Gazette des Transferts n°25 mars 2010
Gazette des Transferts n°25 mars 2010
  • Prix facial : 3,50 €

  • Parution : n°25 de mars 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (280 x 370) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 10,1 Mo

  • Dans ce numéro : Cisse aux Girondins.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
BRUITS DE VESTIAIRE PATO DANS LES PETITS PAPIERS DU REAL Quand le Real Madrid veut un joueur, il met en général le paquet. Après Kaka, Cristiano Ronaldo ou Karim Benzema l’été dernier et en attendant Franck Ribery l’été prochain, le club madrilène a jeté son dévolu sur Pato. Selon le quotidien italien La Repubblica, le club de Florentino Pérez aurait fait une offre de 63 millions d’euros au Milan AC pour s’attacher les services de l’attaquant brésilien. Les dirigeants milanais auraient refusé cette proposition mais il n’est pas sûr qu’ils résistent très longtemps d’autant plus que Pato (20 ans) aimerait retrouver son compatriote Kaka qu’il avait côtoyé sous le maillot du Milan AC. LES MERENGUES SURVEILLENT KHEDIRA Le milieu de terrain de Stuttgart Sami Khedira a réalisé une première partie de saison extraordinaire avec Stuttgart. Déjà champion d’Allemagne en 2007 avec ce club, il ne cesse de monter en puissance. Au point que le champion d’Europe Espoirs 2009 avec l’Allemagne intéresserait même le Real Madrid. Khedira partage le même agent qu’un certain Christoph Metzelder. Son contrat expire en juin 2011. SUAREZ DE RETOUR À L’ATLETICO ? Le sociétaire du Real Majorque, Mario Suarez intéresserait beaucoup le club madrilène de l’Atletico Madrid. Rappelons que ce joueur est un ancien pensionnaire des Colchoneros. Ils aimeraient bien le faire revenir aux sources. Il faut bien avouer que ce joueur après avoir réalisé une très bonne saison l’an dernier, a confirmé plus que jamais lors de cette première partie de championnat. Voilà qui explique l’empressement des Rojiblancos à son endroit. VALENCE PENSE À SOLDADO POUR SUCCÉDER À VILLA D’après le journal espagnol il Levante, le buteur de Getafe Roberto Soldado, serait vu comme le successeur parfait de David Villa, une fois que ce dernier aura quitté Valence cet été. Les négociations seraient d’ailleurs bien avancées pour faire venir cet attaquant. Le buteur Miku pourrait également servir de monnaie d’échange dans la transaction. Los Che ont également à l’œil un certain Markus Rosenberg, le sociétaire du Werder. SÉVILLE S’EST RENSEIGNÉ SUR CANALES A tout juste 18 ans, Sergio Madrazo Canales a tout l’avenir devant lui. Sociétaire du Racing Santander, ce milieu de terrain intéresse déjà des formations bien plus huppées. Cette saison, il a même été supervisé à plusieurs reprises par Manchester United et le Real Madrid. Cependant, il vient de son propre aveu, de confirmer que Séville était également sur les rangs : « Mon père m’a fait savoir que Séville me suivait et qu’il voulait de plus amples informations à mon sujet. D’ici quelques semaines, je ferai un point sur mon avenir. Qu’un club comme Séville me suive est important à mes yeux. Je n’ai que dix-huit ans mais mon but est de jouer dans un club avec régularité. » FEGHOULI À VALENCE, C’EST DÉJÀ FAIT Sofiane Feghouli et Grenoble, c’est bientôt fini. Pierre Wantiez, le directeur général du GF 38, a en effet expliqué que son jeune milieu de terrain qui arrive en fin de contrat en juin prochain ne prolongerait pas en Isère car il a « déjà signé en faveur d’un club espagnol ». Le quotidien valencian Superdeporte assure que le Grenoblois et le club espagnol ont conclu un préaccord en vue de la prochaine saison. Feghouli pourrait signer pour quatre ou cinq saisons. Après le cas de Jérémy Mathieu (ex-TFC) la saison passée, le FC Valence semble donc se spécialiser dans le recrutement de Français en fin de contrat… 22 - Le Foot gazette des transferts n°25 - Mars 2010 VIDIC AU REAL, ÇA SE PRÉCISE Avec la grave blessure de Pepe, le Real Madrid cherche un nouveau défenseur central. Les Madrilènes aimeraient attirer dans leur filet l’un des meilleurs défenseurs du monde, Nemanja Vidic. S’il ont tenté leur chance cet hiver sans réussite, l’affaire devrait se conclure lors de l’ouverture du mercato estival. Une chose est sûre en matière de transferts : il faut toujours agir vite pour agir bien et arriver à ses fins. Et cela est encore plus vrai quand on convoite l’un des meilleurs joueurs du monde à son poste. Habitués à gérer de gros transferts, les dirigeants du Real le savent bien et ils vont devoir jouer serrés pour attirer leur principale cible dans le domaine défensif : Nemanja Vidic. A la base les dirigeants du Real avaient posé des jalons auprès de l’entourage du joueur pour le recruter l’été prochain. Mais la blessure de leur défenseur central, Pepe, indisponible 6 mois, a changé la donne et a poussé le Real à intensifier les contacts avec le défenseur de Manchester. Mais pour les dirigeants mancuniens, il était hors de question de se séparer de Vidic avant l’été prochain. Ils sont toujours engagés en Ligue des Champions et à la lutte avec Chelsea et Arsenal pour la conquête du championnat d’Angleterre et il était suicidaire de leur part de se séparer de l’un de leurs meilleurs joueurs dès cet hiver. Pour l’été prochain en revanche Manchester United est ouvert à la discussion et Alex Ferguson pense que ce sera le bon moment pour vendre à bon prix son défenseur international serbe qui va disputer la Coupe du Monde en Afrique du Sud. Bien sûr, les Mancuniens Que Barcelone et le Real Madrid s’intéressent à Cesc Fabregas n’est pas nouveau en soi. Cependant, ce sont ESPAGNE Les Merengues sont en passe de devancer leur rival barcelonais auraient bien aimé le garder mais le joueur aimerait changer d’air, découvrir un autre championnat, une autre culture et selon le journal anglais Times, Manchester United serait résigné à le transférer mais pas à n’importe quel prix. MANCHESTER NE DISCUTERA PAS À MOINS DE 33 MILLIONS D’EUROS L’ancien Niçois a déçu depuis son arrivée à Marseille SÉVILLE SURVEILLE KONÉ En un an et demi à Marseille, l’attaquant ivoirien Bakari Koné n’a pas réussi à convaincre ses entraîneurs d’en faire un titulaire indiscutable. Il pourrait quitter le club cet été pour l’Espagne où Séville a déjà pris des renseignements sur lui. « P ersonnellement, en rejoignant l’OM mon objectif est de continuer à grandir, à hisser mon niveau de jeu. Avec l’OM, je vise le niveau mondial. Au plan collectif, je m’aligne sur les ambitions du club. » Lorsqu’il a signé à Marseille en juillet 2008, Bakari Koné avait de grosses ambitions mais un an et demi plus tard toutes ces bonnes résolutions sont restées au placard. MARSEILLE RÉCLAME 10 MILLIONS D’EUROS Souvent blessé, Baky Koné n’a jamais évolué à son meilleur niveau, celui qui était le sien à Nice. Il est plus efficace en tant que joker que lorsqu’il est titulaire. Ses différents entraîneurs Erik Gerets et surtout les moyens déployés qui attirent l’attention désormais. Qui remportera cette épreuve de force ? Wenger saura-t-il résister ? Explications… Cette fois Arsène Wenger est exaspéré. Les sollicitations qui entourent son joueur, Cesc Fabregas, l’irritent. Dans le quotidien anglais le Sun, il vient d’ailleurs de mettre en garde les encombrants soupirants : « Cesc sera un joueur d’Arsenal le 1er octobre 2010 et contrairement à ce que l’on peut dire, il a un contrat de longue durée chez nous. Nous leur avons écrit une lettre. WENGER VA-T-IL FINIR PAR CÉDER SON STRATÈGE ESPAGNOL ? Nous ne disons pas que Messi ou Kaka vont signer à Arsenal la semaine prochaine. Si un jour nous voulons vendre un joueur et qu’ils sont intéressés, ils peuvent nous appeler. J’ai écrit cette lettre il y a longtemps pour dire que nous ne sommes pas prêts à vendre un de nos joueurs. Je ne me souviens pas quand c’était. Toujours selon le journal anglais Manchester ne discuterait pas à moins de 33 millions d’euros. Ce chiffre peut paraître excessif pour un défenseur mais vu le marché et la progression de Vidic depuis son arrivée à Manchester United en 2005. Il s’est imposé progressivement en défense centrale et formait l’an dernier avec Rio Ferdinand l’une des meilleures défenses centrales au monde. Manchester pourrait être tenté d’attendre la fin de la Coupe du Monde pour le vendre car lorsqu’il porte le maillot de la sélection serbe il est aussi solide qu’avec celui de Manchester sur les épaules et il devrait réaliser un grand tournoi. Cela permettra à Manchester de faire monter les enchères entre les différents clubs intéressés par son joueur et de mettre la pression sur le Real Madrid. Car hormis, le Real, il y a aussi le FC Barcelone qui ferait le forcing pour récupérer le joueur l’été prochain, conscient que Manchester United ne le laisserait pas partir cet hiver. Qui de Barcelone ou du Real aura le dernier mot ? On en saura sûrement plus l’été prochain. A moins qu’il y ait un autre larron qui s’immisce sur le dossier. Arsenal et Chelsea par exemple étaient aussi très intéressés par le joueur à moment donné mais Alex Ferguson a exclu de vendre son joueur à un autre club anglais et ainsi renforcer la concurrence. Didier Deschamps lui ont donné de nombreuses occasions de s’imposer en tant que titulaire mais il n’a pas saisi sa chance. Pourtant D e s c h a m p s comptait vraiment sur lui en début de saison, il comptait sur sa vivacité, sa grande envie, sa science du replacement pour bonifier le milieu de terrain et le jeu marseillais. Mais Baky Koné n’y arrive pas et un départ en fin de saison n’est pas à exclure. Koné est suivi par des clubs anglais et espagnols mais vu son gabarit et sa fragilité, il prendrait un gros risque en partant en Angleterre. En Espagne, c’est le FC Séville qui tient la corde pour accueillir l’international ivoirien. Les dirigeants espagnols ont déjà pris les premiers contacts. Mais ils ne semblent pas prêts à mettre une somme supérieure aux 10 millions d’euros que devrait réclamer l’OM. Car si les Marseillais vendent leur « petit ivoirien », ils vont tenter d’amortir au maximum le transfert et récupérer une grande partie des 12 millions d’euros investis lorsqu’ils l’ont acheté à Nice. La lutte s’intensifie autour du capitaine des Gunners LE REAL ET LE BARÇA PASSENT À LA VITESSE SUPÉRIEURE POUR FABREGAS Ils ne m’ont pas répondu… » Et pour cause. Ces dernières heures, les offensives des deux cadors de la Liga sont reparties de plus belle. Toujours selon le Sun, le Real aurait mené une « opération Cesc ». Ainsi Florentino Perez et Jorge Valdano auraient décidé de proposer environ 48 M € pour s’attacher les services du capitaine d’Arsenal. Dans cette affaire, le club Merengue n’exclurait pas d’intégrer dans le deal Gonzalo Higuain. On sait à quel point ce dernier plaît à Wenger. Une belle stratégie, donc. En agissant ainsi, le Real pourrait repousser la concurrence blaugrana, qui plus est. A Barcelone, on ne se laisse pas déstabiliser par cette entreprise. En contrepartie, les dirigeants catalans proposent quant à eux 33,5 M € plus Yaya Touré. Le quotidien anglais le Daily Star rapporte d’ailleurs que Pep Guardiola aurait fait de la venue de Fabregas une de ses conditions pour prolonger au club. A-t-il été entendu ? Comment réagira Wenger face à ces nouveaux assauts ? Finira-t-il par céder son stratège espagnol ? Le feuilleton Fabregas risque visiblement de faire couler encore beaucoup d’encre et d’énerver encore un peu plus le technicien alsacien…
Les grosses performances de Stéphane Ruffier n’ont pas échappé aux clubs européens. A la recherche d’un gardien de but, le Bayern Munich suit de près le gardien monégasque. Il n’est pas encore en équipe de France mais il suscite déjà l’intérêt des gros clubs. Après avoir failli signer au PSG l’année dernière, Stéphane Ruffier a finalement choisi de rester à Monaco et la saison qu’il réalise lui donne raison puisqu’en choisissant la stabilité, Ruffier s’est installé tranquillement dans les cages monégasques et il confirme tout le bien que l’on pensait de lui. Le Auteur d’une saison flamboyante, Luis Nenê est dans le viseur de quelques grands d’Europe. Le Benfica, la Juventus Turin, le FC Séville et Fenerbahçe souhaitent en effet s’offrir les services du meilleur buteur du championnat de France… Guy Lacombe peut se féliciter d’avoir réussi à ramener Luis Nenê sur le Rocher lors de la dernière intersaison. Prêté l’an passé à l’Espanyol Barcelone, le Brésilien était revenu à Monaco à la demande expresse du coach moustachu. Lacombe a bien fait d’insister pour récupérer le Carioca. Où en serait l’ASM sans son scintillant buteur sud-américain ? Bien loin à coup sûr probablement de son classement actuel… Meilleur buteur actuel de la Ligue 1, Nenê est directement impliqué dans près de 40% des buts monégasques ! Pas étonnant dès lors que le milieu gauche attise les convoitises. En décembre dernier, l’Olympique de Marseille s’était ainsi intéressé de près à son cas. Didier Deschamps (qui avait déjà songé au Brésilien l’été dernier) avait cependant fait marche arrière face au veto résolu émis par Guy Lacombe. Les énormes statistiques de Nenê intriguent cependant toujours autant les recruteurs. Ainsi selon Il fait partie des tout meilleurs gardiens français Basque bondissant (son surnom) a su prendre son temps, s’aguerrir en National (il a été prêté à Bayonne lors de la saison 2005-2006), progresser dans l’ombre de Flavio Roma et s’imposer dans les cages monégasques au début de la saison 2008- 2009, provoquant ainsi le départ du gardien italien. DES REPRÉSENTANTS DU CLUB L’ONT SUPERVISÉ À PLUSIEURS REPRISES ETRANGER LE BAYERN SE RUE SUR RUFFIER Le Brésilien n’en finit plus d’impressionner nos informations, quatre clubs étrangers ont récemment inscrit le nom de Nenê sur leurs tablettes. Il s’agit du Benfica, du FC Séville, de la Juventus Turin et de Fenerbahçe (et ce même si les dirigeants du club turc ont récemment démenti avoir contacté l’AS Monaco à son sujet). Pour l’heure, ce sont les Portugais du Benfica qui montrent le plus d’empressement sur le dossier Nenê. « ENTRE PARTIR À L’ÉTRANGER OU PROLONGER, NENÊ VA DEVOIR CHOISIR » Les dirigeants de la Juve seraient cependant eux aussi particulièrement enthousiastes. Dans l’entourage du buteur monégasque, on assure cependant que les Sevillans, les Turinois et les Stanbouliotes suivent eux aussi de très près l’évolution du dossier. Alors que l’Espanyol Barcelone n’avait pu l’été dernier verser les 6 millions d’euros prévus dans leur option d’achat, le prix du joueur tournerait désormais autour de 10 millions d’euros. Sous contrat avec l’AS Monaco jusqu’en juin 2011, Nenê a donc l’embarras du choix. Il l’a d’autant plus que les dirigeants de l’AS Monaco semblent disposés à lui proposer un nouveau contrat. « Entre partir à l’étranger ou prolonger, Nenê va devoir choisir » nous a-ton encore expliqué. L’an dernier, il a disputé 32 matches de championnat et en fin de saison, il a traîné les pieds pour prolonger son contrat avec le club de la principauté. Toulouse, qui cherchait un remplaçant à Cédric Carrasso, le PSG qui ne voulait pas conserver Mickaël Landreau et Lille lui ont fait des propositions mais il a finalement choisi de prolonger avec Monaco. En arrivant au club, Guy Lacombe avait mis la pression sur ses dirigeants afin qu’ils fassent le maximum pour garder Ruffier. Le gardien s’est donc finalement mis d’accord avec ses dirigeants pour prolonger son contrat jusqu’en 2013. Aujourd’hui tout le monde est content car le joueur a obtenu une revalorisation salariale et le club a cadenassé le contrat d’un joueur qui va être de plus en plus sollicité au fil des mois. Après avoir été sollicité par Lille, le PSG ou Toulouse l’été dernier, il est clair que Stéphane Ruffier a changé de standing aujourd’hui puisque de grands noms européens l’ont coché sur leur liste. De tout temps, les gardiens français ont toujours eu la cote auprès des clubs européens et Stéphane Ruffier ne fait pas exception. En Angleterre, il y a Arsenal et Wenger qui l’aiment bien mais aussi Hull City ou Birmingham. Mais le club le plus intéressé est un club qui apprécie particulièrement les portiers français puisqu’il courtise depuis plusieurs saisons Sébastien Frey, c’est le Bayern Munich. Les dirigeants munichois aiment bien aussi Hugo Lloris mais ils savent très bien qu’ils auront peu de chances d’attirer le gardien lyonnais qui est déjà dans les petits papiers d’Alex Ferguson qui veut en faire le successeur de Van der Sar à Manchester United. Le Bayern a donc supervisé à plusieurs reprises Stéphane Ruffier, des représentants du club étaient notamment dans les travées du Parc des Princes et ils ont bien évidemment été séduits après le grand match réalisé par Ruffier ce soir-là. Du côté de Monaco, on n’est pour l’instant pas vendeur, les dirigeants souhaitent conserver leur gardien volant au moins une saison supplémentaire mais s’il continue d’aligner les performances de haut vol jusqu’à la fin de la saison il sera difficile de conserver un portier qui frappe de plus en plus fort à la porte de l’équipe de France et qui pourrait s’envoler pour l’Afrique du Sud en juin prochain. BENFICA EN PINCE POUR NENÊ BRUITS DE VESTIAIRE PROMOTION POUR BERTRAND ROBERT ? Arrivé cet été en Grèce au Pantratikos, Bertrand Robert pourrait ne pas faire de vieux os au sein du club qui se traîne dans les basfonds du classement. Des clubs du haut de tableau en Grèce s’intéressent en effet de près au jeune frère de Laurent Robert. CAÇAPA JOUE LES PROLONGATIONS Claudio Caçapa s’est bien relancé après son expérience mitigée en Angleterre, à Newcastle (vingt-cinq matches en deux saisons avec les Magpies). L’ancien lyonnais qui avait décidé de rentrer au pays l’été dernier pour rejoindre le club de Cruzeiro a réalisé une belle fin de saison, permettant à son club de prendre la 4ème place du Championnat. Comme il n’avait signé qu’un bail de courte durée, qu’il était en fin de contrat et qu’il se plaît bien à Cruzeiro, Caçapa a décidé de prolonger l’aventure. Il a prolongé son contrat de 18 mois et est désormais lié au club jusqu’en juillet 2011. L’OLYMPIAKOS SE RABAT SUR RIERA L’état-major du club grec est du genre persévérant. Après avoir été recalé par Rafael Benitez sur le dossier Yossi Benayoun, l’Olympiakos a désormais dans le viseur Albert Riera en proposant près de cinq millions d’euros assortis d’un salaire d’environ 40 000 euros par semaine au joueur. Une possibilité envisageable qui ne serait apparemment pas pour déplaire à Riera, qui n’est pas encore parvenu à se faire une place de titulaire à Anfield. RETOUR EN ITALIE POUR NUNO GOMES ? On ne présente plus Nuno Gomes, l’attaquant de Benfica. A 33 ans, il fait encore les beaux jours du club portugais, en en étant le capitaine. Ses performances sont telles qu’une flopée de clubs étrangers sont à ses trousses. Le quotidien lusitanien A Bola rapporte d’ailleurs dans ses colonnes que le club italien de Livourne l’attendrait. Mais le club grec du PAOK Salonique le suivrait également de près tout comme le West Ham de Gianfranco Zola. Mais c’est assurément le club de Livourne qui possède de l’avance sur ce dossier. En Toscane, on aimerait vraiment faire revenir ce joueur en Série A, lui qui a déjà porté les couleurs de la Fiorentina de 2000 à 2002. LES CONSEILS DE ROBBEN À RIBÉRY Quand il évoque le Real Madrid, Arjen Robben sait de quoi il parle puisqu’il en vient. L’international hollandais du Bayern Munich déconseille ainsi vivement à Franck Ribéry de céder aux sirènes des Merengue. « C’est son choix, mais j’espère qu’il va rester. Ici, il est la grande star alors que là-bas, il n’en sera qu’une parmi d’autres » a en effet souligné Robben. PORTO TRAQUE DOSSEVI Le petit frère de Thomas, Mathieu Dossevi est suivi depuis deux ans par le FC Porto. Depuis l’arrivée au poste d’entraîneur D’Arnaud Cormier, Mathieu Dossevi a gagné du temps de jeu, apporte sa fraîcheur, son insouciance et ses qualités aux Manceaux et Porto a intensifié les contacts. Le club portugais aimerait récupérer ce jeune espoir en devenir avant qu’il ne prenne trop de valeur et qu’il ne soit repéré par les grands clubs européens. Mais Le Mans ne compte pas lâcher ses meilleurs joueurs. Le Foot gazette des transferts n°25 - Mars 2010 - 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :