Gazette des Transferts n°40 décembre 2011
Gazette des Transferts n°40 décembre 2011
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°40 de décembre 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (315 x 400) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 12,6 Mo

  • Dans ce numéro : Ronaldinho, de retour au PSG.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Un gros poisson à Evian après Govou et Leroy LUYINDULA MET DE L’EAU DANS SON VIN ORINEL DANS LE VISEUR D’EVIAN Le milieu de terrain de Châteauroux est l’un des meilleurs passeurs du championnat de L2. Mais il est encore sous contrat avec la Berrichonne jusqu’en 2014. Akim Orinel, natif d’Arles, a été formé à l’AS St-Etienne pendant 6 ans. LOPY EN PRÊT BRUITS DE VESTIAIRE Le milieu sénégalais Joseph Lopy, âgé de 19 ans, a besoin de temps de jeu. Au FC Sochaux, il n’a signé qu’un contrat de stagiaire. Il pourrait venir s’aguerrir chez le promu Evian. GENGHINI POUR SE FAIRE UN PRÉNOM L’ancien milieu de terrain du FC Sochaux Benjamin Genghini pourrait rejoindre le club savoyard. L’année dernière, il a porté les couleurs du RC Strasbourg. Le fils de Bernard Genghini a également joué pour le FC Gueugnon pendant deux ans. ISABEY ET DIJON, C’EST FINI Arrivé à Dijon en 2009, l’ancien sochalien Mickaël Isabey n’entrait pas dans les plans de Patrice Carteron cette saison malgré 26 matches joués la saison passée. Sous contrat jusqu’à la fin de la saison, il a opté pour une séparation à l’amiable et espère trouver un nouveau challenge à 36 ans. QUEL AVENIR POUR PADOVANI ? Titulaire la saison passée en Ligue 2 (35 matches joués), le portier Jean-Daniel Padovani (31 ans) ne l’est plus puisqu’il a perdu sa place après la 1 ère journée et la claque reçue contre Rennes à domicile (1-5) pour la céder à Baptiste Reynet (21 ans) qui vient de Martigues (CFA). Sous contrat jusqu’à la fin de la saison, l’ancien angevin se pose des questions vu qu’il n’est même plus dans le groupe. ON PROLONGE À DIJON Pour garder ses joueurs, Dijon a prolongé quatre de ses joueurs : Sanaa Altama et Eric Bauthéac jusqu’en 2015, Benjamin Corgnet (jusqu’en 2016) et Chaher Zarour (jusqu’en 2014). LA CLAUSE DE CORGNET Très sollicité, le milieu défensif dijonnais Benjamin Corgnet a prolongé son contrat de quatre ans soit jusqu’en 2016. Nul doute que la clause de départ de celui que Patrice Carteron voit un jour en équipe de France n’est plus de 7 millions d’euros comme cet été… 10 - Le Foot gazette des transferts n°40 - Décembre 2011 Un gros coup pour le promu Evian Thonon Gaillard, semble se dessiner avec la possible arrivée de Péguy Luyindula au prochain Mercato d’hiver, un joueur dont le PSG veut se débarrasser. Dijon souhaiterait accueillir une nouvelle recrue pour le prochain Mercato d’hiver en la personne de Jean-Joël Perrier-Doumbé sans club depuis son départ de Toulouse. L’objectif est clair : colmater les brèches pour ne plus prendre l’eau défensivement. L’ancien toulousain pourrait signer chez le promu dijonnais. Le défenseur, sans club depuis la fin de son contrat avec Toulouse, pourrait reprendre du service au FC Dijon afin de renforcer l’axe défensif du promu. Car si l’on s’intéresse de plus près aux statistiques, le club bourguignon encaisse beaucoup de buts, beaucoup trop. C’est même l’une des défenses les plus friables de notre championnat. Le manager général de l’équipe Patrice Carteron songerait donc à recruter un défenseur (et sans contrat, si possible) et Jean-Joël Perrier Doumbé pourrait être celui-là. LA DÉFENSE : LE CHANTIER PRIORITAIRE Bien entendu, certains se rappèleront de la lourde claque subie par le FCO Dijon, dès son premier match dans l’élite, à domicile, face à Rennes (1- 5). Même si l’ancien stéphanois, devenu coach, Patrice Carteron a préféré évoquer un « fauxdépart » et appelle à ne pas « désespérer », il n’empêche que toutes ces erreurs pourraient coûter cher au FC Dijon en vue de son maintien dans l’élite. Alors, même si Dijon a recruté deux défenseurs aguerris de la Ligue 1 : Abdoulaye Meité, ancien Marseillais, et Cédric Varraud, ex-Niçois, qui comptabilisent près de 500 matches à eux deux, la situation mettra du temps à s’améliorer. Mais le recrutement de Jean-Joël Perrier Doumbé présente un risque pour le club dijonnais car le joueur, qui est sans contrat depuis son départ de Toulouse cet été, n’a foulé qu’à trois reprises les pelouses de Ligue 1 depuis trois ans. Et, il n’en a pas oublié ses deux piètres saisons au Celtic LIGUE 1 L’ancien international français n’a qu’une seule envie : jouer et peu importe le club. Une chose est sûre : « Evian a bien cherché à me contacter » a-t-il avoué chez nos confrères de la chaîne CFOOT. Bien entendu, le club savoyard s’est empressé de démentir catégoriquement cette information lâchée par l’ancien strasbourgeois par l’intermédiaire de son entraîneur Bernard Casoni qui souhaite un attaquant apte de suite. Info ou intox ? En tout cas, cette arrivée, si elle se confirmait, pourrait permettre à Péguy Luyindula de partir du PSG, pour celui qui ne rentre plus dans les plans d’Antoine Kombouaré. Pour l’instant, il s’entraîne avec la réserve parisienne et a été mis à l’écart des pros. Une situation difficile à vivre pour celui qui fut champion de France en 2001 avec l’OL. CASONI PEUT-IL SE PRIVER D’UN TEL JOUEUR ? Mais cette mise au placard résulte des mauvaises performances réalisées avec le PSG. Ainsi, sur 130 matches disputés, il n’a inscrit que 19 buts. Pourtant, il continue de recevoir des soutiens de poids à l’image de celui de Daniel Bravo, ex-joueur du PSG, qui « comprend la situation de Péguy ». Agé de 32 ans, l’ancien partenaire de Sidney Govou pourrait bien retrouver, son ami, dans l’équipe d’Evian Thonon Gaillard. Ces deux attaquants se connaissent bien car ils ont joué ensemble à l’Olympique Lyonnais. Encore faudrait-il que les automatismes reviennent entre ces deux joueurs qui ont joué trois années de suite ensemble. En grande difficulté en championnat, le club savoyard s’enlise dans les profondeurs du classement en ce début de saison en Sans club depuis cet été, Dijon est sur le coup Glasgow où il n’a fait seulement que 7 apparitions. Le temps presse pour Dijon. Le club l’a bien compris : la défense sera donc un élément clé pour le maintien. Car, si la défense pêche, l’attaque ne se porte pas mieux avec l’une des moins efficaces du championnat, si on se réfère aux statistiques. Alors, face à ces manques, le FC Dijon devrait recruter. Sans faire de folies, non plus. Cela peut se comprendre au regard du budget dont il dispose, pour cette année : 20 millions ayant laissé beaucoup de points en route. L’expérience de Péguy Luyindula (15 années de carrière tout de même) et sa bonne entente avec Sidney Govou pourraient permettre au club savoyard de s’échapper de la seconde partie du classement. Le transfert du Parisien répondrait également à l’absence de Kévin Bérigaud avant-centre blessé au dos pour une longue période. Cela se ressent au niveau du classement des buteurs car un seul joueur d’Evian (Sagbo) figure dans la liste des 20 meilleurs buteurs de Ligue 1. Un classement dans lequel Péguy Luyindula trouvait régulièrement sa place pendant quatre saisons consécutives avec une moyenne de 10 buts par saison. Une donnée qui pourrait peser dans le choix de Bernard Casoni inquiet pour la suite des évènements car, ces derniers temps « on paie cash des petites erreurs » s’est-il plaint. Mais, malgré ses huit recrues (Govou, Poulsen, Mongongou, Leroy, Mensah…), Evian a tout de même conservé quatre attaquants sur cinq, ayant joué la saison précédente, en Ligue 2 (Youssef Adnane, Yannick Sagbo, Ali M’Madi et Kévin Bérigaud). Problème d’expérience ? C’est vrai qu’il s’agit de la première saison en Ligue 1 de son histoire pour le promu Evian Thonon Gaillard. Un club dont l’ascension a été fulgurante (il est passé du National à la Ligue 1 en deux ans). Mais cette fois, l’ampleur de la tâche est énorme et l’expérience d’un joueur comme Luyindula serait appréciable. Mais bon, si Bernard Casoni n’en veut toujours pas, le Parisien pourra toujours rebondir à Ajaccio, autre promu, qui aimerait bien l’avoir en prêt. RUDY CASBI PERRIER-DOUMBÉ À POINT NOMMÉ d’euros, dont la moitié est la conséquence de la montée dans l’élite. La qualification des Dijonnais pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue (3-2 contre le PSG) devrait néanmoins apporter des ressources supplémentaires au club. Quoi qu’il en soit, s’il misait au final sur Jean-Joël Perrier Doumbé (33 ans), le club tenterait un pari, mais il n’a pas grand chose à perdre non plus. R.C.
Jean-Louis Triaud a promis de recruter pour cet hiver. Et le nom du milieu de terrain international Mahamadou Diarra revient souvent. Il y aura peut-être du changement au sein du milieu de terrain bordelais. Jaroslav Plasil, Lamine Sané ou Landry N’Guemo pourraient se sentir davantage concurrencés en la personne de Mahamadou Diarra. L’international malien, quintuple champion de France avec l’Olympique Lyonnais, n’a pas caché son intention de vite retrouver un club après avoir quitté Monaco. Sans club, pour l’heure, ce dernier pourrait aider à stabiliser le milieu de terrain bordelais. On rappelle que Bordeaux a pris l’eau ces derniers temps, se retrouvant même à jouer le maintien. Un comble. A Bordeaux, Mahamadou Diarra, ancien joueur du Real Madrid, aurait la possibilité de retrouver du temps de jeu pour retrouver une place de titulaire réellement indiscutable au sein de la sélection malienne, pour celui qui compte 63 sélections nationales, à son compteur. IL NE VEUT PLUS JOUER LE MAINTIEN MAIS… Mahamadou pour oublier Alou à Bordeaux UN DIARRA PEUT EN CACHER UN AUTRE Jean-Louis Triaud, le président des Girondins de Bordeaux, a annoncé sa volonté de renforcer son équipe durant le prochain Mercato d’hiver, disposant pour cela d’une enveloppe de 10 M €. De son côté, Francis Gillot s’active déjà en coulisse et un nom reviendrait avec insistance, celui de l’Américain Charlie Davies qu’il a eu sous ses ordres à Sochaux et qui brille en Major League où il est prêté jusqu’à la fin de l’année par Sochaux. Joueur de l’équipe de DC United, Charlie Davies n’est pas un inconnu du championnat de France de Ligue 1. En 2009, il avait joué à Sochaux où officiait... Francis Gillot, ancien entraîneur des Lionceaux. L’international américain avait été recruté pour ses qualités de percussion en attaque. Malheureusement, suite à une grave blessure survenue lors d’un accident de voiture en octobre 2009, Charlie Davies a connu une indisponibilité de quatre mois, n’inscrivant au final que 2 buts en 8 rencontres de championnat. Mais il ne faut pas se tromper, Charlie Davies reste un redoutable avantcentre. En Suède, sous les couleurs d’Hammargby, l’Américain avait concrétisé 22 occasions en 57 matches. Par ailleurs, en Major League soccer, il a marqué 11 buts en 26 rencontres cette saison pour le club de DC United. IL CARTONNE EN MAJOR LEAGUE Actuellement, il s’entraîne avec la réserve de l’Olympique Lyonnais. Mais une seule question doit être encore éludée : le salaire. S’il veut intégrer l’effectif bordelais, il devra consentir à être moins gourmand car, à Madrid, il émargeait à 2,5 millions d’euros par an. Bien entendu, les Girondins de Bordeaux ne pourront pas s’acquitter d’une telle somme. Un atout de poids peut jouer en sa faveur, sa polyvalence, car Mahamadou Diarra est capable de jouer milieu relayeur, récupérateur ou en défense centrale. Mais s’il est recruté par les Girondins, il devra revenir au niveau physiquement car, il n’a plus jouer depuis avril. Dans le schéma tactique adopté par Francis Gillot, le 4-4-2, l’ancien joueur de Monaco pourrait apporter sa puissance. En équipe du Mali, il avait été souvent utilisé pour ces qualités. Il avait, d’ailleurs, inscrit 8 buts en 63 matches sous le maillot malien. Mais, une chose est sûre, alors que Bordeaux enchaîne les mauvais résultats, Francis Gillot a un besoin urgent de recruter pour pallier les carences défensives des Marine et Blanc. Si Diarra retrouve son niveau, peut-être qu’il pourrait élever celui des Girondins et faire oublier à Bordeaux un autre Diarra, Alou parti cet été à Marseille où il ne brille guère. A coup sûr, les Girondins ont besoin d’un taulier dans l’axe défensif pour chasser les buteurs adverses et aider les défenseurs et tout le milieu de terrain bordelais. Bordeaux avait terminé champion de France en 2009 grâce à une défense qui n’avait encaissé que 34 buts. Mais on n’en est pas là. Et la question est de savoir si Bordeaux prendra le risque de miser sur un joueur qui n’a plus joué depuis une éternité, en clair depuis le 16 avril. Certes, ce dernier, par son expérience pourrait redonner confiance aux jeunes pousses girondines. Mais à Monaco, il était venu pour la même mission et il n’avait pu empêcher le club de la Principauté de descendre… Le joueur déclarait d’ailleurs mi-octobre : « Je n’ai pas très envie de jouer entre la 15ème et 20ème place, j’ai vu ce que c’était à Monaco, c’était terrible. » Trouvant le temps long, il a peut-être changé d’avis. Car entre Bordeaux et Doncaster, club de 3 ème Division, le choix semble vite fait pour un joueur qui, en plus, a le statut de joueur extracommunautaire. RUDY CASBI Par ailleurs, bien qu’il n’ait pas pu disputer la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud en raison d’une grave blessure et d’une période de rééducation trop longue, Charlie Davies reste encore un atout majeur pour la sélection américaine où il a déjà participé à 17 matches pour 4 buts. Face à tous ces arguments, on peut comprendre aisément ce qui a ainsi poussé Francis Gillot, entraîneur des Girondins, à activer cette piste de recrutement. Au regard des statistiques affichées par Bordeaux en ce début de saison, on peut dire que les Aquitains sont en nets reculs, ayant les pires difficultés à faire trembler les filets adverses. De plus, cette arrivée pourrait combler la mise à l’écart de Grégory Sertic. Engagé avec les Marine et Blanc depuis trois ans, mais auteur d’un seul but avec Bordeaux, il n’entre plus dans les plans de jeu de Francis Gillot. Cette arrivée serait aussi une suite à la promesse lancée par Jean-Louis Triaud envers les supporteurs. Ce dernier a annoncé que l’actionnaire M6 allait mettre la main à la poche lors du prochain Mercato. On parle d’une enveloppe de 10 millions d’euros. Mais il s’agit également pour les Girondins de ne pas s’enliser trop longtemps dans la seconde partie du classement. Alors, pour éviter de pérenniser une situation de crise Jean- Louis Triaud a affirmé son ambition pendant la prochaine période du marché des transferts. Il a ainsi clairement fait part de son intention de recruter deux ou trois joueurs. Et ce qui est rassurant, c’est que LIGUE 1 Gillot ne l’a pas oublié DAVIES VEUT S’IMPOSER EN L1 Francis Gillot connaît bien Charlie Davies. Donc, l’adaptation de l’Américain pourrait être plus rapide qu’avec d’autres joueurs. Il faut néanmoin espérer, pour les Girondins de Bordeaux, que le joueur se réadapte vite au niveau de jeu par rapport à la Ligue 1 car, lors de son dernier passage à Sochaux, Francis Gillot avait insinué que l’Américain mettait un certain temps pour élever son jeu au niveau de la Ligue 1. Mais de toute façon, Bordeaux n’a plus le choix. Charlie Davies non plus qui demande 20 millions de dollars suite à son accident de voiture ! « Peut-être que dans le futur je pourrais de nouveau fouler les pelouses de Ligue 1 et ainsi m’imposer de manière définitive dans une équipe française » a lâché récemment l’Américain. La balle est désormais dans le camp de Sochaux qui l’a prêté au DC United jusqu’à la fin de l’année. BRUITS DE VESTIAIRE MAYUKA SUR LES TABLETTES L’attaquant international zambien Emmanuel Mayuka (20 ans) joue actuellement pour les Young Boys de Berne. Sous contrat jusqu’en 2015, le club suisse en demanderait 7 millions d’euros. TRÉMOULINAS SUR LE DÉPART… Le latéral gauche des Girondins Benoît Trémoulinas est courtisé par Tottenham et le Bayern Munich, mais surtout par la Juventus qui en a fait sa priorité. Son contrat devrait prendre fin en juin 2013. Il joue aux Girondins de Bordeaux depuis quatre ans et ne compte pas prolonger. … RODRIGUEZ POUR LE REMPLACER Pour compenser l’éventuel départ de Trémoulinas, Bordeaux lorgne sur Ricardo Rodriguez. Le défenseur du FC Zurich, âgé de 19 ans, est en effet suivi par les Girondins. Le PSG et le Real Madrid planchent également sur ce dossier. La valeur du joueur se situe entre 4 et 5 millions d’euros. ANIN DANS LE VISEUR Le Sochalien Kévin Anin n’est pas un inconnu pour Francis Gillot qui aimerait bien le récupérer à Bordeaux. L’ex-milieu du Havre est sous contrat, avec Sochaux, jusqu’en 2014. SERTIC À LA RE-LENS L’avant-centre des Girondins Grégory Sertic n’entre plus dans les plans de Francis Gillot. Il pourrait être de nouveau prêté au RC Lens avec qui il a joué 23 matches la saison passée, mais cette fois en Ligue 2. FERNANDO DE RETOUR ? Transféré cet été à Al-Shabab, le milieu de terrain brésilien Fernando (30 ans) serait prêt à revenir à Bordeaux où il a joué de 2005 à 2011. R.C. Le Foot gazette des transferts n°40 - Décembre 2011 - 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :