Gazette des Transferts n°24 février 2010
Gazette des Transferts n°24 février 2010
  • Prix facial : 3,50 €

  • Parution : n°24 de février 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (280 x 370) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 11,2 Mo

  • Dans ce numéro : Govou, la surprise de Deschamps.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
BRUITS DE VESTIAIRE PODOLSKI DÉCLARE SA FLAMME AU BARÇA Il a tout pour être heureux au FC Cologne, si ce n’est un quota de buts à améliorer. En provenance du Bayern Munich l’été dernier, l’attaquant s’est parfaitement relancé dans sa nouvelle équipe. Mais bien qu’il veuille jurer fidélité à son nouveau club, il ne peut pas s’empêcher de penser au club catalan du FC Barcelone comme il vient de le confier à la presse allemande : « Je me sens très bien à Cologne. Mais j’avoue que je suis très attiré par le Barça. En matière de football, tout est possible. Evoluer dans ce club serait un rêve pour moi. » L’ESPANYOL BARCELONE PISTE FANNI Il n’y a pas que les clubs anglais (Everton, Tottenham) qui suivent le joueur du Stade Rennais Rod Fanni. Le latéral droit international a également été supervisé par des clubs allemands et espagnols dont l’Espanyol Barcelone. Il vient de prolonger son contrat avec le club breton mais il devrait obtenir un bon de sortie en fin de saison. Sa préférence irait à l’Angleterre mais pour l’instant c’est l’Espanyol Barcelone qui semble le plus intéressé par son profil. RETOUR AUX SOURCES POUR FABREGAS ? Affirmer que Cesc Fabregas fait rêver le club catalan du FC Barcelone relève de l’euphémisme. Outre le Real Madrid, le joueur d’Arsenal est suivi depuis longue date par le club catalan, où il a été formé. D’ailleurs, le quotidien anglais le Sun vient de relater récemment dans ses colonnes que Barcelone chercherait à porter l’estocade finale en mars prochain en proposant la somme conséquente de 45 millions d’euros. Cela dit, en cas de refus, un autre stratagème serait mis en place pour faire venir la pépite espagnole. Trente millions d’euros seraient proposés avec Yaya Touré en prime dans la transaction. PIQUÉ JOUE LES PROLONGATIONS Agé de 22 ans, Piqué fait les beaux jours du FC Barcelone. Son degré de performance est tel que les plus grands clubs européens lui font les yeux doux. Qu’ils ne se fassent pas d’illusion car Joan Laporta envisage de lui soumettre une nouvelle proposition de contrat. Et comme on voit mal le défenseur refuser de continuer avec le club blaugrana : « Piqué sera le prochain joueur à prolonger au club. Il le mérite. C’est un des meilleurs joueurs à son poste » vient d’ailleurs d’affirmer le président blaugrana à la presse catalane. Après Abidal, Marquez et Victor Valdes, Piqué pourrait donc être le quatrième joueur du Barça à prolonger ces dernières semaines. Actuellement blessé, le milieu de terrain du FC Valence ne rejouera pas avant 2010. Il n’est pas sûr qu’il porte de nouveau le maillot de son club car il est annoncé avec insistance au FC Barcelone dès le mois de janvier. Ce n’est un secret pour personne : le FC Valence doit faire face depuis de longs mois à de gros problèmes financiers. Contraint de vendre ses meilleurs joueurs pour récupérer des liquidités, Valence possède dans son effectif deux joueurs : David Villa et David Silva qui possède une grosse valeur marchande. On le sait David Villa est suivi par les plus grands clubs européens mais il souhaite plus que tout rester en Espagne. David Silva, lui, ne serait pas opposé à une expérience dans un autre championnat européen mais il Désigné la saison dernière joueur de l’année par les supporters de Manchester United, Nemanja Vidic pourrait prochainement les décevoir au cas où il accepterait une des deux offres en provenance du Barça ou du Real… Du côté de Manchester United, le printemps prochain se présente apparemment sous les meilleurs auspices. Cela dit, deux points d’interrogation posent d’ores et déjà problème. Quelle sera la place de Manchester United en Premier League avant d’aborder les échéances finales au niveau de la scène internationale. On s’attend à ce qu’une équipe de ce calibre s’arrache sur tous les fronts. En championnat, il n’y a encore rien de dramatique, serait-on tenté d’écrire. En effet, la troupe de Ferguson reste à l’affût pour le titre de champion d’Angleterre. Cependant, le droit à l’erreur n’est déjà plus permis car Chelsea possède un petit matelas devrait rester en Liga. Actuellement arrêté pour soigner une entorse du genou qu’il a contractée fin novembre contre Majorque, Silva ne rejouera qu’en 2010. Sur le coup il a eu très peur car il a craint une blessure des ligaments croisés qui l’aurait privé de la Coupe du Monde et d’un éventuel transfert. Car à l’heure qu’il est, David Silva ne sait pas encore sous quel maillot il reprendra la compétition et il est de moins en moins sûr qu’il reste à Valence. UNE OFFRE DE 30 MILLIONS D’EUROS Récemment annoncé au Real Madrid par le journal espagnol La Gaceta de Intereconomia, Silva serait maintenant dans le collimateur du FC Barcelone. L’international espagnol constitue en fait un plan B pour le Barça qui a du mal à concrétiser la venue de Robinho. Face aux difficultés rencontrées pour rapatrier Le Barça et le Real s’arrachent Vidic le milieu brésilien de Manchester City en Espagne, les dirigeants de Barcelone se sont tournés vers Silva. Le club catalan serait même sur le point de proposer une offre aux dirigeants valencians, proche de 30 millions d’euros, selon le quotidien catalan Sport. Le joueur de 23 ans qui a disputé douze matchs de Liga depuis le début de la saison et a inscrit un but est aujourd’hui plus proche de Barcelone que de Madrid car le FC Valence doit vendre rapidement et Barcelone a un besoin urgent d’un milieu offensif. Sur ce dossier, il est plus que probable que Barcelone double le Real Madrid dans la dernière droite alors que les dirigeants madrilènes travaillent sur le dossier depuis plusieurs mois. Ce n’est pas la première ni la dernière fois que les deux grands clubs espagnols s’opposent et se retrouvent en concurrence sur des dossiers de transferts. Le Real prendra peut-être sa revanche en faisant signer David Villa, l’autre star du FC Valence. de points d’avance qui permet aux Blues de gérer la situation avec une certaine sérénité. En fait, un autre problème met ces derniers temps les neurones de Ferguson à rude épreuve. Il s’agit des problèmes récurrents défensifs de son équipe. Force est de constater que le technicien écossais doit fait face depuis ces dernières semaines à une cascade de soucis dans ce secteur de jeu. Le casse-tête chinois est ardu pour constituer une ligne défensive qui soit de qualité. L’après Van der Saar n’est pas la seule inquiétude à gérer. « CE QUI VA SE PASSER À L’AVENIR, PERSONNE NE LE SAIT… » Les problèmes physiques à répétition de Rio Ferdinand ont mis son entraîneur dans l’embarras. Il dut parfois même faire évoluer certains de ses éléments à contre-emploi. Quid de ceux qui ont également envie d’ailleurs ? Ce paramètre peut surprendre quand on évolue dans un club comme Manchester United. Pour autant, la question se pose vraiment pour le dénommé Nemanja Vidic. C’est assurément un autre souci de taille à gérer pour Ferguson qui sait qu’il devra composer à l’avenir avec un Rio Ferdinand jamais à cent pour cent en raison de tracas physiques qui le perturbent. Le Serbe forme avec Ferdinand une des pierres angulaires du dispositif mis en place par Ferguson. Cependant, et ce n’est pas nouveau, l’épouse Ana de l’ancienne étoile de l’étoile Rouge de Belgrade, ne parvient toujours pas à s’accommoder au mode de vie anglais. Parler de départ concernant ce défenseur, n’est qui plus est pas nouveau. Un exil vers un pays bien plus ensoleillé ne serait donc vraiment pas pour déranger le couple. Cela tombe très bien puisque les deux cadors de Liga, à savoir le Real de Madrid et Barcelone, sont à l’affût. Pour les Merengue, l’attirance n’est pas récente. L’été dernier déjà, le quotidien anglais The Independant rapportait que le Real était disposé à débourser 30 millions d’euros pour lui. Interrogé par la presse anglaise récemment, le Serbe a vraiment laissé planer un flou significatif quant à son avenir : « Pour être honnête, vous ne savez jamais ce qui peut se passer. J’aurai 30 ans à la fin de mon contrat, et je ne sais pas ce qui pourra m’arriver dans un an ou deux. Donc ce qui va se passer à l’avenir personne ne le sait. » Il existe assurément d’autres méthodes pour avouer son attachement à un club. Vidic arrivera en fin de contrat en juin 2012. Il perçoit environ 85 000 euros par semaine. On l’imagine à la fois mal accepter une prolongation de contrat et son club augmenter ses émoluments déjà très conséquents. D’autant que jusqu’à présent aucune offre n’est encore parvenue aux oreilles du Serbe… Le Real aimerait vraiment s’attacher ses services d’autant que cette équipe présente une sérieuse faiblesse défensive en comparaison avec sa force de frappe offensive. Mais récemment, le Barça aurait également grandement avancé sur le dossier. Le club catalan serait prêt à mettre 35 millions d’euros sur la table. Une offre qui ne devrait pas laisser insensible l’épouse de l’international serbe non plus. Ceci dit, dans les faits cet intérêt en provenance de Catalogne, n’est pas non plus nouveau. En mai dernier le Daily Mail relatait dans ses colonnes que le club blaugrana traquait le défenseur. Sauf qu’en l’état actuel des choses, les dirigeants du club catalan sont véritablement passés à l’offensive. Le duel à distance entre ces deux clubs s’annonce donc une fois plus féroce. Le club catalan veut griller la politesse à son ennemi juré Les Blaugranas avancent sur David Silva 22 - Le Foot gazette des transferts n°24 - Février 2010 ESPAGNE Le défenseur serbe est courtisé par les deux cadors de la Liga
Très courtisé, le joueur a l’embarras du choix il aurait une préférence pour Paris mais son club discuterait avec le Celtic Glasgow. Même si les dirigeants parisiens ont annoncé que leur Mercato serait calme, ils pourraient être parmi les premiers à dégainer dès les premiers jours du mois de janvier en s’attachant les services d’un attaquant supplémentaire. Cet attaquant ne sera pas Mateja Kezman que Kombouaré ne veut pas voir revenir à Paris que ce soit cet hiver ou l’été prochain et l’entraîneur parisien espèrait d’ailleurs que le Zénith leverait son option d’achat. Avec les nombreuses blessures de ses attaquants Guillaume Hoarau et Mevlut Erding lors de la première partie de saison, Kombouaré cherche un attaquant et lorgne vers la L2 où le staff surveille de près la progression et l’évolution d’Olivier Giroud. L’attaquant de 23 ans explose véritablement cette saison. Bien sûr, ça a attiré l’attention des nombreux clubs, notamment le PSG, Monaco, Valenciennes ou le Celtic mais deux clubs se dégagent sur le dossier le PSG et le Celtic. Après avoir fait un beau coup il y a deux ans en allant chercher Guillaume Hoarau au Havre, les dirigeants parisiens se disent qu’ils pourraient réaliser une nouvelle bonne opération en récupérant Giroud. Le joueur a été supervisé à plusieurs reprises par Eric Pécout qui fait partie de la ETRANGER Le meilleur buteur de L2 bientôt en Ecosse Giroud, un petit tour vers le Celtic ? A quelques mois de l’ouverture de la Coupe du monde, Adriano revient en très grande forme. En terminant comeilleur buteur de son championnat (19 buts), il a permis à son club de Flamengo de remporter le titre après 35 ans d’attente ! Désormais, les plus grands clubs européens se l’arrachent. Il vient d’être sacré champion du Brésil Leite Adriano vient d’ajouter une nouvelle ligne à son palmarès en s’adjugeant le titre de champion du Brésil avec son club de Flamengo. Cet ultime titre national ne surprend personne quand on connaît le potentiel de « l’Empereur ». Pour autant il y a un an de cela, ce dernier avait perdu de son rayonnement. Ainsi, il y a quelques mois dans une interview accordée à la R7, il faisait part de son calvaire vécu à l’Inter en fin de parcours. A cette occasion, il mit en exergue son problème lié à l’alcoolisme. Autre temps, autre époque. Adriano cette saison a retrouvé de sa superbe au pays. En effet, il a largement contribué au sacre de son équipe en terminant co-meilleur buteur du championnat avec 19 buts. Logiquement avec un tel degré de performance, une horde de clubs européens espère faire signer l’attaquant. C’est d’ailleurs ce que vient de reconnaître son agent Gilmar Rinaldi à la presse italienne : « Depuis qu’il a remporté le championnat brésilien, je n’ai pas encore parlé avec lui. Mais je peux dire que j’ai reçu de nombreuses offres d’Italie, d’Angleterre, d’Espagne et de Grèce. Adriano va maintenant prendre des vacances et ensuite il fera le point. » Les propos du représentant du joueur demeurent particulièrement significatifs. Ces derniers jours la piste de West Ham semble même gonfler au sujet d’Adriano même si celles menant au Milan AC et à l’AS Roma existent également. Arrivant en fin de contrat, Flamengo aimerait évidemment faire prolonger Adriano. Cependant, ce dernier aimerait frapper un grand coup sur la scène internationale avec cet espoir de séduire le sélectionneur Dunga dans la perspective de la Coupe du monde en Afrique du Sud. Il est vrai que le Brésilien a une revanche à prendre après un mondial allemand totalement manqué. Alors certes, les propositions italiennes paraissent bien plus alléchantes que celle des Hammers. Mais, s’il rejoignait à nouveau la Péninsule, les fantômes du passé risqueraient de ressurgir. « JE VAIS PRENDRE MON TEMPS POUR NE PAS ME TROMPER » Ses démêlés avec Roberto Mancini et José Mourinho furent notoires. Ses virées nocturnes également. La mort de son père avait ensuite plongé le joueur dans un état de déprime tel qu’il ne pouvait plus pratiquer son sport le menant donc jusqu’à résilier son contrat. Désormais, Adriano doit prendre la décision juste sans se fourvoyer : « Je vais prendre mon temps pour ne pas me tromper, analyse-t-il. cellule de recrutement du PSG. Alors que fin novembre le joueur déclarait qu’il allait rester jusqu’à la fin de la saison : « Je veux finir la saison avec Tours, finir le travail avec l’équipe et continuer à progresser. Bien sûr que je suis ouvert à toute proposition parce que j’aspire à jouer à un niveau plus élevé. Mais laissez mon agent s’occuper de tout cela. J’aimerais signer ce type de contrat, comme Guillaume Hoarau l’a fait avec le PSG, et terminer la saison avec mon club », son agent a été beaucoup moins catégorique, c’est le moins que l’on puisse dire, sur Skysports : « Olivier sera vendu durant la prochaine période des transferts. Son départ devrait avoir lieu durant la première semaine. » « LE CELTIC EST UNE DES ÉQUIPES LES PLUS INTÉRESSÉES, ET JE PENSE QU’OLIVIER EST PRÊT À TENTER SA CHANCE » Quelques heures plus tard, le manager général de Tours Max Marty a démenti ces rumeurs de transfert : « Olivier a un engagement avec nous pour rester jusqu’à la fin de la saison. A lui de voir s’il a envie de le tenir. Maintenant je ne dis pas qu’il est intransférable. Dès qu’on prononce ces mots, en général, c’est que le joueur va partir ! ». Le dirigeant tourangeau a par ailleurs confirmé que hormis le PSG le club écossais du Celtic le suivait de très près : « Le Celtic est une des équipes les plus intéressées, et je pense qu’Olivier est prêt à tenter sa chance ». Les deux clubs auraient même déjà entamé des discussions et si le joueur signe chez eux les Ecossais auraient accepté de reverser une indemnité en faveur du FC Tours sur une revente future. Avec toutes ces déclarations et ces contre déclarations, le flou le plus complet entoure donc l’avenir de cet athlétique attaquant d’1m92 pour 88 kg. Une chose est sûre : un temps intéressé par Giroud, les clubs de Valenciennes et de Monaco semblent eux être distancé. Tout comme le club allemand de Stuttgart qui avait pris contact avec Tours pour avoir quelques renseignements sur le contrat du joueur et connaître son prix de vente. Mais les dirigeants tourangeaux n’ont plus de nouvelles de Stuttgart depuis une entrevue entre des représentants des deux clubs qui aurait eu lieu en Allemagne. Adriano quittera-t-il Flamengo ? Afin de me conforter dans ma décision, j’en parlerai également à ma famille et mes amis. Ma quête désormais concerne le bonheur et non l’argent. » A West Ham, il se sentirait assurément bien entouré. Désiré par Zola, cet attrait en provenance du club de Londres n’est qui plus est, pas nouveau. En effet, à la fin du mercato estival en 2007, West Ham avait dû finalement baisser pavillon alors que la tractation était sur le point de se faire. La Lazio également demandeur et qualifié à l’époque pour la Ligue des Champions, avait véritablement compliqué la donne. L’Inter de son côté ne voulait entendre parler que d’un prêt alors que le buteur voulait s’échapper en obtenant un transfert définitif. Les dirigeants du club anglais et italien n’avaient donc pu se mettre d’accord. Pour autant désormais contractuellement, les choses demeurent bien plus simples et limpides. Flamengo après tout ce qu’Adriano vient de leur apporter, ne s’opposera pas à sa marche en avant. Quant au joueur luimême, il n’a plus une minute à perdre. Il doit se montrer, et continuer à claquer but sur but afin d’arriver en Afrique du Sud dans les meilleures dispositions. BRUITS DE VESTIAIRE VAN GAAL VEUT DÉGRAISSER Louis Van Gaal, le coach du Bayern Munich, fait rarement dans la demi-mesure. Il vient encore de le prouver en annonçant une grande vague de départ cet hiver. De 25 joueurs pros, il veut ramener l’effectif bavarois à 18 ! « J’ai toujours pensé que le fait d’être trop nombreux empêcher de bien se concentrer collectivement. La motivation s’étiole car la moitié du groupe n’est pas concernée par le match à venir. Nous allons donc devoir nous séparer de plusieurs joueurs ! » a prévenu le coach hollandais du Bayern. Il va s’en dire qu’à ses yeux, Franck Ribéry ne doit pas faire partie des partants… HAMBOURG S’OUVRE À KLOSE Miroslav Klose n’est absolument pas satisfait de son sort depuis le début du championnat. En manque de confiance, il n’a pas encore trouvé le chemin des filets ! Afin de rebondir au plus vite en janvier à quelques mois de l’ouverture de la Coupe du monde, il pourrait quitter le Bayern Munich en janvier. L’international allemand miserait sur un départ et que le club de Hambourg pourrait lui octroyer du temps de jeu. GROSS, LE NOUVEL HOMME FORT DE STUTTGART Les dirigeants de Stuttgart ne traînent pas. Ils n’ont pas apprécié que le club soit 16ème et premier reléguable de la Bundesliga et ont limogé leur entraîneur Markus Babbel. Quelques heures seulement après ce limogeage, ils ont nommé Christian Gross, l’ancien entraîneur du FC Bâle. Il a fait la majeure partie de sa carrière d’entraîneur en Suisse. Sa seule expérience à l’étranger, à Tottenham a été un échec. Les dirigeants de Stuttgart espèrent que l’histoire ne se répètera pas. LE BAYERN SONGE À SENDEROS Philippe Senderos traverse décidément une passe sportive compliquée. Prêté la saison dernière au Milan AC, il n’a pas convaincu les dirigeants du club lombard. De retour à Arsenal il n’a pas encore disputé le moindre match avec son équipe. Le Suisse est véritablement en perte de vitesse. Cela dit, son calvaire pourrait bientôt prendre fin. Il pourrait voir bientôt le bout du tunnel en Bavière. Louis Van Gaal penserait à lui et voudrait le mettre en concurrence avec un autre défenseur, le Brésilien Breno. La cote financière de l’ancien joueur du Servette de Genève est évaluée à 1,5 million d’euros. LE RÊVE AMÉRICAIN DE RAUL L’emblématique attaquant Raul ne pourrait pas faire l’intégralité de sa carrière au Real Madrid. C’est ce que rapporte récemment dans ses colonnes le quotidien El Mundo Deportivo. Il se murmure que l’international espagnol serait tenté par une autre expérience en fin de saison. Il pourrait d’ailleurs voyager de l’autre côté de l’Atlantique et s’exporter dans la MLS.A la suite de cette expérience il reviendrait au Real Madrid mais en tant que vice président. Le Foot gazette des transferts n°24 - Février 2010 - 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :