Gazette des Transferts n°35 mai 2011
Gazette des Transferts n°35 mai 2011
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°35 de mai 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (315 x 400) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 10,4 Mo

  • Dans ce numéro : Lyon sur Malouda.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Abraham Guié Guié, l’attaquant tourangeau, intéresse fortement Toulouse. Auteur de onze buts cette saison en championnat, l’attaquant ivoirien figure toujours dans les petits papiers du club de la Ville Rose, qui n’a pas encore émis d’offre pour le prochain mercato. Les Pitchounes se sont tout de même positionnés dans le cadre du retour de prêt à Lyon de Yannis Tafer. Le club du président Olivier Sadran apprécie énormément le profil de l’Ivoirien, recruté pour une bouchée de pain l’été dernier. Recruté sur vidéo, au Budapest Honved pour la modique somme de 300 000 € à l’intersaison, Abraham Guié Guié avait la lourde tâche de succéder à Olivier Giroud, meilleur buteur de l’exercice précédent avec 22 buts agrémentés de sept passes décisives, parti se frotter aux défenses de Ligue 1 sous la tunique montpelliéraine. Mais l’attaquant ivoirien n’a pas longtemps souffert de l’empreinte laissée par son prédécesseur et l’a même fait oublié dans le coeur des supporters. Il frappe fort dès son arrivée chez les Ciels et Noirs. Un triplé pour ses débuts dans le championnat français en ouverture de la saison face à Sedan, puis un deuxième contre Clermont deux semaines plus tard renseignent sur les capacités d’un joueur qui confirme en marquant trois buts au cours des trois rencontres BRUITS DE VESTIAIRE LE TFC INTÉRESSÉ PAR JÔ L’attaquant de Manchester City, Jô (23 ans, 11 matchs en Premier League cette saison), intéresserait le Toulouse FC. Les dirigeants des Violets se sont renseignés sur le Brésilien, de retour à City l’été dernier après avoir été prêté à Everton puis Galatasaray. Il n’a été titularisé que trois fois seulement en championnat cette saison. Passé par les Corinthians et le CSKA Moscou, Jô est sous contrat jusqu’en 2012. Son transfert au Téfécé pourrait se faire sous forme de prêt mais sans option d’achat. TOULOUSE ACCOSTE COSTEA Alain Casanova n’est pas satisfait des performances de Yannis Tafer (prêté par Lyon), qui n’a pas encore inscrit le moindre but avec Toulouse. Le coach toulousain ne semble donc pas décidé à lever l’option d’achat à hauteur de 4 millions d’euros. Toulouse se met donc à la recherche d’un élément pour la pointe de son attaque. Le staff s’est arrêté sur le profil du jeune attaquant roumain Florin Costea (Universitatea Craiova) qui ne les laisse pas insensibles. DEUX ANS DE PLUS POUR CASANOVA L’entraîneur de Toulouse, Alain Casanova, en fin de contrat en juin prochain, a annoncé avoir prolongé de deux ans son contrat avec le club de Ligue 1. Agé de 50 ans, il avait pris les rênes du TFC en 2008, après avoir officié pendant plus de 13 ans comme adjoint, notamment aux côtés d’Erick Mombaerts et Elie Baup. Il a également précisé que l’ensemble de son staff technique, Denis Valour (préparateur physique), Thierry Uvenard (adjoint) et Christophe Gardié (entraîneur des gardiens), avait également prolongé de deux ans. SUNDERLAND BONDIT SUR BONG Gaëtan Bong, l’arrière gauche de Valenciennes, serait suivi par Sunderland. Recruté durant l’été 2009, l’international camerounais est sous contrat jusqu’en juin 2013 avec le club du président Francis Decourrière. BISEVAC ENFIN À PARIS ? Milan Bisevac, le défenseur central de Valenciennes, figure toujours dans les petits papiers du PSG. L’international serbe reste la priorité d’Antoine Kombouaré, l’entraîneur du club de la Capitale. Son contrat expirant en juin 2012, les dirigeants nordistes ne devraient pas prendre le risque de refuser une belle offre parisienne (on parle de 5 millions d’euros). 4 - Le Foot gazette des transferts n°35 - Mai 2011 Le Tourangeau est suivi par plusieurs clubs de l’élite suivantes. Si bien qu’au soir de la sixième journée, le joueur présente un bilan tout bonnement hallucinant : neuf buts et deux passes décisives. Le natif de San Pédro, en Côte d’Ivioire, voit alors les portes de la sélection s’ouvrir à lui, pour la rencontre opposant les Eléphants au Rwanda, le 4 septembre dernier. Mais l’heure de l’automne sonne et l’enfant du soleil cesse de briller sur les pelouses de Ligue 2. Sept mois plus tard, ses statistiques n’ont guère évolué. Seulement quatre buts et deux dernières passes sont ainsi venus s’ajouter à son compteur. LORIENT, MONACO ET PLUSIEURS CLUBS ÉTRANGERS SE SONT MANIFESTÉS Un bilan plutôt contrasté pour le quatrième meilleur buteur de ligue 2. L’arrivée de l’hiver et des ses terrains gras ont sans doute freiné l’ascension de l’Ivoirien. La période des transferts n’a pas amélioré non plus la situation. Le joueur a été tellement sollicité qu’il a été très perturbé dans son fonctionnement quotidien. Toulouse, Lorient, Monaco ainsi que des clubs étrangers se seraient alors manifestés. Tours rétorque alors doublement aux requêtes des uns et des autres : le meilleur buteur du club est conservé… du moins jusqu’à juin. Mais qui est alors ce Guié Guié ? Le phénomène du début de saison ou l’attaquant anonyme de ces sept derniers mois ? La vérité se situe, sans doute, entre les deux. En Soproni Liga, l’élite hongroise, l’Ivoirien, également passé par l’Afrique du Sud auparavant, tournait à un peu moins de 0,3 but par match (30 buts au total en 102 apparitions). L’Eléphant a repris du poil de la bête lors de la 28e journée à l’occasion de la réception de Nantes, l’Ivoirien inscrit un doublé. Et tout le monde Valenciennes commence à se préparer en vue du probable départ de Milan Bisevac. Et songe au défenseur bosnien Ervin Zukanovic pour le remplacer. Un défenseur peu connu qui évolue à Eupen, en première division belge. Si Valenciennes avait réussi à conserver Milan Bisevac au dernier mercato d’été, le club nordiste a accordé un bon de sortie au défenseur serbe de 27 ans pour le prochain marché des transferts. Une façon de remercier l’ancien lensois des services qu’il a rendu à VA durant les saisons qu’il a passé au stade Nungesser. Si Nice est intéressé par le joueur, c’est bien au Paris Saint-Germain que LIGUE 1 GUIÉ GUIÉ AU TOUR DE TOULOUSE crie « il est de retour ! ». Abraham Guié Guié carbure même plus fort cette saison avec 13 buts en 25 matches. Le message est lancé et bien reçu par de nombreux clubs français et étrangers. Au Téfécé de VA prépare la succession de Bisevac Bisevac devrait normalement signer. Malgré son transfert avorté de la saison dernière, le club de la capitale souhaite toujours enrôler Bisevac pour l’associer en défense central au jeune Mamadou Sakho. Si l’opération va rapporter quelques millions d’euros à Valenciennes, elle met tout de même en difficulté Philippe Montanier, obligé de se séparer d’un de ses meilleurs éléments, si ce n’est le meilleur. Le départ du Serbe va provoquer un grand vide dans l’arrière garde valenciennoise et force donc les dirigeants du club à se mettre à la recherche d’un joueur capable de le combler. Et forcer d’admettre qu’il est assez difficile de trouver un défenseur du calibre de Bisevac en France sans dépenser trop d’argent, Valenciennes n’ayant pas le même budget que certains de ses adversaires du championnat de France. Au lieu de chercher sur les bancs de remplaçants de savoir tirer son épingle du jeu et trouver les arguments pour qu’Abraham pose ses valises dans la Ville Rose. SAMIA HANI VALENCIENNES AVANCE SUR ZUKANOVIC Ligue 1, pourquoi ne pas essayer de dénicher un joueur que peu de personnes connaissent, et donc beaucoup moins cher ? Un pari osé, mais qui, s’il se révèle payant, peut être une magnifique affaire pour un club en manque de moyens comme VA. Pour remplacer Bisevac, les dirigeants rouge et blanc se seraient rapprochés d’un autre joueur originaire de la région des Balkans : Ervin Zukanovic. Parfait inconnu pour les supporters de Valenciennes, ce Bosnien évolue à KAS Euden (Jupiler League-Belgique) depuis le début de la saison après plusieurs années à vadrouiller dans toute Europe. Zukanovic a débuté sa carrière à Sarajevo au FK Zeljeznicar (Bosnie) avant de partir en Autriche au SC Austria Lustenau puis de revenir en Bosnie au FK Velez Mostar. UN PARI OSÉ Le défenseur central (pouvant aussi jouer à gauche, ou au poste de milieu défensif, comme Bisevac) quitte Mostar et tente de nouveau sa chance en Autriche au FC Sulzberg. Il part ensuite en Allemagne au KFC Uerdingen 05 avant de rebondir en Belgique, au FCV Dender EH (seconde division), dernier club avant son arrivée dans son équipe actuelle. En Belgique, Zukanovic a commencé à se faire un nom au point de taper dans l’œil de certaines équipes et notamment celle d’Eupen où il a signé durant le mercato 2010. Si ce club a du mal cette saison en Jupiler League (il lutte pour le maintien) et encaisse beaucoup de buts, le Bosnien se démarque du reste de ses coéquipiers par de bonnes performances et de ses nombreux matchs (il est le joueur du club à avoir participé au plus grand nombre de rencontres). L’intérêt de Valenciennes pour ce joueur semble donc se justifier même si des interrogations subsistent car Zukanovic n’a jamais évolué dans un club d’une plus grande envergure qu’Eupen. Il n’existe donc aucun moyen de savoir comment ce défenseur réagira à une pression plus importante en Ligue 1. Des questions qui semblent être le seul obstacle aux yeux des dirigeants valenciennois, car les erreurs de casting se payent très cher pour un club qui a pour objectif de ne pas descendre dans la division inférieure. ANTOINE AUBRY
Le départ de Marouane Chamakh l’été dernier pour Arsenal a été fatal aux Girondins de Bordeaux. Aucun des attaquants utilisés par Jean Tigana cette saison n’a réussi à se mettre en évidence. Pas même le tout jeune brésilien André qui tarde à s’adapter au rythme de notre championnat. Les dirigeants bordelais auront donc pour mission à l’intersaison de renforcer l’un des secteurs de jeu les plus défaillants du club. Bien décidés à ne pas perdre de temps, ils seraient déjà tombés sous le charme de l’attaquant équatorien de Levante Felipe Caicedo. Les flops du mercato deviennent chose courante en terre girondine, particulièrement quand cela concerne des joueurs à vocation offensive. Après s’être trompé en ayant misé sur l’athlétique nigérian Moussa Maazou cet été, les dirigeants bordelais ont récidivé cet hiver en se faisant prêter André, une jeune pépite brésilienne inconnue dans l’hexagone jusqu’au mois de janvier. Après un trimestre passé en Ligue 1, l’attaquant à la crête n’a pour l’instant rien montré et, à part si le joueur décide de surprendre tout son monde sur le dernier tiers du championnat, on voit mal comment Bordeaux pourrait lever une option d’achat de 10 millions d’euros ! L’international algérien peine à confirmer tous les espoirs placés en lui Enfin de retour à l’entraînement avec la Lazio de Rome, Mourad Meghni semble peu à peu voir le bout du tunnel. Touché à la cuisse alors qu’il reprenait progressivement la compétition après une longue absence, l’international algérien pourrait bientôt jouer... à Bordeaux ! Les Girondins ne sont pas parvenus cette saison à faire le deuil de leur meneur de jeu, YoannGourcuff. Afin de définitivement, tourner la page, ils seraient sur le point de débaucher celui que l’on voyait comme le nouveau Zidane ! Blessé depuis la préparation pour le Mondial sud-africain, Mourad Meghni ronge son frein et n’a toujours pas retrouvé le chemin de la compétition. Actuellement en pleine phase de reprise, il ne sait pas vraiment de quoi sera fait son avenir. Lié à la Lazio de Rome jusqu’en 2012, l’international algérien n’a jamais été titulaire dans l’équipe italienne. La place dans le onze de la Lazio paraît bouchée, pour l’ancien prodige du football français, par la titularisation au milieu du terrain du Brésilien Hernanes. Il semblerait que du côté de Rome, on ne compte plus sur lui. Le club marche très bien sans lui. Cinquième de Serie A à sept journées de la fin du championnat, les Laziale retrouvent le LIGUE 1 LES GIRONDINS PARIENT SUR MEGHNI PLUS EFFICACE QUE MESSI ETC.RONALDO EN LIGA ! Il devrait dès cet été retourner faire ses classes au Dynamo Kiev. Seule l’arrivée cet été d’Anthony Modeste en provenance d’Angers a de quoi donner satisfaction au président Jean-Louis Triaud. Et encore si le bilan comptable de l’ancien international espoir est loin d’être ridicule (10 réalisations cette saison), il pêche encore énormément dans la finition et on peut légitimement attendre beaucoup plus de lui. Par exemple, qu’il ait une influence sur le jeu bordelais comme pouvait l’avoir un certain Marouane Chamakh lors des saisons précédentes. Un joueur de classe internationale capable d’inscrire une quinzaine de buts dans la saison, mais aussi de faire briller ses partenaires grâce à son jeu dos au but et ses déviations aériennes. L’absence de ce type d’attaquant au profil complet, c’est tout simplement ce qui a fait défaut aux Girondins cette saison qui n’ont jamais pu lutter avec les gros bras du championnat. Conscients que les carences offensives du club ne peuvent plus durer, les dirigeants bordelais se sont mis en quête d’un nouvel attaquant pour la saison prochaine. Si la piste menant à l’attaquant international allemand Miroslave Klose est toujours d’actualité en Gironde (comme annoncé dans notre numéro précédent), Jean Tigana aurait ciblé un autre joueur correspondant au profil recherché : il s’agit de l’Equatorien Felipe Caicedo. Cet attaquant de 22 ans qui explose cette saison sous les couleurs de Levante possède des caractéristiques susceptibles de mettre à mal les défenses françaises. Ses statistiques suffisent pour le comprendre : en Liga, il est le meilleur buteur de son club avec 11 buts au total, et le plus affolant c’est qu’il convertit 40% de ses tirs en buts, ce qui le place devant des références en la matière comme Lionel Messi ou Cristiano Ronaldo ! Si son efficacité n’est plus à démontrer, le joueur dispose aussi d’un autre atout qui a séduit les recruteurs bordelais : son physique imposant (1m85/80kg) qui pourrait donner du fil à retordre aux défenses de Ligue 1. Reste à savoir si le joueur parviendra à s’adapter au style de jeu pratiqué en Ligue 1. Car s’il réalise une saison pleine avec Levante, on ne peut pas en dire autant de ses saisons précédentes où il n’est pas parvenu prestige qui leur échappe depuis quelques années. La dernière apparition de Mourad Meghni sous le maillot romain remonte au 20 décembre 2009, autant dire une éternité dans le monde du football. Dès lors, lorsqu’il fera son retour, c’est vers le banc des remplaçants que l’ancien Sochalien devra regarder. A moins qu’une porte de sortie ne s’ouvre cet été. Puisque de l’autre côté des Alpes, le meneur de jeu garde toujours la cote, malgré sa saison blanche. Et en dépit de sa longue indisponibilité, il reste un joueur toujours autant courtisé. Les Girondins de Bordeaux songeraient à lui pour le prochain mercato. IL N’A PLUS DE TEMPS À PERDRE « Un seul être vous manque et tout est dépeuplé ». Cette citation d’Alphonse de Lamartine va comme un gant aux Girondins de Bordeaux depuis le départ de leur meneur de jeu, YoannGourcuff, vers l’Olympique Lyonnais. Le club ne s’est pas remis de cet exil l’été dernier. Et c’est une des raisons qui explique le marasme bordelais aujourd’hui, l’ancien champion de France n’a plus rien de glorieux. 2009 et son triplé paraissent déjà loin, tant la saison 2010/2011 a été chaotique pour les Girondins. Assuré de ne pas finir sur le podium cette année encore, Bordeaux est loin d’espérer décrocher une place en Europa League ce qui lui permettrait de sortir un peu la tête de l’eau. Aujourd’hui, coincés dans le ventre mou du championnat, les Girondins n’ont plus guère le choix. Le départ de YoannGourcuff a considérablement changé le système de jeu qui leur avait réussi autrefois. L’équipe est passée à un 4-3-3 où Jussiê et Plasil jouent tous les deux, mais une solution de rechange au poste de meneur semble manquer à Jean Tigana. Cette solution pourrait s’appeler Le buteur équatorien va-t-il enfin combler le vide laissé par Chamakh ? CAICEDO À BORDEAUX, C’EST CHAUD à s’imposer à Manchester City et encore moins dans les clubs où il a été successivement prêté (Sporting Portugal, Malaga). Le joueur appartient d’ailleurs encore au club anglais qui attend une somme de 5 millions d’euros en échange de son Equatorien. Si Levante semble disposé à lever l’option d’achat pour un transfert définitif du joueur, le joueur, lui, souhaite poursuivre son éclosion dans un club plus huppé. Bordeaux est candidat… Mourad Meghni, le joueur a pour ainsi dire le même style de jeu que l’ancien bordelais, Gourcuff. L’entraîneur des Marine-et-Blanc pourra, grâce à Mourad, renforcer son milieu de terrain, trop timide pour venir titiller les gros du championnat. Agé de 27 ans, l’international algérien n’a plus de temps à perdre. Disposant d’un temps de jeu assez faible avant même sa blessure, Meghni va devoir mettre les bouchées doubles pour retrouver son niveau. Bordeaux est tout à fait disponible pour lui offrir ce précieux temps qui lui fait défaut. Les dirigeants bordelais proposeraient une offre sous forme de prêt avec une option d’achat de 500 000 €. BRUITS DE VESTIAIRE GARCIA CHEZ LES GIRONDINS SAMIA HANI Bien que Jean-Louis Triaud assure ici et là qu’il compte poursuivre l’aventure avec Jean Tigana, la réalité pourrait être toute autre en coulisses. Bordeaux se prépare dans l’éventualité d’un départ de son coach, épuisé par une saison compliquée. Jean- Louis Garcia, actuel entraîneur d’Angers, aurait été contacté par le président bordelais. Ancien entraîneur de la réserve des Girondins, Garcia se détache notamment par la confiance qu’il accorde aux jeunes joueurs comme Anthony Modeste ou Henri Saivet. Sur le dossier Garcia, Bordeaux va devoir faire vite car Nancy est aussi sur la piste, ayant fait du coach angevin sa priorité pour remplacer Pablo Correa. NAPLES, NOUVEAU PRÉTENDANT POUR DIARRA Dans quelques mois, le milieu de terrain bordelais, Alou Diarra devrait quitter Bordeaux pour relever un nouveau challenge. L’international tricolore pourrait en effet s’envoler pour l’Italie où Naples l’attend les bras ouverts. Auteur d’une belle saison, les Azzurri envisagent de poursuivre leur ascension en recrutant quelques joueurs de haut niveau. Dauphin du Milan AC en Serie A, Naples devrait disputer la Ligue des Champions contrairement à Bordeaux ! TRIAUD REFUSE JELEN Bordeaux cherche encore et toujours un remplaçant à Marouane Chamakh, depuis son départ à Arsenal. L’attaquant polonais Jelen en fin de contrat à Auxerre, se cherche, lui, un point de chute. Ce ne sera pas Bordeaux selon Jean-Louis Triaud. Le salaire du joueur ainsi que ces blessures récurrentes semblent avoir freiné les dirigeants bordelais. RAMÉ NAVIGUE VERS NANTES Ulrich Ramé pourrait quitter les Girondins de Bordeaux pour rejoindre le FC Nantes après 14 ans de bons et loyaux services. En fin de contrat cet été, l’ancien international français pourrait continuer l’aventure mais pas du côté de la Gironde. Les dirigeants du club ne souhaitent plus sa présence au sein du club. Ulrich Ramé pourrait finir sa carrière à Nantes, sa ville natale où un contrat d’un an serait envisagé. PLASIL ANNONCÉ À RENNES OU LILLE Déçu de la saison des Bordelais, le milieu de terrain tchèque Jaroslav Plasil songerait à quitter la Gironde. Même si Bordeaux ne compte pas le lâcher facilement, de nombreux clubs suivent Plasil de très près dont Rennes et Lille. Mais attention car Bordeaux n’a pas encore dit son dernier mot… « C’est un garçon que nous apprécions beaucoup, quelqu’un d’exceptionnel sur le plan humain. Nous avons rencontré son agent. Nous sommes convenus de nous revoir bientôt », a expliqué Jean-Louis Triaud. GAMEIRO ABANDONNÉ ? Si Bordeaux avait fait le forcing durant le dernier mercato d’hiver pour recruter le jeune lorientais Kevin Gameiro, il semble que son arrivée en Gironde ne soit plus d’actualité. Le refus du joueur de signer à Bordeaux en janvier a cassé l’intérêt des Bordelais à son égard. NORDINE BENALI Le Foot gazette des transferts n°35 - Mai 2011 - 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :