Gazette des Transferts n°35 mai 2011
Gazette des Transferts n°35 mai 2011
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°35 de mai 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (315 x 400) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 10,4 Mo

  • Dans ce numéro : Lyon sur Malouda.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
Le milieu terrain monégasque, actuellement en prêt au Stade Malherbe de Caen, a de grandes chances d’évoluer en Ligue 2 la saison prochaine. Que ce soit Monaco, Caen ou Lens, tous les clubs intéressés par son profil luttent pour ne pas être relégués en Ligue 2 la saison prochaine. S’il parvenait à s’en sortir, le RCL semble le mieux placé pour rafler la mise. Il est l’une des rares satisfactions caennaises cette année… Le milieu de terrain offensif détonne dans cette équipe normande, bien mal en point en championnat. Bonnes prestations, il a marqué deux buts très importants pour son équipe cette saison dont un contre l’équipe à laquelle il appartient : l’AS Monaco. Sa joie après le son but a été mal perçu du côté du Rocher et s’explique par quelque chose de clair : Mollo ne veut pas revenir à Monaco. Très en colère après sa mise à l’écart du groupe monégasque la saison dernière, le milieu international espoir français n’a toujours pas digéré. « Il m’a carré toute la saison, a fait de moi un martyr. J’ai répondu sur le terrain. Je le dis : j’em. tout le monde et j’ai marqué mon but contre l’ASM. Voilà, je méritais ma Il ne veut pas retourner à Monaco place la saison dernière ». Et même si Guy Lacombe son entraîneur de l’époque a été licencié et remplacé Laurent Banide, Yohan Mollo ne souhaiterait toujours pas revenir au stade Louis-II malgré des propos qui disaient le contraire au moment de la polémique concernant sa réaction… Etait-il sincère ? La question mérite d’être posée car à Caen le milieu gauche s’épanouit. Sous la direction de Franck Dumas, Mollo a fait parler ses qualités offensives et sa très bonne technique. Au point que tous les supporters caennais espèrent que le Monégasque restera au Stade Malherbe l’année prochaine. LES DIRIGEANTS PRÊTS À FAIRE UN EFFORT FINANCIER Mais problème, l’option d’achat de Yohan Mollo a été fixée à près de huit millions d’euros dans le contrat de prêt qui lie Monaco au SMC. Une somme importante, impossible à lever pour les Caennais, surtout en cas de relégation en Ligue 2, Caen étant en pleine lutte pour se maintenir en première division. Alors quelle solution pour ce natif de Martigues de 21 ans ? Si un retour à Monaco semble aussi peu probable qu’un transfert à Caen, la solution pourrait peut-être venir du Nord de la France. En effet, le RC Lens a inscrit le nom de Yohan Mollo depuis un bout de temps sur ses tablettes. Et si la direction lensoise envisage également une descente en Ligue 2 la saison prochaine, un maintien dans la meilleure division française est évidemment à l’étude. Gervais Martel et les autres actionnaires du club seraient prêts à poser quelques nouveaux millions pour ne plus vivre une saison aussi stressante que l’actuelle où le spectre de la L2 n’a pas fini de planer sur le stade Bollaert… Des millions qui n’auront qu’un seul but : construire une équipe compétitive. C’est dans cette optique que le nom de Yohan Mollo est de Déjà annoncé à Lens la saison dernière, le joueur de Boulogne-sur-Mer pourrait rejoindre les Sang et Or cet été. Son transfert dans le Nord serait une bonne opération pour des Lensois qui, en cas de descente, tenteraient de construire une équipe prête à remonter en Ligue 1 dès l’année prochaine… Et si cette fois c’était la bonne ? Si cette fois Grégory Thil, l’attaquant vedette de Boulogne-sur- Mer, rejoignait le RC Lens ? Déjà courtisé lors des étés 2009 et 2010, Thil pourrait enfin faire le « grand » pas qui sépare la ville de Boulogne à celle LIGUE 1 LE RACING FAIT LE FORCING POUR MOLLO BRUITS DE VESTIAIRE AKALÉ DE PLUS EN PLUS PROCHE DE L’OLYMPIAKOS En fin de contrat avec le RC Lens, l’Ivoirien Kanga Akalé ne devrait pas rester en Ligue 1 la saison prochaine. Le milieu de terrain offensif des Sang et Or pourrait prendre la direction de la Grèce et de l’Olympiakos Le Pirée. Le club grec avait envoyé des émissaires lors de la rencontre Lens-Marseille (0-1, 29eme journée de Ligue 1) afin de superviser le Lensois. AURIER PROLONGÉ JUSQU’EN 2015 Titulaire à de nombreuses reprises depuis le début de la saison, le latéral droit de 18 ans Serge Aurier a prolongé de deux années supplémentaires avec le RC Lens. Il est donc lié au club nordiste jusqu’en 2015, une bonne nouvelle pour les Lensois. LOREILO ET BOGDAN À L’ESSAI Deux joueurs sont en ce moment à l’essai au RC Lens. Il s’agit d’un milieu de terrain offensif argentin de 17 ans, Martinez Loreilo et d’un gardien roumain du même âge, Alexandu Bogdan. L’entraîneur du club Laszlo Bölöni n’est pas resté insensible à Loreilo : « Angel Martinez Loreilo a une bonne technique. Il voit bien le jeu réduit. Alexandru Bogdan est juste là pour s’entraîner. Après, s’il est bon, il restera ! » BÖLÖNI, UN PETIT TOUR ET PUIS S’EN VA ? L’avenir de Laszlo Bölöni ne se situe sûrement pas au RC Lens. Arrivé durant l’hiver dernier pour sauver le club de la relégation, le coach roumain n’a pas séduit tout le monde. Mauvais résultats, tensions avec le directeur technique du club Daniel Leclercq et les supporters, pas forcément apprécié des joueurs… Mais pour l’instant, les dirigeants nordistes ne pensent qu’au maintien et n’ont pas avancé le nom d’un nouvel entraîneur. VARANE DÉSIRÉ PAR LE STADE RENNAIS Le Stade Rennais est à la recherche d’un défenseur central en cas de départ de son capitaine Kader Mangane la saison prochaine. Et si plusieurs noms ont déjà été cochés par les dirigeants bretons, celui du Lensois Raphaël Varane apparaît en bonne position. Le très jeune défenseur central (17 ans) pourrait donc rejoindre le Stade Rennais, surtout en cas de relégation du RC Lens… MARTEL ASSUMERA Un temps annoncé sur le départ en cas de relégation du RC Lens, le président du club Gervais Martel a démenti une possible démission. « Je suis prêt à affronter cela et pas de problème je vais les affronter », a déclaré le président lensois. 16 - Le Foot gazette des transferts n°35 - Mai 2011 plus en plus évoqué dans le Nord de la France. Car si Caen ne pourra pas s’aligner sur les millions demandés par l’ASM, Lens pourrait peut être essayer de négocier l’opération aux alentours de cinq ou six millions d’euros. Une grosse somme, mais qui pourrait être un très bon investissement pour les Sang et Or. Mais attention, Lens est toujours dans la zone rouge et s’il reste encore de nombreuses journées, les joueurs de Laszlo Bölöni vont devoir mettre les bouchées doubles pour espérer voir Mollo évoluer à leurs côtés. Et la tâche est loin d’être acquise… Les Sang et Or n’en sont pas à leur premier coup d’essai LENS INSISTE POUR THIL ANTOINE AUBRY de Lens. Le dépaysement ne serait pas énorme, mais un fossé sépare tout de même les deux clubs. Le club du RC Lens possède un palmarès, une histoire, une ferveur populaire ou encore des infrastructures que les Boulonnais ne connaissent pas. Mais le club nordiste a de nombreuses difficultés cette année. Le Racing qui a vendu Razak Boukari au Stade Rennais cet hiver, risque également de perdre Eduardo et Maoulida (Nancy ?) lors du prochain mercato. Mal en point en championnat, les Lensois envisagent une descente et commencent déjà à préparer une future équipe de Ligue 2. Si quelques jeunes sont espérés (Mollo de Monaco par exemple), les Sang et Or veulent aussi s’appuyer sur des joueurs expérimentés connaissant ce championnat, et capables de les mener rapidement vers la Ligue 1. L’attaquant Boulonnais Grégory Thil, dont le profil correspond parfaitement, semble être un des joueurs indiqués pour tenter d’animer la partie offensive de l’équipe lors de la prochaine saison. Un challenge susceptible d’intéresser le Boulonnais… Lui qui n’a connu que deux clubs dans sa carrière (Beauvais et donc Boulogne-sur-Mer), Thil serait sans doute très motivé à l’idée de rejoindre le RC Lens, une des équipes les plus appréciées en France ainsi que le Stade Bollaert, une enceinte qui respire le football. Surtout que les Lensois ne voudront pas rester en Ligue 2 longtemps, une division indigne de leur statut. IL SERAIT TRÈS MOTIVÉ À L’IDÉE DE REJOINDRE LE RCL Mais le dossier est plus compliqué qu’il n’y paraît. Grégory Thil est un joueur expérimenté certes, mais qui commence doucement à vieillir. A 31 ans, s’il est encore loin de la retraite, le Boulonnais n’est plus tout jeune et il est normal que certains membres de la direction lensoise se posent des questions sur son futur rendement. Un rendement en baisse depuis la montée en Ligue 1 de Boulogne-sur-Mer lors de la saison 2009/2010 où Grégory Thil s’était fait une très grosse entorse de la cheville. Entorse qui l’avait privé des terrains pendant plusieurs mois. De plus, le RC Lens est dans une position financière très délicate. Un passage en Ligue 2 obligerait Gervais Martel à se présenter devant la DNCG pour s’assurer que les comptes du club soient suffisamment sains pour évoluer dans cette division. Sans ça, pas d’argent pour recruter et donc pas de Gregory Thil. Et un dernier point négligé jusque là, la situation sportive de Boulogne. Bien que pas très bien classé en Ligue 2, l’UBSCO n’a pas encore dit son dernier mot dans la course à la montée. Et s’ils vont avoir du mal à déloger les leaders, il reste plusieurs journées très importantes pour remonter au classement et accrocher une troisième place synonyme d’accession à la Ligue 1. Dans ce cas-là, on imagine mal Grégory Thil quitter le club de son cœur pour jouer une nouvelle saison en seconde division… A. A.
Eblouissant avec le Chakhtior Donetsk en Ligue des Champions, le milieu offensif brésilien Willian est désormais dans le collimateur de Chelsea. L’ancien joueur des Corinthians pourrait rejoindre le club anglais dès le prochain mercato. En pleine période de doutes à l’AS Roma depuis l’arrivée de Vincenzo Montella au poste d’entraîneur, Jérémy Ménez pourrait quitter la capitale italienne. Annoncé dans de nombreux clubs, le Français pourrait prochainement rejoindre la Premier League. Le coach d’Arsenal Arsène Wenger ne serait pas insensible à son talent. Jérémy Ménez en Angleterre ? Si cette idée paraissait farfelue il y a quelques semaines, elle pourrait nettement se préciser d’ici la fin de la saison. Car si le Français, à la Roma depuis la saison 2008/2009, réalise une bonne année avec son équipe et avec les Bleus, il ne semble plus rentrer dans les plans du nouvel entraîneur du club, Vincenzo Montella. Titulaire indiscutable sous les ordres de Claudio Ranieri, le son de cloche est différent avec le nouveau coach de la Roma qui remet la concurrence au goût du jour. Une décision pas forcément au goût de Menez qui sait que devenir remplaçant lui fermerait les portes de l’équipe de France. Si personne ne met en doute ses qualités et son talent, certains à la Roma s’agaceraient du côté un peu nonchalant de l’international français. « ÉTUDIER LES DIFFÉRENTES POSSIBILITÉS » Des critiques que l’ancien Sochalien n’avait que modérément appréciées, au point d’évoquer un transfert lors du prochain mercato d’été. « Je ne suis pas du tout fermé à un départ. Ça fait trois ans que je suis ici. Les gens me connaissent et savent comment je joue. Pour tout donner, j’ai besoin de me sentir en confiance, de me sentir important au sein du club. A partir du moment où ce n’est plus le cas, je n’exclus rien. J’ai été déçu par certaines choses et certaines personnes. A l’exception de quelquesuns, je n’ai pas été beaucoup aidé à l’intérieur du club. J’ai envie de faire comprendre à certains qu’ils regretteront peut-être leurs choix plus tard ». Si certains en haut lieu fulminaient à cause des déclarations du milieu offensif dans la presse, Alain Migliaccio, son agent, essayait de calmer le jeu : « Ménez se Le Brésilien est l’une des priorités des Blues Alors que certaines mauvaises langues le disaient perdu après son transfert en Ukraine, le Brésilien Willian Borges da Silva dit simplement « Willian » refait désormais parler de lui. Ce milieu offensif de 22 ans avait quitté le club des Corinthians en 2007 pour rejoindre le Chakhtior ANGLETERRE CHELSEA À FOND SUR WILLIAN Un Frenchie de plus pour les Gunners ? sent bien à Rome et il a un rapport privilégié avec ses coéquipiers. Parler d’un possible départ me semble prématuré. Il a un contrat courant jusqu’en 2012, et sa volonté est de rester dans la capitale. Nous devons déjà voir qui sera l’entraîneur de la Roma l’an prochain. À la fin de la saison, on fera un bilan. Si le joueur n’entre plus dans les plans du club, alors nous demanderons une entrevue pour étudier les différentes possibilités ». Son entraîneur, lui, n’a pas semblé se sentir visé par les critiques de Ménez. Il a même offert une place de titulaire au Français après ses sorties dans la presse. « Les déclarations de Jérémy ? Je ne sais pas, expliquait Montella. Il faut connaître ses propos précis. A moi, il ne m’a rien dit. Nos rapports sont donc les mêmes ». Mais si le coach de la Roma est prêt à passer l’éponge, ce n’est pas forcément le cas de tout le monde. Même réaction pour le coordinateur général de la Roma, Gian Paolo Montali. « Déjà, j’aimerais pouvoir écouter ce qu’a dit le joueur. Ensuite, Ménez a encore un an de contrat avec la Roma et nous n’avons pas l’intention de le lâcher facilement », déclarait le directeur du club de la Louve. Mais l’équipe italienne pourrait rapidement changer d’avis car le contrat du joueur se termine en 2012. Acheté douze millions d’euros, Ménez a coûté cher à la Roma et le club de la Louve ne veut pas le voir partir gratuitement. Surtout que sa cote a dû grimper depuis les récents compliments de notre Zinedine Zidane à son encontre… La liste des clubs pouvant l’accueillir est longue, mais la Premier League pourrait être la destination favorite de l’ancien joueur de Sochaux. Et pourquoi pas déposer ses bagages à Arsenal, une équipe où de nombreux Français ont évolué et évoluent sous la direction d’Arsène Wenger. Si l’agent Donetsk alors qu’il était tout juste âgé de 19 ans. Une décision qui avait fait jaser sur le Vieux Continent car de nombreux clubs européens (sans doute vexés de ne pas avoir su attirer ce joueur chez eux) suivaient de très près ce jeune prodige depuis la Coupe du monde Juniors où le natif de Ribeirao Pires avait martyrisé les défenses adverses. Mais les euros proposés (aux Corinthians et à Willian) ont fait pencher la balance en faveur des Ukrainiens. Les grosses écuries et certains médias étaient persuadés que ce milieu offensif avait signé au Chakhtior uniquement pour le chèque et qu’il risquerait vite de repartir au Brésil comme nombre de ses compatriotes attirés par l’argent et la notoriété. Ses débuts se sont avérés un peu compliqués, bien que normaux pour un jeune joueur arrivant dans un tout nouveau championnat avec des conditions climatiques complètement différentes. Mais à force de travail, et avec l’aide de ses coéquipiers, Willian s’est accroché et a fini par obtenir une place de titulaire dans l’équipe ukrainienne. Vainqueur de la Coupe UEFA en 2009 et de la Coupe d’Ukraine 2008, le Brésilien a aussi remporté deux championnats d’Ukraine : en 2008 et le dernier en date (2010). LE CHAKHTIOR NE LE LÂCHERA PAS À MOINS DE 30 MILLIONS D’EUROS Si ces performances n’étaient pas passées inaperçues aux yeux des grands clubs européens, l’intérêt à son égard est en train de croître de manière exceptionnelle depuis ses très bons matchs en Ligue des Champions qui ont notamment permis au Chakhtior Donetsk de se qualifier pour les quarts de finale face au FC Barcelone. Et parmi toutes ces ARSENAL S’ATTAQUE À MÉNEZ de Ménez déclare n’avoir eu « aucun contact » au sujet de son protégé, la situation pourrait vite évoluer lorsque l’on connaît l’estime que le coach des Gunners porte à Ménez. Mais le plus dur sera de trouver un accord avec la Roma… Même si le Français est en position de force, le club de la capitale italienne ne laissera pas partir son talentueux milieu de terrain aussi facilement que cela. Réponse dans les semaines prochaines… grosses écuries, une semble se détacher des autres pour tenter d’acquérir Willian, il s’agit de Chelsea. Le club anglais, qui ne sera probablement pas champion d’Angleterre cette saison, est obligé de recruter pour pouvoir espérer rivaliser avec Manchester United l’année prochaine. Et les dirigeants londoniens ont jeté leur dévolu sur ce jeune milieu offensif brésilien pour préparer l’après Florent Malouda, le Français commençant à vieillir un peu. Si le joueur du Chakhtior ne serait évidemment pas contre l’idée de quitter l’Ukraine, Chelsea risque d’avoir un peu plus de mal à convaincre ses employeurs, Willian étant un habitué des folles rumeurs sur le marché des transferts. Déjà annoncé à l’Olympique Lyonnais ou même au FC Barcelone, les Ukrainiens ne lâcheront pas leur prodige pour une petite somme et 30 millions d’euros semblent être un minimum pour commencer des négociations. Négociations qui pourraient s’avérer encore plus compliquées si ses coéquipiers brésiliens Jadson ou Douglas Costa, également courtisés par de grands noms, quittaient le Chakhtior avant Willian. Surtout que les Anglais ont déjà dépensé beaucoup d’argent au mercato d’hiver avec les achats de Fernando Torres (Liverpool) ou de David Luiz (Benfica) et que le propriétaire du club, Roman Abramovitch, commencerait à s’agacer des millions d’euros gâchés sans de gros résultats de son équipe… ANTOINE AUBRY BRUITS DE VESTIAIRE MATA INTRANSFÉRABLE Convoité par plusieurs grosses écuries européennes et surtout anglaises (Manchester City et Liverpool), Juan Manuel Mata (Valence FC) a été déclaré intransférable par ses dirigeants. « Le gamin est intransférable. C’est l’homme clé de notre projet sportif », a expliqué Manuel Llorente, son président. Mais attention à City, pour qui rien ni personne n’est jamais trop cher. CLICHY CHEZ LES REDS ? Le club de Liverpool aurait coché le nom de Gaël Clichy pour occuper le flanc gauche de sa défense la saison prochaine. Clichy, à qui il reste seulement une année de contrat, pourrait quitter Londres plus tôt que prévu car la Juventus Turin est aussi sur les rangs. OWEN VEUT PROLONGER À MU A Manchester United depuis 2009, Michael Owen souhaite rester à Old Trafford mais aucune négociation n’a commencé pour le moment. « A l’heure d’aujourd’hui, je ne suis pas sûr de mon avenir. Mon contrat expire à la fin de la saison. Je ne vous révèle rien, dans le meilleur des cas, j’aimerais prolonger ici. J’adorerais jouer ici encore longtemps, mais je vais attendre et écouter ce que le club a à me proposer. Nous n’avons pas commencé de discussion pour l’instant ». La balle est dans le camp de Sir Alex Ferguson. DIRECTION TOTTENHAM POUR EBOUÉ ? Le latéral droit Emmanuel Eboué (Arsenal) intéresserait l’ennemi juré des Gunners : Tottenham. Sous contrat jusqu’en 2014, l’Ivoirien pourrait rejoindre son ancien coéquipier William Gallas au prochain mercato. AYEW INTÉRESSE AUSSI LIVERPOOL Auteur d’une superbe saison sous le maillot olympien, André Ayew (21 ans) attire de nombreuses convoitises. Après MU, City, Chelsea ou encore la Juventus Turin, c’était au tour de Liverpool de se renseigner au sujet du milieu de terrain de l’OM. S’il a récemment affirmé vouloir rester à Marseille, le Ghanéen (sous contrat jusqu’en 2014) ne serait pas complètement opposé à un départ de la Canebière… NEYMAR SE RAPPROCHE DE CHELSEA Si Willian est sur les tablettes des Blues et d’Ancelotti, il n’est pas le seul Brésilien à être pisté par le club londonien. Son compatriote Neymar, éblouissant avec Santos, pourrait traverser l’Atlantique pour rejoindre l’Europe plus rapidement que prévu. Avec Barcelone sur les rangs, l’équipe de Chelsea a intérêt à passer à la vitesse supérieure si elle veut faire signer ce grand espoir de la Seleçao… A. A. Le Foot gazette des transferts n°35 - Mai 2011 - 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :