Gazette des Transferts n°40 décembre 2011
Gazette des Transferts n°40 décembre 2011
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°40 de décembre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (315 x 400) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 12,6 Mo

  • Dans ce numéro : Ronaldinho, de retour au PSG.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
A Valenciennes, il enchaîne les buts depuis la saison 2007-2008 dans la discrétion la plus totale. Sans faire de bruits, Grégory Pujol (31 ans) en est déjà à 40 buts avec le club nordiste. Après avoir surtout explosé l’année dernière avec ses 17 buts en 33 matches, l’ancien nantais a été sollicité plusieurs fois cet été. Lorient aura-t-il le dernier mot cet hiver ? Annoncé dans beaucoup de clubs de Ligue 1, et surtout à Saint-Etienne, Grégory Pujol avait finalement décidé de rester à Valenciennes. Mais les mauvais résultats de l’équipe rouge et blanche pourraient précipiter le départ de son attaquant vedette. En recherche d’un beau jeu, qui manque franchement à VA, Pujol pourrait bien Les Merlus pêchent du lourd déménager en Bretagne. Et plus précisément à Lorient, qui malgré son jeu à une touche de balle, approuvé par tous les experts français, manque sérieusement d’un buteur. Lorient manque d’un tueur, d’un renard des surfaces capable de marquer à tout instant. De plus, le côté physique et ses qualités de la tête pourraient apporter une alternative au jeu court et fait de petites passes de Christian Gourcuff. Les Lorientais pourraient alors allonger leur jeu et maîtriser mieux les airs. Les Merlus n’ont cette année marqué qu’un seul but de la tête, et aimeraient bien grossir ces statistiques. Du haut de ces 31 ans, il ferait office de modèle pour les jeunes attaquants que sont Gilles Sunu, Joel Campbell ou encore Fabien Robert, et pourrait apporter toute son expérience et son caractère. De plus, avec ce transfert, Lorient ferait un vrai saut de qualité en attaque, et viserait dans ce cas l’Europe qui échappe de peu aux Lorientais depuis quelques saisons. En effet, les Bretons avaient dû abandonner l’Europa League seulement quelques journées avant la fin du championnat. Pujol pourrait aussi reprendre le sceptre de Kevin Gameiro, qui avait fini deuxième meilleur buteur du championnat avec 22 buts la saison dernière, derrière le Lillois Moussa Sow. D’ailleurs, avec son hypothétique nouvelle équipe, Pujol serait en droit de viser le titre de meilleur buteur du championnat de France même s’il part de loin cette saison. KEBANO AUSSI DE LA PARTIE Mais le recrutement offensif de Lorient ne s’arrête pas là. En effet, les Merlus ont en tête de prendre en prêt le jeune parisien Neeskens Kebano. Déjà annoncé cet été à Lorient, il pourrait finalement débarquer en Bretagne cet hiver. La piste a été réactualisée en milieu de saison. Alors qu’il était resté à Paris Le Norvégien Daniel Braaten pourrait bien quitter le Sud-Ouest, en l’occurrence Toulouse, pour arriver dans le Sud-Est, à Montpellier. En effet, le club héraultais aurait jeté son dévolu sur le milieu toulousain. Montpellier est auteur d’une bonne saison, puisqu’elle est l’équipe surprise de ce début de championnat, confirmant son bon exercice précédent. Montpellier a réussi à s’immiscer dans le « Big Four » français composé normalement de Lyon, Paris, Marseille et Lille. Avec le faux départ des Phocéens, l’équipe de René Girard en a profité LIGUE 1 PUJOL UN GROS POISSON DANS LES FILETS BRUITS DE VESTIAIRE AURIER COMME VARANE Pour cet hiver, les dirigeants lorientais auraient l’idée de recruter un jeune plein d’avenir, dans un club pas forcément en position de force pour garder ses joueurs. Serge Aurier, l’arrière droit du RC Lens, actuellement dans le ventre mou de Ligue 2. Les Sang et Or pourraient être obligés de laisser partir le joueur, si celui-ci était séduit par le projet lorientais. Ce jeune défenseur fait partie de la génération de Raphael Varane, parti au Real Madrid cet été. C’est dire la qualité du centre de formation lensois. LE PARI PELÉ Pour succéder à Fabien Audard, déjà âgé de 33 ans, Lorient penserait à Yohan Pelé, l’ancien espoir actuellement dans l’effectif de Toulouse. Le gardien ne joue pas depuis longtemps car il a, comme l’affirme le club, « une embolie pulmonaire ». Sa carrière est en danger, mais Lorient est prêt à lui offrir une autre chance de prouver l’étendue de son talent qu’il avait montré avec Le Mans. La transaction devrait tourner autour d’un demi-million d’euros. ECUELE-MANGA À EVERTON POUR 12 M € Comme Koscielny, le défenseur central Bruno Ecuele-Manga pourrait quitter Lorient pour l’Angleterre. Cette fois-ci, le Gabonais pourrait partir pour Tottenham. Effectivement, les Spurs seraient très intéressés par le joueur, au point d’envoyer des émissaires en Bretagne. Le prix est de 12 millions d’euros, et il n’est pas impossible que le club anglais ne débourse ce que demande Loïc Féry, président de Lorient. ALIADIÈRE CONTINUE Arrivé libre au mois de juillet, Jérémie Aliadière a prolongé son contrat de trois ans avec le FC Lorient. DIGARD A LE CHOIX Didier Digard pourrait lui aussi rejoindre le club montpelliérain. Au vu de ses performances, de nombreux clubs s’intéressent à lui. Montpellier est le premier de cette liste et pourrait bien s’activer pour s’attacher ses services dès janvier. Il pourrait être recruté pour 2 ou 3 millions d’euros. BEN KHALFALLAH FUTUR HÉRAULTAIS ? Le Tunisien Fahid Ben Khalfallah pourrait bien quitter les Girondins de Bordeaux lors du mois de janvier. Après une saison 2009-2010 magnifique avec Valenciennes, il avait décidé de monter d’échelon en partant à Bordeaux. Pour l’instant, le moins que l’on puisse dire est que le pari est perdu. Montpellier en profiterait alors pour récupérer le joueur pour 5 millions d’euros. DU LOURD POUR BELHANDA Alors que cette saison, Younès Belhanda a sans conteste franchi un cap, certains le voient déjà partir vers un plus gros club comme Lyon ou Marseille. Bien évidemment, le numéro dix héraultais attire toutes les convoitises, et le loquace président de Montpellier Louis Nicollin ne retiendra pas le joueur si une offre de 10 millions d’euros devait arriver. Le joueur, qui est aussi convoité par des pointures européennes, dit privilégier les pistes françaises. 8 - Le Foot gazette des transferts n°40 - Décembre 2011 pensant avoir plus de temps de jeu, le jeune parisien est pour l’instant déçu de son temps de jeu, n’ayant joué que quelques petits bouts de matches. Voyant ses espoirs retardés, l’international U19 ne serait pas contre un départ temporaire qui lui permettrait d’avoir plus de temps de jeu et donc de visibilité. De plus, le jeu technique et rapide de Lorient serait parfait pour l’adaptation du jeune Kebano connu pour Le Norvégien ne laisse pas le MHSC de glace pour continuer sur la lignée de sa bonne saison précédente, et pour chiper momentanément la place de l’Olympique de Marseille. C’est pour cela que le club voudrait renforcer encore plus son effectif, déjà bien garni. Les Montpelliérains feraient d’une pierre deux coups car, en plus de s’aguerrir offensivement, ils affaibliraient considérablement Toulouse, un adversaire direct pour la qualification à l’Europa League, objectif déclaré par le club en début de saison. On peut comparer cette stratégie à celle de Paris avec Hazard, qui achèterait le numéro dix, aussi pour affaiblir Lille, concurrent direct pour le titre, toutes proportions gardées bien évidemment. Montpellier et Toulouse sont pour l’instant au coude à coude, et ses gestes fantaisistes et sa vitesse d’exécution. Pour finir, l’ancien breton Kevin Gameiro pourrait servir d’ambassadeur pour son ex-club. Il tenterait de convaincre le jeune Kebano que Lorient n’est pas une mauvaise décision, et qu’au contraire, un prêt dans ce club ne pourrait lui faire que du bien pour sa carrière. FRANÇOIS DE CHIARA GIROUD-BRAATEN LES DEUX FONT LA PAIRE ! le Mercato hivernal sera un virage décisif pour prendre le dessus. Pour convaincre Olivier Sadran, le président du Téfécé, de laisser partir son joueur, Montpellier devrait lâcher entre cinq et six millions ou bien l’échanger avec le jeune français Jonathan Tinhan, qui a du mal à trouver du temps de jeu chez les Montpelliérains. Le prix du joueur baisserait alors, mais serait toujours conséquent car le milieu de terrain de 22 ans ferait économiser « seulement » un demi-million à Montpellier. PAS UN BUTEUR MAIS… Le Norvégien âgé de 29 ans deviendrait une pièce majeure du club héraultais, car même s’il ne marque pas énormément (10 buts en 104 matches en Ligue 1) son apport, aussi bien offensif que défensif, est impressionnant. Ses statistiques sont encore plus pauvres en sélection norvégienne où il est auteur de seulement 2 buts en 30 sélections. Bilan très maigre pour un milieu offensif, mais il a été considéré 30 fois comme le meilleur des joueurs de son pays à ce poste par les différents sélectionneurs (Hareide et Olsen) de son équipe nationale. Il faut dire que ce joueur a d’autres choses à proposer que son sens du but. Sa conduite de balle, sa capacité à garder le ballon, à provoquer des fautes et à couvrir son côté ferait du bien à n’importe quelle équipe. Capable de jouer en attaque comme dans le couloir droit, sa capacité à occuper plusieurs postes serait parfaite pour les changements tactiques opérés durant les matches par René Girard. De plus, ses capacités de contreur colleraient parfaitement avec le style de jeu montpelliérain. Et quel plaisir ce serait d’avoir un duo Giroud-Braaten, avec le premier qui jouerait le rôle de l’attaquant pivot, comme au basket, et le deuxième qui tournerait autour de lui, pour créer la confusion dans les défenses adverses. Une assurance spectacle à chaque match, et surtout de victoire, quand on sait que le président Louis Nicollin a donné comme objectif minimum à ses ouailles de finir à la septième place de Ligue 1. Un objectif encore plus réalisable avec un Norvégien dans l’équipe. F.D.C.
N’arrivant pas à s’imposer à Arsenal, un départ de l’ancien bordelais n’est pas à exclure. L’OM se serait déjà bien renseigné sur ce dossier, mais devra faire face à la concurrence du PSG et d’autres grosses écuries. Le défenseur central du FC Valence semble pisté par l’OM. Une bonne affaire assurément, le joueur connaissant déjà le championnat de France puisqu’il a joué 10 matches avec Lille lors de la saison 2009- 2010. Ricardo Costa pourrait signer à Marseille dès cet hiver. L’arrière central de Valence n’a pas manqué de montrer sa mésentente avec son entraîneur Unai Emery. Le défenseur de la Selecçao ne cache plus son envie d’aller voir ailleurs. Titulaire à 177 reprises sous les couleurs du FC Porto, vainqueur de la Ligue des Champions en 2004, le défenseur international n’entre plus dans les plans de jeu de l’actuel coach de Valence. L’émergence d’Adil Rami le pousse encore davantage vers la sortie. L’ancien joueur de Porto connaît déjà le championnat de France car il a déjà disputé une demi-saison avec Lille où il avait été prêté par le... FC Valence de janvier à juin 2010. Mais il n’entre toujours pas dans les plans de jeu d’Unai Emery et son entente avec Rami n’est pas à l’ordre du jour. Sur un plan tactique, Ricardo Costa présente davantage les caractéristiques d’un joueur rugueux plutôt que technique. LILLOIS PENDANT SIX MOIS Mais il reste doté d’un bon sens de l’anticipation avec des tacles souvent ravageurs. Mais s’il n’a pas pu s’imposer dans la sélection portugaise, c’est que sa route a été, en partie, barrée par Ricardo Carvalho. Au total, il ne compte que 9 sélections au compteur et a participé à la Coupe du Monde 2010 avec les Lusitaniens où il a pris part à 2 rencontres sur les 4 matches disputés par le Portugal, éliminé par l’Espagne en 8èmes de finale. On peut considérer pour Ricardo Costa que l’OM est un club dans lequel il pourrait relancer sa carrière même si à 30 ans il a déjà pas mal bourlingué (Porto, Wolfsburg, Lille, LIGUE 1 Le Gunner n’y arrive pas à Arsenal CHAMAKH MIEUX QUE GIGNAC ? Marouane Chamakh à Marseille : cela ne semble plus une illusion tant l’international marocain n’y arrive pas à Arsenal. L’OM n’a pas tardé pour se lancer sur cette piste. Doté d’un bon jeu de tête et auteur de pressings souvent dévastateurs dans les défenses, Marouane Chamakh n’a pas tardé à attirer l’œil des techniciens olympiens. Mais son transfert pourrait valoir près de 10 millions d’euros. Une somme que l’OM aura du mal à aligner alors que la dette du club s’élève à 73 millions d’euros. Un prêt avec option d’achat pourrait être la meilleure solution. Avec 56 buts inscrits en 8 saisons sous les couleurs des Girondins de Bordeaux, Marouane Chamakh n’a laissé que des bons souvenirs dans le championnat de France. Mais, après deux saisons entières à Arsenal, il semblerait que l’ancien girondin soit barré par Robin Van Persie ou encore par Théo Walcott. Ainsi, pour récupérer du temps de jeu et relancer sa carrière, le Marocain songe fortement à rejoindre une équipe qui pourrait Il devait déjà signer il y a cinq ans Valence). Cette saison, l’OM n’a pas pris un bon départ en championnat, la faute probablement à une certaine passivité défensive. L’arrivée de Ricardo Costa pourrait changer la donne. De plus, ce joueur pourrait apporter une aide précieuse dans le jeu aérien. Il culmine à 1 mètre 83. Par ailleurs, il a déjà scoré à 10 reprises, au cours de sa carrière, en matches officiels. Mais ce n’est pas tout : son jeu agressif et contrôlé lui a permis d’être rarement expulsé. Ainsi, il n’a été exclu qu’à 3 reprises en 170 rencontres. Et, on peut dire que l’OM a besoin de renforcer l’aspect défensif de son jeu. Pour mémoire, Marseille a certainement perdu son titre l’année dernière en raison d’une certaine passivité défensive constatée au stade Vélodrome. Les Marseillais avaient encaissé 19 buts et n’avaient pris que 37 compter sur lui, l’OM par exemple. Mais il ne faut pas oublier de préciser que d’autres équipes sont intéressées par ses services, notamment l’AS Roma. Un nouveau challenge avec une équipe présente sur la scène européenne lui permettrait également d’assurer sa place de titulaire en sélection nationale vis à vis de la concurrence (Hadji et Taarabt). Ainsi, avec le Maroc, Chamakh a-t-il marqué à 17 reprises au cours de sa carrière internationale. LE PSG LE VEUT AUSSI RICARDO COSTA ENFIN MARSEILLAIS ? points sur 57 possibles. Pour ne pas revoir les mêmes largesses défensives à domicile, les dirigeants olympiens sont prêts pour recruter un défenseur de qualité. Un défenseur qui aurait déjà dû rejoindre l’OM il y a cinq ans. En décembre 2006, il devait en effet être prêté par le FC Porto à l’OM avec une option d’achat fixée à 4 M €. L’affaire ne s’était finalement pas faite. Alors Ricardo Costa enfin Marseillais, peut-être, mais l’OM devra faire avec la concurrence du Lokomotiv Moscou, du Benfica Lisbonne, du Betis Séville, mais aussi de Lille qui aimerait bien un deuxième prêt. R.C. Adepte du célèbre 4-4-2, Didier Deschamps pourrait retrouver un joueur capable de pivoter (grâce à son jeu de tête) pour délivrer quelques bons ballons à des joueurs vifs et techniques comme les frères Ayew. Mais habituellement, la Desch’a l’habitude d’évoluer avec deux attaquants. Or, s’il en prend un autre, il risque de mécontenter l’un de ses avantscentres (Jordan Ayew, André Ayew, Loïc Rémy ou André-Pierre Gignac). Et, lorsqu’on connaît les choix habituels de Didier Deschamps, il y a fort à parier que l’ancien toulousain Gignac pourrait faire les frais de ce recrutement. En tout cas, une chose est sûre : Marouane Chamakh présente des qualités athlétiques que les joueurs de l’attaque phocéenne n’ont pas encore montrées, comme le repli défensif. Ainsi, il pourrait former un véritable premier rideau défensif. Ce sera certainement utile, notamment au regard des statistiques affichées par l’OM, même si ce n’est pas ce qu’on attend en premier d’un attaquant, surtout à Marseille. Grâce à son habilité dans les airs (il mesure 1m92), il pourrait distiller de bons ballons à jouer pour permettre à des joueurs comme Loïc Rémy ou encore Mathieu Valbuena de perforer les défenses adverses en prenant de la profondeur. Mais on n’en est pas là. D’abord parce que les offres ne manquent pas pour le Gunner. Que ce soit de Paris (le club qui a le plus de moyens pour le recruter), Lyon (pour faire souffler Gomis et Lisandro), Bordeaux (où il a toujours dit qu’il voulait finir sa carrière), la Lazio, l’AS Roma, le Milan AC, le Borussia ou même de l’Anzhi Makahchkala où évoluent ses compatriotes Mehdi Carcela et Mbark Boussoufa et où il formerait un duo détonant avec le Camerounais Eto’o. Mais aussi parce qu’officiellement, selon son agent, Chamakh ne partira pas cet hiver. Une insistance à contredire un départ qui veut tout dire. Et ce n’est pas son premier but de la saison contre Blackburn qui devrait y changer quelque chose. RUDY CASBI BRUITS DE VESTIAIRE SISSOKO SUR LES TABLETTES Le milieu de l’Academica Coimbra (Portugal) Ibrahim Sissoko intéresse les dirigeants olympiens. Son contrat avec la formation lusitanienne court jusqu’en 2013. LABYAD SÉDUIT L’OM Selon plusieurs médias marocains, le milieu du PSV Eindhoven Zakaria Labyad plaît beaucoup aux dirigeants marseillais. Son contrat s’étend jusqu’à juin prochain. NEYMAR SE TOURNE VERS L’OM Attiré par la Ligue 1, l’international brésilien serait prêt à poser ses valises en France. L’OM lui fait les yeux doux. Avec Santos, il a marqué 17 buts en 31 matches. DESCHAMPS VEUT YOUNES BELHANDA Le milieu de terrain de Montpellier Younes Belhanda séduit l’OM. Son contrat est valable jusqu’en 2014. Et Louis Nicollin, président de Montpellier, a déjà fixé la barre à 15 millions d’euros pour un éventuel transfert. TAIWO DÉJÀ DE RETOUR ? Le latéral gauche de l’AC Milan pense fortement à revenir (déjà) à l’OM, un club pour lequel il a joué pendant six saisons. L’international nigérian est lié au club milanais jusqu’en 2014, mais il y joue très peu. MUNTARI LORGNE VERS LE CLUB PHOCÉEN Le milieu de terrain Suley Muntari a émis le souhait de quitter l’Inter Milan. Une volonté qui peut s’expliquer par les mauvais résultats des Nerrazzuri. L’OM pourrait sauter sur l’occasion. ON REPARLE DE VAGNER LOVE L’attaquant de CSKA Moscou est l’une des priorités de l’OM pour le prochain Mercato. Comme souvent ces dernières saisons… Pour l’instant, le Brésilien est lié avec la formation russe jusqu’en 2014. Son transfert serait estimé à 16 millions d’euros. Alors enfin la bonne ? KABORÉ SUR LE DÉPART Le milieu de terrain songe à faire ses valises pour rejoindre un club de Premier League. Son contrat expire en juin 2015. L’international burkinabé émarge à 150 000 euros bruts par mois, mais n’est pas souvent titulaire à l’OM. KONÉ SUPERVISÉ En cas de départ de son milieu de terrain Charles Kaboré, l’OM pourrait se tourner vers Djakaridja Koné (25 ans) qui évolue au Dinamo Bucarest et qui est sous contrat jusqu’en juin 2013. VALENCE RELANCE AZPILICUETA Le jeune latéral de l’OM originaire d’Espagne Cesar Azpilicueta souhaite retrouver les pelouses de Liga. Son contrat devrait, initialement, prendre fin en juin 2014. Ce serait un retour aux sources pour l’ancien joueur d’Osasuna. LE BIG FOUR PRÊT À ARRACHER OMRANI Le jeune attaquant prodige de l’OM Bilel Omrani est convoité par Chelsea, Manchester City ou encore Tottenham. L’international français des -17 ans a signé son premier contrat pro l’année dernière. Pour le conserver, l’OM pourrait lui proposer une prolongation de contrat. ENUKIDZÉ VERS CAEN L’ancien attaquant de l’USPTT Caen pourrait retrouver du temps de jeu dans son ancien club. Gurami Enukidze avait signé un contrat de stagiaire avec l’OM d’une durée d’un an. ALESSANDRINI S’Y VOIT DÉJÀ A deux doigts de signer à St-Etienne cet été, le milieu de terrain de Clermont Romain Alessandrini rêve de jouer à l’OM, son club de coeur. Le Foot gazette des transferts n°40 - Décembre 2011 - 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :