Gazette des Transferts n°42 février 2012
Gazette des Transferts n°42 février 2012
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°42 de février 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (315 x 400) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 12,3 Mo

  • Dans ce numéro : Kaka au PSG.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
L’international sénégalais disputera bien la CAN avec une très ambitieuse équipe du Sénégal mais pourrait ensuite prendre la direction de la Ligue 1 où Rennes l’attend. Que fera François-Henri Pinault ? Les contacts entre le Stade Rennais et Papiss Cissé ne datent pas d’hier. Cet été déjà, Pierre Dréossi avait effectué des démarches auprès de son club, Fribourg, mais il s’était heurté à l’inflexibilité allemande : le club du Bade-Wurtemberg a refusé toutes les offres pour son meilleur attaquant, toujours en course à mi-saison, malgré les résultats catastrophiques de son équipe, pour le titre de meilleur buteur (8 buts à mi-parcours). Second derrière le Munichois Gomez (22 buts contre 28) en 2010-2011, Cissé a réattaqué la saison 2011-2012 sur les mêmes bases malgré un fort sentiment de frustration né du refus de ses dirigeants de le laisser partir. Outre Rennes Newcastle et Blackburn, le PSG LIGUE 1 L’international sénégalais se morfond en queue de Bundesliga PINAULT CASSE SA TIRELIRE POUR PAPISS CISSÉ BRUITS DE VESTIAIRE LE COMPTE À REBOURS A COMMENCÉ POUR M’VILA Déjà extrêmement sollicité l’été dernier, les jours de YannM’Vila à Rennes sont comptés. Si un départ cet hiver n’est pas probable, bien que toujours possible si une offre importante arrivait (autour des 20 millions d’euros), l’été prochain sera celui de son départ. Pour la destination, il ne devrait avoir que l’embarras du choix entre Arsenal, le Milan AC, l’Inter, le Real, Manchester United et même Barcelone. A 21 ans, l’international français attire énormément : Wenger a reconnu être prêt à mettre 18 millions sur la table. Après l’Euro 2012, ce montant pourrait dépasser les 20 millions. Et même peut-être davantage si les Bleus venaient à briller... LA RUMEUR GIGNAC A défaut d’attirer Cissé ou Erding, Rennes pourrait se tourner vers un attaquant en manque de temps de jeu mais qui ne dispute pas la CAN : André-Pierre Gignac. La rumeur fait sourire certains supporters de la route de Lorient mais elle n’est pas si farfelue lorsqu’on connaît les bonnes relations entre l’OM et Rennes à travers leurs propriétaires respectifs. Le mouvement se ferait sous forme de prêt et l’OM prendrait en charge une bonne partie du salaire de son joueur. Mais cette possibilité ne sera sérieusement envisagée que fin janvier si aucune autre solution n’a été trouvée. POURQUOI PAS VERHOEK ? Prêté à La Haye en début de saison après avoir rejoint Rennes en janvier dernier, le Néerlandais John Verhoek est encore suivi régulièrement par les observateurs rennais. Faire appel à lui pour assumer les effets négatifs de la CAN est envisagé en interne d’autant que cette solution serait, et de loin, la moins gourmande financièrement. DIAKITÉ A UN PIED À RENNES Anticipant le départ de M’Vila cet été, Rennes a déjà commencé à contacter certains possibles remplaçants, en premier lieu desquels figure Samba Diakité. Le milieu défensif de Nancy est sous contrat jusqu’en juin 2014 mais les 8 millions d’euros demandés par les Lorrains pourraient refroidir l’atmosphère et pousser Rennes à se pencher sur une solution moins chère en Ligue 2. Le milieu guingampais Gianelli Imbula qui ne vaut « que » un million intéresse donc les Bretons mais aussi Lyon et Liverpool. LA TENTATION AROUNA KONÉ Révélé au PSV Eindhoven, transféré au FC Séville puis prêté à Hanovre et à Levante, son club actuel, l’international sénégalais Arouna Koné est l’objet de plusieurs tractations cet hiver. Sous forme de prêt, Rennes pourrait y participer d’autant plus facilement que Koné ne disputera pas la CAN avec la Côte d’Ivoire. Ils seront à la CAN Kader Mangane (Sénégal) Cheik Diarra (Mali) John Boye (Ghana) Jonathan Pitroipa (Burkina Faso) Youssouf Hadji (Maroc) 14 - Le Foot gazette des transferts n°42 - Février 2012 avait effectué des approches mais les 12 millions proposés ne suffirent pas à convaincre les dirigeants de Fribourg. Pourtant, en les voyant recruter à l’intersaison le Malien Garra Dembélé, Cissé pensait que son avenir allait enfin s’écrire ailleurs que dans les brumes de la Forêt-Noire. En début de saison, alors qu’il s’était fait une raison, il donnait rendez-vous à tout le monde pour ce mercato d’hiver dont il attendait tant : « Pour l’instant, je mets mes envies de départ entre parenthèses, disait-il au magazine Jeune Afrique. On verra cet hiver. Pour le moment, l’équipe est en difficulté et je veux l’aider à s’en sortir. » Toujours englué en dernière position, Fribourg vient de se séparer de son entraîneur… et devra faire sans son Lion de la Téranga qui lui fera défaut pendant un bon mois durant la CAN. EN CONCURRENCE AVEC ERDING, EN ÉCHANGE AVEC HADJI ? Acheté pour une poignée de cerises à Metz en décembre 2009 (environ 1,5 million d’euros), non sans avoir effectué des passages, par prêts successifs, à Cherbourg en National ou à Châteauroux en Ligue 2, Cissé est une pépite qui s’est révélée à Fribourg, un club qui, en le revendant, sait déjà qu’il fera une énorme plus-value. A 26 ans, s’il réussissait sa CAN au Gabon avec une sélection sénégalaise ambitieuse, sa valeur pourrait encore exploser et c’est la raison pour laquelle rien ne se fera avant la fin de la compétition africaine reine. Fribourg, qui s’est fait à l’idée de le vendre, espère profiter de l’occasion pour augmenter encore sa valeur marchande. Rennes aurait aimé passer à l’action plus vite pour éviter la surenchère, mais les concurrents sont nombreux et poussent le club allemand à patienter encore. Le Bayern Munich pense notamment à Cissé pour remplacer le vieillissant Ivica Olic et l’associer à Gomez pour un duo qui aurait de quoi effrayer toutes les défenses de Bundesliga et d’Europe. Sous contrat jusqu’en juin 2014, avec un salaire revalorisé en cours de route, Cissé aura un bon de sortie l’été prochain. C’est une certitude : le directeur sportif, Dirk Dufner, le lui a promis si une offre minimum de 12 millions Sa participation à la CAN avec la Guinée réduit les chances de voir Sadio Diallo porter le maillot rennais en février, autant que la course à la montée en L1 engagée par le SC Bastia. Mais en l’achetant dès cet hiver, et en le prêtant dans la foulée aux Corses, Rennes ferait une belle affaire. Paradoxalement, c’est parce qu’ils en ont moins immédiatement besoin que Lorient, autre club intéressé par Diallo, que les Rennais sont bien placés pour emporter la mise. S’il propose à priori une somme inférieure que les Merlus (4 millions était proposée, mais pas avant la fin du championnat surtout en raison du mauvais classement de l’équipe. Vendre Cissé et descendre dans la foulée serait en effet très mal perçu par les supporters du SCF. A Rennes, si l’opération parait coûteuse, elle pourrait correspondre à l’envie de François-Henri Pinault de passer la vitesse supérieure et de donner à l’intransigeant Frédéric Antonetti les moyens de ses ambitions. Cet hiver, plusieurs joueurs sont annoncés partants à l’instar de Dalmat, Mandjeck, Tettey ou Jebbour. Même Hadji, décevant depuis son arrivée de Nancy, ne serait pas retenu si une offre intervenait. En se délestant de ces salaires, les Bretons auraient les moyens de miser sur un attaquant d’envergure internationale susceptible de donner à Féret ou Pitroipa, les têtes d’affiche du dernier mercato estival, les moyens de briller davantage. Egalement sur la piste du Turc Mevlut Erding, annoncé partant du PSG, qui fut également approché l’été dernier, Rennes sera très actif sur le marché pendant tout le mois de d’euros), le club de Pinault conserve une longueur d’avance car l’opération permettrait à Bastia de conserver son meilleur atout offensif jusqu’à la fin de la saison. L’international guinéen qui s’est envolé pour la CAN avec sa sélection reviendra certainement en Corse en février, toujours sous le même maillot mais avec un employeur différent. Brest était également sur le coup mais la surface financière rennaise devrait faire la différence pour racheter un contrat qui court jusqu’en 2014. A 20 ans, Sadio Diallo a inscrit 5 buts en 16 titularisations cette saison avec Bastia en Ligue 2, le tout après avoir été le principal artisan de la montée avec 10 buts en 35 matches de National. Milieu offensif polyvalent, Diallo est déjà passé par Rennes en juin 2009 pour un janvier pour essayer d’atteindre les objectifs du boss : « Finir dans le top 5 et se qualifier pour une coupe d’Europe ». D’autant que les Rennais perdront peutêtre six joueurs pour la CAN ce qui les encourage à ne pas rester les bras croisés mais ce qui réduit peut-être les chances de voir Cissé, un acteur de la CAN, les rejoindre. Au club, le débat fait rage entre les pro-Erding et les pro-Cissé. Le transfert du premier s’annonce moins cher, aux alentours des 6 millions d’euros mais son salaire (220 000 euros mensuels) n’est pas en phase avec la grille rennaise. Un simple prêt pourrait résoudre le problème mais on voit mal le PSG confier un de ses joueurs à un de ses principaux concurrents tout en assumant une partie de son salaire. A bien des égards, un transfert sec de Cissé (échange avec Hadji compris ?), moins gourmant financièrement, serait la solution idéale pour le Stade Rennais. La balle est dans le camp de Pinault… Refusée en 2009, la révélation bastiaise va signer en 2012 DIALLO ACHETÉ PUIS PRÊTÉ ? essai qui ne s’était pas révélé concluant. Dans la foulée, il avait failli signer à Nice avant que Pierre- Paul… Antonetti, le neveu de Frédéric et président du directoire de Bastia à ce moment-là, ne le récupère au vol. « JE RÊVE DU CHAMPIONNAT ANGLAIS » D’abord en CFA2 avec la réserve, il perce la saison d’après en L2 avec Hadzibegic puis s’impose en National avec Hantz et se révèle vraiment cette saison en seconde division comme un des meilleurs créateurs du championnat, le tout malgré une certaine nonchalance... Déjà appelé à huit reprises en sélection guinéenne (2 buts), Diallo sera très attendu en Guinée-Equatoriale et au Gabon où sa sélection dirigée par un sélectionneur français, Michel Dussuyer, fait office d’outsider numéro 1. A cette occasion tout comme régulièrement depuis le début de la saison (Gilles Grimandi était au dernier Bastia- Reims), les scouts d’Arsenal seront encore dans les pas de Diallo. « Je rêve du championnat anglais mais je dois d’abord m’imposer en Ligue 1 », nous disaitil avant la trêve. « Les dirigeants m’ont demandé de rester encore cette saison alors que j’aurais pu signer à Nancy l’été dernier, je vais tout faire pour aider Bastia à monter en L1. Après, on verra… » Pressé de boucler l’affaire avant que d’autres clubs européens ne se mettent sur les rangs, le Stade Rennais a donc tout intérêt à accélérer la procédure pour rafler la mise avant tout le monde. Tant que les postulants se nomment Brest ou Lorient, et même Bordeaux, le risque est faible. Le jour où la réputation de Diallo sortira de l’hexagone, il sera certainement déjà trop tard. T.B. T.B.
Inconnu du grand public, Dario Lezcano pourrait prochainement débarquer en Ligue 1. Le meneur de jeu du FC Thoune intéresserait très sérieusement le Stade Brestois. Les dirigeants suisses réclameraient 500 000 Un grand espoir du championnat suisse en approche DARIO LEZCANO L’ÉTOILE FILANTE DU STADE BRESTOIS Depuis 2009, un partenariat lie l’Olympique de Marseille et l’AC Ajaccio permettant aux jeunes de l’OM de s’aguerrir sur l’île de Beauté. L’an dernier, Daouda M’Bow et Cédric D’Ulivo avaient renforcé les rangs du club corse. Cette saison, Leyti N’Diaye est revenu au club après son passage en 2009-2010. Et il semblerait que l’Ours s’intéresse à d’autres Olympiens pour le mercato d’hiver. En pleine période de transferts, l’AC Ajaccio est sur tous les fronts. Après avoir décroché la signature du buteur brésilien Eduardo (RC Lens) au détriment de l’En Avant Guingamp, le club coaché par Olivier Pantaloni est à la recherche d’un latéral gauche et d’un autre joueur offensif. Pour ce dernier, c’est justement du côté de la Canebière que le président Alain Orsoni compte demander de l’aide. Eprouvant des difficultés à s’imposer dans l’équipe première de l’OM cette saison, les deux attaquants Chris Gadi (19 ans) et Billel Omrani (18 ans) pourraient constituer de belles alternatives à une attaque en manque de réalisme, constituée de Richard Socrier, Ilan et du nouveau venu Eduardo. Concernant l’arrière gauche, la cellule de recrutement regarde toujours du côté du club présidé par Vincent Labrune afin de remédier aux errements défensifs de l’une des plus mauvaises arrièregardes de l’élite. SUR LES TRACES D’AYEW En effet, suite aux prêts relativement satisfaisants des minots M’Bow, D’Ulivo et N’Diaye et à la très bonne entente entre les deux formations, Alain Orsoni aurait en tête d’attirer dans ses filets un joueur qu’il a déjà côtoyé en 2009-2010 : le latéral euros pour le joueur de 21 ans. Dario Lezcano, voilà un nom qu’il faut assurément retenir. Recruté en 2008 au Sportivo Trinidense par le FC Wil (deuxième division suisse), le milieu paraguayen fait rapidement étalage de LIGUE 1 son talent. Doué techniquement, doté d’un sens parfait de la passe, il s’impose comme un titulaire indiscutable. Ses qualités attirent l’œil des grands recruteurs européens mais, désireux de continuer sa progression, Lezcano rejoint finalement la Super League et le FC Thoune deux ans plus tard lors de la trêve hivernale. Avec sa nouvelle équipe, le joueur de 21 ans confirme l’étendu de son talent. Supervisé par plusieurs formations de Ligue 1, le meneur de jeu a tapé dans l’œil des recruteurs brestois et du directeur sportif Corentin Martins. Flairant la bonne affaire, ils auraient déjà entamé des négociations avec le club helvétique. UN RECRUTEMENT EXOTIQUE Il faut dire qu’un renfort offensif est ardemment souhaité par Alex Dupont. Le Stade Brestois a énormément souffert dans ce secteur ce qui lui a valu d’accumuler un nombre hallucinant de matches nuls. A mi-parcours, l’équipe est dans les temps bien aidée par une défense de fer, conduite par l’expérimenté Jonathan Zébina. « On a construit une équipe sur des bases solides. Défensivement, l’équipe est de mieux en mieux, la présence de Jonathan nous a énormément apporté », reconnaît Dupont. Il n’en demeure pas moins que le technicien souhaite améliorer « son attaque ». Son équipe a perdu trop de points à domicile, notamment contre des concurrents directs pour le maintien (Ajaccio, Caen et Saint-Étienne) et a manqué de réalisme à de nombreuses reprises. Son buteur providentiel Nolan Roux a eu tendance à trop vouloir participer à la construction du jeu et a perdu en efficacité offensive. L’arrivée possible du meneur de jeu paraguayen pourrait le soulager et sa qualité de passe se révéler un atout non négligeable. C’est qu’à 21 ans, le natif d’Asuncion dispose d’une grosse marge de progression et ne cesse de franchir des paliers. Après les arrivées estivales de John Jairo Culma (Maccabi Haïfa) et Eden Ben Basat (Hapoël Haïfa), deux recrues qui donnent satisfactions aux dirigeants bretons, le SB 29 pourrait poursuivre son L’axe OM-Ajaccio carbure à plein régime SABO LE NOUVEL OM FORT DE L’ACA gauche Jean-Philippe Sabo. L’été dernier, l’ACA avait déjà tenté d’enrôler défenseur âgé de 24 ans en prêt, mais le club corse s’était heurté au veto de Didier Deschamps. Ce dernier voulait garder l’ancien joueur de l’US Chantilly pour faire souffler son titulaire actuel, Jérémy Morel, et ainsi lui éviter une éventuelle blessure. Avec aucun match disputé pendant durant la phase aller, force est de constater que l’apport de Jean-Philippe Sabo est bien mince. Raison pour laquelle l’ACA compte revenir à la charge cet hiver avec une offre de prêt. Du côté de Sabo, nul doute que l’intérêt de l’équipe corse n’est pas à négliger, tant le joueur originaire de l’Oise se trouve aujourd’hui dans l’impasse. S’il venait à jouer au stade François Coty, il retrouverait son ex-coéquipier Leyti N’Diaye, avec qui il a évolué à Ajaccio il y a deux ans et durant sa formation à Marseille. Aussi il entrerait en concurrence directe avec Anthony Lippini et Samuel Bouhours, ancien pensionnaire du Mans. Omrani, Gadi ou Sabo ? Pour le recrutement exotique. Séduit par le projet, Lezcano aurait donné son accord pour s’exiler en France. Reste à convaincre les dirigeants du FC Thoune… BRUITS DE VESTIAIRE SÉBASTIEN BONAN DUPONT PROLONGE En fin de contrat en juin prochain, Alex Dupont va rester à Brest. Le technicien de 57 ans a signé un nouveau bail de deux ans, et est désormais lié au club breton jusqu’en juin 2014. Après avoir sauvé le club d’une relégation en National en mai 2009, Dupont l’a fait monter en L1 en 2010 avant de le maintenir parmi l’élite la saison dernière. ELANA : DEUX OU TROIS ANS DE PLUS ? En fin de contrat en juin 2012, le gardien de Brest discuterait avec ses dirigeants pour prolonger son bail. Les négociations porteraient sur une prolongation de deux à trois ans. BREST EN PINCE POUR DIALLO Auteur d’un début de saison tonitruant avec le promu bastiais, le Guinéen Sadio Diallo est très sollicité par la L1 (Rennes, Lorient et Lyon). Le Rouge et Blanc auraient transmis une offre au président corse Pierre-Marie Geronimi. Ils seront à la CAN Ousmane Coulibaly (Mali) AhmedKantari (Maroc) Omar Daf (Sénégal) Moïse Brou Apanga (Gabon) moment, c’est Sabo qui a le plus de chances de rejoindre l’île de Beauté, son expérience au club rendant son intégration plus simple. Quoi qu’il en soit, celui qui intégrera l’effectif au cours du mercato devra être au niveau d’entrée de jeu, la lutte pour le maintien au sein de la première division faisant rage entre les différents concurrents (Sochaux, Nice, Nancy, Dijon, Auxerre…). Avec un budget plus que serré, Ajaccio a tout intérêt à recruter malin avec des prêts de jeunes joueurs prometteurs. Reste à savoir maintenant si ces joueurs seront tentés par l’aventure corse. BRUITS DE VESTIAIRE S.B. OCHOA DÉJÀ SUR LE DÉPART Plutôt convaincant depuis le début de saison, Guillermo Ochoa pourrait signer à Valence lors du mercato hivernal mais le gardien mexicain ne partirait qu’en juin. La valeur de son transfert est estimée à cinq millions d’euros. SABO ET GASSAMA PISTÉS PAR AJACCIO A la recherche de renforts défensifs, le club corse pense à Jean-Philippe Sabo, 25 ans, et Lamine Gassama, 21 ans. En manque de temps de jeu, les défenseurs de l’OM et de Lyon seraient très intéressés par le challenge. Des prêts sont à l’étude… KEBANO PRÊTÉ À AJACCIO ? Peu utilisé par Antoine Kombouaré durant la première partie de saison, le milieu de terrain Neeskens Kebano pourrait changer d’air cet hiver. En effet, le jeune joueur pourrait être prêté afin d’aller grapiller du temps de jeu. Ajaccio serait prêt à l’accueillir. Le Foot gazette des transferts n°42 - Février 2012 - 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :