Gazette des Transferts n°25 mars 2010
Gazette des Transferts n°25 mars 2010
  • Prix facial : 3,50 €

  • Parution : n°25 de mars 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (280 x 370) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 10,1 Mo

  • Dans ce numéro : Cisse aux Girondins.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
A la recherche d’un défenseur central Lille aurait jeté son dévolu sur Vitorino Hilton. En manque de temps de jeu du côté de Marseille, pourrait répondre à l’offre lilloise même s’il n’est pas très chaud. On ne peut pas dire que, depuis le début de la saison, la charnière centrale Diawara-Heinze ait donné des signes de solidité et surtout de complémentarité. Didier Deschamps a donc tenté d’autres formules en décalant Heinze sur le côté gauche, Taïwo… sur le banc et en faisant une place à Vitorino Hilton dans l’axe aux côtés de Souleymane Diawara. Titulaire et même homme de base de l’équipe sous l’aire Erik Gerets, Hilton a été victime comme beaucoup de ses partenaires du coup de balai donné par Didier Deschamps à l’intersaison. Le coach olympien a installé ses hommes et placé ceux de Gerets sur la liste des transferts ou sur le banc de touche. C’est donc à la faveur de la mauvaise entente entre Diawara et Heinze qu’Hilton avait retrouvé grâce aux yeux de Deschamps. Mais le défenseur brésilien n’a pas réussi à convaincre Deschamps lorsqu’il l’a titularisé aux côtés de Diawara et il a rapidement retrouvé le banc de touche. Hilton a alors compris qu’il avait laissé passer sa chance et que son temps de jeu à l’OM se résumerait à la portion congrue tant que l’ancien capitaine des Bleus serait à la tête de la formation phocéenne. Sur la première partie de saison il n’a disputé que 5 rencontres sur 18 de championnat et il n’en jouera guère plus d’ici mai prochain (l’an dernier il avait disputé 36 matches de championnat et inscrit 1 Homme fort du FC Lorient depuis cinq saisons, Sylvain Marchal attise bien des convoitises. Le défenseur central arrive en effet en fin de contrat avec les Merlus. Le LOSC, le Stade Rennais et Galatasaray se sont d’ores et déjà positionnés… Voici cinq saisons que Sylvain Marchal fait le bonheur du FC Lorient. Au fil du temps, il s’est imposé comme un titulaire indiscutable en Les Nordistes veulent renfoncer leur défense LE LOSC TENTÉ PAR LE PARI HILTON but). Dans ce contexte et comme le Brésilien veut jouer, son seul salut passe par un départ. La proposition lilloise pourrait donc tomber à pic d’autant plus que les deux clubs ont des intérêts communs puisque Marseille cherche à recruter Adil Rami depuis l’été dernier. Si les dirigeants olympiens font un geste envers les Lillois pour Hilton, les nordistes s’en souviendront au moment de discuter de l’avenir de Rami, suivi par de nombreux clubs. Pour l’instant, Hilton n’est pas très enthousiaste à l’idée de rejoindre un club au standing inférieur à celui de Marseille. ADIL RAMI DANS LA BALANCE ? Mais s’il veut jouer, il n’aura certainement pas le choix. S’il ne veut pas aller à Lille, il pourra toujours explorer avec son entourage les pistes étrangères puisqu’il est également suivi par des clubs anglais et notamment Sunderland. Hilton est plus tenté par un départ vers la Premier League. En restant en France il aura du mal à trouver un challenge plus intéressant que le challenge marseillais. Parallèlement à la recherche d’un défenseur central, le LOSC recherche aussi un milieu offensif afin d’étoffer son effectif et anticiper les départs prévus cet été. Selon le journal belge Het Laatste Nieuws, le club suivait le milieu offensif de Mouscron Maxime Lestienne. Le joueur âgé de 17 ans, dont le contrat expirait en juin 2012, a été supervisé à plusieurs reprises par les dirigeants nordistes. Lestienne est également suivi par d’autres clubs dont le FC Metz. Mais le Belge a préféré rester au pays et s’est engagé en faveur du FC Bruges pour une période de deux ans et demi. MARCHAL EN MARCHE VERS LILLE 10 - Le Foot gazette des transferts n°25 - Mars 2010 défense centrale. Christian Gourcuff en a même fait son capitaine depuis plusieurs saisons. Pas sûr cependant que l’ancien Messin honore une sixième année sous le maillot des Merlus. En fin de contrat avec le FC Lorient, il envisage en effet ouvertement de donner un nouvel élan à sa carrière. « Le club évolue dans le bon sens. Le FCL a de l’ambition. Il y a une volonté d’augmenter le budget de faire de Lorient un club de la première partie de tableau de Ligue 1. C’est un beau challenge… Personnellement, il n’est pas sûr que je voie tout cela puisque je suis en fin de contrat » explique-t-il. « C’est possible cependant. Les dirigeants et l’entraîneur LIGUE 1 Le défenseur lorientais est en fin de contrat avec les Merlus… m’ont fait part de leur envie de me voir continuer avec eux » nous a expliqué voici peu le capitaine lorientais. Les négociations battent actuellement leur plein. Son agent nous a en effet confirmé que les dirigeants du FCL avaient « la volonté de prolonger Marchal ». « Les négociations pour une prolongation de mon contrat ont débuté » explique quant à lui le joueur. Reste à savoir si Marchal qui vient de fêter ses 30 ans a vraiment envie de poursuivre son parcours dans le Morbihan. « Je veux bien peser le pour et le contre. Quoiqu’il arrive, les joueurs passent et le club reste. Si je suis là pour voir les nouvelles installations, ce sera tant mieux. Sinon, je reviendrai les visiter en qualité d’ancien joueur… » glisse-t-il dans un sourire. Marchal a, il est vrai, matière à réflexion. Son agent nous a en effet révélé que deux clubs de Ligue 1 tournaient furieusement autour du chef de file des Lorientais. Il s’agit de Lille et de Rennes. « Marchal est suivi par le LOSC et le Stade Rennais » explique-t-on dans l’entourage du joueur. « J’ÉTUDIERAI TOUTES LES PROPOSITIONS… » « Les Nordistes et les Rennais se sont positionnés en vue de la saison prochaine » nous a-t-on encore indiqué. Un troisième club étranger, celui-ci, est cependant en lice. Il s’agit de Galatasaray. Le club turc a en effet les yeux de Chimène pour le capitaine et défenseur central des Merlus. « Galatasaray le suit également de près » nous a-t-on par ailleurs expliqué. « Mon profil intéresse quelques clubs. Je suis en fin de contrat, pas trop âgé et je joue arrière central. Pour le moment, j’écoute un peu ce qui se dit à droite et à gauche mais je reste surtout concentré sur ma fin de saison… » commente Marchal. Pour l’heure, les Nordistes et les Rennais seraient cependant plus en pointe que les Turcs sur ce dossier. En cas de départ de Lorient, il explique ne pas avoir tranché entre les pistes françaises et étrangères. « Tout dépendra vraiment du challenge proposé. Et puis je ne suis pas non plus Zidane. Je ne peux pas dire : je veux jouer en Espagne et je veux que ce soit dans tel club ! J’étudierai toutes les propositions… » explique-t-il. Marchal en revanche ne se voyait pas quitter son club lors du mercato hivernal. « Je ne pense pas. Après, cela peut aller tellement vite. Je suis en fin de contrat. En cas de bonne proposition, le club y réfléchirait peut-être. Je n’y crois pas cependant. C’est peu probable… » expliquait-il. « Il n’y aura aucun départ sauf offre qui ne refuse pas sur un plan économique » avait quant à lui récemment expliqué Christian Gourcuff. Dans l’entourage du FCL, on indique par ailleurs que le fait de prolonger Sylvain Marchal (à l’instar d’ailleurs du très convoité Marama Vahirua) fait bel et bien partie « des objectifs » du FC Lorient. « On verra si on parvient à s’entendre sur un futur contrat » commente encore Marchal. A défaut, le Stade Rennais ou le LOSC risquent fort de priver Christian Gourcuff de l’un de joueurs clefs. BRUITS DE VESTIAIRE LESTIENNE PRÉFÈRE BRUGES À LILLE Il était quasiment acquis qu’il allait signer à Lille mais finalement il ne viendra pas. Très courtisé depuis la faillite de Mouscron, Maxime Lestienne a décidé au dernier moment de ne pas signer à Lille. Il a choisi de rester dans son pays en rejoignant le FC Bruges pour deux ans et demi : « Je veux rester en Belgique. Je veux grandir pas à pas, plutôt qu’imploser tout de suite à l’étranger. De plus, je veux terminer ma scolarité en Belgique » a déclaré le jeune joueur dans la presse belge. LA LIGUE 1 RAFFOLE D’HAMOUNA Romain Hamouma (22 ans) ne devrait pas s’éterniser en Ligue 2. Le milieu de terrain de Laval (auteur de 5 buts en 19 rencontres) a en effet tapé dans l’œil d’une ribambelle de clubs de l’élite. Parmi ses admirateurs, on compte ainsi les recruteurs de l’AS Monaco, du LOSC, de l’AJ Auxerre et du FC Lorient.
S’il existe bien un secteur qui s’est révélé défaillant chez les Verts depuis le début de saison, c’est bien celui qui a touché le domaine défensif. Ainsi, après le renfort de Pape Diakhaté cet hiver, on persiste à vouloir trouver une autre solution dans cette zone de vérité pour la saison prochaine. Plusieurs noms filtrent mais celui d’Erik Edman, l’ancien Rennais arriverait parmi ceux en tête de liste… Peu avant que le Mercato hivernal ne débute, l’ASSE avait déjà dégainé en enregistrant sa première recrue. Ainsi, faisant suite à ses nombreuses errances dans le domaine défensif, le club du Forez avait obtenu le prêt de Pape Malickou Diakhaté pour six mois, et ce avec option d’achat. Le Sénégalais se trouvait en fait en conflit ouvert avec ses dirigeants du Dynamo Kiev. Il lui fallait absolument trouver une porte de sortie. Saint-Etienne a donc permis à ce joueur de se relancer. Il n’en reste pas moins LIGUE 1 Le club forézien multiplie les pistes au poste de latéral gauche ST-ETIENNE ATTEND L’AIDE D’EDMAN vrai que tous les problèmes défensifs rencontrés ne seront pas résolus avec cette unique signature. Car entre les nombreuses méformes des uns, et les maigres sollicitations des autres, Saint-Etienne va devoir impérativement se séparer de plusieurs de ses joueurs, afin d’alléger sa masse salariale. Ainsi permettre aux Verts de vouloir recruter un véritable arrière gauche de métier. Car si Mouhamadou Dabo pourrait quitter le club, aucun autre élément à ce poste ne s’est véritablement imposé durant cette saison. Ni Andreu, ni N’Daw, ni Dabo, ni Matuidi n’ont donné satisfaction quand il leur a été demandé d’assumer cette fonction. Plusieurs noms filtreraient pour mieux gommer cette carence. SPYCHER, BAAL ET GARRIDO COMME SOLUTIONS DE SECOURS On parlerait notamment du Suisse Christoph Spycher. Agé de 31 ans, il évolue à l’Eintracht Francfort et demeure une garantie solide tant son expérience est importante. Le club stéphanois suivrait également de près les prestations du Manceau Ludovic Baal. Ce dernier présente un profil polyvalent d’autant plus intéressant qu’il peut évoluer au milieu de terrain. L’Espagnol Javier Garrido, âgé de 24 ans, sociétaire de Manchester City, se trouve également sur les tablettes du club stéphanois et trouve le temps long avec les Citizens. Cela dit, un autre pensionnaire évoluant dans un autre club anglais, Wigan, a semble-t-il la cote auprès des dirigeants stéphanois. Il s’agit d’Erik Edman qui vit un véritable calvaire sportif depuis qu’il a rejoint la Premier League. Ce globe-trotter n’est pas un inconnu de notre championnat qui plus est. Rappelons que le Suédois avait connu un passage correct à Rennes lors de son expérience en Bretagne de 2005 à janvier 2008. Quand comme Saint- Etienne, on vit une saison aussi compliquée tant en interne que sur les terrains, la notion de sérénité prévaut. Dans ces circonstances, les Verts et le Suédois pourraient faire cause commune afin d’améliorer leur situation mutuelle. BRUITS DE VESTIAIRE NANTES N’OUBLIE PAS MONSOREAU De retour de blessure, Sylvain Monsoreau a repris l’entraînement avec les Verts depuis plusieurs semaines mais il va avoir du mal à se faire une place en défense centrale ou au poste de milieu défensif. Avec l’arrivée de Pape Diakhaté, l’ancien lyonnais devrait peu jouer sur la deuxième partie de saison et il pourrait donc être vendu pour avoir du temps de jeu. Comme la saison dernière, Nantes est très intéressé par le profil de Sylvain Monsoreau ; le joueur est, lui, beaucoup moins intéressé par la proposition nantaise vus les problèmes qui agitent en ce moment la maison jaune et verte. Monsoreau aimerait rester à Saint-Etienne et tenter de gagner sa place de titulaire. ILAN ATTERRIT À WEST HAM Ilan a profité du mercato d’hiver pour résilier son contrat avec Saint-Etienne qui lui avait pourtant proposé une prolongation de contrat de deux années supplémentaires. Le Brésilien n’est pas resté longtemps sans club. Outre le vif intérêt de l’OM, l’ancien Sochalien a reçu de nombreux contacts en Espagne, notamment avec l’Atletico Madrid. D’autres clubs européens lui ont fait les yeux doux comme l’Olympiakos Le Pirée ou Celtic Glasgow. En position de force, l’attaquant brésilien s’est donné le temps de la réflexion avant de s’engager avec West Ham pour les six prochains mois.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :