Gazette des Transferts n°35 mai 2011
Gazette des Transferts n°35 mai 2011
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°35 de mai 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (315 x 400) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 10,4 Mo

  • Dans ce numéro : Lyon sur Malouda.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Annoncé sur le départ depuis près d’un an, le Montpelliérain Emir Spahic risque de faire ses valises au prochain mercato. Pour lui succéder, René Girard explore plusieurs pistes dont les plus chaudes sont le Monégasque Adriano et le Nancéien André Luiz. Si Arsenal était très intéressé par le joueur de Montpellier Emir Spahic l’année dernière, il risque de ne plus être le seul lors du prochain mercato. Le Pailladin a fait se déplacer de nombreux scouts au stade de la Mosson cette saison, au grand dam de René Girard qui conserverait bien son défenseur central dans son effectif la saison prochaine. Outre l’équipe d’Arsène Wenger, le Paris Saint-Germain ou encore Aston Villa suivent également de très près ce Bosnien de 30 ans. Le prochain marché des transferts est sans doute la dernière chance pour Spahic de rejoindre un grand club européen, une opportunité qu’il ne laissera pas passer. Bien qu’il soit encore sous contrat avec le club héraultais jusqu’en 2014 et un titulaire indiscutable, le Président Louis Nicollin envisage déjà son départ. Surtout après les mauvais gestes du défenseur qui ont pénalisé son équipe et littéralement fait bondir Loulou. « Je suis enragé par le geste de Spahic, expliquait le Président du MHSC. J’en ai plein le cul de ce type. J’ai vu son geste... Mais bon, je ferais mieux de la fermer pour ne pas lui causer du tort. Ce qui me fatigue, c’est qu’on se focalise sur ses écarts et qu’on nous tombe dessus. Je pense qu’au mois de juin il fera sa valise, ce ne sera pas plus mal. Il en a manifesté le désir. Maintenant il faut qu’il trouve un club et nous, trouver des sous ». Montpellier demandait 30 millions (!) d’euros la saison dernière pour accorder un bon de sortie à son joueur, mais son prix sera largement (et logiquement) revu à la baisse pour le prochain mercato. L’idée du départ de Spahic étant acquise, les recruteurs montpelliérains se sont mis à la recherche d’un joueur capable de le remplacer dans la défense. Et les deux pistes les plus chaudes ont un air de samba… ADRIANO LUI AUSSI CONVOITÉ LIGUE 1 Le Brésilien pour remplacer Spahic ? MONTPELLIER S’ACTIVE POUR ANDRÉ LUIZ BRUITS DE VESTIAIRE LEMAÎTRE VEUT CONTINUER L’AVENTURE Très proche de Pablo Correa, Raynald Lemaître ne suivra pas l’Uruguayen l’année prochaine comme plusieurs de ses coéquipiers. Le latéral gauche nancéien, dont le contrat se termine dans un an, veut rester en Lorraine la saison prochaine. « Il y a un nouvel entraîneur qui va arriver. A mon avis, il rencontrera chaque joueur pour savoir à qui il peut faire confiance. Il me reste un an de contrat, je me vois encore à Nancy », a déclaré Lemaître. SAMI SUIVI PAR WEST HAM ET GETAFE Annoncé sur le départ, le défenseur central Joël Sami va quitter Nancy la saison prochaine. Le Nancéien pourrait prendre la direction de l’Angleterre où l’on dit que West Ham serait très intéressé par son profil. Mais attention, Getafe (Espagne) suivrait aussi de très près Joël Sami… DESTINATION ESPAGNOLE POUR CORREA ? Son annonce avait fait l’effet d’une bombe dans la région lorraine. L’Uruguayen, fidèle entraîneur de l’ASNL, ne sera pas de la partie pour la saison prochaine. Une décision mûrement réfléchie d’après le coach et qui lui ouvre dorénavant de nouvelles opportunités… S’il ne restera sans doute pas en France en raison des liens très forts qui le lient à Nancy, Correa pourrait rebondir dans un club espagnol. MARTIN À MONTPELLIER JUSQU’EN 2015 Le jeune milieu de terrain de Montpellier Jonas Martin a prolongé son contrat de deux saisons supplémentaires. Il est désormais lié à Montpellier jusqu’en 2015. GIRARD PROLONGE DE DEUX ANS Libre à la fin de la saison, l’entraîneur de Montpellier René Girard a prolongé de deux ans l’aventure avec La Paillade. Il est donc lié au club jusqu’en 2013. Une bonne nouvelle pour Loulou Nicollin qui avait annoncé « souhaiter le garder pour la saison prochaine » et qui ne voulait pas entendre parler d’un autre entraîneur à la tête de son équipe. GERNDT ET GUIE GUIE PISTÉS Bien qu’Olivier Giroud plaise au staff technique de Montpellier, plusieurs attaquants sont pistés par les recruteurs du club. Si l’intérêt du club pour Abraham Guie Guie (Tours) est connu depuis quelque temps, Montpellier semble aussi s’intéresser à Alexander Gerndt (Helsingborg). Auteur de vingt buts la saison passée en championnat, l’attaquant international suédois de 25 ans aurait également été remarqué par l’Ajax d’Amsterdam. 8 - Le Foot gazette des transferts n°35 - Mai 2011 Mal en point en championnat, le RC Lens pourrait descendre en Ligue 2 à l’issue de la saison. Une situation qui va faire le bonheur de certains clubs, car les Sang et Or seront obligés de vendre plusieurs de leurs joueurs. Et Nancy, qui était intéressé par le défenseur tunisien Yahia, lorgnerait également du côté de l’attaque lensoise et de Toifilou Maoulida. Décidément à Nancy, c’est le grand chambardement. Après le départ de Pablo Correa (quatorze années passées au club pour l’Uruguayen !) Après Yahia… Si l’Uruguayen Mauricio Victorino (Universidad de Chile) était un temps convoité, les dirigeants de Montpellier auraient déjà coché les Brésiliens André Luiz (Nancy) et Adriano (Monaco). Adriano, le défenseur central (il peut aussi évoluer à droite) de Monaco, serait très, très proche de Montpellier et, selon certaines sources, il pourrait signer un contrat dès la fin du championnat de France de Ligue 1. Une mauvaise nouvelle pour les Monégasques qui risquent de perdre un leurs cadres de l’équipe. Le Brésilien est un des seuls joueurs de la Principauté à jouer à son véritable niveau cette année. Si le club du Rocher n’a pas encore dit son dernier mot, Adriano a tout de même plus de chance de rejoindre Montpellier que de porter la tunique rouge et blanc pour la saison 2011/2012. En cas d’échec des négociations avec le Brésilien (il est également suivi par des clubs de Serie A), les dirigeants héraultais se sont également renseignés sur le cas de son compatriote André Luiz, le défenseur central de Nancy. Ce joueur de 31 ans qui évolue à Marcel Picot depuis 2005 n’a pas réussi à trouver un nouvel accord avec l’équipe nancéienne (son contrat se termine en 2012), et ne serait pas contre un nouveau défi. C’est dans cette optique que le club de Montpellier s’est présenté à lui et lui aurait déjà proposé un contrat de trois ans… Si certains s’interrogent sur les motivations de René Girard de s’intéresser à deux défenseurs au lieu d’un, cela tient sans doute au fait que l’ancien coach de l’équipe de France Espoirs commence à imaginer un départ d’un autre joueur de son effectif : Yanga-Mbiwa. Le jeune espoir de Montpellier est également courtisé par plusieurs grosses écuries et n’est pas encore sûr de rester dans le Sud la saison prochaine. Les semaines à venir risquent d’être très mouvementées pour la défense montpelliéraine… ANTOINE AUBRY NANCY LORGNE SUR MAOULIDA prévu pour la fin de saison et les futurs transferts ou fins de contrat de nombreux cadres (André Luiz, Sami, Féret ou encore Hadji), il y aura du mouvement au rayon « arrivées ». Et le club lorrain, en manque de moyens financiers, pourrait être de nouveau obligé de se tourner vers des joueurs « bon marché » mais avec une certaine expérience de la Ligue 1, le maintien en première division étant déjà l’objectif annoncé pour la saison 2011/2012. Un manque d’ambition pour une équipe qui avait frôlé la qualification en Ligue des Champions en 2008… A seulement deux points de la troisième place (synonyme de qualification pour le tour préliminaire de la plus grande compétition européenne), les Nancéiens étaient 15ème en 2009, 12ème la saison dernière et cette année, le classement ne sera guère plus reluisant… Pour s’améliorer, le club lorrain est donc forcé de réaliser de jolis coups sur le marché des transferts. Le choix est simple pour cette catégorie d’équipe aux capacités financières limitées. Soit elle se tourne vers des joueurs jeunes, évoluant dans des divisions inférieures, soit elle privilégie l’expérience en faisant appel à des footballeurs plus âgés. La seconde option semble celle envisagée par l’AS Nancy-Lorraine. Et dans le rayon « bonnes affaires », les Rouge et Blanc se tournent vers des écuries en grande difficulté comme le RC Lens. Malmenés en championnat, les Sang et Or ne sont pas encore condamnés, mais risquent fort de redescendre en Ligue 2. Une éventualité qui les force à se séparer de leurs plus gros salaires et, bien évidemment, de leurs meilleurs joueurs… SON DERNIER CHALLENGE ? Parmi eux, deux intéressent l’équipe nancéienne. Le défenseur tunisien Alaeddine Yahia (dont nous vous parlions dans notre dernier numéro) et maintenant c’est au tour de Toifilou Maoulida de recevoir des signaux en provenance de Nancy. A la recherche d’un successeur de Julien Féret sur le flanc droit de son milieu, l’ASNL a pensé à l’expérimenté Lensois. Originaire de l’île de Mayotte, le joueur de Lens pourrait aussi être à la recherche d’un nouveau défi. Footballeur qui n’a pas peur du changement (il a joué pour Montpellier, Rennes, Monaco, Metz, Marseille, Auxerre et Lens), Maoulida, à qui il reste une année de contrat, ne supporterait pas une nouvelle descente en Ligue 2 après celle de 2008, surtout depuis que les supporters sang et or l’ont pris en grippe. S’il était resté au club il y a trois ans, le ton n’est plus le même. A 31 ans, le Lensois souhaite un dernier challenge. Et obtenir le maintien avec Nancy est le genre de défi qui semble satisfaire le milieu offensif… A confirmer au mois de juin, mais le club lorrain a intérêt à accélérer les négociations s’il veut faire signer Maoulida au stade Marcel-Picot, l’ASNL n’étant pas le seul club sur les rangs du Lensois… A. A.
La flamme entre l’Olympique Lyonnais et Florent Malouda serait-elle sur le point de se raviver ? A en croire la presse britannique, le Guyanais pourrait retomber dans les bras de son ancien club avec lequel il a partagé une histoire de quatre ans. Peut-être pour LIGUE 1 Le club rhodanien veut le reconquérir L’OL SE RAPPELLE AU BON SOUVENIR DE MALOUDA Le défenseur du Stade Rennais, Kader Mangane, réussit sans doute la saison la plus aboutie de sa carrière et ne laisse aucune équipe indifférente. Surtout pas l’Olympique Lyonnais qui souffre cette saison de problèmes défensifs récurrents. Le candidat idéal est tout trouvé en la personne de Mangane, capitaine de la meilleure défense du championnat de France. Le Sénégalais serait une recrue de choix. Alors un Lion, bientôt, à Lyon ? Les dirigeants de l’Olympique Lyonnais seraientils devenus fans du club breton ? Depuis quelques années, le club du Rhône convoite ce que Rennes fait de mieux, et après Kim Kallström et Jimmy Briand, Kader Mangane va-t-il venir grossir l’effectif des anciens Rennais de Lyon ? Lyon qui ne devrait pas conserver Pape Diakhaté (prêté par le Dynamo Kiev) qui ne s’est pas imposé, Claude Puel lui préférant souvent Dejan Lovren en défense centrale. Lyon devra recruter un nouvel élément pour l’axe de sa défense cet été. Après plusieurs recherches, le club rhodanien aurait arrêté son choix sur Kader Mangane. Ce solide défenseur a posé ses valises en 2008 en Bretagne, où l’on en dit le plus grand bien. Titulaire indiscutable depuis plusieurs saisons, il fait, aujourd’hui, partie des meilleurs défenseurs du championnat de France. Le joueur de 28 ans, très ambitieux, aspire un jour jouer une compétition européenne. Il doit dans ce cas regretter le manque d’ambition qu’affiche son club, qui malgré une bonne saison, pratique un jeu fermé parfois ennuyeux et ne parvient pas à faire rêver son public. Privé de nombreux attaquants cette saison, le Stade Rennais souffre d’un manque cruel de jeu vers l’avant. Le club qui possède la meilleure défense du championnat pourrait regretter en fin de saison de ne pas avoir été plus offensif. Kader Mangane l’affirme : avec sa puissance offensive de la saison dernière, Rennes aurait pu jouer le titre cette année. Le défenseur sénégalais regrette les nombreux départs qu’a subi l’effectif breton en attaque (Gyan, Bangoura, Sow). « Il est clair que retrouver la nostalgie de ses années de plénitude car 2011 aura été pour le moins compliquée pour Florent Malouda. Considéré comme un des piliers des Bleus de l’ère Laurent Blanc, le milieu offensif de Chelsea vit une saison délicate en club. si on les avait tous gardés, on pourrait vraiment penser au titre ». Rennes ne se donne, a priori, pas les moyens de voir plus haut. C’est peut-être ce manque d’ambition qui influencera Kader Mangane dans sa décision finale. LA VOLONTÉ DE FRANCHIR UNE ÉTAPE DANS SA CARRIÈRE Le torchon brûle entre Florent Malouda et Chelsea. En effet, au vu des récentes prestations de l’ailier international français chez les Blues et chez les Bleus, il n’y a rien d’étonnant à ce que Chelsea envisage un transfert cet été. Le joueur a pris, cette saison, un sacré coup sur la tête avec un passage à vide qui commence à durer. Ses performances actuellement inconsistantes lui valent de nombreuses critiques en dehors mais surtout au sein même de son club. Carlo Ancelotti n’a pas hésité à changer quelques fois son système tactique ou à faire confiance à Yuri Zhirkov lorsqu’il a trouvé le Français trop en dessous de son niveau ces derniers temps. Pourtant la saison avait si bien commencé. Avec sept buts inscrits lors des neuf premières journées, Malouda avait démarré la saison en trombe avec Chelsea. SON SALAIRE POURRAIT POSER PROBLÈME Aujourd’hui, 21 journées de championnat plus tard, l’ailier français n’a ajouté que deux buts à son compteur. Plus personne ne s’extasie sur ses performances en club, ses prestations sont moyennes à l’image de ses matchs en équipe de France. Ce Malouda-là peut être abordable pour un club français. Acheté à Lyon par le club londonien pour 21,5 millions d’euros, il ne vaudrait plus à présent que 14 millions d’euros. Dès lors, malgré un contrat le liant aux Blues jusqu’en 2013, Malouda pourrait finalement s’envoler sous d’autres cieux après quatre années de bons et loyaux services du côté de Londres. L’amour n’est plus au beau fixe et Chelsea prépare déjà sa future saison, les dirigeants du club veulent clairement rajeunir leur effectif et celui qui fêtera ses 31 ans en juin prochain n’est donc plus le bienvenu. L’Olympique Lyonnais, lui, n’a aucune réticence vis-à-vis de celui avec qui le club a remporté quatre titres de Champion de France. Jean-Michel Aulas n’a pas caché que la vente d’un ou deux joueurs serait nécessaire pour aborder le mercato estival de manière sereine. César Delgado, en fin de contrat, ne sera sûrement pas prolongé par le club. Michel Bastos est le principal concerné par un départ, cet été, et Le Sénégalais s’est affirmé comme l’un des meilleurs défenseurs de L1 LYON PASSE À L’ACTION POUR MANGANE Les prétentions du Lion de Téranga auront-elles raison de Rennes ? A presque 30 ans, il est plus que temps pour lui de goûter au très haut niveau. Entre insatisfaction et volonté de franchir une étape supplémentaire dans sa carrière, Kader Mangane se dirige ostensiblement vers la sortie. Il n’en fallait pas moins pour que ces échos parviennent aux oreilles de Bernard Lacombe. Le conseiller du président lyonnais apprécierait beaucoup le profil du joueur breton. Impeccable dans le jeu aérien et dans son placement, son positionnement dans l’axe de la défense donne entière satisfaction à Frédéric Antonetti. Outre le fait qu’il soit assez offensif pour un défenseur, 2 buts cette année (et 4 la saison dernière), c’est un joueur très physique qui, du haut de son mètre 93, tient d’une main de fer sa défense. C’est justement ce qu’il manquait aux Gones... Des discussions devraient vite être entamées entre les deux clubs pour déterminer une éventuelle indemnité de transfert. Rennes a engagé des discussions avec le Sénégalais pour qu’il prolonge son contrat qui court jusqu’en 2013, mais Mangane n’a toujours pas donné son accord. Faut-il y voir un signe ? pour le remplacer, un come-back du gaucher serait envisagé. Le président Aulas est un président sentimental, il l’a déjà largement démontré en indiquant que la porte était grande ouverte pour un retour de Juninho au sein du club à la fin de sa carrière. « Même si tu revenais, je crois bien que rien n’y ferait... », une ballade de Claude François pourrait résumer la situation entre Florent Malouda et l’Olympique Lyonnais. Car bien que le montant du transfert du joueur soit dans les cordes des Gones, le salaire, lui, ne le sera probablement pas. Depuis son départ en 2007, Malouda a doublé ses émoluments (autour de 300 000 € mensuels). Or, la saison prochaine, le président rhodanien devra composer avec des finances revues à la baisse (35 M € de déficit budgétaire). Dans ces conditions, on voit mal Lyon faire un gros effort pour rapatrier Malouda. Quoi que l’amour n’a pas de prix... BRUITS DE VESTIAIRE SAMIA HANI LYON OBLIGÉ DE VENDRE ? Les années se suivent et ne se ressemblent pas à Lyon. Après avoir régné sur le championnat de France de main de maître entre 2002 et 2008, le club a la plus grande peine à franchir un palier, sur la scène européenne notamment. L’objectif affiché pour la fin de la saison est plus que jamais la troisième place, synonyme de qualification pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions. Une place d’honneur, certes, mais avec 15 M € en poche, indispensables pour les finances du club déficitaires sur les trois derniers exercices semestriels. Une bouffée d’air pour Jean-Michel Aulas s’il ne veut pas voir fuir ses meilleurs éléments. SUNDERLAND LÈVE L’OPTION D’ACHAT DE MENSAH Sunderland serait disposé à lever l’option d’achat d’un montant de 5,5 M € sur le défenseur international ghanéen. John Mensah, actuellement prêté pour la deuxième saison par l’Olympique Lyonnais, devrait s’enraciner chez les Black Cats définitivement. GERETS PAS INTÉRESSÉ Les jours de Claude Puel à la tête de Lyon semblent comptés. Le club lyonnais aurait même déjà entamé des démarches pour remplacer son entraîneur, sous contrat jusqu’en 2012. Le nom d’Erik Gerets aurait été évoqué mais ce dernier, actuel sélectionneur du Maroc, aurait déclaré avoir nullement l’intention de quitter son poste pour revenir en France. COME-BACK POUR BOUMSONG ? A la recherche d’un défenseur central pour pallier le retour de prêt de Pape Diakhaté, l’Olympique Lyonnais serait en contact avec Jean-Alain Boumsong peu utilisé par son club grec du Panathinaïkos. L’international français se verrait bien revenir en France. KALLSTRÖM ENTRETIENT LE MYSTÈRE Il ne reste plus qu’un an de contrat à Kim Kallström et l’Olympique Lyonnais ne lui fait aucune proposition de prolongation. Du coup, son avenir à Gerland s’inscrit en pointillés. Une rumeur le dit sur le départ en direction de l’Olympiakos. Pour le moment, son agent n’a ni confirmé ni infirmé la rumeur. BASTOS À LA JUVE, C’EST PRESQUE FAIT On entend dire depuis de nombreuses semaines que le milieu brésilien lyonnais serait en passe de rejoindre la Juventus Turin dès le mercato estival. Lyon aurait d’ores et déjà donné son accord. Sous la tunique noire et blanc, l’ancien Lillois devrait être positionné au milieu, sur le flanc gauche. Évidemment, rien n’est encore fait, et même si la Juventus paraît être en pôle position, Bastos a de nombreux courtisans comme… Lyon ! L’OL CRAQUE POUR PARK L’attaquant monégasque réalise une saison respectable sur le Rocher et s’attire de nombreuses convoitises. Il est annoncé sur le départ, qu’importe la division de l’ASM la saison prochaine. Alors que le championnat n’est pas encore terminé, l’Olympique Lyonnais se serait déjà mis sur les rangs pour accueillir le Sud-Coréen. S. H. Le Foot gazette des transferts n°35 - Mai 2011 - 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :