Gazette des Transferts n°40 décembre 2011
Gazette des Transferts n°40 décembre 2011
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°40 de décembre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (315 x 400) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 12,6 Mo

  • Dans ce numéro : Ronaldinho, de retour au PSG.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
St-Etienne est à la recherche d’un joueur à vocation offensive et semble faire les yeux doux à l’international malien du FC Sochaux Modibo Maïga. Ce dernier qui voulait rejoindre l’Angleterre cet été se laissera-t-il séduire par l’offre stéphanoise alors que certains l’annoncent déjà à Newcastle ? ASt-Etienne, on n’y va pas par quatre chemins. Les Stéphanois veulent un joueur offensif, capable de créer du jeu. Le constat est simple : au classement, St-Etienne est dans la deuxième partie si on se fie au classement des équipes à domicile. Depuis deux ans, les Verts sont en panne de réussite à domicile. L’année dernière, ils n’ont réussi qu’à prendre 28 points sur 57. Alors, Bernard Caïazzo, le co-président de St-Etienne, pourrait envisager de recruter le Malien Modibo Maïga, attaquant au FC Sochaux, avec un double objectif en tête. Le premier serait de rendre un jeu d’attaque plus fluide et le second serait de ne pas lasser un public chaleureux, mais exigeant avec ses attaquants. Depuis le départ cet été de Dimitri Payet à Lille, le front de l’attaque stéphanoise n’a pas encore trouvé son bonheur malgré le début de saison prometteur de l’ancien lillois, Pierre-Emerick Aubameyang, qui est, pour l’instant, le seul joueur de l’ASSE à intégrer le top 20 du classement des meilleurs buteurs. Mais il faut, toutefois, préciser que la recrue majeure de l’été pour l’ASSE, Florent BRUITS DE VESTIAIRE ST-ETIENNE FAIT LES YEUX DOUX À TRABELSI Pas encore titularisé avec le FC Nantes, Saad Trabelsi (19 ans), ailier polyvalent, qui jouait la saison passée à Bourges en CFA2, fait déjà les choux gras de grands clubs comme l’OM, mais aussi du Chievo Vérone et d’Hambourg. Il pourrait rapidement intégrer la sélection tunisienne. SYTCHEV, UNE VIEILLE CONNAISSANCE L’ancien attaquant de l’OM Dmitri Sytchev (28 ans) n’est plus désiré du côté du Lokomotiv Moscou. L’international russe pourrait venir dans le Forez contre un chèque de 5 millions d’euros. Mais d’autres clubs se sont renseignés sur le dossier : Fribourg, Norwich City ou encore les Glasgow Rangers. BAYAL SALL ENFIN PARTI ? Le club de Doncaster (D2 anglaise) serait intéressé par le profil de Moustafa Bayal Sall. L’international sénégalais, bien qu’étant sous contrat jusqu’en 2013, ne fait plus partie des plans de Christophe Galtier, l’entraîneur de l’ASSE. DE ALMEIDA SE RAPPROCHE L’avant-centre de l’Academica Coimbra Fabio Luis Santos De Almeida (28 ans) serait en pourparlers avec les dirigeants stéphanois. Le montant du transfert pourrait s’élever à 400 000 euros. LE PAOK RELANCE LE DOSSIER SANOGO Le club grec, qui avait déjà proposé 600 000 euros cet été, serait prêt à transmettre une nouvelle offre. Boubacar Sanogo fait partie du clan des lofteurs. L’international ivoirien avait coûté 5 millions d’euros en 2009 aux Verts. GHOULAM POURRAIT REJOINDRE ASTON VILLA Le néophyte stéphanois, qui a signé son premier contrat pro en avril dernier d’une durée de trois ans, attire l’œil du staff des Hammers. D’autres clubs seraient sur les rangs comme Wigan et Reading. RENOUARD COURTISÉ Actuellement sous contrat avec le SCO d’Angers, l’ancien messin Sébastien Renouard (27 ans) refait parler de lui. Son profil de milieu offensif séduit encore, notamment St-Etienne. Les Verts ou l’Angleterre Sinama-Pongolle, n’a pas pu exprimer son talent en raison d’une blessure. Arrivé du Sporting Portugal grâce à un prêt cet été, Florent Sinama-Pongolle est encore loin de son meilleur niveau. Alors, une vraie place serait à prendre pour la future recrue stéphanoise. Et, on ne peut pas dire que Modibo Maïga n’en aurait pas le niveau. Selon ses statistiques, il a trouvé les filets à 19 reprises en deux ans, sur les pelouses du championnat de France de Ligue 1 avec notamment 15 buts la saison passée. NEWCASTLE LUI OFFRE UN PONT D’OR Modibo Maïga (24 ans) n’a pas mis beaucoup de temps pour confirmer les attentes placées en lui. Lionceau depuis la saison passée, ses buts restent souvent mémorables. Les Stéphanois se souviennent très bien du but splendide marqué par l’international malien d’une frappe des 35 mètres. De plus, ses dribbles chaloupés et ses actions ne laissent pas indifférents les autres clubs. En sélection, Modibo Maïga a également fait parler la poudre, mais dans le bon sens. En 2011, il n’a inscrit que 4 buts en 25 rencontres officielles sous les couleurs du Mali. Mais une chose est sûre, les dirigeants sochaliens auront du mal à retenir ce joueur courtisé également par Newcastle. Mais, si l’international malien est recruté, il va falloir qu’il s’adapte vite au jeu de St-Etienne car, les Verts auront un grand besoin de points. Ces dernières années, St-Etienne a tendance à mal terminer son championnat. Ainsi, la saison précédente, les Verts n’avaient récolté que 20 points entre la 20 ème et la 38 ème journée du championnat de France de Ligue 1. Mais St-Etienne est Christophe Galtier, l’entraîneur des Verts, ne le cache plus : St-Etienne a besoin d’un défenseur. Et le nom du Marseillais Julien Rodriguez reviendrait avec insistance dans le Forez. Solidifier le bloc défensif stéphanois est l’un des vastes chantiers auquel va s’atteler Christophe Galtier, l’entraîneur de St-Etienne, cet hiver. Et, il faut bien rappeler que les égarements défensifs avaient coûté bien cher à St-Etienne. Ainsi, selon le classement de la saison dernière, les Verts étaient l’équipe qui avait la défense la plus perméable, parmi les 10 premiers de notre championnat (47 buts encaissés). Certes, cette saison, les Stéphanois tiennent plutôt le choc avec Ruffier dans les buts, LIGUE 1 MAÏGA ENTRE NEWCASTLE ET L’ASSE 12 - Le Foot gazette des transferts n°40 - Décembre 2011 Pas encore mort ! mais subissent aussi beaucoup de blessures. Alors, pour ne pas sombrer dans ce secteur du jeu, Christophe Galtier n’a pas d’autre choix que de recruter un défenseur central supplémentaire. Julien Rodriguez présente l’avantage d’être un arrière expérimenté (vainqueur du championnat de France en 2000 avec Monaco et finaliste de la Ligue des Champions) et peu coûteux. Sa valeur, sur le marché des transferts, ne dépasserait pas les 300 000 euros voire moins car le président Vincent Labrune veut s’en débarrasser et lui aurait même proposé un million d’euros pour résilier son contrat. Alors, on peut comprendre aisément l’attrait de Christophe Galtier pour ce joueur réputé comme étant un défenseur assez rugueux. Depuis le début de sa carrière, il a pris 30 cartons jaunes et deux rouges en 15 ans d’activité. Par ailleurs, le départ de Julien Rodriguez loin d’être le seul club à s’être déjà renseigné sur le cas de l’ancien manceau. Ainsi, le club anglais de Newcastle serait proche de faire une offre aux dirigeants doubiens après avoir obtenu l’accord, selon les médias anglais, du joueur pour un contrat de quatre ans et demi dès cet hiver et un salaire multiplié par trois. Toute la question est donc de savoir si les Lionceaux sont prêts à s’asseoir sur les 6,7 millions d’euros que vont proposer les Magpies pour l’un de leurs meilleurs joueurs qui avait déjà été au bras de fer cet été. RUDY CASBI RODRIGUEZ LE NOUVEL OM FORT pourrait être d’actualité car le club marseillais ne cherche pas à le conserver dans son effectif. Julien Rodriguez n’a pas le choix et doit partir. Et, pour sa fin de carrière, ses envies se tournent vers un autre club de Ligue 1, de préférence. S’il parvenait à recruter Julien Rodriguez, qui est sous contrat avec l’OM jusqu’en juin 2012 avec un salaire confortable, ce dernier serait, alors, l’un des joueurs les plus expérimentés du groupe stéphanois avec Laurent Batlles. Agé de 33 ans, il pourrait également retrouver du temps de jeu car Christophe Galtier souhaiterait consolider sa charnière centrale. L’OM N’EN VEUT PLUS Même s’il faut bien reconnaître qu’il est à court de forme (son dernier match officiel en championnat remonte au 12 avril 2009 contre Grenoble et son dernier match tout court au 30 septembre 2009 contre le Real en Ligue des Champions !), Julien Rodriguez, qui s’entraîne avec la réserve marseillaise car Deschamps n’en veut plus, pourrait aider les Verts grâce à un bon jeu de tête. Un domaine où il a déjà fait ses preuves avec 6 buts inscrits de la tête. Christophe Galtier avait fortement critiqué sa défense, la saison dernière, jugée trop lente. Cette arrivée pourrait clairement marquer la fin de parcours de Sylvain Monsoreau avec les Verts. En effet, l’ancien doubiste n’entre plus dans le système de jeu de Christophe Galtier et fait partie du groupe des bannis. Mais, pour l’instant, Sylvain Monsoreau ne trouve pas preneur. L’ancien sochalien n’a attiré qu’une seule formation : le Dinamo Zagreb. Les pourparlers avaient commencé, mais aucune proposition concrète n’avait été formulée aux dirigeants stéphanois. Un club des Etats-Unis, Washington, s’était également mis sur les rangs pour recruter le natif de St Cyr. Julien Rodriguez et Jean-Pascal Mignot peuvent-ils s’entendre si le Marseillais venait à signer ? Christophe Galtier ne s’en inquiète pas car, selon beaucoup d’observateurs, ces deux joueurs possèderaient le même profil. Et, de toute façon, si l’ancien défenseur de Monaco, qui a accumulé les blessures ces deux dernières saisons avec l’OM, est recruté, il faudra également s’armer de patience pour revoir Julien Rodriguez à son meilleur niveau. R.C.
Auteur d’un très bon début de saison, le Stade Malherbe de Caen pourrait recruter le jeune lillois Ronny Rodelin. Le joueur arriverait en prêt pendant six mois, c’est-à-dire jusqu’à la fin de la saison, pour avoir plus de temps de jeu. Auteur d’un coup franc magique contre Dijon en Coupe de la Ligue, Jean-Christophe Bahebeck ne manque pas de talent, mais est barré par les stars parisiennes. Un prêt à Brest serait l’idéal. La jeunesse parisienne représentée par Jean- Christophe Bahebeck ou encore Neeskens Kebano a du mal à s’exprimer au PSG malgré un talent certain. En effet, bloquée par les stars que sont Javier Pastore ou encore Jérémy Ménez, les deux Parisiens issus du centre de formation n’arrivent pas à trouver du temps de jeu en équipe première. Des minutes grappillées en fin de match lorsque l’équipe n’a plus rien à jouer, des bouts de matches en Europa League et en coupes nationales sont les seuls échappatoires des petits parisiens. Seuls échappatoires ? Pas vraiment, il existe en effet une autre solution, le prêt. Si Kebano semble destiné à Lorient, il se peut que Bahebeck imite son coéquipier et parte lui aussi en prêt. Beaucoup estiment que Brest est en pole pour avoir le jeune français en intérim. A seulement 18 ans, le natif de Saint-Denis pourrait tirer de vrais avantages de son séjour en Bretagne. Annoncé comme un futur crack, il pourrait prouver au monde du football ce qu’il vaut, et qu’il mérite plus qu’une place de joker pour les fins de matches. UNE PRESSION DIFFÉRENTE QU’À PARIS A l’instar de Rodelin, dont les avantages tirés d’un prêt d’un gros club vers une plus petite franchise de Ligue 1 ont été expliqués plus haut. Le stade Francis-Le Blé et la ville de Brest sont beaucoup moins pressants que Paris et son fameux Parc des Princes. Le joueur pourrait donc jouer plus librement et exprimer son jeu de manière beaucoup plus simple. Bien qu’à Paris, ses entrées en cours de match sont souvent remarquées, il entrerait dans une autre dimension avec une aventure à Brest. Il découvrirait la vie d’un titulaire en puissance avec aussi plus d’attentes de la part des supporteurs brestois qui le voient comme le messie. Avec un transfert à Brest, La fierté d’avoir été considéré par les champions de France, l’émotion de côtoyer des pointures comme Eden Hazard ou Rio Mavuba, l’espoir de briller avec ce club, sont tous les sentiments que reflètent les yeux du jeune réunionnais lors de son arrivée à Lille. Malheureusement, après quelques LIGUE 1 Un Lillois en rodage en Normandie RODELIN C’EST POUR QUAND ? mois de compétition, les rêves ont fait place à la réalité, pas forcément celle qu’espérait Rodelin. Très peu utilisé par Rudy Garcia, l’entraîneur de Lille, l’attaquant a été surpris par le niveau de Ligue 1, lui qui n’avait pu la connaître que le temps de six matches, en 2008-2009, avec Nantes. C’est l’année dernière, avec les Canaris justement, qu’il se fait un nom sur la scène française. Pas souvent titulaire, mais auteur de bonnes prestations, il signera sans indemnités de transfert à Lille. A 21 ans, la fougue de la jeunesse l’a poussé à croire que son temps de jeu serait conséquent, qu’il verrait les matches de Ligue des Champions en tant que protagoniste, et non sur le banc. Mais Rudy Garcia, bien qu’il considère énormément le joueur, ne lui a donné que quelques minutes de temps de jeu cette saison. Il faut dire qu’avec Sow, Payet, Jelen et De Melo, les places sont chères au LOSC. Alors, l’ancien nantais pourrait bien partir cet hiver, en prêt, pour un club où ses apparitions seraient plus habituelles. Caen serait la place idéale pour se faire connaître du grand public, pour prouver qu’il est taillé pour le plus haut niveau français et pour cultiver sa capacité à marquer des buts. AVEC FRAU, IL VA BEAUCOUP APPRENDRE En effet, le jeune Rodelin a encore ce point faible de ne pas être un tueur, un renard des surfaces, (il a en effet marqué huit buts en plus de cinquante matches) comme l’est un certain Pierre-Alain Frau. L’actuel attaquant caennais s’y connaît dans l’art ultime d’enfiler les buts comme des perles puisqu’il en est à plus de 120 buts dans sa longue carrière. PAF connaît l’importance d’être efficace dans la surface de réparation pour un attaquant et pourrait Barré par les stars parisiennes, Brest lui tend les bras LE COUP DE TONNERRE BAHEBECK le joueur aura plus ou moins de pression qu’à Paris ? Sûrement plus, mais au moins plus saine qu’à Paris. De toute façon, les responsabilités sont bien connues de Jean-Christophe Bahebeck. En effet, il a toujours porté les équipes dans lesquelles il évoluait à bout de bras. Meilleur buteur de toutes les catégories de jeunes avec Paris (moins de 15, 17, 19 et équipe réserve), il est aussi l’un des piliers des moins 19 ans de l’équipe de France (avec ses coéquipiers de club Neeskens Kebano et Loïck Landre). Parmi l’élite depuis deux saisons, Brest, qui a cette saison comme but le maintien en Ligue 1, devrait vite conquérir cet objectif vu qu’ils sont installés confortablement dans le ventre mou du classement. De plus, une paire d’attaquants Nolan Roux-Jean- Christophe Bahebeck n’aurait à rougir face à aucune équipe et pourrait semer le trouble dans de nombreuses défenses. La star locale qu’est Nolan Roux aurait finalement un support en attaque, lui qui est habitué à tirer l’équipe seul vers le haut, pourra se reposer sur l’épaule d’un jeune rempli de fougue et de talent. Le prêt serait bien entendu gratuit pour Brest qui n’aurait qu’à payer le salaire du joueur. Ce dernier a signé un contrat pro de trois ans cet été et a envie de prouver jusqu’au bout qu’il a le niveau pour ce nouveau Paris-Saint-Germain. Pour cela, il faut d’abord confirmer ailleurs pour revenir plus fort, et avoir l’autorité nécessaire pour contester les places de titulaires des sénateurs que sont Kevin Gameiro et Javier Pastore. Autant dire que cette fin de saison sera capitale dans la carrière du jeune parisien. transmettre son savoir au jeune apprenti. De plus, une attaque qui allierait l’expérience, le savoir faire et l’efficacité de Frau, et la technique, la rapidité et la fraîcheur de Rodelin serait très intéressante. Le jeu de Caen est cette année très intéressant, et l’insouciance du numéro 20 lillois pourrait permettre à l’équipe normande de se battre pour davantage que le maintien. De plus, il rejoindrait la jeunesse à Caen qui est représentée par l’attaquant M’Baye Niang. A 16 ans, ce dernier a été l’année dernière le plus jeune titulaire de l’histoire de Ligue 1. Les deux proposeraient une excellente alternative au vieux sage Pierre-Alain Frau (31 ans) et pourraient même être une attaque complète si l’ancien parisien, jamais vraiment épargné par les blessures, venait à s’arrêter en milieu de saison pour se soigner. La politique du club en matière de recrutement changerait alors. Critiqué pour privilégier les joueurs vieux et expérimentés, ce vent de fraîcheur dans la scession recrutement pourrait donner de nouvelles idées au club, s’il portait ses fruits. Le tandem Niang-Rodelin serait le duo offensif le plus jeune de Ligue 1, mais pas forcément le plus mauvais. BRUITS DE VESTIAIRE NIANG INTÉRESSE NEWCASTLE FRANÇOIS DE CHIARA Déjà courtisé par de nombreuses équipes européennes de renom, Mbaye Niang serait actuellement suivi par Newcastle. Intéressés par le profil de l’international Espoirs, les Magpies auraient cherché à se renseigner auprès des dirigeants normands. Comme c’est le cas pour Arsenal, Newcastle possède un contingent français important dans son effectif. EL-ARABI PARTI À CONTRE-CŒUR L’été dernier, Youssef El-Arabi rejoignait le club saoudien d’Al Hilal. Vivement critiqué au sujet du salaire qu’il touche là-bas (plus de 3 millions d’euros par an), l’attaquant marocain a déclaré qu’il avait souhaité rester en France. Malheureusement, aucun club français n’est venu manifester sa volonté de recruter le joueur caennais, mis à part l’OM. Mais le club phocéen, en manque de moyens financiers, a finalement laissé tomber la piste El-Arabi. L’international marocain espère déjà revenir au plus vite en Europe, et plus particulièrement en France. MUSAVU-KING EN ANGLETERRE Caen a des talents cachés qu’elle n’utilise même pas. En effet, le club d’Everton est intéressé par un jeune gabonais de 19 ans Yroundu Musavu-King qui fait partie de l’équipe réserve caennaise. Ce défenseur de métier devrait partir en janvier pour l’Angleterre, avec un chèque de 500 000 euros à la clé pour les Normands. NDINGA DIRECTION LA BRETAGNE Le milieu défensif d’Auxerre Delvin Ndinga pourrait rejoindre Brest cet hiver. En effet, le Congolais de 23 ans, qui n’a connu qu’Auxerre comme club, en France, pourrait découvrir les joies de la Bretagne pour un montant d’un demi-million d’euros. Cet international est déjà apparu dix fois avec le maillot de son pays, le Congo. REVOILÀ SANOGO Brest a de gros problèmes en attaque. En effet, malgré la présence d’une pointure dans le compartiment offensif répondant au nom de Nolan Roux, Brest a du mal à marquer des buts. Les Brestois pourraient alors, outre Bahebeck, renforcer ce secteur avec la venue du Stéphanois Boubcar Sanogo. Cet attaquant de 29 ans n’a pas convaincu chez les Verts et pourrait arriver moyennant un petit chèque. LESOIMIER AFFOLE BORDEAUX Le Stade Brestois pourrait bien être la première victime du déblocage d’une enveloppe de 10 millions d’euros à Bordeaux pour le Mercato d’hiver. En effet, les dirigeants bordelais seraient très intéressés par l’achat de Benoît Lesoimier dès cet hiver. Le joueur pourrait coûter 4 millions au club bordelais. F.D.C. Le Foot gazette des transferts n°40 - Décembre 2011 - 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :