Gazette des Transferts n°24 février 2010
Gazette des Transferts n°24 février 2010
  • Prix facial : 3,50 €

  • Parution : n°24 de février 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Lafont Presse

  • Format : (280 x 370) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 11,2 Mo

  • Dans ce numéro : Govou, la surprise de Deschamps.

  • Prix de vente (PDF) : 1 €

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
Plus les mois passent et moins la situation ne s’améliore pour Clément Chantôme qui demande pourtant du Selon son propre aveu, Olivier Kapo en perdition en Angleterre aimerait revenir en France. Une arrivée à Boulogne-sur-Mer serait même sur le point d’être officialisé. Un retour en France au goût de revanche. Il y a quelques années, Olivier Kapo faisait partie de cette génération dorée avec les Philippe Mexès, Jean-Alain Boumsong, Djibril Cissé. Au regard du parcours réalisé par ses anciens partenaires, Kapo est bien loin du compte. Cette saison, il n’a joué que trente et une minutes avec Wigan ! Un chiffre évocateur qui se passe de tout commentaire… Comment a-t-il pu en arriver là ? En fait, la descente en enfer de Kapo ne date pas de ces derniers mois. Revenons sur les faits. En 2004, il est libre de tout contrat. Courtisé par le PSG, il préfère s’engager avec la Juventus. Mais il ne parviendra jamais à s’imposer dans le club de la Vieille Dame (14 matchs). La saison suivante, à la demande de Didier Deschamps, il est prêté à Monaco. Cependant, l’actuel coach de Marseille, part quelques jours plus tard. « JE NE FERME PAS LA PORTE À UN RETOUR EN FRANCE » Son successeur Guidolin écarte ensuite Kapo du groupe… Puis Didier Deschamps devenu coach de la Juventus lui certifie à son retour en Italie, qu’il ne compte pas sur lui en dépit de la descente du club piémontais en Série B. Le natif d’Abidjan doit alors se trouver un nouveau port d’attache. Ce sera finalement en Espagne à Levante. Kapo accomplit là-bas enfin une saison complète (30 matchs, 5 buts). Vient ensuite l’expérience anglaise pour le milieu de terrain. En 2007, il est acheté par les Blues de Birmingham City, promu en Premier League pour 4,5 millions d’euros. Il est titulaire (26 matchs, 5 buts) mais son club est relégué LIGUE 1 Le milieu de terrain parisien est à la recherche de temps de jeu Chantôme prêt à régner sur Monaco temps de jeu. Joueur intéressant contractuellement parlant, il pourrait migrer prochainement pour Monaco, en fin de saison. Le 15 juillet 2008, il est transféré à Wigan pour 4,4 millions d’euros. Il suit alors SteveBruce qui l’avait fait venir à Birmingham. Cependant, cette nouvelle expérience tourne au calvaire pour lui avec les statistiques que l’on connaît. Dans ces circonstances, le milieu de terrain se cherche une porte de sortie au plus vite. En Ligue 1 cet hiver ? Rien d’impossible d’autant que cela semble être le souhait du joueur comme il vient de le souligner dans le 10 sport : « Je ne selon certaines indiscrétions… Au PSG, le dossier Chantôme a toujours été sensible. Annoncé comme le grand espoir du club de la Capitale, il en est devenu un remplaçant par la force des choses. En février dernier, il menaçait déjà de partir dans les colonnes du Parisien, lui qui avait apparemment un temps reçu des touches d’Arsenal. Cependant il voulait continuer à croire en sa bonne étoile au PSG : « Je ne suis pas là simplement pour dépanner. Je suis compétiteur et se retrouver sur le banc est frustrant. Si je ne joue pas je serai amené à faire un choix de carrière. Reste à savoir lequel. Je serais certainement un peu déçu de partir mais quand tu es professionnel, s’entraîner toute la semaine et ne pas jouer le week-end, cela n’a aucun intérêt. » « SI JE NE JOUE PAS JE SERAI AMENÉ À FAIRE UN CHOIX DE CARRIÈRE » Au final de l’ère Le Guen, Chantôme n’avait guère brillé car le technicien préférait associer le duo de récupérateur composé de Makelele et Clément. Puis en plein été dernier, Lens s’était positionné sur le dossier Chantôme, surtout quand Abriel posa ses valises à Marseille. Cependant Antoine Kombouaré, le nouvel entraîneur parisien, avait refusé de laisser partir le natif de Sens, car il le jugeait utile pour l’avenir du club. Dans ces circonstances, fin juillet dernier, Chantôme fondait beaucoup d’espoirs sur son avenir au PSG, et ce sur le site Kapo plein phare sur Boulogne 12 - Le Foot gazette des transferts n°24 - Février 2010 L’ancien Turinois en a toujours dans le moteur ferme pas la porte à Auxerre ni à un retour en France. Le PSG notamment me fait toujours rêver » a souligné Kapo. Ses deux clubs ne seraient pas emballés à l’idée de le recruter. Cela devrait faire les affaires d’un autre club de Ligue 1 : Boulognesur-Mer. Le club entrainé par Laurent Guyot aurait ainsi eu la voie libre pour négocier avec la formation britannique. Un prêt serait même sur le point d’aboutir. officiel du club : « Cette saison j’espère avoir plus de temps de jeu et m’éclater dans cette équipe afin de progresser encore et encore. » Depuis le début de saison, force est de constater que ce n’est absolument pas le cas. Chantôme n’est utilisé que comme complément, comme joker de luxe, voire comme une valeur ajoutée aux yeux de Kombouaré, d’un banc qui manque de profondeur. Alors jusqu’à quand le joueur supportera-t-il cette situation ? Déjà ulcéré l’hiver dernier, sa situation actuelle ne peut en aucun cas le satisfaire. La question d’un départ à son endroit est clairement posée. La piste le menant à Monaco pourrait lui permettre de rebondir dans les plus brefs délais. Le club du Rocher cherche du renfort au milieu de terrain dès cet hiver d’autant que son effectif est décimé par la blessure de Mathieu Coutadeur, et devra également se passer des services en janvier, de Nicolas Nkoulou et de Jean-Jacques Gosso, Coupe d’Afrique des Nations oblige. Ainsi, le profil de Clément Chantôme plairait énormément à Guy Lacombe, l’entraîneur de l’ASM. Et comme le milieu de terrain présente cet énorme avantage d’être libre en juin prochain, le club du Rocher pourrait d’ores et déjà s’aligner sur le plan financier… BRUITS DE VESTIAIRE AUXERRE N’EST PAS CHAUD POUR BAMOGO Alors que ces dernières semaines, la Bourgogne bruissait de l’intérêt de l’AJ Auxerre pour Habib Bamogo, Jean Fernandez a fait savoir que cette rumeur était sans fondement. Renseignement pris auprès de l’agent de l’attaquant niçois, la piste auxerroise est de fait nulle et non avenue. Montpellier et Le Mans auraient cependant un œil sur le buteur azuréen. L’important salaire que touche Bamogo à Nice aurait cependant fait reculer Héraultais et Sarthois… LE STANDARD S’ACCROCHE À PIERONI Un autre valenciennois pourrait quitter le club dès cet été : Luigi Pieroni. L’attaquant belge ne joue plus et il a déclaré il y a quelques semaines qu’il voulait rentrer en Belgique et qu’il avait demandé à son agent de lui trouver un autre club dès cet hiver. Son appel a été entendu par plusieurs clubs belges qui croient encore en leur buteur qui avait réalisé une superbe saison à Auxerre à son arrivée avant de s’éteindre. Le Standard de Liège aimerait bien s’attacher ses services dès janvier. LACOMBE POUSSE GUDJOHNSEN À RÉAGIR En provenance de Barcelone, l’Islandais devait être le grand attaquant au sein du club du Rocher. Si Nenê a lui tiré son épingle du jeu, Gudjohnsen est quant à lui resté bloqué dans les startingblocks en ne marquant pas le moindre but, ce qui provoque l’ire de son entraîneur, Guy Lacombe : « C’est sûr que l’on fondait beaucoup d’espoirs sur lui mais la vérité du terrain est ce qu’elle est. On va résoudre ce problème petit à petit. C’est surtout à lui de réagir. Le club a tout fait pour qu’il s’adapte. Après le championnat de France est différent de ce qu’il a connu. » LEKO A DES ENVIES D’AILLEURS Le temps de jeu du Croate est famélique, lui qui est arrivé à Monaco en 2006 en provenance du Dynamo Kiev. Sous contrat avec son club jusqu’en juin 2011, dans les circonstances actuelles le voir achever son bail à l’ASM, relèverait de la surprise la plus totale. Depuis le début du championnat, Guy Lacombe ne l’a utilisé que quelques minutes. Une situation dramatique pour le milieu de terrain qui se cherche une porte de sortie dès cet hiver : « Je ne peux pas me contenter de si peu d’apparitions vient-il de rappeler au quotidien l’Equipe. Je n’ai plus vingt ans. J’ai des contacts en Angleterre et en Allemagne et j’ai envie d’aller voir ailleurs. »
Avec les blessures et l’avènement de la paire Rami-Chedjou, Nicolas Plestan n’est plus un titulaire indiscutable dans l’esprit de Rudi Garcia. Le défenseur central lillois pourrait donc quitter le club dès cet hiver. Surtout que Nice lui fait les yeux doux. Le président lillois, Michel Seydoux a créé un certain émoi auprès des supporters lillois début décembre. Il a reconnu dans la Voix du Nord qu’il serait contraint l’été prochain de vendre certains cadres pour équilibrer son budget et combler un trou d’environ 20 millions d’euros : « On ne va pas chercher à vendre Hazard, mais d’autres joueurs qui sont là depuis longtemps et qui peuvent avoir envie d’un nouveau challenge », a expliqué le président. « VENDRE LES JOUEURS QUI AURONT ENVIE D’UN NOUVEAU CHALLENGE » Ces joueurs pourraient s’appeler Adil Rami, Nicolas Plestan, Yohan Cabaye ou Ludovic Obraniak. Et pour Nicolas Plestan, tout pourrait même s’accélérer et il pourrait quitter le club dès cet hiver. A la recherche d’un défenseur central depuis plusieurs semaines pour pallier l’absence d’Apam qui va disputer la Coupe d’Afrique des Nations avec le Nigeria puis pour faire la doublette en défense Le défenseur lillois bientôt dans sa ville natale Plestan plaît tant aux Aiglons centrale quand Apam sera de retour de la CAN, les Aiglons ont dressé une liste de plusieurs défenseurs centraux qui les intéressent. Aux côtés du Toulousain Dany Nounkeu, le nom de Nicolas Plestan figure en bonne place sur la liste des dirigeants niçois. Les dirigeants toulousains qui viennent de prolonger leur défenseur central d’une saison (jusqu’en 2012) ne sont absolument pas vendeur et ne veulent même pas entendre parler d’un prêt concernant Nounkeu. Formé à Monaco mais né à Nice, Nicolas Plestan serait ravi de retrouver sa région d’origine. D’autant plus qu’à Lille, sa situation a évolué défavorablement ces derniers mois. A cause des blessures et de la montée en puissance d’Aurélien Chedjou, Plestan a perdu sa place de titulaire. Rudi Garcia souhaiterait cependant le garder au moins jusqu’à cet été car il va perdre pendant tout le mois de janvier Aurélien Chedjou qui part disputer la Coupe d’Afrique des Nations avec le Cameroun. Mais si Nice fait une bonne offre les dirigeants lillois pourraient accepter de céder leur défenseur central et commencer leur opération dégraissage destinée à rééquilibrer leur budget. LIGUE 1 Ollé-Nicolle l’avait déjà fait venir à Clermont la saison dernière Sans avenir au PSG, en tous les cas avec l’entraîneur en place, il est fortement question d’un départ pour Granddi N’Goyi. Le Nice d’Ollé-Nicolle chercherait vivement à l’attirer dans ses filets. Après une très bonne série de quatre matchs sans défaite, Nice avait réintégré la première partie du tableau de L1 après sa victoire acquise sur Toulouse (1-0). Puis, les Aiglons sont retombés progressivement dans leurs travers en N’Goyi, le pari Nice ? enchaînant trois défaites de rang à Sochaux (0-1), à domicile contre Marseille (1-3), à Lens (0-2) puis à Nancy (2-0) avant de finir l’année sur deux matchs nuls contre Grenoble (1-1) et Boulogne (2-2). Dans ces circonstances, l’entraîneur Didier Ollé-Nicolle pense activement au Mercato hivernal afin de compenser quelques manques au sein de son effectif. En fait, le technicien du club azuréen souhaiterait deux renforts. Les postes sont d’ores et déjà ciblés. Ils visent le milieu de terrain ainsi qu’en défense. BAMOGO TRANSFÉRÉ POUR FACILITER SON ARRIVÉE A partir de ce constat, un joueur semblerait déjà promis à faire ses valises. Il s’agit d’Habib Bamogo. Les faits ne plaident effectivement pas en sa faveur. Non retenu à plusieurs reprises cette saison, Didier Ollé-Nicolle a prouvé qu’il ne comptait pas sur lui. Bamogo devrait en réalité faire les frais de l’arrivée du Parisien N’Goyi, convoité. Ce dernier présente un profil qui s’accorderait parfaitement aux désirs du technicien. Ce défi pourrait être vraiment de nature à intéresser le natif de Melun qui pourrait immédiatement se relancer. Oublié par Kombouaré, il se morfond sur sa situation et pourrait rebondir sous la direction d’Ollé Nicolle. La situation dans la capitale n’a pas évolué positivement avec l’arrivée de Kombouaré. Néanmoins, la saison passée, le milieu de terrain avait déjà été prêté à Clermont afin de gagner du temps de jeu. Se voir proposé le challenge dans le club azuréen et surtout se sentir voulu par un entraîneur, pourrait véritablement le placer sur de bons rails. Car jusqu’à maintenant il demeure surtout un pilier solide de l’équipe réserve du PSG… A nouveau totalement barré par Jelen, Kévin Lejeune dispose d’un bon de sortie. Ses heures à Auxerre sont désormais comptées d’autant que les Merlus seraient à nouveau disposés à lancer une nouvelle offre, comme l’été dernier, pour le récupérer. C’est désormais une certitude. On ne compte plus sur Kévin Lejeune à Auxerre. Les statistiques ne laissent plus non plus planer le moindre doute. Depuis le début du championnat, Kévin Lejeune n’a été utilisé jusqu’à la trêve, qu’une seule fois comme titulaire. Disposant d’un bon de sortie (tout comme l’été dernier d’ailleurs…), l’état-major auxerrois a autorisé Lejeune à quitter le club : « Kévin a un bon de sortie car il est libre dans six mois et qu’on n’envisage pas de le garder, vient d’affirmer Jean Fernandez dans l’Yonne Républicaine. S’il a une opportunité, il peut partir. S’il reste avec nous, à lui de démontrer ce qu’il est capable de faire. S’il reste et qu’il est bon, il jouera. » Cela dit, un autre club de L1 serait attentif à l’évolution des choses. « S’IL A UNE OPPORTUNITÉ, IL PEUT PARTIR » Il s’agit de Lorient. Pour autant l’intérêt des Merlus envers Lejeune n’est pas nouveau. En effet, cet été, le club de Christian Gourcuff avait transmis une offre au club icaunais pour faire venir le natif BRUITS DE VESTIAIRE CHELLE ENTRE NICE ET NANTES Titulaire en début de saison, Eric Chelle a perdu sa place de titulaire au sein de la défense lensoise au profit de la paire Yahia-Sartre. S’il n’obtient pas plus de temps de jeu, il pourrait quitter le club nordiste lors du Mercato hivernal pour rejoindre Nice ou Nantes, deux clubs qui le suivent de près et qui ont besoin de défenseurs de métier. ANGERS SE RAPPELLE AU BON SOUVENIR DE SAEZ Titulaire ces dernières saisons avec Antoine Kombouaré, José Saez est aujourd’hui remplaçant à Valenciennes. Blessé en début de saison et avec la concurrence de Gomis, Cohade et Sanchez, le milieu défensif n’est plus un premier choix et il pourrait partir vers Angers son ancien club. Cherchant à se renforcer lors du Mercato hivernal pour remonter la pente en championnat, les dirigeants angevins ont contacté leurs homologues valenciennois pour se faire prêter Saez. STRASBOURG GARDE À L’ŒIL TOURÉ En manque de temps de jeu à Lille où Rudi Garcia lui préfère Pierre-Alain Frau ou Tulio de Melo, l’attaquant Larsen Touré pourrait signer à Strasbourg où il retrouverait un autre lillois Nicolas Fauvergue. Le joueur ne serait pas contre un départ en Alsace mais il préférerait être prêté car Strasbourg se bat pour ne pas descendre en National et il ne veut pas être bloqué en Alsace en cas de descente. TOURS S’ENTOURE DE SÉNE Arrivé au Mans en début de saison le milieu de terrain défensif Badara Sène n’a pas convaincu dans la Sarthe. Il joue peu et pourrait profiter du Mercato pour retourner en L2. Après avoir été prêté par Sochaux à Guingamp la saison dernière, il devrait cette fois-ci prendre la direction de Tours pour apporter de la taille et du physique à l’entre-jeu tourangeau. L’AJA cherche à s’en débarrasser Lejeune repêché par les Merlus de Cambrai. Lorient songerait à nouveau à relancer cette possibilité. Car bien que les Merlus aient réalisé une première partie de saison honorable, les résultats auraient pu être meilleurs avec la présence de cadres. Les départs de Ciani, Abriel ou Jallet notamment, se font cruellement sentir. Et quand on évoque un départ potentiel de Marama Vahirua, on se dit alors que l’arrivée d’un Kévin Lejeune ne serait vraiment pas superflue ! Le Foot gazette des transferts n°24 - Février 2010 - 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :