champion qui fuit les Citizens depuis 1968. Au royaume des fantasmes souvent assouvis, des transferts sans limite et des salaires indécents, Manchester City n’a pas d’équivalent en Europe. Bien décidés à effacer 44 ans de disette, sans titre de champion, les Citizens comptent bien mettre tous les atouts de leur côté pour sortir vainqueurs du duel qui les oppose à l’ennemi juré, Manchester United. Et ce n’est pas l’élimination en Ligue des Champions qui pourrait venir contrarier les plans du richissime propriétaire. Au contraire. Cet échec surprenant a décuplé son envie de s’imposer en Angleterre et l’argent devrait couler à flot dans la Mersey. Depuis l’ouverture des hostilités le 1 er janvier, les rumeurs vont bon train. Si beaucoup sont farfelues, certaines reposent sur de réels contacts. Hazard, Di Maria, Eto’o ou De Rossi sont ainsi annoncés pour tenter de compenser les départs à la CAN de Yaya et Kolo Touré. Selon Mancini, le club devra d’abord vendre avant d’acheter mais le départ prévu de Tevez devrait à lui seul suffire à offrir une enveloppe importante au technicien italien. En tête de sa shortlist figure un de ses compatriotes, Daniele De Rossi. « Nous allons tenter de le recruter », a a- voué Mancini avant les fêtes… avant de se reprendre juste après Noël : « Je ne pense pas que nous pourrons l’avoir ! » A moins de parvenir à transférer Tevez au Milan AC pour plus de 20 millions… A Milan, à l’Inter, un autre joueur intéresse Mancini : il s’agit d’un défenseur, Maïcon, qui pourrait arriver en Angleterre et croiser Tevez sous la forme d’un soutien de son coach mais les démarches effectuées par les dirigeants pour recruter cet hiver tendraient à prouver que cet appui est tout relatif. D’après le Daily Mirror, les Scousers se seraient mis en tête de recruter l’attaquant d’Aston Villa Darren Bent (6 buts depuis le début de la saison). A 27 ans, l’international anglais a pas mal bourlingué depuis ses débuts à Ipswich Town : un passage par Charlton (2005-07) puis un premier gros transfert à Tottenham (25 millions) en 2007 avant son arrivée à Aston Villa pour 22 millions en janvier 2011. Hors circuit pour disputer une place européenne, à l’abri de la zone de relégation, Villa pourrait se laisser tenter en réalisant une belle plus-value et en profitant des difficultés des Reds, quelque peu aux abois en ce début d’année. Sous contrat jusqu’en juin 2015, Bent, titulaire en sélection depuis mars dernier (13 sélections pour quatre buts), est actuellement un des attaquants britanniques les plus en forme. Blessé en fin d’année, il n’était pas de la victoire des Reds à Aston Villa le 19 décembre dernier (2-0) au cours de laquelle il fut malgré lui l’un des principaux protagonistes. Absent également en tribune, il était surpris par quelques paparazzi en train de faire du shopping alors que ses coéquipiers laissaient certainement s’envoler leurs derniers espoirs d’accrocher Manchester City court après depuis 1968 échange. Le président Moratti rêve d’avoir le fantasque argentin dans son effectif et serait prêt à lâcher la latéral brésilien. Mais pour passer devant le rival milanais, l’Inter a besoin de liquidités et donc de vendre certaines de ses stars, à commencer par Snejder, annoncé quant à lui à Manchester United. Un vaste chassé-croisé pourrait donc intervenir cet hiver entre la Lombardie et la plaine du Cheshire. VIEIRA ET MANCINI APPRÉCIENT MÜLLER une place européenne en fin de saison. Insulté par les supporters sur les réseaux sociaux, obligé de s’excuser publiquement, Bent n’aurait plus le soutien de son coach, Alex McLeish, et ne serait pas contre le fait de franchir un nouveau palier dans un club plus prestigieux. « Rien n’est plus important pour moi que jouer au foot. Je suis très triste d’être blessé et de ne pas pouvoir aider mes coéquipiers. Je ne savais pas qu’une petite sortie pouvait provoquer une telle réaction et je vous demande pardon. » FENERBAHÇE SUR LES RANGS Désormais mis sous pression par des supporters qui ne comprennent pas qu’un joueur ne se sente pas davantage pas concerné par le sort de son équipe, son retour à la compétition sera très observé. S’il ne parvenait pas à être à la hauteur de son statut d’international, sa situation pourrait rapidement devenir intenable. Pour lui, comme pour son club. Liverpool est donc à l’affût… A défaut, les Reds pourraient se tourner vers Wilfried Zaha, l’attaquant anglais d’origine ivoirienne de Crystal Palace, plus accessible financièrement. Le président américain, Tom Werner (représentant du consortium américain propriétaire du club, New England Sports Ventures) a toutefois déclaré qu’après avoir dépensé 26 millions pour Suarez et 42 pour Caroll, il lui serait difficile de convaincre ses actionnaires de casser une nouvelle fois leur tirelire à moins de vendre le second nommé. Car la clause de départ est fixée à 22 millions d’euros, somme que serait prêt à dépenser le richissime propriétaire de Fenerbahçe, Nihat Ozdemir, orphelin de Niang, Santos, Emenike et Guiza depuis cet été. L’occasion pour Bent de découvrir le shopping à la mode turque ? MAICON ET MÜLLER POUR CONQUÉRIR LE TITRE ! Dans un autre registre, mais pour remplacer la créativité hors norme de Tevez, Mancini et Patrick Vieira, qui est devenu le bras droit de Khaldoun Al Moubarak, président exécutif du club, aiment le profil de Thomas Müller. L’international allemand du Bayern Munich a encore quatre ans de contrat en Bavière mais les Citizens sont prêts à lui offrir un pont d’or : six ans avec un salaire de 200 000 euros par semaine ! Le transfert ne se fera pas à moins de 30 millions d’euros, selon les déclarations des dirigeants bavarois mais à 21 ans à peine, Müller est assurément un joueur en devenir que le prochain Euro 2012 pourrait encore revaloriser. Révélé pendant la Coupe du monde 2010, durant laquelle il marqua cinq buts, l’attaquant allemand marcherait ainsi sur les traces de Ballack, dont il possède un peu les mêmes caractéristiques physiques et techniques d’organisateur et de finisseur. C’est le quotidien londonien le Daily Star qui a levé en premier la piste menant à Munich. Lors de l’été 2010, Müller avait refusé une offre de Chelsea estimant qu’elle intervenait encore trop tôt dans sa carrière. « Un changement de club aurait été ridicule après un an seulement passé chez les pros », estimait-il dans les médias allemands. Un an et six mois plus tard, après avoir confirmé son potentiel et s’être installé au Bayern, Müller pourrait regarder d’un nouvel œil l’offre, encore plus démesurée qui vient de lui parvenir de Manchester. Pour conclure l’affaire et entrer directement en contact avec les dirigeants de Munich, le club mancunien n’attendait que l’officialisation de la vente de Tevez. T.B. T.B.
En fin de cycle à MU, le Bulgare Berbatov laissera sa place à un autre attaquant international d’envergure. Il ne peut en être autrement dans l’esprit de Ferguson qui tente de faire venir Huntelaar de Schalke 04. Et si Klaas-Jan Huntelaar marchait sur les traces de Ruud van Nistelrooy, dernier Batave à avoir marqué l’histoire des Red Devils ? Plus ou moins recalé au Real Madrid puis à l’AC Milan, l’ancien petit prodige formé à Eindhoven mais passé par l’Ajax Amsterdam, est allé se refaire une santé à Schalke 04 dans un club et un championnat, la Bundesliga, moins Manchester United parie sur un autre Batave exigeante que la Liga ou la Série A. En deux ans à Madrid et à Milan, il n’a marqué que 15 buts pour 50 matchs frustrants et un retour à son meilleur niveau en Allemagne où, en tandem avec Raul, il a inscrit 38 buts pour 60 matchs depuis la saison dernière. Cette embellie lui a notamment valu de fréquentes titularisations avec les Oranje (49 sélections pour 30 buts) au détriment de Van Persie. Avec plus d’un but par match, il est actuellement l’attaquant néerlandais le plus efficace en sélection. Ferguson n’a évidemment pas oublié l’influence qu’a pu avoir un autre Batave (Van Nistelrooy) durant la période dorée des Mancuniens au début des années 2000. Acheté 14 millions au Milan AC par le club allemand, Huntelaar en vaut ANGLETERRE HUNTELAAR SUR LES TRACES DE VAN NISTELROOY A quelques mois d’un Euro 2012 qu’il n’entend pas manquer, Lassana Diarra veut absolument quitter un Real Madrid qui ne lui offre que trop peu de temps de jeu. C’est en Premier League et à Tottenham qu’il devrait atterrir rapidement. En septembre dernier, de retour d’un prêt de six mois à Madrid où il avait fréquenté Lassana Diarra, Emmanuel Adebayor déclarait au journal portugais A Bola pour justifier son choix de rejoindre finalement Tottenham au détriment de City : « J’ai dit à Harry Redknappque je pouvais signer à Tottenham seulement s’il me promettait de recruter de grands Tottenham mise sur l’international français joueurs. Le coach m’a alors promis de garder Modric et qu’il allait essayer de recruter Lassana Diarra. » Depuis, l’intransigeance du Real Madrid n’a pas permis au géant togolais d’accueillir le petit français mais les Spurs ont gardé un œil sur lui et constaté comme tout le monde qu’il ne s’éclatait pas vraiment au milieu des stars Merengue. Annoncé effectif en début de saison, le transfert estimé à 12 millions d’euros n’avait jamais été officialisé par les deux clubs, au contraire, le joueur lui-même se fendait d’un communiqué dans lequel il déclarait : « L’information sur mon départ est un mensonge. Il n’y a aucun accord avec Tottenham et je ne crois pas qu’il y en aura un. J’ai un contrat avec le Real Madrid jusqu’en 2013 et mon entraîneur est José Mourinho. » au moins 15 aujourd’hui, une somme qui n’a rien pour effrayer United malgré son élimination de la Ligue des Champions. Berbatov étant annoncé partant, malgré la prolongation de contrat très stratégique (jusqu’en juin 2013) qu’il vient de signer, Ferguson a besoin d’un attaquant supplémentaire pour faire la paire avec Rooney et être à la conclusion des actions menées par Nani, l’éternel Giggs, Chicharito et Young. Un joueur expérimenté qui serait capable d’être opérationnel immédiatement. SULEJMANI L’OUTSIDER Et Huntelaar rêve de découvrir la Premier League, le seul des quatre grands championnats européens qu’il ne connaît pas. A 28 ans, il sent que c’est peut-être sa dernière chance. L’arrivée sous forme de prêt de l’attaquant Nigérian d’Hoffenheim, Chinedu Obasi (25 ans), aux premières heures du mercato, sans confirmer son départ, en augmente la probabilité. Si les prétentions de Schalke 04 sont trop importantes, ou si la perspective de jouer encore le titre pousse ses dirigeants à retenir leur meilleur buteur, Manchester United pourrait se retourner vers un autre joueur de l’Ajax, le Serbe Miralem Sulejmani. Parmi les autres pistes envisagées, on retrouve pas mal de jeunes joueurs encore en devenir que les Red Devils se proposent d’aider à franchir un palier comme Hazard (Lille), Ocampos (River Plate), Gotze (Dortmund), M’Vila (Rennes) ou Martinez (Bilbao). Mais pour résister à l’éclosion de Manchester City au sommet de la Premier League et aller chercher l’Europa League comme lot de consolation européen, Sir Alex Ferguson n’a qu’une obsession ; Huntelaar, l’un des seuls selon lui en Europe à pouvoir évoluer dans le même registre qu’un certain Ruud van Nistelrooy. DIARRA CHEZ LES SPURS POUR SE RELANCER Et c’est bien parce que son entraîneur est effectivement José Mourinho, qui est obligé de gérer un effectif pléthorique et donc de faire autant de mécontents que de contents, que Diarra envisage déjà depuis six mois de changer d’air. Qu’il ne veuille pas se précipiter à l’ouverture du mercato hivernal est une chose, qu’il souhaite rester à Madrid en est une autre qui n’est envisagée par personne dans son entourage proche. LE PSG ET LA ROMA AUSSI… Parce qu’il sait que seuls les joueurs jouant régulièrement dans leur club auront leur chance dans l’équipe de France de Laurent Blanc - le sélectionneur l’a suffisamment répété depuis sa prise de fonction -, il ne veut pas se tromper de destination. Perturbé par sa mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale qui concerne aussi et surtout des agents de joueurs de sa connaissance, l’ancien pensionnaire du Havre rêve de revenir en Premier League où il s’était révélé aux yeux du monde entre 2005 et 2007 à Chelsea, entre 2007 et 2008 à Arsenal et entre 2008 et 2009 à Portsmouth. Avec un salaire de 400 000 euros par mois, les destinations ne sont pas nombreuses, ce qui le cantonne au Big Four anglais plus City et donc, Tottenham. Le PSG en rêve également mais les priorités d’Ancelotti semblent ailleurs, dans le domaine offensif surtout. L’AS Roma a effectué des approches mais sans jamais atteindre les 20 millions d’euros de transferts demandés par Florentino Perez. A l’heure où s’ouvrait le mercato, seule la confirmation d’un changement de tendance tel qu’il semblait se dessiner en fin d’année avec des titularisations nombreuses et des prestations remarquables, pouvait pousser le numéro 24 madrilène à aller au bout de sa troisième saison au Real. En priant pour que Mourinho ne change pas d’avis ou ne recrute pas un nouveau milieu excentré, en espérant que sa forme reste au top et que, match après match il se rapproche ainsi de l’Euro 2012. T.B. T.B. BRUITS DE VESTIAIRE SHAQIRI (FC BÂLE) AFFOLE L’EUROPE La performance du FC Bâle en Ligue des Champions, notamment ses deux grosses performances face à Manchester United, ne sont pas passées inaperçues en Europe. Le petit meneur de jeu suisse, Xherdan Shaqiri, 20 ans à peine, a séduit Sir Alex Ferguson qui s’apprêterait à faire une offre ferme dès cet hiver. Liverpool et Barcelone sont aussi séduits par le profil atypique de Shaqiri mais les Mancuniens ont un temps d’avance pour le moment. Au moins, leur élimination n’aura pas été tout à fait inutile… OCAMPOS (RIVER PLATE) ARRIVE ! A 17 ans à peine, le milieu de terrain de River Plate, Lucas Ariel Ocampos est l’objet de surenchères de la part d’au moins trois clubs anglais : Chelsea, Liverpool et Manchester United. Mais avant de lui permettre de rejoindre l’Europe, les dirigeants de River Plate attendent que leur petit prodige les aide à revenir en D1. MAXI LOPEZ EN ANGLETERRE Annoncé à Marseille la saison dernière, l’attaquant argentin de Catane est devancé par Tevez au Milan AC et pourrait donc rebondir en Premier League où Everton et Tottenham ont demandé aux dirigeants italiens de fixer leurs conditions. Verdict avant le 31 janvier prochain… NIKO KRANJCAR ESPÈRE UNE OUVERTURE Après un vrai-faux départ vers Sunderland l’été dernier, Niko Kranjcar (27 ans) a prolongé à Tottenham où il ne se départit pas de son rôle de joker puisqu’il n’a été utilisé qu’à cinq reprises cette saison en championnat. Son agent active en ce moment des pistes menant à l’AS Roma et à la Lazio mais aussi Sunderland qui s’apprête à perdre Sessegnon. CAHILL POUR FAIRE OUBLIER ALEX Bien qu’il soit sur le point de rentrer au Brésil, Alex est l’un des défenseurs les plus sollicités du marché : Ancelotti le réclame à Paris, la Juve l’a aussi appelé, le Bayern Munich l’espérait pour juin prochain… Chelsea a donc depuis longtemps anticipé un départ qui ne faisait plus guère de doute dans l’esprit de Villas Boas. L’heureux élu est donc Gary Cahill. En fin de contrat à Bolton en juin 2012, le défenseur anglais a également été approché par Arsenal en début de saison mais la clause libératoire fixée à 17 millions d’euros avait refroidi les ardeurs d’Arsène Wenger... Le technicien français espérait pouvoir enrôler l’international anglais à moindre frais au terme de son contrat (juin 2012), c’était sans compter sur les problèmes défensifs récurrents des Blues cette saison… CUENCA VERS LA PREMIER LEAGUE En fin de contrat en juin prochain et toujours en négociation avec le Barça, Isaac Cuenca (20 ans), révélation de ce début de saison à Barcelone, est suivi de près par trois clubs anglais qui saisiront la moindre opportunité pour faire des offres. Manchester United, Arsenal et Chelsea espèrent convaincre l’Espagnol, libre de négocier avec qui il veut depuis le 1 er janvier, de le faire avec eux pour une arrivée qui pourrait se matérialiser avant la fin du mois. SOW, LA SOLUTION D’ARSENAL EN 2012 Pour la saison prochaine, davantage que pour cet hiver où Thierry Henry devrait suffire à compenser les effets négatifs de la CAN, Arsenal s’est déjà positionné auprès du LOSC pour engager son avant-centre sénégalais, Moussa Sow. A 25 ans, en fin de contrat en juin 2013, Sow est une cible envisagée également par Newcastle et Fenerbahçe. Le club turc étant prêt à faire l’effort financier dès cet hiver… Le Foot gazette des transferts n°42 - Février 2012 - 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :