Gazette des Transferts n°25 mars 2010
Gazette des Transferts n°25 mars 2010
  • Prix facial : 3,50 €

  • Parution : n°25 de mars 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (280 x 370) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 10,1 Mo

  • Dans ce numéro : Cisse aux Girondins.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
Rennes doit à la fois gérer l’immédiat et son futur. Face à cette double prérogative, les dirigeants du club penseraient notamment à s’attacher les services du Brésilien de 24 ans, Ederson, qui connaît une saison très compliquée à Lyon… Rennes aura beaucoup de mal à retenir son international français. Suivi par de nombreux clubs français et européens, Rod Fanni est désormais courtisé par un nouveau club : Sunderland. Les Anglais en ont fait leur priorité. Et si dans le dossier Fanni, Sunderland remportait la partie ? Depuis qu’il est régulièrement appelé en équipe de France par Raymond Domenech, Rod Fanni est dans le viseur de plusieurs clubs. En France, Lyon, Marseille et Monaco se sont rapidement positionnés sur le dossier de l’international français. A l’étranger, il y avait déjà Everton, Portsmouth (il était intéressé avant d’avoir ses gros problèmes financiers), Hull City, Atletico Madrid, le FC Séville, Valence. Et il y a désormais un club supplémentaire Sunderland. TRÈS ATTIRÉ PAR LA PREMIER LEAGUE Le club anglais est le dernier à être entré en contact avec l’entourage de Fanni. Le dernier mais pas forcément le moins intéressé car le club et son manager SteveBruce ont fait du Rennais sa priorité de recrutement. SteveBruce s’est d’ailleurs déplacé pour le superviser lors match de championnat entre Saint-Etienne et Rennes. Même s’il a LIGUE 1 Le milieu de terrain brésilien pourrait retrouver Antonetti EDERSON AUX PORTES DE RENNES Du côté de Rennes, le feuilleton Jimmy Briand a alimenté les gazettes ces dernières semaines. Ce joueur a effectué un retour tonitruant au sein de l’équipe bretonne après huit mois d’absences faisant suite à une grave blessure au genou. Selon toute vraisemblance l’international français quittera son club l’été prochain puisqu’il arrivera en fin de contrat Le latéral droit est courtisé par une multitude de clubs FANNI N’EST PAS FANNY 12 - Le Foot gazette des transferts n°25 - Mars 2010 prolongé son contrat jusqu’en 2012 avec le club breton en novembre dernier, Rod Fanni a obtenu un bon de sortie et il ne restera pas en Bretagne. Ses dirigeants ont déjà fixé le prix du transfert à 8 millions d’euros pour les deux dernières années de contrat qu’il reste. Pour l’instant ce sont les Black Cats qui se rapprochent le plus des prétentions bretonnes puisque Sunderland va faire une offre de 7 millions d’euros pour s’attacher les services du joueur. Mais Rod Fanni aura aussi son mot à dire dans l’histoire bien évidemment. Il étudiera les propositions de tous les clubs et notamment les clubs français mais après la Coupe du Monde, il aimerait bien découvrir un nouveau championnat et il est très attiré par la Premier League. Sunderland a donc toutes les cartes en main pour le convaincre. Reste à convaincre aussi le Stade Rennais. en juin. Ses dirigeants ont bien tenté de prolonger son bail mais sans succès. Il faut dire que l’attaquant a d’ores et déjà l’embarras du choix (Marseille, Bordeaux, PSG, étranger…). Mais ce dernier, dans l’immédiat, cherche en outre a retrouvé au plus vite son niveau, afin de postuler à une place en équipe de France pour participer à la Coupe du monde en Afrique du Sud l’été prochain. Cependant le président Frédéric de Saint- Sernin n’a pas que ce dossier médiatique à traiter. En effet, il s’agit pour lui d’anticiper une future saignée aux avant-postes. Lors du mercato d’hiver, son club est parvenu à se délester de quelques éléments indésirables : Lucien Aubey (Sivasspor), Kevin Bru (Dijon), Bruno Cheyrou (Anorthosis), et Junichi Inamoto (Kawasaki Frontale). Cela n’empêche qu’une perte massive en attaque se profile à l’horizon. Il va falloir l’endiguer au mieux afin que le rendement général de l’équipe ne soit pas trop amoindri. En fait, neuf des joueurs de cet effectif arriveront en fin de contrat en juin pour l’été à venir, avec les conséquences que cela suppose. Etudions les cas principaux. Olivier Thomert est libre de quitter la Bretagne dès janvier mais sans indemnité de transfert. Moussa Sow a il y a peu reçu une belle proposition de Lille et de Nice tandis que Jires Kembo-Ekoko intéresse tout particulièrement Caen pour la saison prochaine. Alors si on se montre assez vigilants également en défense (le Slovaque Marek Cech de West Bromwich est notamment suivi de près), et ce depuis que Rod Fanni a obtenu un bon de sortie, le secteur offensif va être décimé. Il faut donc d’ores et déjà penser à compenser les départs en perspective. Ainsi, la piste Pascal Feindouno a apparemment filtré. Cependant, elle ne devrait pas devenir officielle même si rien n’est totalement exclu pour la saison prochaine : « Ils ont pensé à moi au même titre que Monaco cet été, mais depuis je n’ai pas de nouvelles. » confiait d’ailleurs l’ancien Stéphanois récemment dans le quotidien L’Equipe. GOVOU AUSSI SUR LA LISTE Le retour en L1 du Guinéen à Rennes visait à combler un éventuel départ d’Ismael Bangoura, courtisé au Qatar par le club d’Al Saad qui aurait proposé près de treize millions d’euros pour cet attaquant. Néanmoins, au sein de l’encadrement rennais, on ne serait pas chaud concernant cette perspective. On l’était par contre bien plus concernant Sydney Govou, libre en juin prochain. Le club souhaitait recruter l’international français mais ce dernier n’a pas donné suite. Du coup le Stade Rennais se serait rabattu sur une autre voie menant à un autre Lyonnais, à savoir Ederson. L’OL en réclamerait environ quinze millions d’euros ce qui ne rentrerait pas dans les finances du club de Frédéric Antonetti. Cependant, un compromis pourrait peut-être bientôt être trouvé. Cet entraîneur a d’ailleurs très bien connu le Brésilien du temps où il dirigeait les rênes de Nice. Si cette tractation venait à devenir officielle, le Brésilien pourrait alors espérer retrouver un second souffle. Car cette saison, à l’image de son équipe, il symbolise tous les tracas endurés. A vrai dire, Ederson n’est plus que l’ombre de lui-même par rapport à la saison passée. Au point que Claude Puel en a fait un second choix dans ses plans. Acheté quatorze millions par le club rhodanien, il ne justifie plus ce transfert conséquent. A Rennes, il pourrait se relancer. Désormais, il ne reste plus qu’aux parties con - cernées de se mettre d’accord sur le plan financier. BRUITS DE VESTIAIRE MUCHA MOUCHE LE STADE RENNAIS Le Stade Rennais n’a pas réussi à prendre le dessus sur le club anglais d’Everton. Le gardien du Legia Varsovie (27 ans) Jan Mucha a, en effet, choisi de rejoindre Everton. En plus de Rennes, il était suivi par de nombreux clubs français mais il a signé un contrat de 3 ans qui prendra effet en juin prochain. Il était en fin de contrat avec le Legia Varsovie, club qu’il avait rejoint en 2007 pour remplacer Lukas Fabianski parti à Arsenal. L’été dernier le gardien international slovaque (1m89, 87 kg), qui était également suivi par Lille et Bordeaux, avait failli rejoindre Toulouse, il était le 2ème choix derrière YohannPelé.
Depuis l’entame de la saison, Toulouse a fait preuve d’une grande solidité défensive mais a pêché offensivement. Pour remédier à ce problème et afin d’être compétitif la saison prochaine, les dirigeants cherchent un attaquant et auraient jeté leur dévolu sur Peter Odemwingie après avoir raté Maxi Lopez. C’est la chasse à l’attaquant du côté de Toulouse. Avec peu de moyens financiers mais beaucoup d’idées, les dirigeants toulousains vont essayer de trouver la perle rare susceptible de régler les problèmes offensifs qu’ils connaissent depuis le début de la saison. Car si, à l’issue des matches allers, le téfécé avait l’une des meilleures défenses du championnat il détenait aussi l’une des plus mauvaises attaques. Seul devant, André- Pierre Gignac ne peut pas tout faire et les Toulousains souhaiteraient, s’il reste à Toulouse, lui adjoindre un joueur capable de l’aider ou de le seconder. Le problème c’est que les bons attaquants à prix raisonnable ne courent pas les rues et dès l’automne, Toulouse s’était positionné sur l’ancien joueur du Barça Maxi Lopez. Egalement courtisé par la Lazio Rome, le joueur de 25 ans va finalement poursuivre sa carrière en Italie, à Catane où il a été transféré. La piste Lopez éteinte, les Violets se sont attachés à faire avancer d’autres dossiers comme celui de Karim Kazim. L’international turc a été prêté jusqu’à la fin de la saison par Fenerbahçe. Ainsi, au téfécé, on prépare déjà sa succession. L’ancien Dogue n’a rien perdu de son coup de patte LE TFC A ENVIE D’ODEMWINGIE Les dirigeants travaillent notamment sur le retour en France d’un attaquant bien connu des supporters lillois Peter Odemwingie. Le Nigérian, 28 ans, évolue actuellement au Lokomotiv Moscou mais il ne serait pas contre un retour en L1 après avoir porté les couleurs du LOSC entre 2004 et 2007. Il avait été excellent, c’est un attaquant qui connaît parfaitement le championnat de France et qui n’aura donc pas de problème d’adaptation. Le seul problème est que Moscou demanderait beaucoup d’argent pour libérer son joueur, on parle de 7 millions d’euros et à ce prix-là, les Toulousains ne pourront pas conclure l’affaire. Ils essaient donc de faire baisser le prix. Cette baisse de prix ne devrait pas passer par un prêt car l’attaquant que veut recruter le téfécé doit remplacer Gignac qui a obtenu un bon de sortie pour l’été prochain. SA VALEUR EST ESTIMÉE À 10 MILLIONS D’EUROS Emmenée à l’origine à remplacer Gignac la saison prochaine, la « perle rare » que recherche Toulouse pourrait finalement épauler l’attaquant des Bleus. Gêné par une pubalgie, Gignac a réalisé une première partie de saison LIGUE 1 Il devrait prendre place sur le flanc droit de la défense toulousaine L’ÉTAU SE DESSERRE POUR ETTO tractation n’est pas évidente à réaliser. Pavel Ninkov (24 ans), le latéral de l’Etoile Rouge de Belgrade est également sondé tout comme Pedrinho (24 ans), le joueur de Academica Coimbra. Mais tout récemment une autre piste a pris de l’épaisseur sur cette zone de jeu. Elle vise Araujo Dos Santos, dit Etto (28 ans), le latéral du Dinamo Zagreb. Ce joueur aurait été supervisé à de multiples reprises par la cellule de recrutement du Téfécé, laquelle serait tombée sous le charme. Néanmoins d’autres clubs allemands sont sur le coup mais à Toulouse, on n’aurait vraiment pas l’intention de lâcher prise. Par ailleurs, même si le TFC s’est fait une raison quant à la perte de son buteur vedette, Gignac l’été prochain, il n’est plus que l’ombre de lui-même en club par rapport à son rendement exceptionnel de la saison passée (24 buts). Alors dans la perspective de préparer sa succession mais aussi de l’aider, en musclant un secteur offensif peu garni, les dirigeants du TFC s’attellent à la tâche pour l’associer à un buteur d’envergure. Comme nous l’avons souligné, Peter Odemwingie est suivi de près par le club de la Ville Rose depuis des semaines. Ce nom fait forcément penser à la star camerounaise. Il n’en est évidemment rien. Mais ce joueur d’origine croato-brésilienne, aurait vraiment tapé dans l’œil des dirigeants du club de la Ville Rose. Son équipier du Dinamo Zagreb, Mandzukic pourrait être inclus dans la transaction… Alors que le club connaît une saison peu commode, le TFC va chercher à recruter « malin ». Evoquons tout d’abord le poste de latéral droit. Actuellement, le club haut garonnais multiplie les pistes. Bien évidemment, le nom de Mariano (Fluminense, 23 ans) est évoqué. Cependant la SON COÉQUIPIER MANDZUKIC POURRAIT LE SUIVRE Cependant, l’ancien Lillois (14 buts en 2005-2006) est sous contrat jusqu’en juin 2011 avec le Lokomotiv Moscou. Les dirigeants du club russe ne sont pas rétifs à l’opération mais le montant demandé est élevé (7 millions d’euros). Outre cette hypothèse, une autre est venue se greffer récemment. Elle concerne le Croate Mario Mandzukic. Elément du Dinamo Zagreb comme Etto, ce joueur aurait aussi fait forte impression au contingent du club d’Olivier Sadran, et ce en Europa League. Cependant l’international croate intéresse aussi beaucoup le Werder et les Spurs. Là encore, le prix demandé est très élevé (10 M €) pour le dernier meilleur buteur du championnat croate. Mais avec Etto dans le deal, le montant de Mandzukic pourrait être revu à la baisse. A suivre… moyenne et sa cote a chuté. Là où Lyon proposait 18 millions d’euros la saison dernière, Arsenal n’en propose plus que 13 aujourd’hui. Dans l’entourage du club toulousain on se demande aujourd’hui s’il ne serait pas opportun d’attendre le retour au premier plan de son attaquant vedette pour le vendre à un prix élevé. S’il renoue avec son véritable niveau, Gignac pourrait donc prendre la direction de l’Angleterre si Arsenal accentue la pression. Hormis Odemwingie, Toulouse suit de près aussi les performances de Mario Mandzudic. Le téfécé a supervisé à de nombreuses reprises l’international croate qui a disputé l’Europa League avec le Dinamo Zagreb. Auteur de 11 buts et de quatre passes décisives cette saison, il est sous contrat jusqu’en 2012. Des clubs anglais comme Hull, Bolton ou allemands (Werder Brême) le courtisent également. Mais il est encore plus cher qu’Odemwingie puisqu’il est estimé à 10 millions d’euros. Bref, s’ils veulent acquérir un attaquant de haut niveau, les Toulousains vont devoir mettre la main à la poche. La vente de Gignac pourrait faciliter toutes ces transactions mais elle affaiblirait sans conteste l’équipe. Les dirigeants se retrouvent devant un choix cornélien, à eux de faire le bon choix. BRUITS DE VESTIAIRE TOULOUSE ET LENS SE MANIFESTENT POUR DUHAMEL Mathieu Duhamel a réalisé une super première partie de saison et cela n’a pas échappé aux recruteurs des clubs de l’élite. Auteur de 12 buts en 14 matches l’attaquant de Créteil est suivi de près par Toulouse et Lens. A 25 ans, Duhamel se dit qu’il est temps pour lui de tenter sa chance au plus haut niveau mais il hésite à le faire en plein milieu de la saison. GIGNAC BLOQUÉ PAR SADRAN André-Pierre Gignac pourrait ne pas quitter Toulouse cet été. Olivier Sadran, le président du TFC, a en effet exclu l’hypothèse d’un départ de son buteur vedette. Il n’y aura « ni bon de sortie, ni de bon d’achat » a-t-il confié. « Quand on prolonge, c’est pour s’inscrire dans le futur » a ajouté le dirigeant toulousain. Gignac avait prolongé jusqu’en 2013 en août dernier. Le Foot gazette des transferts n°25 - Mars 2010 - 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :