Gazette des Transferts n°24 février 2010
Gazette des Transferts n°24 février 2010
  • Prix facial : 3,50 €

  • Parution : n°24 de février 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (280 x 370) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 11,2 Mo

  • Dans ce numéro : Govou, la surprise de Deschamps.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE GERRARD ATTRISTÉ PAR LE DÉPART D’ALONSO Cette saison, les résultats de Liverpool sont bien en dessous des attentes. Pour mieux expliquer ces mauvais résultats, l’emblématique Steven Gerrard donne sa version des faits. A ses yeux le départ d’Alonso a été très préjudiciable pour l’équipe tout entière : « Quand j’ai été informé du départ d’Alonso, j’ai vraiment été attristé. Aujourd’hui tout le monde sait ici que c’est un des meilleurs joueurs au monde à son poste » commentait l’inusable Red dans les colonnes de FourFour Two. On peut croire le brillant capitaine sur parole. L’absence du Basque nuit vraiment et Liverpool ne montre pas le même visage que la saison dernière. CARRAGHER SAIT CE QUI LUI RESTE À FAIRE Jamie Carragher (31 ans), l’enfant chéri d’Anfield, vient de faire une incroyable confession dans le Times. Ainsi, il pourrait mettre les voiles pour mieux servir les intérêts de son club de cœur : « C’est dur de penser jouer pour un autre club. Mais je sais que tout joueur qui vieillit devient moins opérationnel. Je n’ai pas envie de terminer comme cela. Je n’ai pas envie de me retrouver à Liverpool à 34 ou 35 ans en entendant des commentaires du style, il est cuit. Donc je me demande s’il n’est pas préférable que je parte alors que mon niveau de jeu reste convenable et jouer ailleurs par la suite. Je n’aurai pas envie de faire payer le prix fort de mes bourdes à Liverpool. Jouer de manière épisodique est également une autre solution. Dans un an ou deux, j’aurai une décision à prendre. J’aimerais évidemment rester à Liverpool mais les choses ne sont pas si simples que cela. » HUTTON COURTISÉ PAR WEST HAM Formé au Glasgow Rangers, Alan Hutton avait créé la sensation en étant transféré aux Spurs pour 15 millions d’euros en 2008. Mais dans le club londonien, il n’est pas parvenu à se faire une place de titulaire. Sa première saison fut quasiment blanche. Il en est de même pour le présent exercice. Harry Redknapppréfère utiliser d’autres options. Mais Skysports.com nous apprend qu’à quelques kilomètres de là, du côté de West Ham, on tient ce défenseur en haute estime. L’idée d’un départ de White Hart Lane se précise pour lui d’autant que Gianfranco Zola est particulièrement séduit par ce profil dont le temps de jeu manque cruellement. MERIEM À BLACKBURN, ÇA SE PRÉCISE Toujours sans club depuis son départ de Monaco, Camel Meriem pourrait rebondir à Blackburn au plus vite. Le Daily Mirror rapporte d’ailleurs que l’ancien international français devait s’envoler pour l’Angleterre afin de prouver sa bonne forme physique. Si l’essai venait à être satisfaisant, il rejoindrait le groupe dirigé par Sam Allardyce jusqu’à la fin de saison. C’est la troisième fois qu’il y a d’ailleurs approche entre les Rovers et l’ancien Marseillais. Allardyce compterait sur lui afin de densifier son entre jeu, et cherche à se délester d’autres éléments dans son groupe pour permettre la venue de l’ancien Monégasque. SUNDERLAND TENTÉ PAR BRAMBLE Selon le Sunday Mirror, Titus Bramble intéresserait Sunderland. SteveBruce, le manager, suivrait de près le défenseur central de Wigan. A 28 ans, le joueur serait très intéressé par ce nouveau challenge mais rien n’est fait pour l’instant. 14 - Le Foot gazette des transferts n°24 - Février 2010 En dépit de ses problèmes physiques, Franck Ribéry a toujours autant la cote auprès des plus grands clubs européens qui ne rêvent que d’une chose : l’enrôler. Aux dernières nouvelles, Chelsea serait sur le point de « mettre le paquet » pour porter l’estocade finale cet hiver. Malgré les approches répétées du Real Madrid… Chelsea en pole pour Ribéry Les saisons passent et ne se ressemblent pas pour Yaya Touré. Systématiquement titularisé lors de la précédente édition, le milieu de terrain ivoirien cire désormais le banc du FC Barcelone. Il n’a en effet été titularisé qu’à de très rares reprises depuis le début du championnat espagnol. L’ancien Monégasque pâtit en effet du retour en grâce de Seydou Keita. « LA SITUATION DOIT CHANGER RAPIDEMENT. SINON IL QUITTERA BARCELONE EN JANVIER » A l’inverse de la saison dernière, l’ancien joueur du RC Lens figure désormais dans le onze de base de Pep Guardiola, le coach des Catalans. Et c’est Touré qui se retrouve sur le banc. L’ancien Monégasque s’est donc épanché sur ses malheurs. « Ma situation est étonnante. Quand ANGLETERRE un nouveau contrat est accordé à un joueur, cela n’a pas de sens de le laisser sur le banc… » s’est-il exclamé. Son agent Dimitri Seluk a lui aussi donné de la voix : « La situation doit changer rapidement. Sinon le garçon quittera Barcelone en janvier ! Yaya n’est pas fait pour rester sur le banc. La situation est contre productive. Pour eux comme pour nous » a encore lancé le conseiller de l’international ivoirien. « Nous ne comprenons pas les motivations du Barça. Si des clubs comme Arsenal, Chelsea ou Manchester City montrent de l’intérêt alors nous ouvrirons les négociations » a-t-il expliqué. Pas sûr cependant que ce type de menace impressionne Guardiola. Le coach des Blaugrana n’est pas homme à céder à la menace. Bref, Touré pourrait assez rapidement être invité à faire étalage de ses talents en Premier League. Le Barça serait en effet vendeur moyennant 10 millions d’euros. Une somme qui n’a pas refroidi les ardeurs de Chelsea… Le dossier Franck Ribéry alimente les gazettes depuis de longs mois. Annoncé au fil des semaines dans les plus grands clubs européens (le Real Madrid entre autres), un autre club de renommée internationale en dernier lieu, est revenu en force à son endroit. Il s’agit de Chelsea. L’intérêt porté par le club londonien a d’ailleurs été confirmé par Uli Hoeness le directeur sportif du club bavarois dans le quotidien allemand, Bild. Selon son aveu, Chelsea avait été le club qui avait proposé la somme la plus conséquente pour l’international français : « Nous n’avons jamais reçu d’offres de 100 millions d’euros pour Franck. Mais la meilleure proposition venait de Chelsea, avec 65 millions en plus de Bosingwa. Mais Franck n’est jamais venu nous voir pour nous dire qu’il voulait partir à tout prix. Il nous a toujours dit qu’il aimerait jouer au Real Madrid mais que si nous voulions le garder cela ne lui poserait pas de problème. Nous voulons tout faire pour lui faire comprendre qu’il peut réaliser quelque chose à Munich. S’il voit qu’il n’y a pas de potentiel alors il partira. » Alors certes le Bayern Munich s’est qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions aux dépens d’une Juventus Turin en pleine crise d’identité. Cela suffira-t-il pour conserver Franck Ribéry vient d’effectuer son grand à la compétition. Ce n’est absolument pas certain. En fait la presse anglaise est revenue à la charge ces derniers jours concernant ce brûlant dossier. « S’IL VOIT QU’IL N’Y A PAS DE POTENTIEL AU BAYERN MUNICH ALORS IL PARTIRA » Ainsi, Franck Ribéry constituerait la cible prioritaire des Blues dès cet hiver. En effet, le propriétaire du club londonien Roman Abramovitch, aurait même accordé un budget de 50 millions d’euros pour boucler le transfert du virevoltant milieu de terrain. Voilà une information à prendre avec le plus grand sérieux et ce pour de multiples motifs. En premier lieu, même si le Bayern va beaucoup mieux, voir cette formation triompher en Ligue des Champions le 22 mai prochain à Bernabeu relèverait de l’exploit. Le bât blesse à ce niveau-là pour Franck Ribéry. Bien des fois il a commenté la faiblesse relative de son équipe en terme d’effectif pour remporter une compétition de cette envergure. Pour autant, Chelsea ne se trouve pas dans l’obligation immédiate de faire venir Ribéry cet hiver, en dépit des départs pour la CAN de Drogba, Essien, Kalou ou Obi Mikel, qui se tiendra du 11 au 31 janvier. L’empressement des Blues se situerait à un autre niveau. En effet, l’interdiction imposée à Chelsea par la FIFA dans l’affaire Kakuta a été provisoirement suspendue par le TAS. Cela dit le jugement définitif rendu probablement en mars risque d’empêcher tout renfort l’été prochain pour le club des Blues… D’où l’importance de se l’approprier au plus vite. Et force est de constater que s’il rejoignait ce club londonien, il ne mettrait pas longtemps à s’acclimater à sa nouvelle équipe avec la présence de Florent Malouda et Nicolas Anelka. L’interminable épisode Ribéry prendrait alors fin ! L’international ivoirien est cantonné au banc de touche à Barcelone Yaya Touré, le bon coup des Blues
Devant faire face à des problèmes défensifs récurrents, les dirigeants des Citizens auraient listé dès cet hiver avec son nouvel entraîneur Roberto Mancini à sa tête, le nom d’Eric Abidal. Et même si la venue de ce dernier en janvier ne risque pas d’être Antonio Cassano avait déjà failli rejoindre Manchester City en 2007. Désormais la presse anglaise fait à nouveau état d’un intérêt du club anglais envers le Gialorosso. Mais cette fois sous l’impulsion d’un Roberto Mancini plus demandeur que jamais, cette hypothèse pourrait enfin aboutir. Tout juste arrivé à Manchester City, Roberto Mancini, a reçu les pleins pouvoirs. Le quotidien italien la Gazzetta dello Sport vient d’ailleurs de rapporter que le nouvel entraîneur des Citizens aurait à sa disposition soixante-dix millions d’euros pour renforcer dès cet hiver sa nouvelle formation. Ainsi, les postes à pourvoir sont clairement définis. Il s’agirait de recruter trois défenseurs et deux milieux de terrain. Le poste d’attaquant ne serait donc pas particulièrement visé sauf si une superbe occasion se présentait. Plusieurs noms filtrent alors déjà. LES PREMIERS CONTACTS ENTRE LES DEUX CLUBS ONT DÉJÀ ÉTÉ ÉTABLIS Mais celui pointant Antonio Cassano prend de plus en plus d’ampleur. D’autant que les appels du pied du nouveau technicien de City envers le buteur de la Sampdoria, se multiplient de jour en jour. Affirmer que le natif de Bari plaît beaucoup à Roberto Mancini relève de l’euphémisme. On sait Le nouveau coach des Citizens passe déjà à l’action Mancini réclame Abidal effective pour des raisons évidentes, la fascination est affichée… Mark Hughes n’aura pas passé l’hiver. Cela n’empêche pas Manchester City de se projeter sur son avenir proche, par le biais de renforts renommés et espérés. En fait, les options défensives vont être privilégiées. Ainsi, le quotidien ANGLETERRE anglais The Independant rapporte dans ses dernières colonnes que l’autre club de Manchester voue une grande admiration pour les deux Barcelonais, Carles Puyol et surtout Eric Abidal. Cependant, voir l’international français débarquer en Angleterre peut paraître difficile à croire. En effet, une telle arrivée contredirait la stratégie prônée par ce club qui préfère les joueurs qui ont une expérience en Premier League. A partir de ce constat, on peut craindre à la fois pour Puyol et Abidal, deux trentenaires, des difficultés à s’adapter rapidement à leur nouvel environnement. Et comme à Manchester City, l’adaptation doit être immédiate étant donné les circonstances ! Cependant, Eric Abidal vient de prolonger au Barça, mais seulement pour un an supplémentaire… CAPABLE D’ÉVOLUER DANS L’AXE OU SUR LE CÔTÉ GAUCHE Il est désormais sous contrat jusqu’en juin 2012 avec le club catalan. Cela dit, de tous les joueurs présents dans l’effectif blaugrana, Abidal serait celui qui serait le plus facilement relâché par ses dirigeants. Manchester City serait apparemment disposé à faire l’effort financier. Le défenseur perçoit actuellement environ 3,2 millions d’euros annuels. En signant à Manchester City, non seulement il ne perdrait pas au niveau de ses émoluments, mais aussi son club de Barcelone percevrait une belle somme en finalisant pareil transfert. En fait le profil d’Eric Abidal séduit beaucoup le contingent des Citizens. On sait le joueur capable d’évoluer soit dans l’axe ou sur le côté gauche. Pareille polyvalence pourrait grandement soulager cet effectif qui souffre beaucoup au niveau de son arrière-garde. L’absence de Wayne Bridge, élément prépondérant, mais qui vient de connaître une grave blessure ligamentaire n’a pas arrangé les choses. De ce fait, l’attraction envers l’international français n’a fait que croître… L’attaquant italien est de retour au premier plan Cassano fait rêver City par ailleurs l’international italien courtisé depuis longtemps par l’Inter Milan. Cependant, le nouveau coach des Citizens serait vraiment en train de mettre les bouchées doubles afin de récupérer Cassano dès janvier. Les premiers contacts envoyés Piazza Borgo Pila (l’adresse du siège du club génois) en provenance de Manchester, ont bien été reçus par les dirigeants de la Sampdoria. Toutes ces informations sont vraiment à prendre au sérieux car « Fantantonio » serait très aguiché à l’idée de s’exporter en Premier League. Le club transalpin ne serait pas non plus perdant en finalisant cette tractation. En effet, en cas de transfert de Cassano à Manchester City, la Samp récolterait plus de quinze millions d’euros dans l’affaire. Une somme non négligeable pour un club qui doit BRUITS DE VESTIAIRE WEST BROMWICH ALBION SUR LES TRACES DE TAMAS Gabriel Tamas n’a pas fait un passage remarqué à Auxerre mais il a toujours une bonne cote. Prêté au Dinamo Bucarest, le défenseur central d’Auxerre pourrait rester au Dinamo ou signer en Belgique ou en Angleterre puisque le FC Bruges et West Bromwich Albion le suivent de près. Il est aussi dans le viseur de clubs allemands dont Monchengladbach. RETOUR À NEWCASTLE POUR ROBERT ? Après avoir offert ses services au PSG, le milieu de terrain offensif Laurent Robert a contacté les dirigeants de Newcastle, autre club où il a évolué. A l’instar de ceux du PSG, les dirigeants des Magpies font la sourde oreille pour l’instant. Si ça continue comme ça, Laurent Robert va devoir se résoudre à mettre un terme à sa carrière. ARSENAL FAIT UNE NOUVELLE OFFRE POUR ZEZINHO Arsenal et Arsène Wenger font toujours des paris sur l’avenir. Cet hiver, le club londonien devrait ainsi accueillir un jeune milieu de terrain, Zezinho (17 ans) : « Mon agent m’a dit qu’Arsenal allait faire une nouvelle proposition à mon club de Juventude. C’est déjà la troisième en un an », a expliqué le joueur au quotidien brésilien Zero Hora. Il s’agit d’un joueur très prometteur puisque son transfert serait évalué à 6 millions d’euros. ROBINHO MET FIN AUX ESPOIRS DU BARÇA Les dirigeants de Manchester City et ceux de Barcelone doivent prochainement se rencontrer au sujet de l’avenir de Robinho. Pour l’instant le club catalan refuse de verser les 35 millions d’euros demandés par les Citizens. Quid de l’avis du Brésilien ? Ce dernier vient de le donner au micro de la BBC : « J’espère que je continuerai longtemps à jouer au football en Angleterre. Je suis très heureux ici et j’adore Manchester City. Je pense que je pourrai rester cinq ou dix ans, je ne sais pas. Ma famille est très heureuse ici. Les supporters m’aiment et je les aime. Je suis concentré sur City. Il y aura toujours des spéculations mais je suis très heureux ici. » BELLAMY AFFECTÉ PAR LE LIMOGEAGE DE HUGUES Bien que Mark Hughes ne soit plus l’entraîneur de Manchester City, il ne manque pas de donner son opinion en ce concerne le quotidien des Citizens. Il aurait d’ailleurs pris contact avec Craig Bellamy pour lui demander de continuer sous les ordres de Roberto Mancini. En fait, le quotidien anglais le Daily Mail, vient de rapporter dans ses colonnes que Craig Bellamy avait été un des joueurs les plus affectés par le limogeage de Mark Hughes, au point de songer à quitter le club cet hiver. Apparemment aux dernières nouvelles, l’international gallois aurait été apaisé par ce coup de téléphone de Hughes, lequel lui demandait de ne pas réagir dans la précipitation. Hughes aurait donc demandé à Bellamy de poursuivre ses efforts sous la houlette de Roberto Mancini avec cette perspective de remporter un titre l’an prochain. continuer à progresser pour se faire une place dans le gotha du football italien. Comment expliquer alors que la Samp pourrait laisser partir Cassano aussi facilement, excepté le fait que l’attaquant approvisionnerait de manière conséquente les caisses de son club ? En fait, la Sampdoria traque Antonio Candreva, un joueur qui évolue actuellement à Livourne mais qui appartient à l’Udinese. Les dirigeants de la Samp, afin de boucler le transfert de Candreva, se montreraient particulièrement arrangeants avec leurs homologues du club du Frioul. Ainsi, ils seraient disposés à offrir dans la tractation le défenseur Stefano Lucchini. La Sampdoria serait également sur les traces de Thomas Manfredini, le défenseur de l’Atalanta Bergame. Des dispositions qui poussent par conséquent vraiment à croire que Antonio Cassano pourrait bientôt retrouver une de ses anciennes idoles, à Manchester City… Le Foot gazette des transferts n°24 - Février 2010 - 15 BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE BRUITS DE VESTIAIRE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :