Gazette des Transferts n°24 février 2010
Gazette des Transferts n°24 février 2010
  • Prix facial : 3,50 €

  • Parution : n°24 de février 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (280 x 370) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 11,2 Mo

  • Dans ce numéro : Govou, la surprise de Deschamps.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
Cela fait des années que l’on annonce le départ de Sidney Govou et chaque année l’attaquant reste à Lyon. Mais cette fois-ci pourrait être la bonne. En fin de saison, Govou arrive en fin de Annoncé au PSG, il est plus proche de Marseille Govou toujours dans le flou contrat, il rechigne à prolonger à Lyon. Il rêve de Paris mais aussi de l’OM. Apriori, passer de Lyon à un autre club français, hormis Bordeaux, peut être perçu comme une régression vu la trajectoire de la formation lyonnaises ces dernières saisons. S’il décide de quitter Lyon, Sidney Govou sait pertinemment qu’il aura du mal à trouver un point de chute dans un club supérieur à l’Olympique Lyonnais. Il ne devrait pas trouver mieux que Lyon et regardera avant tout le challenge que lui propose son nouveau club. A 30 ans, Sidney Govou arrivera à un tournant de sa carrière et il pourrait donc décider de faire le grand saut après dix années à Lyon et sept titres de champion de France. Il semble arrivé au bout de l’histoire avec l’OL. L’OM A DÉCIDÉ DE PASSER À L’OFFENSIVE Cette année, après le départ de Juninho, Claude Puel l’avait nommé capitaine mais le coach lyonnais a dû lui retirer le brassard à la veille du derby face à Saint-Etienne suite à un écart dans sa vie privée. Govou a besoin de changer d’air, de se fixer de nouveaux objectifs, d’évoluer dans un nouvel environnement, lui qui a tout connu avec l’OL. Il reste pourtant l’un des cadres de l’équipe comme il l’a encore prouvé en fin de saison dernière. Victime, en cours de saison d’une très grave blessure (rupture totale du tendon d’Achille), il a énormément manqué à l’équipe et son retour, en fin de saison, a permis à l’OL de décrocher la 3ème place du championnat. Cette année, Lyon va mal et Claude Puel aura encore besoin de l’expérience de Govou pour tirer le groupe vers le haut. Mais Govou est en fin de contrat dans six mois, Govou ne semble pas décidé à prolonger dans le Rhône et le Paris Saint-Germain mais surtout Marseille pourraient en profiter pour récupérer gratuitement un joueur qui a montré qu’il avait encore cette année un excellent niveau. L’international français n’a jamais caché qu’il avait une affection particulière pour le Paris Saint-Germain comme il le déclarait déjà en 2008 : « J’aurais bien aimé jouer à Paris. Désiré par Monaco, il a fait de Lyon sa destination privilégiée Valbuena, c’est tout bon pour l’OL En début de saison, Didier Deschamps ne comptait pas sur lui. A l’automne, Mathieu Valbuena semblait avoir inversé la tendance et Deschamps semblait de nouveau compter sur lui. Ce n’était finalement qu’une illusion et aujourd’hui Mathieu Valbuena est clairement sur le départ. Mathieu Valbuena vit une saison frustrante et bizarre à l’OM. Remplaçant après l’arrivée de Didier Deschamps sur le banc marseillais, il avait profité de la blessure de Bakari Koné et de l’absence d’impact d’Hatem Ben Arfa pour se faire une place sur le côté droit de l’attaque marseillaise. Il était très influent sur son côté droit et semblait avoir convaincu Didier Deschamps de lui faire confiance. Mais en décembre la situation de Valbuena à l’OM est redevenue intenable. La cassure a définitivement eu lieu lors du déplacement à Saint-Etienne mi-décembre. Non convoqué par Didier Deschamps, Mathieu Valbuena a alors clairement compris que son avenir ne passait plus par Marseille. Même si le président marseillais Jean-Claude Dassier a laissé planer un petit doute sur lequipe.fr : « si tant est qu’on le vende, il est hors de question qu’on le laisse partir au premier vent. C’est un joueur de grande valeur. J’attends de voir. Cet été, on nous avait promis des offres et elles ne sont jamais arrivées », le départ de Mathieu Valbuena ne fait plus aucun doute. Si le président de l’OM affirme qu’il n’a pas reçu d’offres cet été pour le joueur, Valbuena, lui, ne tenait pas le même discours mioctobre : « J’ai refusé une dizaine d’offres 8 - Le Foot gazette des transferts n°24 - Février 2010 sérieuses. Contrairement à ce que de nombreuses personnes peuvent dire si je suis encore à l’Olympique de Marseille c’est parce que j’ai décidé d’y rester ». « IL IRA DANS UN CLUB IMPORTANT DU FOOTBALL FRANÇAIS… » Parmi les clubs intéressés, il y avait l’Atletico Madrid en Espagne, Wigan en Angleterre, Schalke 04, le Hertha Berlin, Stuttgart en Allemagne et le club russe du Zénith Saint-Pétersbourg. En France, Toulouse et Saint- Etienne avaient pris des renseignements auprès de l’entourage du joueur l’été dernier aussi. Si cet été, la tendance était plutôt un départ à l’étranger, aujourd’hui, Mathieu Valbuena a envie de prouver qu’il a sa place dans un grand club français comme l’a déclaré son agent Christophe Hutteau sur RMC « Son opinion a changé. On va privilégier les clubs français plutôt que l’étranger. Saint-Etienne ? Non il n’ira pas dans ce club. Ce sera dans une équipe du haut de tableau ou un club important du football français ». Les deux clubs qui se détachent sont Lyon et le PSG : « Le PSG ? Si je vous dis pourquoi pas, vous allez en déduire que le PSG est intéressé par Mathieu. Je ne veux pas vous mentir non plus. Paris est un club attractif. Mathieu se sentait bien à l’OM. Mais il n’est pas né à Marseille, il est Bordelais. » Si LIGUE 1 Mathieu Valbuena reste en France, il aura donc le choix entre Paris et Lyon. Si des contacts avec les deux clubs ont été établis, Lyon possède plusieurs longueurs d’avance sur le dossier. Le club rhodanien cherche en effet à anticiper le départ de Sidney Govou et semble être club à avoir les ressources financières nécessaires. Avec l’Olympique Lyonnais, il pourra ainsi prouver aux dirigeants marseillais et surtout à Didier Deschamps qu’il avait le niveau pour s’imposer en L1 dans une équipe de haut niveau. Mais c’est compliqué le foot. Cela ne s’est pas fait et ce n’est pas encore fait. Et cela ne se fera peutêtre jamais. Alors que je me suis imaginé jouer avec le maillot du PSG. J’ai un attrait particulier pour ce club. À chaque début de saison, on se dit que le PSG va se relever. On se dit si j’y vais, ça va être la bonne année ». En plus d’évoluer dans un club qu’il apprécie énormément depuis des années et de retrouver son ami Pegguy Luyindula, Sidney Govou pourrait également trouver à Paris un statut de titulaire indiscutable car si Paris le fait signer ce sera pour succéder à un Ludovic Giuly qui est sur le déclin depuis le début de la saison. Ludovic Giuly supporte de moins en moins bien son statut de remplaçant et il pourrait quitter le club parisien dès le Mercato hivernal. Le Paris Saint-Germain qui peine à trouver un ailier droit de grand niveau depuis des années a fait de Govou sa priorité et le mariage pourrait donc avoir lieu l’été prochain et peut-être même dès cet hiver. De son côté, l’Olympique de Marseille n’a pas perdu tout espoir de le recruter et serait déjà passé à l’offensive. Depuis la fin de l’année, les dirigeants marseillais travaillent en effet à fond sur le dossier Sidney Govou. Et nul doute qu’ils disposent de solides arguments pour faire pencher la balance en leur faveur. Ils auraient d’ailleurs proposé un échange à leurs homologues lyonnais qui consiste à leur céder Mathieu Valbuena contre l’international français. Une idée qui aurait emballé Jean-Michel Aulas. En cas de réponse positive de sa part, il ne resterait plus aux Olympiens qu’à se mettre d’accord avec le joueur. Le dénouement ne devrait plus tarder… BRUITS DE VESTIAIRE VIEIRA ENFIN À LYON ? L’ancien capitaine de l’équipe de France est remonté comme jamais. Ne se résignant pas à cirer le banc de touche de l’Inter Milan, Patrick Vieira est décidé à lâcher du lest dans ses négociations salariales pour faciliter son transfert à un club qui pourrait le relancer. Lyon, par l’intermédiaire de Bernard Lacombe, s’est montré intéressé car l’apport d’un joueur de caractère en milieu de terrain de l’OL pourrait rendre de sacrés services, notamment en Ligue des Champions. Quant à Vieira, il veut absolument jouer à la prochaine Coupe du Monde. CHELSEA, GROUPIE DE PJANIC Après Mickaël Essien et Florent Malouda, un autre joueur lyonnais pourrait rejoindre Chelsea. Il s’agit de Miralem Pjanic. Le milieu de terrain bosniaque intéresse énormément l’entraîneur Carlo Ancelotti. A 19 ans, Miralem Pjanic aimerait continuer à faire ses classes dans le championnat de France mais il ne sera pas facile pour lui de refuser une offre venant d’un club comme Chelsea. DANIC PERD LE NORD Même s’il a récemment prolongé son contrat jusqu’en 2011, Gaël Danic devrait quitter Valenciennes cet hiver : « Je me pose des questions. Je suis content que le club ait de bons résultats. Mais c’est difficile à accepter. J’ai l’impression de ne plus être en odeur de sainteté » a expliqué le milieu de terrain peu utilisé par Montanier depuis le début de la saison. Très apprécié par Antoine Kombouaré, il pourrait rebondir au PSG ou au Mans qui cherche un milieu de terrain et qui a contacté son entourage. CAMARA COURTISÉ PAR LES LILLOIS Lille cherche un latéral gauche pour concurrencer le Brésilien Emerson qui a réalisé une première partie de saison très moyenne. Les Dogues suivent de près la piste menant au latéral manceau Ibrahima Camara. Cela fait un an que le défenseur guinéen veut quitter le club, Le Mans veut le garder mais il n’est pas sûr que les dirigeants puissent s’opposer à la détermination de leur joueur.
Buteur vedette du championnat de Suisse, Seydou Doumbia (Young Boys de Berne) est sur les tablettes d’une bonne dizaine de clubs. L’ASSE et l’AS Monaco qui l’ont repéré de longue date font partie du lot. Mal en points, les Verts pourraient dégainer leur carnet de chèques pour récupérer ce joueur qui tourne à un but par match… Seydou Doumbia est un phénomène. Le buteur ivoirien des Young Boys de Berne tourne en effet actuellement à une moyenne d’un but par match ! Contre le FC Bâle lors de la 17ème journée de championnat suisse, celui qui fut déjà sacré meilleur buteur de Super League la saison passée avec 20 réalisations a en effet réussi son 17ème but ! Pas étonnant dès lors que le coéquipier de Didier Drogba avec la Côte d’Ivoire affole littéralement les recruteurs. « Pour le match contre Bâle, il y avait une dizaine de superviseurs qui avaient fait spécialement le déplacement pour voir Doumbia » se félicite son agent Jean-Bernard Beytrison. Celuici confie que son joueur devrait en toute logique quitter la Suisse en janvier ou juin prochain. Avec donc déjà 17 buts mais aussi 6 passes décisives cette saison, Doumbia est en train de justifier sa réputation de buteur en série. « Pour l’instant, l’intérêt vient essentiellement de Bundesliga. On discute déjà avec quatre ou cinq clubs allemands. Tout reste cependant ouvert. Doumbia n’a rien contre l’idée d’aller jouer en France… » explique Beytrison. « Saint-Etienne et Monaco sont intéressés de longue date » ajoute l’agent. L’intérêt des Verts remonte à l’été dernier. « L’ASSE a formulé une offre durant le Le buteur ivoirien explose les compteurs en Suisse Doumbia pour mettre le feu au Chaudron Totalement oublié au Real Saragosse qui cherche qui plus est à dégraisser son effectif cet hiver, certaines rumeurs annoncent le retour de Peter Luccin (30 ans) dans notre championnat. Certains clubs de L1 aimeraient même lui redonner sa chance en espérant retrouver le joueur étincelant de la fin des années 90. dernier mercato. Elle avait cependant été refusée par le club de Berne. L’offre n’était pas jugée insuffisante d’ailleurs. Simplement, les Young Boys tenaient absolument à conserver Seydou… » raconte Beytrison. « L’ASSE A DÉJÀ FORMULÉ UNE OFFRE DURANT LE DERNIER MERCATO… » D’autres clubs français sont cependant eux aussi en alerte. Le Stade Rennais et le LOSC surveillent eux aussi le cas Doumbia de très près. La nouvelle coqueluche du championnat helvète n’est cependant pas à la portée de toutes les bourses. Le FC Sochaux qui cherche désespérément un nouveau buteur pour suppléer Charles Davies gravement accidenté a en effet jeté l’éponge. Doumbia, c’est en effet cher. Très cher même. On parle ainsi d’une indemnité de transfert proche des 10 millions d’euros. A ce tarif, les Lionceaux se sont retirés du dossier. Il en va de même du RC Lens, de l’AJ Auxerre ou du Mans… Selon nos informations, les Verts suivraient quant à eux toujours de très près le dossier. L’énorme saison qu’est en train de réussir Doumbia les conforte évidemment un peu plus dans l’idée que l’Ivoirien a tout de la bonne pioche. Les Stéphanois pourraient donc rapidement reprendre langue avec leurs homologues suisses. Les Monégasques sont eux aussi sur le qui-vive. Peter Luccin avait quitté la France en 2001 en mettant les voiles pour l’Espagne et sa Liga. A l’époque le Celta Vigo l’avait accueilli. Près de neuf années se sont écoulées. Les temps ont vraiment changé pour l’ancien Parisien. Victime courant mai dernier d’une rupture des ligaments croisés antérieurs du ménisque droit, il avait dû patienter de longs mois pendant sa convalescence. Cette saison avec le Real Saragosse, il paie le prix fort faisant suite à ce coup d’arrêt d’ordre physique. Son club demeure en queue de peloton de Liga et aimerait totalement changer son organigramme cet hiver. Ainsi, les Blanquinos Manos veulent faire peau LIGUE 1 YOUNG BOYS BERNE L’AS Monaco via l’un de ses recruteurs (Paul Marchioni) suit au plus près les prestations de Doumbia. En Angleterre, Tottenham l’a régulièrement supervisé. Les Spurs s’apprêteraient même à formuler une Il veut prendre sa revanche sur le championnat de France Luccin, Vert de rage neuve dans leur vestiaire afin d’entamer l’année 2010 tambour battant dans le but de se sauver. Peter Luccin pourrait par conséquent être prêté dès janvier pour gagner du temps de jeu. Dans ces circonstances, le Real Saragosse se montrera plus que jamais à l’écoute pour un joueur qui n’est plus considéré comme un titulaire au sein de son effectif. REDONNER DU CARACTÈRE À CETTE ÉQUIPE STÉPHANOISE A partir de ce constat établi, quelle suite envisager pour cet élément formé à l’AS Cannes ? Etant donné son parcours, la L1 paraît la plus appropriée et sans a priori, pour l’accueillir. Cette hypothèse ne serait d’ailleurs pas pour lui déplaire. Ainsi, il y a un an déjà alors qu’il évoluait au Racing Santander en prêt, Luccin envisageait avec félicité cette issue dans les colonnes du 10 Sport : « Un retour en France ? Pourquoi pas. Ce serait un challenge et je ne suis pas contre. En tout cas je ne ferme aucune porte. Il y a des super clubs comme Lyon, Marseille ou le PSG. » L’ancien Bordelais n’a en outre jamais caché que le championnat d’Angleterre restait sa cible de prédilection. Il n’est pas certain que les postulants de Premier League se bousculent pour autant. A contrario, Luccin dans la grande majorité des clubs de L1, à commencer par Saint-Etienne, est resté comme un des meilleurs joueurs de sa génération mais qui est parti de manière trop précoce. Les dirigeants stéphanois restent dans l’expectative de savoir ce qu’il pourrait donner actuellement dans notre championnat. Selon certaines sources, l’ASSE se pencherait activement sur son cas dès cet hiver pour redonner du caractère à son équipe. Luccin pourrait alors suivre le modèle d’un ancien équipier, Stéphane Dalmat, qui lui, a bien relevé la tête à Sochaux… offre dans les prochaines semaines… En Allemagne, le Borussia Dortmund est cependant plus qu’enthousiaste. A en croire l’agent du buteur ivoirien, la moitié de la Bundesliga a en effet les yeux de Chimène pour son client. Sous contrat avec les Young Boys de Berne jusqu’en juin 2014, Doumbia semble cependant privilégier d’autres grands championnats européens. Il a régulièrement fait part de son attrait pour l’Espagne, l’Italie et… la France ! L’été dernier, il a par ailleurs refusé de rejoindre le championnat russe malgré un pont d’or offert par Rubin Kazan, champion en titre et donc qualifié pour la Ligue des champions. L’international ivoirien ne tient cependant pas encore son ticket de sortie. Son club qui occupe la place de leader du championnat de Suisse n’a en effet pas l’intention de se délester de son principal argument offensif dès janvier. Sauf offre énorme bien sûr. Jean-Bernard Beytrison explique que pour l’heure ce sont essentiellement les clubs allemands qui prennent le plus de renseignements. D’ici à la mi-décembre, il s’attend cependant à avoir des nouvelles d’interlocuteurs français. Les Verts sortiront-ils le carnet de chèques pour s’offrir l’un des buteurs les plus prolifiques d’Europe ? Ils connaissent désormais le tarif. C’est 10 millions ! BRUITS DE VESTIAIRE GALTIÉ CONFIRMÉ SUR LA DURÉE Bien que Christophe Galtier ait succédé à Alain Perrin, les plus fidèles supporters des Verts ne cessent pas de réclamer la venue de Luis Fernandez. Roland Romeyer et Bernard Caiazzo, les deux présidents ont cependant à tour de rôle pris la parole pour faire un état des lieux. Le premier nommé s’est exprimé ainsi : « Nous avons pris la décision de confier le groupe professionnel à Christophe Galtier. Il est sous contrat avec l’ASSE jusqu’en juin 2011. Il a toute notre confiance. La situation de Christophe Galtier est très claire. Il est là pour la durée. C’est un battant. Il est apprécié auprès des joueurs. » Bernard Caiazzo a ensuite enchaîné sur le cas Fernandez sur le site officiel du club : « Nous voulons également tordre le cou à ce qui a pu être dit ces dernières heures par rapport à Luis Fernandez. Il l’a dit lui-même. Il ne veut pas prendre un club en cours de route. Ceux qui pensaient à Luis Fernandez avaient donc un métro de retard. » SAINT-ETIENNE N’OUBLIE PAS AUBEY Remplaçant à Rennes derrière le duo Hansson- Mangane, Lucien Aubey a obtenu un bon de sortie de ses dirigeants pour quitter le club dès cet hiver. Comme depuis son départ de Toulouse Aubey a peu joué, les prétendants sont peu nombreux. Mais Saint-Etienne qui le suit depuis l’an dernier et qui a des problèmes avec sa charnière centrale aimerait toujours le recruter. Nice s’est aussi renseigné mais il n’est pas la priorité des Aiglons. GIGLIOTTI À BASTIA POUR SE REFAIRE UNE BEAUTÉ Peu utilisé à Saint-Etienne, l’attaquant David Gigliotti intéresse Bastia. L’ancien monégasque pourrait être prêté mais Gigliotti n’est pas la seule piste suivie par la lanterne rouge de L2 qui a également un œil sur le Montpelliérain Lilian Compan. Mais la priorité des dirigeants bastiais c’est Gigliotti. TOUS FOUS DE TABANOU Franck Tabanou plaît beaucoup à l’AS Saint Etienne, l’AS Monaco, le Paris Saint-Germain. Il a également de nombreux fans à l’étranger en Angleterre, en Espagne et en Grèce… Le milieu de terrain du TFC n’envisage cependant pas de quitter son club formateur. Pour preuve, il vient d’accepter de prolonger son contrat de trois ans (soit jusqu’en 2013) avec les Violets… Le Foot gazette des transferts n°24 - Février 2010 - 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :