Gazette des Transferts n°33 février 2011
Gazette des Transferts n°33 février 2011
  • Prix facial : 3,90 €

  • Parution : n°33 de février 2011

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (280 x 370) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 10 Mo

  • Dans ce numéro : Benzema à Manchester.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Le club de la Haute-Garonne s’intéresse sérieusement au profil du milieu de terrain argentin Mauricio Sperdutti, des Newell’s Old Boy (D1 Argentine) pour renforcer son effectif en vue de la deuxième partie de saison. Ce joueur de 26 ans est la vedette de son club. Depuis le début de saison, il évolue à un grand niveau, et de nombreux clubs locaux et européens se sont penchés sur son dossier. L’une de ces formations est le Toulouse Football Club, qui a déjà envoyé des émissaires à plusieurs reprises. Notamment durant ses prestations lors de la Copa Sudamerica. Les représentants de chaque club s’apprêteraient à passer à l’action. Le manager général du club argentin s’était déjà BRUITS DE VESTIAIRE CASANOVA CONFIRME POUR BULUT Toulouse pourrait s’attacher les services d’un attaquant supplémentaire, comme l’a affirmé Alain Casanova. En effet, les dirigeants du Téfécé auraient des vues sur Umut Bulut, l’international turc, qui avait déjà été tout proche de signer du côté de Toulouse cet été. Âgé de 27 ans, ce dernier porte actuellement les couleurs de Trabzonspor en Turquie où il est arrivé en juin 2006. NONDA, LE TFC NE DIT PAS NON L’attaquant congolais pourrait poser ses valises du côté de la Ville rose. En effet le TFC songerait à l’ancienne gloire de la Ligue 1 Shabani Nonda, sans club depuis son départ de Galatasaray. Ce dernier intéresserait fermement les dirigeants du Toulouse FC, en manque d’attaquants depuis le départ d’André-Pierre Gignac vers Marseille. L’avantage est donc que l’ancien Monégasque est gratuit ; les inconvénients, par contre, sont plus nombreux, avec l’âge du joueur (33 ans) et une efficacité perdue depuis ses belles années à Rennes et à Monaco. LE TÉF OPTE POUR OPDAL Håkon Opdal, le portier norvégien de BrannBergen, serait dans le viseur du TFC, qui cherche un remplaçant à Matthieu Valverde, ainsi que pour compenser les blessures à répétition de YohannPelé. Le gardien est international norvégien (12 sélections) et a été sacré meilleur portier de son pays en 2006 et 2007. TOULOUSE AIME ELM L’international suédois David Elm, qui porte les couleurs de Fulham, serait dans les petits papiers du TFC. Cet attaquant de soutien d’1m91 n’a que très peu joué depuis son arrivée à Londres, dans le district de Hammersmith, voilà deux saisons. Son départ est presque entériné. Le natif de Broakulla a porté les couleurs de Kalmar et de Falkenbergs et est actuellement dans l’ombre d’Andy Johnson, de Moussa Dembelé, d’Eddie Johnson et de Diomansy Kamara. Fulham est vendeur et plusieurs écuries européennes dont le Téfécé seraient sur les rangs. Un dossier difficile cependant pour les Violets. L’attaquant suédois pourrait être prêté… à Kalmar - son ancien club - cet hiver, d’après le site suédois Sportbladet. LE TFC RETENTE SA CHANCE POUR CHAVARRIA L’attaquant argentin Pablo Chavarria du RCS Anderlecht serait à nouveau suivi par le Téfécé. Le joueur de 22 ans avait déjà été dans les petits papiers toulousains l’été dernier, mais la perle sud-américaine avait choisi alors de rejoindre le Sporting Anderlecht. Aujourd’hui dans l’ombre de Suarez, Lukaku, De Sutter et Badibanga, l’attaquant peine à s’imposer en Belgique et songe déjà à un départ. Toulouse aura-t-il les moyens de le faire venir dès cet hiver ? Des émissaires toulousains l’ont supervisé à plusieurs reprises exprimé sur la possibilité d’un départ : « Si une offre convenable arrive, nous le vendrons car le club a impérativement besoin de faire rentre du liquide dans les caisses ». Il semblerait qu’une offre aux alentours de 4 millions d’euros soit nécessaire pour arracher le jeune joueur à son club formateur. Mais Toulouse va devoir faire vite car il ne serait pas le seul club de Ligue 1 intéressé par le profil de celui que l’on surnomme El Gordo. L’AS Monaco serait en effet également sur le coup. Le joueur peut à la fois jouer dans l’axe en tant que meneur de jeu ou sur le côté droit. Depuis le début de sa carrière, Sperdutti a disputé plus de 80 matchs sous les couleurs des Newell’s Old Boys, pour une dizaine de réalisations. Mauricio a été convoqué par l’entraîneur Sergio Batista pour la sélection « bis » argentine à l’occasion d’un match amical disputé en décembre dernier pour l’inauguration du stade Unico de La Plate. « SI UNE OFFRE CONVENABLE ARRIVE, NOUS LE VENDRONS » Cette équipe albiceleste était composée uniquement de joueurs évoluant dans le championnat local. C’était une opportunité pour ces joueurs de se montrer et de prouver leurs qualités. « Quand j’ai reçu la convocation, j’ai été réellement surpris. C’est une grande satisfaction, vu que j’ai déjà porté les couleurs de l’Argentine dans les catégories des moins de 15 ans. Personnellement, je n’ai jamais baissé les bras, même dans les pires moments. Le plus important, c’est d’avoir un bon rendement sur le terrain dès qu’une telle opportunité se présente », explique l’intéressé. Depuis la saison de Ligue 1, les attaquants toulousains ne se sont pas montrés à leur avantage même si Frederico Santander semble peu à peu trouver ses Le milieu offensif camerounais ou attaquant droit Benjamin Moukandjo, qui évolue à Nîmes depuis 2009, a aussi évolué au Stade Rennais, sans pour autant jouer en équipe professionnelle. Il intéresse Toulouse qui recherche activement un LIGUE 1 LE TFC ATTIRÉ PAR SPERDUTTI 10 - Le Foot gazette des transferts n°33 - Février 2011 marques. En comptant l’éventuel revenant Soren Larsen, le temps se fait long. Peut-être que le déclic reviendra avec le retour de Xavier Pentecôte, blessé depuis le début de saison. Seule certitude donc : l’absence de buts, donc de points, comme le résume Olivier Sadran : « La confiance que je porte à nos trois attaquants, avec Xavier Pentecôte qui va bientôt revenir, me fait dire aussi attaquant. Présenté comme un futur grand attaquant, le Nîmois Benjamin Moukandjo Bilé serait dans le collimateur de plusieurs écuries de Ligue 1. Arrivé en juillet 2007 au Stade Rennais, l’international Espoirs camerounais ne s’y est jamais imposé, ne jouant que très peu avec la réserve en qu’il faut laisser le temps au temps. Même si l’on est toujours dans l’urgence dans le football. On est dans l’urgence, mais dans l’urgence des points. Si les choses ne s’améliorent pas d’ici là, on regardera. Mais ce n’est pas une certitude ». Certes, il vaut mieux prévenir que guérir, mais c’est encore mieux d’agir que de parler. En espérant que le TFC retrouve un goleador attitré rapidement… Le départ de Gignac n’a toujours pas été comblé TOULOUSE SE POSITIONNE SUR MOUKANDJO CFA. Au cours de la saison 2008-2009, bien qu’il ne soit pas épargné par les blessures, il est prêté en National au club de Sannois Saint-Gratien, afin de gagner en confiance et en temps de jeu. Le milieu de terrain offensif de Nîmes est âgé aujourd’hui de 22 ans. Son agent confirme des contacts avec Valenciennes, l’OM, quelques formations anglaises et aussi avec Toulouse, qui ferait le forcing pour le récupérer dès cet hiver. Un départ en juin prochain est toutefois plus probable. Malgré une expérience mitigée au Stade Rennais (0 match de Ligue 1), celui qui anime le flanc droit de l’attaque nîmoise ne devrait pas rester très longtemps dans le Gard. LIBRE EN JUIN PROCHAIN Technique, vif et rapide, Moukandjo montre depuis quelque mois son talent et marche sur les traces des plus grands. Mais en attendant de crever l’écran comme son idole Thierry Henry, le natif de Douala, qui a été formé au Kadji Sport Academy tout comme Eto’o, Djemba Djemba, Mbia, Chedjou, Kameni, Mandjeck et N’Koulou, devra adjoindre à son talent une dose de sérieux, de régularité et de travail pour continuer d’attirer les meilleures équipes. L’ancien milieu de terrain rennais est donc aussi pisté par l’OM, via José Anigo, qui suit ses prestations avec attention depuis quelque temps. Le joueur, libre en juin prochain, suscite donc un intérêt certain de la Ligue 1, mais Nîmes devra se montrer patient pour négocier un départ au meilleur coût. Le milieu offensif camerounais figure bien sur les tablettes nordistes, mais c’est Toulouse qui tient la corde, toujours orphelin de Gignac depuis l’été dernier : « On le suit mais ce ne sera peut-être pas en vue de le recruter pour le mercato », a annoncé une source proche du club. Le Lion Indomptable pourrait même rejoindre Toulouse dès le mercato hivernal, et être prêté ensuite à une formation de Ligue 1 de janvier à mai ou être laissé à disposition de Nîmes.
La révélation au plus haut niveau de Moussa Sow n’a pas rendu aveugle Rudi Garcia. Car, en dehors de Gervinho, les autres attaquants du LOSC (Frau, De Melo) sont à la traîne sur leur tableau de marche. Le technicien nordiste s’est donc mis en quête d’un remplaçant, voire d’un complément à l’attaquant sénégalais. Ce pourrait être le Brésilien Lima, brillant avec le club portugais du Sporting Braga. Lille fait face à un dilemme qui va probablement déterminer son mercato. D’un côté, avec l’éclosion de Moussa Sow, le LOSC a réalisé une des plus belles affaires - tant sportive que financière d’ailleurs - de l’été. Et tout porte à croire que l’ancien Rennais mènera l’attaque lilloise dans les années à venir. De l’autre, l’incertitude grandissante entourant l’avenir de certains joueurs pose problème. Courtisé par Liverpool, Gervinho ne fera pas de vieux os dans le Nord. LES DIRIGEANTS PORTUGAIS RÉCLAMENT 4,5 MILLIONS D’EUROS Pierre-Alain Frau a, de son côté, été prié de trouver un club pour la saison prochaine voire lors du mercato d’hiver. Et Tulio De Melo est trop souvent sur le flanc pour être une valeur sûre. Pour toutes ces raisons, les dirigeants lillois ont entamé une LIGUE 1 Les dirigeants lillois veulent l’associer à Sow LILLE, LA TENTATION LIMA campagne de prospection visant à enrôler un attaquant supplémentaire. Celle-ci les a menés au Portugal. Selon la presse portugaise, ils auraient déjà entamé des négociations avec le Sporting de Braga au sujet de Lima. En réponse à ces sollicitations, les dirigeants lusitaniens ont fait part de Le milieu offensif sedanais a tapé dans l’œil de Jean Fernandez AUXERRE SONNE LA CHARGE POUR KARABOUÉ Le centre de formation de l’OL est sans aucun doute l’un des meilleurs de France. Si Karim Benzema et Hatem Ben Arfa ont pu éclore à Gerland, d’autres jeunes n’ont pas eu cette possibilité. Aujourd’hui à Sedan, Lossemy Karaboué n’a pas encore eu la chance de connaître le même destin que les internationaux français. Mais en véritable dénicheur de talent, Jean Fernandez croit en lui et tenterait par toutes les manières de le faire signer à Auxerre. Malgré un début similaire, la carrière du milieu de terrain d’origine ivoirienne est en dents de scie. Il avait été recruté comme doublure il y a deux ans par Landry Chauvin à son arrivée au CSSA, alors qu’il soignait un genou douloureux. Après avoir disputé trente-trois rencontres (quatre buts) lors de sa première saison, il s’est gravement blessé dès la première journée de la saison 2009-10 contre Le Havre, victime d’une rupture des ligaments croisés du genou. Après une opération chirurgicale et une rééducation raccourcie à quatre mois et demi, il avait achevé l’exercice en inscrivant deux buts en dix-neuf matches. Aujourd’hui on découvre le vrai Lossemy, il prouve son talent match après match et ses galons d’homme fort du championnat français de Ligue 2. UNE OFFRE DE 2 MILLIONS D’EUROS FORMULÉE PAR L’AJA Décidément, le très bon début de saison de Lossemy Karaboué n’est vraiment pas passé inaperçu. A tel point que le jeune joueur de Sedan a tapé dans l’œil d’une écurie de Ligue 1, l’AJ Auxerre. Le club bourguignon, malgré son élimination en Ligue des Champions, pourrait formuler une offre de deux millions d’euros aux Sangliers pour attirer le joueur vers l’AJA. L’entraîneur Jean Fernandez aurait d’ailleurs récemment supervisé le milieu de terrain du CSSA. A la recherche d’un joueur capable de se montrer décisif, les caractéristiques de l’Ardennais correspondraient aux critères de sélection des dirigeants bourguignons : bon, jeune et pas cher. Vif et adroit devant le but, Lossémy Karaboué (1m70) est l’un des principaux artisans du début de championnat réussi de son équipe, dotée de la meilleure attaque de Ligue 2. En effet, il enchaîne les prestations de grandes classes avec près d’une dizaine buts et plusieurs passes décisives. Les bonnes nouvelles pourraient se succéder rapidement avec une convocation en l’équipe de France Espoirs. Quand on connaît le talent de la formation bourguignonne pour développer les compétences des joueurs, Auxerre serait le point de chute idéal pour le jeune Lossemy Karaboué. leurs exigences financières : ce ne sont pas moins de 4,5 millions d’euros qu’il faudra mettre sur la table pour s’attacher les services du Brésilien. La probable vente de Gervinho (et celle d’Hazard ?) sera-t-elle susceptible de dégager des fonds suffisants à la réalisation du transfert ? Rien n’est moins sûr. Auteur de 7 buts en 27 apparitions la saison dernière sous les couleurs de Belenenses, l’avant-centre auriverde a effectué la majeure partie de sa carrière au Brésil (Corinthians, Paraná, Clube Atlético Juventus, Santos et Avai) avant de rejoindre le continent européen. Lors du mercato estival 2009, il fut tout proche de s’engager avec le FC Metalist Kharkiv, mais la visite médicale ne fut pas concluante. Son histoire s’est donc poursuivie au Portugal, d’abord à Belenenses puis à Braga où il a déjà fait aussi bien, pour ce qui est des statistiques, que l’an dernier. Son principal fait d’armes reste un hat-trick face à Séville qui envoya Braga en Ligue des Champions. S’il est depuis resté muet en C1, Lima a pris part à la victoire de prestige des siens face à Arsenal (2-0) fin novembre. En dépit de dispositions certaines, il reste un vrai pari et son adaptation reste hypothétique. Le club nordiste va-t-il accepter la part de risque inhérente à ce genre de transfert ? C’est fort possible… BRUITS DE VESTIAIRE JO-GOOK DÉBARQUE À L’ABBÉ-DESCHAMPS L’AJA s’est attaché les services d’un attaquant coréen de 26 ans pour étoffer son secteur offensif. Jung Jo-gook, évoluant au FC Séoul et auteur d’une quinzaine de réalisations cette saison, a débarque en Bourgogne dès cet d’hiver. « L’avantage, c’est qu’il est libre, donc gratuit. C’est un bon joueur, car il possède le profil que nous recherchons. Il est capable de joueur dans la profondeur », a détaillé l’entraîneur auxerrois Jean Fernandez sur les caractéristiques de l’international sud-coréen (12 sélections pour 4 buts). AUXERRE RÉACTIVE LA FILIÈRE ROUMAINE AVEC STANCU Afin de pallier l’éventuel départ de Jelen et de trouver un successeur à Niculae, l’AJA suit depuis quelque temps l’attaquant roumain du Steaua Bucarest Bogdan Stancu. Le joueur de 23 ans est actuellement considéré comme le meilleur attaquant de Roumanie. L’AJA SURVEILLE BERRABEH Le Maghreb pourrait bien offrir à la Ligue 1 une nouvelle pépite. L’AJ Auxerre surveillerait en effet de près la nouvelle sensation marocaine, Abdelmoula Berrabeh. Toujours à la recherche de nouveaux talents à moindres frais, les clubs de Ligue 1 disposent de bassins de recrutement préférentiels. L’Afrique est l’un d’entre eux. Et c’est au Maroc que se trouve peut-être le nouveau meneur de jeu de l’AJA. Il s’agirait du tout jeune joueur du Raja Casablanca, Abdelmoulla Berrabeh (20 ans). Son avenir à court terme pourrait se situer en Europe, malgré un contrat courant jusqu’en juin 2012. L’AJ Auxerre pourrait être tenté de passer à l’action dès cet hiver. LES DOGUES MONTRENT LES CROCS POUR MARVIN MARTIN Souvent comparé à Xavi, Marvin Martin ne devrait pas faire de vieux os à Sochaux. Arsenal lui fait déjà les yeux doux. Tout comme Lille. A seulement 22 ans, le milieu de terrain pourrait être plus enclin à accepter l’offre d’un club français. Les Gunners devront donc patienter. Dans le même temps, le club nordiste prépare activement la succession de Yohan Cabaye que l’on annonce sur le départ. Les deux hommes ayant un profil assez proche, la venue de Martin confirmerait les ambitions du LOSC pour les années à venir. Il n’en reste pas moins que Sochaux hésitera au moment de rendre sa décision. Sous contrat jusqu’en 2014, le meilleur passeur du championnat laisserait un vide abyssal. Le Foot gazette des transferts n°33 - Février 2011 - 11



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :